Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Ford attaque les spéculateurs de la GT

Dans Faits divers & Insolite / Justice

Adrien Raseta

Souvenez-vous : Ford faisait signer à ses clients en même temps que leur commande pour une GT un engagement interdisant la revente de la supercar pendant deux ans. Certains d'entre eux n'ont pas respecté cette règle. Le constructeur attaque.

Ford attaque les spéculateurs de la GT

Les supercars génèrent un énorme intérêt que ce soit du côté des passionnés ou des spéculateurs. Les marques comme Ford détestent la seconde catégorie. C'est pourquoi l'Américain pensait contrer ce problème au lancement de la GT en faisant signer à ses clients un contrat interdisant la revente du véhicule pendant deux ans. Quelques propriétaires ont cédé aux sirènes. La firme à l'ovale bleu attaque.

 

Nos confrères de la publication américaine Automotive News rapportent sur la toile l'étonnant parcours d'un exemplaire. Une Ford GT a en effet déjà été possédée par trois particuliers et quatre professionnels. De quoi hérisser le poil des dirigeants Ford souhaitant à tout prix éviter ce genre d'historique peu reluisant. D'après le média d'outre-Atlantique, les responsables de la marque se sont intéressés à cette voiture une fois son annonce publiée en Europe. Les enquêteurs ont découvert par la suite que la voiture avait été initialement achetée par un homme d'affaires originaire de Hong Kong du groupe canadien SR Auto avant d'être vendue à une holding. Le garage Silver Arrows Cars a par la suite racheté des parts de cette dernière en récupérant au passage la Ford GT contre 1,35 million de dollars (1,24 million d'euros). Un Hong Kongais a finalement signé un chèque à Arrows Cars dont le montant est inconnu pour détenir cet exemplaire.

Ford attaque les spéculateurs de la GT

Ford poursuit aujourd'hui en justice les personnes impliquées dans ce processus. La marque souhaite l'équivalent de 690 000 euros de dommages et intérêts et le remboursement de ses frais d'avocat pour non-respect du contrat et fausse déclaration. L'Américain demande en outre l'annulation de la vente initiale ainsi que le blocage de toutes les ventes ultérieures pour cette GT.

Mots clés :

En savoir plus sur : Ford Gt 2

SPONSORISE

Actualité Ford

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire