Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Vos 59 avis Renault Twingo

15,6/20

(59 avis)

Avis Renault Twingo

Ordre de tri

Twingo (3) 1.2 EXPRESSION (2003)

Par  le 13 Avril 2020 à 00h30

Cette Twingo m'a été léguée par ma tante, se trouvant trop âgée pour continuer à conduire. Elle n'avait que 19 000 km au compteur et était en excellent état général. Au premier essai je me suis demandé ce qu'était ce pot yaourt comparativement à mon autre véhicule (Ford Fiesta) qui est bien plus efficace sur presque tous les points, puis je suis progressivement tombé sur le charme de cette sympathique grenouille, dont le design a bien vieilli et reste emblématique. Aux rayons qualités, l'habitabilité étonnante au vu du volume extérieur, la modularité toujours inégalée, le vitrage généreux qui donne à la fois une bonne visibilité et une grande clarté, son bon freinage (disques et tambours agrandis sur cette version, avec un nouvel ABS et AFU), son côté joyeux et ludique, son bon équipement sur cette version Expression, et enfin son efficacité, agilité et sa facilité en ville où c'est clairement son terrain de chasse privilégié. Elle se faufile partout, se gare très facilement grâce à sa compacité et son très bon rayon de braquage. Elle reste encore correcte pour des trajets pas trop longs sur départementales et nationales. C'est au delà de cette limite d'utilisation que les défauts rébarbatifs de cette voiture deviennent assez pénibles . Si le confort de suspension est bon dans la tradition Renault (mou et axé confort), le reste peu devenir une torture sur de longs trajet et devenir fatigants. L'axe du volant et du pédalier n'est pas dans l'axe du siège conducteur, et l'axe du volant est de traviole pour compenser cette erreur de conception. Bref la position tordue dévient usante à la longue. La direction et son assistance sont sans doute le pire que j'ai jamais rencontré. Floue et imprécise, la direction ne permet pas d'avoir un très bon contrôle. Le point milieu est si nébuleux qu'on fait sans arrêt des corrections de guidage, encore plus agaçant que la direction assistée électrique devient beaucoup trop dure passé les vitesses basses. C'est une assistance variable qui est très légère en manœuvre mais se durcit ensuite inutilement jusqu'à disparaître. Les sièges restent confortables pour des trajets courts mais à la longue, ils rendent le voyage assez pénible. L'assise est molle et manque de maintien. Le pire est pour les grands de bon gabarit comme moi, le dossier et l'assise paraissent être au gabarit schtroumpf, ce qui se ressent si les kilomètres défilent. Enfin l'insonorisation est vraiment insupportable sur autoroute. À partir de 110 km/h le tintamarre commence, ça reste encore supportable à 120, après c'est dur à supporter on croirait même qu'à 140 km/h les soupapes vont traverser le capot ! . Je pensais au départ que le moteur moulinait par une cinquième 5 ème trop courte, mais non, depuis que j'ai installé un mini ordinateur de bord avec compte-tours (Autool X60 que je recommande vivement),mais non c'est bien un gros défaut d'insonorisation, en plus du bruit moteur envahissant, vous aurez droit aux bruits de roulements et aérodynamiques ! En plus, j'ai la version 1,2L 60 ch (moteur D7F à 8 soupapes), qui montre clairement son manque de chevaux sur autoroute, mais il est largement assez puissant en ville, et correct sur route seul et peu chargé, mais n'espérez pas doubler un camion sur une nationale sans avoir un bonne assurance-vie ! La boîte à l'étagement trop long participe également à la relative mollesse du moteur. Ceci dit elle participe aussi à sa sobriété, je consomme entre 5 et 7L/100 km au maximum. Le train avant manque de précision en plus de la direction, la voiture prend vite du roulis en virage. Bref la Twingo n'est pas vraiment pas un scalpel, oubliez toute vélléité de conduite sportive, à moins de vouloir se faire peur. L'autoradio est mal placé en bas, mais avoir le pad de commande au volant rédoud le problème. J'ai l'autoradio d'origine (à cassettes, ambiance rétro !) dont le son devient très correct si on change les infâmes HP d'origine, très bas de gamme. Je les ai remplacé par des HP de Renault Master à deux voies, la taille et les connexions sont les mêmes, c'est enfantin à remplacer. Les 2 tweeters sur la planche de bord sont suffisants (fabrication Blaupunkt comme l'autoradio) et je les ai conservés. J'ai installé un couvre-volant en cuir, le volant est d'origine trop fin, petit et glissant, ce qui résoud le problème. Le tableau de bord central déroute un peu au départ mais on s'y habitue. L'afficheur rétro éclairé est agréable et très lisible. Pour compenser les informations trop succinctes, le compteur additionnel mentionné précédemment fait très bien le boulot, il se branche sur la prise OBD2 derrière le vide poche côté conducteur. La voiture est très fiable, et les défauts récurrents de ce modèle ont été traités auparavant. Pour les derniers défauts, un éclairage tout juste correct, limite myope de nuit sous la pluie, et un ralenti moteur très bas (750 tr/min) qui produit de grosses vibrations à l'arrêt. En résumé c'est une excellente deuxième voiture, pour la ville et des petits trajets. Elle est ludique, pratique, économique et fiable. Elle a toujours son charme de voiture originale qu'ont perdus les deuxièmes et troisième générations de Twingo. Plus on la connaît, plus on comprend l'engouement des propriétaires et des clubs de propriétaires, effectivement c'est devenue une youngtimer attachante. Pour ses limites et défauts, ils apparaissent surtout sur autoroute et longs trajets, où il faut du courage pour avaler de grandes distances. Mais dans le cadre de ses compétences, la Twingo est une excellente petite voiture, économique et facilement trouvable en occasion pour pas (trop) cher. Une bonne option aussi pour un jeune conducteur.Lire la suite de l'avis»

 

Twingo (2) 1.2 (2003)

Par  le 08 Octobre 2018 à 20h33

Propriétaire d'une Twingo 1.2 Campus de 60 ch zéro option depuis 2 ans, j'ai déjà cumulé pas mal de kilomètres et conduit sur tout type de route (chemin, ville, départementale et autoroute).Commençons par les points positifs.Tout d'abord, la Twingo est un véhicule très économique, aussi bien au niveau assurance qu'au niveau consommation, elle peut parfaitement convenir à un jeune conducteur ou à une personne qui ne veut pas trop dépenser pour sa voiture.De plus, elle est super fiable. Le véhicule à 15 ans, ma mère l'a achetée neuve et nous n'avons jamais eu de problèmes majeurs avec, increuvables la petite Twingo ! Petit bémol, la serrure du coffre qui est cassée depuis peu, il faut donc que je me contorsionne pour récupérer mes bagages depuis la portière.Ensuite, la Twingo est très compacte, super pratique en ville pour se garer, elle peut se faufiler un peu partout.Malgré son format compact, la Twingo se montre également étonnamment habitable (bien sûr, il ne faut pas être super grand sinon on sera mal à l'aise), le coffre aussi peut être très grand, surtout une fois les sièges rabattus, c'est presque un petit utilitaire !Le confort est acceptable pour les courts trajets (travail-maison).Une fois que l'on connaît bien la machine, elle peut même se montrer plutôt dynamique en ville.Sur l'autoroute elle ne se traîne pas et peut même atteindre 150 km/h ! (je ne pense qu'elle puisse faire plus, en tout cas, je n'ose pas essayer...)Enfin, bien sûr, le design inimitable de la Twingo, avec sa bouille craquante, c'est une voiture emblématique et sympathique.Passons maintenant aux points négatifs.pour commencer, il faut savoir que pour rouler en Twingo I, il faut accepter le non respect des autres usagers de la route. Surtout sur l'autoroute. Les idiots en grosses voiture n'accepterons pas de se faire doubler par une Twingo, il faut alors accélérer à fond pour finaliser le processus de dépassement.En parlant de dépassement, sur départementale, pour doubler un véhicule un peu en deçà de la limitation, il faudra attendre une longue zone de dépassement, sinon c'est la frayeur assurée car à partir de 70 km/h l’accélération est très lente.Gros problème de la Twingo, c'est le bruit, c'est à partir de 110 km/h que commence l'enfer, ça rend les longs trajets beaucoup moins agréables et beaucoup plus fatigants... La solution que j'ai trouver, c'est emporter une enceinte portable en mettre le son à fond pour couvrir le bruit.Parlons des enceintes justement, si vous aimez la musique, si voulez un son pur ou bien des bonnes basses, eh bien, vous serez déçus, les enceintes sont tout simplement médiocres, à l'arrière on a même du mal à entendre la radio.Autre point négatif, la direction non assistée, pour un usage citadin, avoir une direction assistée, ça change la vie. Ici, faire un créneau ou une manœuvre demandera beaucoup plus d'effort.La sécurité, on ne peut pas dire que l'on se sent en sécurité dans une Twingo I, Tout simplement parce que si l'on rencontre un autre véhicule, on a de fortes chances de tomber sur plus fort que soit et de finir broyer comme une... Enfin voilà.Le confort à l'arrière sur route accidentée, il faudra manager ses passagers sur routes accidentées ou lors de passage de dos d'âne, si on ne veut pas les secouer dans tous les sens.Le manque de confort sur les longs trajet. Pour les trajets travail - maison, elle est parfaite, pour un trajet de 3 heures, les choses se gâtent, on est très vite mal à l'aise et tendu, on a du mal à trouver une position confortable sur le siège, et l'on doit multiplier les pauses si on veut se décontracter.Bilan :Super voiture pour les petits budgets, hyper fiable, logeable et bien adapté pour un usage citadin ou de courts trajets sur départementale.Pas adaptée pour les trajets sur autoroute avec un confort qui devient vite gênant, tout comme le bruit et les vibrations ce qui rend les trajets très fatigants.Lire la suite de l'avis»

Twingo (3) 1.2 16S KENZO (2004)

Par  le 28 Août 2018 à 16h29

2016- Nous voulions une petite voiture pratique (modularité) et pas chère (entretien, assurance) et avons choisi une renault Twingo Kenzo de 2004 avec 57,000 kms (1e main) C'est au final un très bon choix d'occasion: la voiture est pratique et très modulable et peut transporter facilement 4 personnes avec suffisamment de place et même quelques sacs en plus. Le fait que la banquette arrière coulisse largement, que les sièges arrières séparés se rabattent facilitent vraiment cette voiture à tout faire et à vivre; de plus une fois tout rabattu, le coffre est grand vu la taille de la voiture. A vous 3 caddies complets de supermarché, une petit meuble, passer à la jardinerie ... Le moteur a beau être un 1.2 16v de 75cv, c'est un multi soupapes à l'ancienne et il faut passer un certain régime (pas de compte tours mais à mon avis 3,000 tours) pour que le moteur ait un peu de punch, sinon c'est une voiture très souple mais on est déjà en 5e à 50 km/h ! revers de la médaille, passé 110 km/h, c'est très vite très bruyant - impossible d'écouter la radio ou discuter sans hurler. Nous avons fait un trajet autoroutier et si la voiture tient assez facilement le 130, le bruit est vite pénible et la tenue de route pas franchement rassurante: la voiture se ballade un peu et il faut lever un peu le pied dans les grandes courbes (et aussi sous la pluie). Mais en ville, ce pour quoi elle est destinée, on se faufile facilement d'autant plus qu'en 2018 les Twingo génération #1 sont des toutes petites voitures ce qui n'est pas non plus toujours rassurant. Coté budget, la consommation moyenne est de 6 litres avec une conduite dynamique, rajoutez 1 litre quand vous mettez la clim (pas franchement efficace mais bienvenue) et une bonne dose de punch en moins: faut choisir avancer et avoir un peu chaud ou être au frais mais perdre quelques chevaux sous le capot.Très bon point, il y a des garages Renault partout et je trouve le suivi plutôt bien et les révisions très abordables (env.200 euros /an) et l'assurance aussi.Coté confort, c'est moelleux et très souple mais on a assez vite mal au dos sur la route car pas assez soutenu. La tenue route est bonne mais le feeling un peu flou côté route.Par contre, aucun plaisir de conduite si ce n'est que les Twingo #1 ont une bonne cote de sympathie, et aussi de convoitise (prévoyez un antivol mécanique car les voleurs de Twingo sont toujours opérationnels)Au final une excellent petite voiture de ville que l'on peut garder sans crainte (les prix restent stables) à comparer avec la Honda Jazz tout aussi pratique.Lire la suite de l'avis»

Rechercher un avis

SPONSORISE

Derniers avis Citadine

Essais et comparatifs Renault Twingo