Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Vos 55 avis Alfa Romeo 147

15,4/20

(55 avis)

Avis Alfa Romeo 147

Ordre de tri

147 1.6 TS 120 DISTINCTIVE 3P (2001)

Par  le 31 Octobre 2018 à 11h55

Commençons par dire qu'il est rare de voir une compact accuser le poids des années aussi bien. La 147, c'est avant tout un coup de génie, un coup dynamique, frais, qui a grandement participé au succès de la marque au trèfle en ce début de XXI ème siècle. Ne l'oublions pas la 147 a été et reste toujours tendance. Pourquoi? Il y a d'abord un coup de crayon, unique encore plus pour son année de sortie elle incarne parfaitement le renouveau d'Alfa tout en s'inspirant des meilleurs models d'antan. La face avant est sobre, mais terriblement amicale, elle participe à l'envie de l'essayer tout comme l'arrière qui bien que discutable lui permet de profiter de proportions très intéressantes par rapport à son segment de marché et offre donc un coffre vraiment grand. Mais bon mettons vite l'aspect pratique de côte, incompatible avec l'ADN d'Alfa car c'est sur la route et sous le capot que sa se passe et sa se passe bien. Le chassis est tout simplement parfait, dure à mettre en défaut le comportement de cette Alfa est très joueur, on en fait "ce qu'on veut". Facile à placer, elle est épaulée d'une direction des plus précises avec un volant magnifique associé à de sublimes compte tours. De plus, le freinage est vraiment bon par rapport à son époque et pardonnera des excès d'engouement engagés par son mythique double arbre à double allumage. Car ne l'oublions pas sous le capot il y a le mythique Twin Spark, qui, bien, que seulement 120 cv donne l'impression d'être très efficace sur cette 147 et pousse à une conduite rythmée avec une mélodie très agréable (quoi qu'un peu brouillons dans les hauts tours), bref on en redemande et même si la position de conduite est mauvaise (si très) pour une conduite sportive on se prend vite au jeu et les dépassements sous fonds de seconde deviennent monnaie courante. Comme dirait un ami "c'est le meilleur 1600 cm3 que j'ai vu". Cela dit, une voiture à plus utiliser sur départementale que sur autoroute car vite fatigante et assez bruyante pour être honnête. Cela dit, en ville c'est un bonheur on se faufile partout et ce avec classe. Ajoutons un point sur la fiabilité qui est très bonne, concernant l'entretien il est beaucoup moins demandant que le 2000 Twin Spark (moins onéreux également...).Concernant l'ambiance à bord c'est agréable, rien d'extraordinaire mais rien de dramatique non plus, le cuir est de très bonne facture mais ca s'arrête la car on regrette l'absence de cuir sur les portières, on ne comprend pas pourquoi l'aérateur est posé au milieu de nul part et pourquoi le pommeau de levier de vitesse est aussi moche... Cela dit, mention particulière au son Bose qui permet de profiter pleinement de sa musique!Ainsi, la 147 reste une voiture parfaitement utilisable au quotidien qui donne un sourire à chaque utilisation, elle a une âme et reste attachante mais quitte à en trouver une il vaut mieux prendre le temps de trouver un beau 2000 TS ou une magnifique GTA qui est déjà en face de devenir un model de collection...
Lire la suite de l'avis»

147 2.0 TS SELESPEED 5P (2004)

Par  le 15 Février 2018 à 09h45

Pour commencer, si vous lisez cet avis dans le but d'acheter une Selespeed (boîte robotisée), ne continuez QUE si vous n'êtes pas du genre à soulever votre capot que quand le liquide lave-glace manque.En effet, cette auto très attachante demande un gros suivi, et il faut être un minimum passionné par la marque ou la mécanique pour en posséder une et la garder en état de marche.Dans un premier temps, l'huile. Le 2.0TS (pour Twin Spark, double allumage = 2 bougies par cylindre) est un moteur connu pour son appétit en huile (tout comme en sans-plomb d'ailleurs), comptez ente 0.5 et 1L tous les 1000 kms. Donc chaque semaine on fait les niveaux. Sur l'autoroute à 130 c'est toutes les 2h.Ensuite vient l'entretien du moteur. Vous aurez dans les mains (si vous n'êtes pas déjà découragés) un des 4 cylindres atmosphérique le plus poussé qui soit. Double allumage, 16 soupapes, calage variable des soupapes, pour sortir 150cv. Ce qui veut dire coupleux mais un peu plat à bas régimes, et très incisif passé les 4500 trs/min. Ce qui implique une distribution à changer tous les 60 000 kms et le déphaseur tous les 120 000 km (rappelez-vous, le calage variable des soupapes) avec une courroie de distribution à proprement parler, et aussi une courroie qui entraîne les deux arbres d'équilibrage du moteur. Encore là ? Passons à la boîte. Elle est robotisée, c'est à dire que c'est une boîte manuelle avec un robot qui embraye et passe les vitesse à la place de votre main droite et votre pied gauche. Comparé aux boîtes actuelles elle est lente. Mais n'oublions pas que ce fût l'une des premières sur le marché à la fin des années 90. Un suivi méticuleux doit être apporté au fonctionnement de la boîte, qui est un des points faibles de la voiture. Si vous comptez en acheter une, vérifiez bien qu'un des précédents propriétaires n'ai pas tracté avec, ça les tue. Il faut s'y adapter mais sinon elle fait le job pour une boîte de 20 ans, et au quotidien ça reste agréable, même si elle vous secoue parfois à bas régimes. Si vous avez envie de vous amuser en ligne droite, la boîte se montre vraiment top et distille un paquet de sensations. Elle aurait cependant mérité une 6ème pour les trajets sur autoroute.Les trains roulants ont tendance à mal vieillir, surtout les silent-blocs qui chantent sur les dos d’ânes, mais bien entretenus, ils apportent une touche très sécuritaire à la voiture, elle tient très bien la route.La conso ? A l'époque ils ne mentaient pas, en moyenne 8.9l/100 km. Je tombe sous les 7l en été et au dessus des 9.6l en hiver.Enfin, le gros point noir pour moi, l’électronique. Alfa à fait d'énormes progrès en matière de fiabilité avec la 147, cependant, les petits soucis électriques ponctuent la vie de son conducteur. Toit ouvrant qui fait un peu ce qu'il veut, sièges chauffants qui chauffent aussi quand ils veulent, feux avec beaucoup de faux contacts, faisceau de la boîte qui joue au yoyo dans le passage des vitesses... En somme c'est pas grand chose mais ça devient très pénible à la longue.Pour finir, cette 147 Selespeed, on achète ou pas ? Si vous cherchez une auto vraiment VRAIMENT sympa à conduire et que les petits pépins qui font aussi son charme ne vous font pas peur, foncez. On en trouve à des prix ridicules, très bien équipées, avec un entretien correct. La communauté Alfa Roméo est très soudée et vous conseillera dans vos choix et votre entretien vous évitant de nombreuses visites chez le mécano du coin. Elle à l'esprit GTI mais avec la boîte Selespeed c'est plus la voiture sympa avec laquelle on va accélérer de temps en temps (et elle va vous scotcher au siège si vous l'emenez jusqu'au 7000 !) sans pour autant être réellement sportive. Pour ma part je l'utilise tous les jours. En revanche si la mécanique ne vous intéresse pas et que vous ne levez jamais le capot, oubliez, à moins d'avoir de bonnes connaissances dans le milieu.
Lire la suite de l'avis»

Rechercher un avis

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE