Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Rappel pour 24 000 Ford Ranger

Un défaut lors de l’assemblage a été mis à jour par les ingénieurs de Ford. Plusieurs milliers de Ranger doivent repasser en atelier.

Rappel pour 24 000 Ford Ranger

Si, à nos yeux d’Européens, le Ranger passe pour un pick-up de taille respectable, outre-Atlantique, il appartient à la catégorie des utilitaires compacts. Ce type de véhicule n’échappe pas pour autant à l’œil perçant de la NHTSA, l’autorité chargée de la sécurité routière sur le territoire des États-Unis. Celle-ci chapeaute donc, en collaboration avec le constructeur à l’Ovale bleu, un rappel visant le millésime 2022 du Ranger.

Plus précisément, ce sont les exemplaires assemblés entre le 17 décembre 2021 et le 12 avril dernier qui sont mis en cause. Ford a livré, rien qu’aux États-Unis, 24 231 Ranger produits sur cette période. Les versions vendues en Europe étant produites dans la même usine sud-africaine que leurs cousins nord-américains, il est fort probable que des Ranger porteurs de ce défaut circulent sur nos routes.

Le problème provient du pare-brise qui a été mal fixé en usine. Les propriétaires de ces Ranger doivent donc prendre rendez-vous avec leur concessionnaire afin que soit procédé au démontage puis au remontage, cette fois-ci en respectant parfaitement le cahier des charges Ford, de ce vitrage.

Rappel pour 24 000 Ford Ranger

Le même défaut impacte le Bronco, un SUV compact au look de baroudeur, qui a réintégré le catalogue Ford nord-américain en 2021 et qui sera commercialisé sur le Vieux Continent à partir de fin 2023. 39 063 Bronco sont rappelés et subiront les mêmes opérations que le Ranger.

 

SPONSORISE

Actualité Ford

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire