Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Interdiction des pubs pour les voitures polluantes : Bruno Le Maire est contre

Interdiction des pubs pour les voitures polluantes : Bruno Le Maire est contre

Le ministre de l'Économie n'est pas favorable à l'interdiction des pubs pour les modèles les plus polluants, notamment les SUV. Mais il plaide pour mieux mettre en avant les niveaux de pollution dans les réclames.

Faut-il interdire les publicités pour les véhicules les plus polluants, notamment les SUV ? Le sujet est de nouveau revenu dans l'actualité avec la proposition de loi du député Mathieu Orphelin, sorte de "Loi Evin Climat".

Le député a ainsi imaginé une interdiction progressive de la publicité pour les produits et services "à fort impact négatif sur l'environnement", à commencer donc par les voitures, qui seraient graduellement privées de publicité à partir de 2022 en commençant par les modèles les plus émetteurs de CO2 puis tous les thermiques d'ici 2032. La proposition de loi a toutefois été vite retoquée la semaine dernière par la commission du développement durable de l'Assemblée.

L'idée a toutefois été remise sur la table dès ce mardi avec la publication d'un rapport de l'ONG WWF qui s'en prend aux SUV, accusés de tous les maux. Réagissant à ce sujet, Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, a clairement fait savoir son opposition à une interdiction de la publicité des véhicules polluants.

Au micro de France Info, le ministre a déclaré : "Vous avez le choix entre interdire et informer. Comme je crois à l’intelligence des Français, je pense qu’il faut informer le consommateur." Bruno Le Maire plaide ainsi pour des informations plus claires sur le niveau de pollution des véhicules dans les publicités : "J'ai proposé que l'on indique très clairement le niveau de pollution de certains véhicules et je suis convaincu que si on informe les Français sur les dommages causés à l'environnement par certains véhicules très polluants, ils changeront leurs habitudes de consommation".

Bruno Le Maire pense que l'interdiction n'est pas "la meilleure façon de faire progresser l'écologie" dans "une démocratie responsable et mature comme la démocratie française".

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire