Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Hopium Machina : la promesse d'une berline à hydrogène de 500 ch

Dans Ecologie / Electrique / Autres énergies

Elle est française, développe 500 ch, promet 1000 km d'autonomie en seulement 3 min de "charge". La berline Hopium Machina est inconnue au bataillon, mais derrière elle, on retrouve le pilote français Olivier Lombard.

Hopium Machina : la promesse d'une berline à hydrogène de 500 ch

Beaucoup de promesses, et certaines très alléchantes, mais il faut désormais rester prudent avec les constructeurs sortis de nulle part qui font de grandes annonces plusieurs années avant la sortie d'un quelconque produit. La marque française Hopium annonce justement sa première auto. Une berline haut de gamme baptisée Machina, qui "offrira un bilan carbone neutre" en fonctionnant à l'hydrogène. Pour que le bilan soit réellement neutre, encore faudrait-il toutefois que l'hydrogène soit d'origine renouvelable. Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui avec plus de 90 % de la production de ce carburant par origine fossile.

Hopium Machina : la promesse d'une berline à hydrogène de 500 ch

Mais on a forcément envie d'y croire. La Machine promet donc 500 ch, 1000 km d'autonomie avec un plein en 3 minutes, tandis que le constructeur Hopium annonce déjà viser 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2030. Le lancement de la Machina, lui, est prévu pour "l'horizon 2026", avec une production française, à destination des principaux marchés mondiaux (Chine, Amérique, Japon, Corée). Autant dire que de l'eau peut couler sous les ponts jusque là. En attendant, Hopium compte dévoiler un prototype "d'ici juin 2021".

Hopium Machina : la promesse d'une berline à hydrogène de 500 ch

Derrière ce projet, on retrouve Olivier Lombard, l'un des plus jeunes vainqueurs des 24 Heures du Mans, en 2011. Par la suite, il s'engage dans l'hydrogène, notamment chez les Suisses de GreenGT, connus pour leur prototype de course à pile à combustible.

Hopium Machina : la promesse d'une berline à hydrogène de 500 ch

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (77)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bon courage à eux :)

Par

Ca vend déjà plus de rêve qu'une VE à batterie.

Par

En réponse à Axel015

Ca vend déjà plus de rêve qu'une VE à batterie.

C’est bien ça, ça vend du rêve et uniquement.

L’hydrogène pour les VP est une vaste fumisterie. Sa vocation est le stockage stationnaire pour compenser les surplus d’électricité non consommés à un instant T. C’est dans cette voie que se dirige l’allemagne pour juguler sa production d’EnR. Le reste est une vaste blague.

Par

appeler sa marque Hopium, c'est courageux....

Par

En réponse à Xfire

C’est bien ça, ça vend du rêve et uniquement.

L’hydrogène pour les VP est une vaste fumisterie. Sa vocation est le stockage stationnaire pour compenser les surplus d’électricité non consommés à un instant T. C’est dans cette voie que se dirige l’allemagne pour juguler sa production d’EnR. Le reste est une vaste blague.

On verra bien...

Car techniquement, la voiture à hydrogène est déjà une réalité: elle existe déjà et elle roule, chez certains constructeurs.

Donc, je ne comprends pas pourquoi tu affirmes le contraire. :bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

On verra bien...

Car techniquement, la voiture à hydrogène est déjà une réalité: elle existe déjà et elle roule, chez certains constructeurs.

Donc, je ne comprends pas pourquoi tu affirmes le contraire. :bah:

tant qu'il n'y aura pas de centrale de production d'hydrogène avec des énergies renouvelables.

L'hydrogène est plus polluant que le pétrole

Par

En réponse à Jean Kevin Sandoutologue

tant qu'il n'y aura pas de centrale de production d'hydrogène avec des énergies renouvelables.

L'hydrogène est plus polluant que le pétrole

peu importe la pollution générée pour produire de l'hydrogène, ce que veulent nos gouvernants, c'est ne plus polluer en ville. :bah:

sinon, pour 0 pollution à l'usage et à la fabrication, faut 0 voiture en circulation. :bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

peu importe la pollution générée pour produire de l'hydrogène, ce que veulent nos gouvernants, c'est ne plus polluer en ville. :bah:

sinon, pour 0 pollution à l'usage et à la fabrication, faut 0 voiture en circulation. :bah:

les états ont des quotas de production de CO2, donc ce n'est pas forcément vrai

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire