Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

HVO : le carburant qui aurait pu sauver le diesel

La Belgique ouvre ses premières pompes de diesel de synthèse. Le HVO10, c’est son nom, est désormais disponible dans trois stations du Plat Pays. Malgré la mort programmée des moteurs diesel, ce carburant issu de l’industrie alimentaire aurait pu répondre aux normes drastiques de CO2 depuis plusieurs années déjà.

HVO : le carburant qui aurait pu sauver le diesel

Le spécialiste finlandais du diesel durable Neste, lance son produit « Neste MY Renewable Diesel » sur le marché belge. Le carburant, fabriqué à partir de matières premières renouvelables issues de l'industrie alimentaire (graisses animales ou les huiles de friture retraitées à l'hydrogène), est commercialisé sur le marché belge dans les stations Q8 et Texaco sous l'étiquette HVO100.

Sur le papier, ce carburant a tout pour plaire. Le HVO signifie "Hydrotreated Vegetable Oil" (huile végétale hydrotraitée). C’est un gazole paraffinique de synthèse, certifié durable, fabriqué à partir d’huiles végétales durables, ou à partir de retraitement des déchets (graisses, animales, huiles de cuisson, huiles résiduelles etc.). Ce biocarburant est compatible avec tous les moteurs diesels existants et ne nécessite aucune modification des véhicules ou infrastructures de distribution.

Il permettrait aux clients de réduire les émissions de gaz à effet de serre jusqu'à 90 % au cours du cycle de vie du carburant par rapport au diesel fossile, explique Neste. "Nous nous engageons à aider nos clients à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre d'au moins 20 millions de tonnes par an d'ici 2030", ajoute Carl Nyberg, Vice-président exécutif de l'unité opérationnelle Transport routier renouvelable de Neste.

2, 86 € le litre mais 90% d'émissions en moins

Ce type de carburant qui aurait pu repousser l'abandon du moteur diesel, interdit en France dans certaines ZFE (zones à faibles émissions) dès 2024 et à la vente en neuf, à partir de 2035. Le hic, c’est que ce diesel renouvelable est bien plus cher que le diesel traditionnel à la pompe. Le HVO100 coûte 2,86 € le litre, contre 1,68 € pour le diesel B7. Neste estime que ce prix baissera lorsque l’offre augmentera.

Peter Zonneveld, le Directeur Commercial Europe de Neste rappelle que selon les projections de l'agence internationale de l'énergie, les voitures électriques seules ne suffiront pas à remplacer les 4 500 millions de tonnes de demande de pétrole actuelle et que "toutes les solutions seront nécessaires". « Nous avons calculé le coût total de possession d'une voiture électrique. Le Neste MY est le moins cher par tonne de CO2 réduite », insiste Zonneveld.

 Le HVO est distribué dans plus de 100 stations en Europe. Malheureusement son prix est plus élevé que le diesel classique.
Le HVO est distribué dans plus de 100 stations en Europe. Malheureusement son prix est plus élevé que le diesel classique.

Le carburant est actuellement disponible aux particuliers dans plus de 100 stations aux Pays-Bas et dans plus de 500 stations dans le monde dont les Etats-unis. En France, c'est la filière du biodiesel qui est autorisée. Cette dernière diffère car elle utilise des "Esters Méthyliques d'Acides Gras". Ces EMAG sont utilisés en mélange dans le gazole B7 commercial à hauteur de 7%, à hauteur de 10% dans le gazole B10, de 30% en volume dans le gazole B30, et jusqu'à 100% dans le B100.

Les B30 et B100 ne sont pas compatibles avec tous les moteurs et sont réservés à une utilisation en « flotte captive », c’est-à-dire pour des flottes de véhicules qui disposent de leur propre logistique d’approvisionnement et de distribution de carburant. Autrement dit pour le marché routier mais également pour les machines agricoles, le matériel de construction et autres équipements du genre. 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire