Publi info

Vos 24 avis Bmw Serie 3 F31 Touring

15,3/20

(24 avis)

Avis Bmw Serie 3 F31 Touring

Ordre de tri

Serie 3 F31 Touring (F31) (2) TOURING 340I XDRIVE 326 SPORT BVA8 (2018)

Par  le 16 Août 2019 à 08h52

J'ai acheté il y a maintenant quelques mois ma 340i xdrive touring, un modèle de juin 2018 avec 269km lorsque j'en ai pris possession en mai 2019.Il s'agit d'une série limitée Dreamcar basée sur une finition M Sport, équipée de pas mal d'accessoires M Performance (jantes, inserts carbone/alcantara), dont le kit power and sound qui comprend l'échappement M Performance et la reprogrammation à 360cv et 500Nm.Elle est venue en remplacement d'une Subaru Impreza WRX STi parce que je souhaitais une auto plus familiale.J'en suis pour l'instant satisfait après un peu plus de 5000km parcourus. Ayant passé 14 ans en Subaru Impreza, je trouve le confort de ma 340i correct, malgré la monte en 20". La consommation reste raisonnable compte tenu du poids élevé et de la puissance du moteur, elle doit pouvoir descendre sous les 9L/100 en trajets autoroutiers si on respecte les limitations, bien aidé par la boite 8 qui abaisse beaucoup le régime moteur (1850rpm à 130km/h), ce qui ne pose pas de problème vu le couple bien présent à bas régime.Il y a cependant quelques mesquineries dans l'équipement que je trouve dommage à ce niveau de prix, comme de ne pas avoir le régulateur adaptatif, même si pour le reste mon modèle est bien pourvu, avec un éclairage adaptatif full led efficace, l'affichage tête haute, les compteurs "écran", un système multimédia plutôt bien conçu, les hp Harman Kardon, la suspension adaptative et autres... J'ai fait ajouté un attelage déployable électriquement, et à ce propos, si vous achetez la voiture sur commande, prenez-le dans le doute. L'option n'est "qu'à" un peu plus de 1000€, alors qu'il faut compteur plus de 2500€ pour le rajouter ensuite, et sans pour autant avoir le radiateur de capacité supérieure.Un seul regret, même si la boite ZF à 8 rapports est une très bonne boite automatique, j'aurais aimé pouvoir choisir une boite manuelle, mais cette dernière n'était même plus proposée sur le touring avec le 6 cylindres essence.J'espère que la fiabilité sera au rendez-vous sur la durée.
Lire la suite de l'avis»

Serie 3 F31 Touring (F31) TOURING 330D XDRIVE 258 LUXURY BVA8 (2014)

Par  le 03 Décembre 2018 à 07h11

Etant toujours propriétaire de mon Touring 330d XDrive, je peux compléter quelques 60 000 km plus tard mon témoignage datant de la prise en main.Je dirais 4 ans plus tard que je suis toujours très satisfait de ce véhicule. Les performances sont toujours d'actualité et bien placées : 0à100 km/h en 5,2 secondes et le km abattu en moins de 25,5 secondes, laisse pas mal de véhicules sur place. A noter que le X-Drive est absolument indispensable pour conduire sereinement. Lors des révisions, on me prête des BMW deux roues motrices. Ça n'a rien à voir avec l'efficacité au quotidien que j'apprécie avec mon véhicule. Les deux roues motrices sont souvent à la peine lors des démarrages brutaux et sont loin du confort souverain en toutes circonstances du X-Drive : que ce soit un démarrage pleine puissance sur du gravier, ou une extraction par temps de pluie d'un péage d'autoroute, les 4 roues motrices font la différences en terme d'efficacité absolue : la puissance totale du couple généreux (580 Nm de mémoire) vous catapulte avec une instantanéité absolue, quelle que soit la qualité d'adhérence de la chaussée.Je considère comme exceptionnel l'accord boîte 8 avec le 6 cylindres. J'ai appris à me servir des palettes au volant et contrairement à ce que je disais lors de mon premier compte-rendu, elles viennent seconder une conduite sportive avec beaucoup plus de précision que ne le permet la boîte en mode tout auto fut-elle réglée en mode sport. Mais l'usage de ces deux petits accessoires se traduisent directement à la pompe avec une moyenne qui s'établit désormais à 8,9 litres de consommation moyenne. Au chapitre de l'autonomie, je modère mon jugement sévère des premiers mois. Même si je déplore toujours un certain manque d'autonomie sur autoroute, l'usage montre que l'on est souvent obligé de s'arrêter au bout de 3/400 km, que ce soit pour une pause café ou pour soulager le besoin naturel de l'un des occupants et on en profite pour refaire le plein. De fait, cette autonomie modérée ne m'apparait plus comme un défaut majeur.A l'heure où la nouvelle série 3 millésime G20 et G21, correspondant respectivement à la berline et au Touring, apparait comme totalement repensée en matière de style tant extérieur qu'intérieur, je pointerai à nouveau comme défaut majeur de la F30/F31, le manque d'espace de rangement disponible dans l'habitacle. Avec des énormités à peine concevables dans ce type de véhicule, comme notamment le positionnement du bouton d'ouverture du coffre arrière qui a été dissimulé - pardon - placé, sur le passage de roue en bas, près de la poignée d'ouverture du capot moteur!On se demande comment des ingénieurs et responsables du design et de l'ergonomie peuvent valider une telle ineptie...Pour le reste, aucun problème fiabilité. Un mot pour conclure, sur les motorisations diesel et la pollution qu'elles sont censées générer. Je dis que lorsque ce carburant est traité de façon sportive et utilisé dans un 6 cylindres en ligne accouplé à une boîte 8 rapports hyper-réactive, le plaisir est extraordinaire et par son côté plein à tous les régimes, rejoins et dépasse même, les moteurs essence de sa catégorie, qui polluent tout autant, mais de façon différente. J'ajoute ne faire aucun complexe écologique, quand je vois qu'un yacht embarque des milliers de litres dans ses réservoirs et rejette dans l'atmosphère davantage de polluants en quelques traversées que nous, pendant toute la durée de vie de notre véhicule. N'en déplaise à ces professionnels imbéciles de la politique qui nous gouvernent, qu'ils soient nationaux ou européens, ils nous taxent et nous sanctionnent toujours davantage, et cela au nom de ce que j'appelle une véritable tartuferie écologique. Car, si les carburants fossiles polluent, quid de la production nucléaire censée alimenter nos e-véhicules et de son hypothétique démantèlement? Quid de ces centrales au charbon qui fleurissent partout en Europe de l'est pour produire cette même électricité? Quid de ce choix franco-français du tout électrique, alors que l'avenir passera sans aucun doute par la pile à combustible alimentée à l'hydrogène? Et enfin, quid du recyclage de ces batteries que l'on tente de nous imposer comme LA solution salvatrice, comme nos dirigeants le firent en son temps pour le diesel? Car que l'on ne s'y trompe pas, la méthode qui consiste à nous venter et nous inciter à consommer tel ou tel carburant, pour mieux nous culpabiliser en nous taxant quelques années plus tard, n'a qu'un but, celui de financer le train de vie et la retraite de ces politiques qui vivent, quel que soit leur bord, à nos dépends...
Lire la suite de l'avis»

Serie 3 F31 Touring (F31) TOURING 318D 143 8CV M SPORT BVA8 (2015)

Par  le 03 Mai 2017 à 12h00

Après plusieurs Peugeot, Volkswagen et Audi, c'est ma 2ème BMW. La précédente était une 520d F10. Comme j'ai apprécié la marque mais que je désirais un véhicule moins encombrant, j'ai choisi cette série 3 en version touring pour l'aspect pratique et M Sport pour le look. Je la trouve très belle.J'appréhendais un peu le confort avec le châssis M et la monte pneumatique en 18 pouces. Pourtant, c'est un des aspects qui me satisfait le plus aujourd'hui. BMW sait faire des châssis sport, certes fermes, mais jamais inconfortables. Pour avoir eu des châssis sport sur Audi (A3SB et A4B8), je trouve que la série 3 filtre bien mieux les petites irrégularités et surtout demeure plus confortable sur autoroute évitant les "coups de raquettes" et rebonds incessants qui caractérisaient mes Audi entraînant la déformation des pneus. Je précise que je n'ai pas de suspension adaptative.J'apprécie également la qualité de finition sérieuse de cette voiture et surtout son gabarit idéal pour ma petite famille de 3 personnes. Elle n'est jamais encombrante et offre une habilité toujours à la hauteur. Le coffre est pratique avec sa lunette arrière ouvrante et ses formes sont rationnelles. Les sièges se rabattent facilement en trois partie au besoin.J'adore le toucher du volant M !Mais ce qui me satisfait le plus, c'est la boîte auto. J'avais regretté sur ma F10 de ne pas l'avoir prise. Là c'est un vrai bonheur. Elle s'adapte en un éclair à toute situation et permet d'exploiter au mieux les ressources du moteur.Concernant ce dernier, il s'avère assez dynamique sur route et relativement silencieux, grâce à la boîte auto. Je pourrais juste lui reprocher un léger manque de coffre en reprise sur autoroute. Ma 520d était plus efficace sur ce point. Mais globalement les 143cv suffisent amplement. Je fais 6,4 de consommation moyenne avec des parcours 70% autoroute, 20% route, 10% ville.J'ai 28000 km au compteur et aucun souci. Je viens de faire la révision chez BMW. 450€ pour une simple vidange, c'est cher ! Heureusement, on est très bien accueilli chez BMW Montélimar.Je terminerai par un seul petit reproche : je n'aime pas le positionnement des commandes de régulateur de vitesse sur le volant. Je préférais le système Audi avec un commodo sous le clignotant. Pour le désactiver momentanément, on poussait le levier, puis on le tirait pour retrouver la vitesse programmée. Là il faut appuyer sur deux boutons différents sur le volant. C'est moins fluide...A part cela, c'est une voiture que je recommande et qui me fera certainement rester chez BMW.
Lire la suite de l'avis»

Rechercher un avis

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE