Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Fiche technique Abarth 500 (2e Generation) II (2) 1.4 TURBO T-JET 165 595 PISTA BVA

1,48 m1,62 m
3,66 m
  •  4 places
  •  185 l / 550 l

  •  3 portes
  •  Automatique à 5 rapports
  •  Essence

Généralités

Finition PISTA
Date de commercialisation 11/10/2019
Date de fin de commercialisation 09/09/2020
Durée de la garantie 24 mois (kilométrage illimité)
Intervalles de révision en km 30 000 km
Intervalles de révision maxi 24 mois

Dimensions

Longueur 3,66 m
Largeur sans rétros 1,62 m
Hauteur 1,48 m
Empattement 2,30 m
Volume de coffre mini/maxi 185 l / 550 l
Nombre de portes 3
Nombre de places assises 4
Poids à vide 1 075 kg

Caractéristiques moteur

Motorisation Essence
Puissance fiscale 9 CV
Moteur 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Cylindrée 1 368 cm3
Puissance 165 ch à 5 500 trs/min
Couple 230 Nm à 2 250 trs/min
Type de suralimentation turbo
Boîte de vitesse, Nb de rapports Automatique à 5 rapports
Roues motrices AV

Performances / Consommation

Vitesse maxi 218 km/h
0 à 100 km/h 7,40 sec
Consommation urbaine 8,40 l / 100 km
Consommation extra-urbaine 5,50 l / 100 km
Consommation mixte 6,50 l / 100 km
Volume du réservoir 35 l
Emission de CO2 (WLTP) 168 g/km
Bonus / Malus écologique 2726 €
NormeEuro EU6.2 (C and D-Temp)

Châssis et trains roulants

Suspension avant jambe de force
Suspension arrière essieu torsionnel
Taille des pneus avant 205/40/17
Taille des pneus arrière 205/40/17
Roue de secours NC
Freins à disque 4
Diamètre de braquage entre murs NC
Diamètre de braquage entre trottoirs NC
Blocage de différentiel non

Toutes les fiches techniques

SPONSORISE

Avis Abarth 500 (2e Generation)

500 (2e Generation) II (2) 1.4 TURBO T-JET 180 595 ESSEESSE (2020)

Par  le 17 Octobre 2021 à 16h15

Suite à la vente de mon abarth 595 competizione, achetée neuve en 2017, je me suis tourné vers cette abarth 595 esseesse 70ème anniversaire de fin 2020, gris campovolo, même motorisation que la competizione mais avec le pack performance (sièges sabelt avec coque en carbone + différentiel à glissement limité mécanique torsen) et l’échappement Akrapovic. Cela me permet aujourd’hui de faire un comparatif entre ces deux versions de l’Abarth 595 en termes de performances/sensations au volant et d’options.Au chapitre des évolutions, que des bonnes surprises !Tout d’abord au niveau de l’amortissement, alors que la competizione était un véritable bout de bois, extrêmement raide et pénible à conduire en ville, la esseesse est beaucoup plus civilisée, je n’irai pas jusqu’à dire confortable mais un bon compromis a été trouvé entre chassis bien maintenu, gage d’efficacité, et confort. D’autre part, la competizione avait un tempérament survireur qui nécessitait une vraie prise en main au départ pour éviter de se faire surprendre au premier virage pris un peu vite, le survirage a disparu sur cette esseesse, le comportement étant maintenant beaucoup plus sain.De nouveaux réglages des suspensions koni fsd ne sont sûrement pas étrangers à ces changements dans le comportement de l’auto.Ensuite, le comportement moteur a aussi évolué. Sur la competizione, en mode normal, sous 2500 tours, il ne se passait rien ou quasi rien, le moteur étant complètement creux à ce régime, puis la puissance finissait par arriver passé les 2500 tours. Cela était très pénible en ville où les démarrages en première sont fréquents. Cet aspect était gommé lorsqu’on passait en mode sport, mais ce mode manque cruellement de souplesse en conduite urbaine.Sur la essesse, toujours en mode normal, l’auto réagit au quart de tour. La courbe de puissance a été lissée mais cela devient nettement plus plaisant à conduire au quotidien.Une modification de la cartographie du moteur est très certainement à l’origine de ce changement.Enfin au niveau des petits détails qui fâchaient sur la competizione et qui ont été revus sur la esseesse : les plaquettes de frein qui sifflaient à chaque freinage l’hiver en raison du froid, le volant qui couinait l’été, en raison d’un joint torique qui gonflait sous l’effet de la chaleur m’avait-on dit chez Abarth. Tout cela a été corrigé.En tout cas, un grand bravo aux ingénieurs d’Abarth qui ont su faire évoluer l’auto et gommer les petits défauts des premières versions !Au chapitre des options, le toit ouvrant est toujours une option indispensable si l’on veut profiter de la sonorité de l’échappement car dans l’habitacle on n’entend quasiment rien. Les xénons apportent enfin un confort de conduite la nuit en éclairant correctement la route ! ce que ne faisaient pas les feux d’origine. L’audio Beats est une vaste supercherie, on paye la marque c’est tout ! l’audio d’origine est déjà très bon, le beats n’apporte rien de plus selon moi. L’échappement Akrapovic a une sonorité assez différente du Monza, sur le Monza la sonorité est plus métallique et monte dans les aigus dans les tours, elle est plus grave sur l’akra, cela gronde plus que ça hurle. A chacun sa vision des choses, certains préfèrent l’Akra, d’autres le Monza. Pour moi, la ligne Monza reste la référence sur les abarth tant elle donne un caractère unique à l’auto. Enfin, le différentiel à glissement limité mécanique apporte un vrai plus en conduite sportive, cela est bluffant d’efficacité en virage ! Je m’attendais à ressentir une réaction violente dans le volant il n’en est rien, le DGL ramène l’auto vers l’intérieur du virage tout en progressivité. L'auto sort alors du virage comme une balle.Pour conclure, sur ce modèle, on retrouve toutes les caractéristiques qui font des abarth des autos terriblement attachantes : un moteur turbo incroyable qui pousse sans fin et qui, accouplé à la boite mécanique à 5 rapports aux étagements courts, procure un véritable plaisir de conduite, une sonorité unique (surtout avec la ligne Monza) mais en plus, sur la esseesse, le comportement devient vraiment sportif avec le DGL mécanique et les nouveaux réglages de suspensions.

500 (2e Generation) II 1.4 TURBO T-JET 180 595 COMPETIZIONE (2015)

Par  le 06 Juin 2021 à 17h53

Abarth 595 competizione 1802015/+10000 kmsAcheter fin 2020 à un profesionnel de l'occasion - Moteur : Aucune panne pour le moment / Electronique : Aucune panne pour le moment. - Consommation : En moyenne 8.5L, environ 350kms avec un plein. +++ Superbe petite sportive, le moteur de 180ch suffit amplement pour se faire plaisir, le chassis est un peu à la ramasse par moment à cause de la taille et de la puissance de la voiture, mais ca reste un véritable petit karting dans le ressenti de la conduite ! Amortisseurs Koni trés ferme, freinage top (Brembo avec disques flottant ventilé), boite de vitesse courte, bruit ultra roque et super plaissant à entendre, trés beaux siéges baquet Sabelt, ferme, avec un trés bon maintien, même si un peu haut (position un peu typé camionette) Le mode Sport permet de durcir la direction, ainsi qu'augmenté la sensibilité de l'accelerateur.//////////////////--- Petit coffre mais suffisant, intérieur un peu austère, matériaux de qualité assez moyenne (ca reste du Fiat), consommation un peu élevée en conduite sportive, manque d'équipements (Phares auto, essuie glace auto,...). Equipements : Siéges Sabelt (Alcantara, tissus, cuir), Freins Brembo sur disques flottant ventilé, échappement Monza 4 sorties, feux xenons, systéme audio Interscope avec caisson, commandes au volant, climatisation automatique,... Voiture que je recommande fortement, ultra attachante, même si le confort, l'équipement et la finition est en retrait, mais ce n'est pas vraiment ce que l'ont attend de cette auto, j'ai conduit bien plus puissant et elle me donne toujours autant de plaisir !Le moteur est fiable ! Le coût de l'entretien ne revient pas chère du tout hors concession !

Forum Abarth 500 (2e Generation)