Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Fiabilité de la Volkswagen UP! : que vaut le modèle en occasion ?

Fiabilité de la Volkswagen UP! : que vaut le modèle en occasion ?

Dates clés

  • Janvier 2012 : commercialisation de la Up! 3 portes
  • Avril 2012 : arrivée de la Up! 5 portes
  • Septembre 2016 : restylage (boucliers et feux avant et arrière) 
  • Janvier 2018 : commercialisation de la Up! GTI
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Avant la Volkswagen Up!, la plus petite citadine de Volkswagen était la Fox, qu'elle a avantageusement remplacée. Mais contrairement à cette dernière, positionnée comme un modèle "low-cost", la Up! se veut plus généraliste, et donc plus chère. En France, elle n'a pas connu le même succès qu'en Europe, confrontée qu'elle était, et est toujours, aux ténors Renault Twingo, Peugeot 108 et Citroën C1, ou encore Fiat 500. Si ses lignes sont classiques, voire fades pour certains, elles englobent un habitacle spacieux par rapport à sa taille (3,54 m), accessible via 3 ou 5 portes et un coffre de bon volume pour une minicitadine (250 litres). L'équipement est fourni, sauf en bas de gamme, et la Up! est la première minicitadine à proposer le freinage d'urgence autonome en ville à sa sortie. Sa finition apparaît comme correcte. les plastiques sont durs mais agrémentés de parties laquées couleur carrosserie, plutôt sympas. Saine de comportement, elle se débrouille bien en ville mais aussi sur route. Dotée d'une mécanique essence uniquement, un 3 cylindres 1.0 de 60 ou 75 ch au lancement, rejoint par le même en version turbo de 90 ch en septembre 2016, elle est suffisamment performante et même dynamique en version 90 ch. Encore plus à partir de janvier 2018, quand la version GTI fait son apparition, dotée du 1.0 gonflé à 115 ch. À l’opposé, on trouve une version électrique, baptisée e-up!, commercialisée à partir de 2013. Côté fiabilité, quelques défauts à relever mais rien de rédhibitoire. Et les prix en seconde main, aidés par un manque de sex-appeal, restent corrects pour une Volkswagen.

Caradisiac a aimé

  • L'habitabilité
  • Le volume de coffre
  • Les prestations routières
  • Le pep's des moteurs
  • La sonorité du 3 cylindres
  • L'équipement
  • La présentation soignée

Caradisiac n'a pas aimé

  • La boîte de vitesses ASG5
  • Aucune navigation intégrée
  • Le confort à l'arrière
  • Le style un peu fade

Nos versions préférées

  • (2) 1.0 90 HIGH UP! 5P

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L'habitabilité : malgré un gabarit réduit (3,54 m de long), la Up! dispose d'un habitacle spacieux.
  • Le volume de coffre : 250 litres pour la taille de la voiture, c'est plutôt pas mal. Seule la Twingo 2 fait mieux, avec sa banquette coulissante. Et les corénnes Picanto et i10 font aussi bien, mais pas mieux.
  • Les prestations routières : pas celle d'une compacte bien sûr, mais la Up! se tire honorablement de toutes les situations, y compris sur autoroute.
  • Le pep's des moteurs : le 1.0 de 60 ch et 75 ch est déjà dynamique, bien aidé par un poids très raisonnable. Le 1.0 TSI 90 ch est performant.
  • La sonorité du 3 cylindres : elle est agréable, surtout en montant dans les tours. Elle rappelle (de loin évidemment), celle d'un flat 6 Porsche.
  • L'équipement : sauf en entrée de gamme, un peu pingre, la petite Volkswagen dispose d'un équipement très correct (airbags, ESP, climatisation, vitres électriques...). Elle peut même recevoir en option une aide au freinage d'urgence en ville. Une première dans la catégorie à l'époque.
  • La présentation : elle est moderne et presque chic, avec ses bandeaux de planche de bord en plastiques laqués couleur carrosserie.

Ce qui peut faire hésiter

  • La boîte de vitesses ASG5 : c'est une boîte manuelle pilotée à simple embrayage. Très lente et hésitante, elle est une des pires du marché. Seule une conduite de papy ne révèle pas ses défauts.
  • Pas de navigation : la Up! propose un dock pour brancher son smartphone, et une application pour smartphone pour le GPS, mais pas de navigation intégrée, sur aucune finition.
  • Le confort à l'arrière : la banquette est un peu raide, les suspensions aussi. En ville, ça secoue un peu pour les passagers arrière.
  • Le style : la Up! n'est pas vilaine, elle est seulement un peu trop classique, voire fade esthétiquement. Et les couleurs disponibles sont également très conservatrices. Ses jumelles techniques Skoda Citigo ou Seat Mii sont plus colorées et fun.

3. Budget

Achat / Cote :

En neuf, la Volkswagen Up! calquait plus ou moins ses prix sur la Renault Twingo. C'est-à-dire qu'elle se situait dans la moyenne du marché. C'est toujours le cas aujourd'hui. En seconde main, sa décote est plutôt rapide pour une Volkswagen, mais conforme à la catégorie des mini-citadines généralistes. On la trouve désormais à partir de  5 000 € pour une version 1.0 60 ch au kilométrage standard. Et plutôt 6 500 € pour une version 75 ch.

Consommation :

Le 3 cylindres 1.0, que ce soit en version 60 et 75 ch atmosphérique ou 90 ch turbo reste un des petits moteurs les plus frugaux de la production automobile. Il n'est pas rare de rester sous les 5,5 litres aux 100 km en usage tranquille.

Assurance :

La petite allemande fait partie de celles qui sont les plus chères à assurer. Pas de beaucoup certes, mais c'est toujours 5 % de plus que les petites françaises par exemple. Cela représente globalement 25 € par an, pas de quoi non plus se relever la nuit.

Prix des pièces :

La Up! va faire plutôt mal à votre porte-monnaie en termes de prix des réparations et remplacements de pièces d'usure. Elle se situe 25 % plus cher que les concurrentes françaises, et même encore 10 % plus onéreuse que les rivales coréennes ou japonaises.

Entretien :

Les entretiens sont prévus tous les ans ou 15 000 km en service classique, ou 2 ans ou 30 000 km en service "long life". Le 1.0 MPi est doté également d'une courroie de distribution en caoutchouc, Mais elle est annoncée "sans entretien", avec seulement un contrôle visuel à partir de 240 000 km. Mais certaines concessions préconisent un remplacement tous les 5 ans ou 120 000 km. C'est abusif.

4. Fiabilité

Description :

Globalement, on peut dire que la Up! ne connaît que peu de soucis de fiabilité. En fait, elle n'en expérimente qu'un seul qui soit véritablement grave et récurrent, celui qui touche les boîtes de vitesses. Heureusement, Volkswagen assume bien ce défaut et a remplacé pratiquement toutes les pièces sous garantie. Il a rarement fallu insister. Il faut dire que le défaut apparaît en général rapidement. Pour le reste ce sont des petits aléas sans grande gravité. Du coup, si la boîte va bien, aucune contre-indication à l'achat d'un modèle d'occasion.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Boîte de vitesses. Une véritable épidémie touche les boîtes de vitesses de la Up!. Le plus grave consiste en des casses très prématurées, parfois avant 15 000 km. Mais de nombreux cas de passages difficiles des rapports (1re, 2e, marche arrière), ou de blocage sont aussi rapportés. Le plus souvent, Volkswagen prend en charge le remplacement sans discuter. Si ce n'est pas le cas, il faut insister.
  • Boîte de vitesses ASG5. La boîte mécanique pilotée à simple embrayage ASG5 connaît aussi quelques aléas, comme des blocages sur un rapport. Il faut repasser en neutre puis en Drive pour s'en sortir. C'est plus rare que les casses de boîte mécanique toutefois. Une reprogrammation améliore en général la situation.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Butée d'embrayage. Elle se révèle bruyante sur certains modèles. N'empêche pas de rouler mais nécessite un remplacement de l'ensemble de l'embrayage pour faire disparaître le bruit.
  • Tôle pare-chaleur. La protection pare-chaleur au niveau de l'échappement peut prendre du jeu et devenir bruyante, voire tomber. À refixer ou remplacer.
  • Infiltrations d'eau. Sur les tout premiers modèles, risque d'infiltration et de stagnation d'eau dans les longerons. Ils sont modifiés pour permettre son évacuation. Un rappel a eu lieu.

Aspect extérieur :

  • Rien à signaler à ce chapitre.

Finition intérieure :

  • Rien à signaler à ce chapitre

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Vitres électriques. La Up! expérimente aussi des soucis de vitres électriques (blocage, lenteurs, vitre qui part en travers). Il faut remplacer soit le mécanisme, soit les guides de vitre.
  • Climatisation. Quelques cas de compresseur bruyant (rare).

Rappel de rectification en concession :

  • Octobre 2012. Retour en atelier pour modification des longerons. Risque d'accumulation d'eau à l'intérieur de ceux-ci.
  • Mai 2013. Rappel pour reprogrammation de l'unité de commande des airbags. Risque d'absence d'allumage du voyant d'alerte en cas de dysfonctionnement des airbags latéraux. Concerne les modèles fabriqués entre le 14 janvier et le 19 mars 2013.
  • Juin 2016. Rappel pour contrôle du fonctionnement de la sécurité enfant, qui peut se désactiver inopinément. Remplacement de la serrure de porte si nécessaire. 

5. Meilleures versions

En Essence : (2) 1.0 90 HIGH UP! 5P

Clairement, une version 1.0 75 ch, ou même le 60 ch, peut suffire pour mouvoir la légère Up!. Mais, quitte à prendre une seconde main qui a décoté, autant lorgner vers une plus chère version 1.0 TSI 90 ch, restylée, qui donne des ailes à la petite allemande. Elle en devient très joueuse et performante, avec de bien meilleures reprises. La finition High Up! typée haut de gamme satisfera les plus exigeants en termes d'équipement.
Commercialisation : 2016
Puissance fiscale : 5
Puissance réelle : 90
Emission de CO2 : 108 g/km
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Modèles concurrents

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une automobile simple et bien construite, sans la multitude de gadget qui envahissent certains modèles.

C'est la citadine idéale, par contre, le look "voiturette" est vraiment peu valorisant.

La GTI doit être bien sympa à conduire, 115 ch et poids plume.

Par

Idéale pour la ville, habitable, direction légère, se gare dans un mouchoir suspension souple et confortable, finition correcte surtout par rapport à ses concurrentes françaises très "plastique". Le 75ch ne craint pas de sortir de la ville.

Par contre service Volkswagen en dessous des attentes, mauvaise foi et réticences au moment de corriger les défauts de boite de vitesse, pas très intelligent pour fidéliser la clientèle.

Par

Avec ça boite de vitesse en carton il y a pas de panne lourd :eek:

Par

En réponse à matrix71

Avec ça boite de vitesse en carton il y a pas de panne lourd :eek:

Hey matrique, arrête tes commentaires sur chaques articles car ils sont incompréhensibles, et tout le monde s'en cogne de ce que tu dis ou pense ... quoi que pour ça, t'es pas équipé !

Profite de la récré et des vacances à venir pour travailler un peu ton français avant la rentrée septembre :bien:

Par

Le trio C1 / 108 / Aygo est nettement plus fiable !

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Le trio C1 / 108 / Aygo est nettement plus fiable !

Je rajouterai pas une couche de ta part car c'est équivalent.

Par

En réponse à Sevent

Je rajouterai pas une couche de ta part car c'est équivalent.

En Français stp?

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Le trio C1 / 108 / Aygo est nettement plus fiable !

Non bien au contraire beaucoup moins fiable comme toute la gamme psa...

Par

En réponse à Entouteobjectivité

En Français stp?

La technique d'esquive quand on a pas d'arguments pour renverser cela.

Can you speak english, your French is very bad.

Par Profil supprimé

revendu à un garage, 1boites + des synchros en 60000km. et tj des problèmes de boites et participation partielle.

je dirais à fuir.

dommage car conso

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire