Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La première autoroute sans barrière de péage est devenue réalité

La première autoroute sans barrière de péage est devenue réalité

L'autoroute du futur vient d'être mise en service. Cela se passe sur l'A79 dans l'Allier, ici plus de barrière de péage qui créait des bouchons ou du stress. Tout est automatique. Explications

L'autoroute est la meilleure solution pour traverser la France le plus rapidement possible. Au-delà de son coût de plus en plus prohibitif, les péages représentent des goulets d'étranglement, notamment lors des départs en vacances. Le télépéage régle une partie du problème, mais ce n'est pas encore suffisant.

La solution vient d'être trouvée par le concessionnaire Aliae, qui gère l'A79. Cette autoroute qui se trouve dans le département de l'Allier ne possède plus aucune barrière de péage. Ce nouveau dispositif fonctionne grâce à six portiques équipés d'une technologie spécifique, avec caméras de reconnaissance des plaques d'immatriculation, qui ont été implantés tout au long du parcours. Seules les barrières d'entrée et se sortir seront maintenues à savoir celle de Paray-le-Monial et Montmarault.

La première autoroute sans barrière de péage est devenue réalité

Pour les possesseurs de télépéage, cela ne changera rien puisqu'ils seront facturés comme c'est déjà le cas aujourd'hui. Les autres conducteurs auront plusieurs possibilités pour payer leur trajet, une fois leur plaque relevée : soit sur internet dans un délai de 72 heures, soit sur des bornes disposées sur les aires de repos. Ils pourront également s'inscrire avant leur voyage sur internet pour être prélevés directement après leur passage. Pour faire circuler l'information et notamment diffuser l'adresse du site internet de nouveaux panneaux de signalisation, vont être expérimentés pour une durée de trois ans.

Même si cela engage des frais supplémentaires pour le concessionnaire, celui-ci économise sur la construction des barrières de péages. Cette technologie a également un impact sur l'environnement en réduisant les émissions de CO2 liés aux freinages et aux accélérations aux abords des barrières. Aucune information, en revanche, sur le coût social de ce dispositif.

Une première portion, gratuite et longue de 30 km vient d'être ouverte. L'intégralité de l'autoroute soit 88 km sera mise en service en octobre prochain. Ce dispositif représente sans aucun doute l'avenir des autoroutes. Pour preuve, d'autres concessionnaires à l'image de la SANEF, qui gère les autoroutes de l'Ouest et du Nord de la France prévoit de faire de même en particulier sur les axes allant en Normandie.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire