Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Voiture électrique : la situation inquiétante des bornes de recharge

Voiture électrique : la situation inquiétante des bornes de recharge

La Cour des comptes européenne vient de livrer un bilan très négatif du réseau de bornes de recharge en Europe. Une expansion trop lente, et surtout une implantation centralisée sur seulement trois pays sont pointées du doigt.

La Cour des comptes de l'Union européenne n'y va pas de main morte avec la gestion de l'Europe et des Etats du déploiement des bornes de recharge pour véhicules électriques. L'UE s'était fixé un objectif à un million de bornes d'ici 2025, mais nous n'y serons clairement pas selon la Cour, qui rappelle que leur nombre est passé de 34 000 (2014) à 250 000 (2020). C'est bien, mais très insuffisant pour atteindre le million d'ici quatre ans. Pour y arriver, il faudrait installer 150 000 bornes par an jusqu'en 2025, soit... 3000 chaque semaine.

Et ce n'est pas le seul problème. La Cour précise que 70 % des bornes de recharge en Europe se situent dans seulement 3 des 27 pays membre : Allemagne, France et Pays-Bas. La très parlante carte de Ionity, notamment, montre un déploiement centré sur les trois ou quatre pays principaux de l'Ouest de l'Europe. Les autres, plus à l'Est, devront se débrouiller pour atteindre les objectifs de réduction des émissions des transports. Sans bornes, leurs citoyens ne pourront pas adopter la voiture électrique, c'est aussi simple que cela.

Pour l'heure, la part des véhicules rechargeables (hybrides et électriques) sur les routes est très faible : 0,8 % en France, et à peine 3 % en Norvège. Autant dire pas grand-chose. Mais il n'empêche que la croissance est bien là, et que les catalogues de constructeurs évacuent doucement les autos à moteur à combustion unique. Dès lors, l'Europe va devoir prendre le taureau par les cornes pour proposer un vrai réseau de bornes dense, au même standard, accessible à tous les Européens et dont l'accès est normalisé, notamment au niveau du paiement. Pour l'instant, même si le standard de prise (Type 2/CCS pour l'Europe) est bien acté, nous n'y sommes pas du tout.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire