Depuis quelques années, la lutte pour la suprématie dans la catégorie des grandes routières premium est âpre. Dans cette compétition, Mercedes s’est fait dépasser par les deux autres firmes allemandes et c’est désormais Audi et BMW qui s’affrontent pour le leadership. Dans ce combat, c’est la marque aux anneaux qui est sous les feux de l’actualité avec la quatrième génération d’A6 dont la commercialisation est intervenue au printemps dernier. Nous avons donc organisé une confrontation entre cette A6 et sa concurrente directe : la BMW Série 5. A ma gauche, nous avons donc la 530d Xdrive de 258 ch et à ma droite l’A6 3.0 TDI Quattro de 245 ch. Le gong vient de retentir, le combat peut donc débuter.


1er round : le style
Comparatif vidéo - BMW Série 530 xd / Audi A6 3.0 TDI Quattro : une question de prestige
Première attaque de l’A6 qui fait prévaloir sa fraicheur. Toutefois, elle est pénalisée par son manque d’originalité puisqu’il s’agit d’une évolution  dans la continuité.  On retrouve tous les codes stylistiques de chez Audi notamment à l’avant avec la calandre Single Frame tandis que l’arrière rappelle la poupe de l’A8.  C’est propre, agréable à l’œil mais on aurait aimé un peu plus de fantaisie ou du moins une différence plus marquée entre chaque modèle.  Et certains témoignages vont dans ce sens puisque nous avons entendu : «  toutes les Audi se ressemblent aujourd’hui. On s’y perd un peu entre tous les modèles »


Chez BMW, la Série 5 F10 a marqué un tournant stylistique plus
Comparatif vidéo - BMW Série 530 xd / Audi A6 3.0 TDI Quattro : une question de prestige
important par rapport à son aïeule mais la filiation avec les autres modèles de la gamme est réelle particulièrement au niveau de l’avant dominé par les deux naseaux mais également par un capot particulièrement travaillé.  L’ensemble dégage indéniablement du dynamisme même si les dimensions sont respectables avec une longueur de 4,90 m, une largeur de 1,86 m et une hauteur de 1,47 m. Des cotes analogues de celles de l’A6 qui mesure 4,92 m de long, 1, 88 m de large et 1, 47 m de haut. Un vrai marquage à la culotte.


Au final, c’est la Série 5 qui remporte ce round mais aux points, tellement ce sujet est subjectif.
2e round : la vie à bord
Une nouvelle fois, dans ce domaine, nos deux concurrentes du jour sont très proches et elles procurent indéniablement un sentiment de luxe.
Comparatif vidéo - BMW Série 530 xd / Audi A6 3.0 TDI Quattro : une question de prestige
Planche de bord de l'Audi A6
Comparatif vidéo - BMW Série 530 xd / Audi A6 3.0 TDI Quattro : une question de prestige
Planche de bord de la BMW Serie 5P


L’A6  affiche une planche de bord beaucoup moins massive, plus aérienne que celle de la Série 5 plus haute et volumineuse. Chez Audi, la principale nouveauté provient de l’apparition d’un écran extractible au centre de la planche de bord. Si la qualité de l’assemblage est toujours aussi irréprochable, nous avons été déçus de certains plastiques situés en bas de la console centrale qui ne sont pas dignes de la réputation de la marque. Un regret d’autant plus que la Série 5 a énormément progressé sur ce point. Dès que l’on s’installe à bord, notre œil est attiré par l’immense l’écran multimédia et on se rend compte ensuite de la qualité des matériaux. Le constructeur munichois prend également sa revanche en ce qui concerne l’ergonomie puisque le iDrive si décrié lors de son lancement a profondément évolué pour être nettement plus facile d’usage. Le MMI est aussi relativement intuitif mais le placement de la molette trop bas oblige à quitter la route des yeux.
Comparatif vidéo - BMW Série 530 xd / Audi A6 3.0 TDI Quattro : une question de prestige
Places arrière de l'Audi A6
Comparatif vidéo - BMW Série 530 xd / Audi A6 3.0 TDI Quattro : une question de prestige
Places arrière de la BMW Serie 5


Aux places arrière, nos deux modèles se ressemblent et ce n’est pas l’empattement plus grand de la BMW (2,97 m contre 2,91 m) qui change grand-chose. L’espace dédié aux passagers est plus que suffisant et permet de leur garantir un confort optimal. Dommage que l’imposant tunnel de transmission condamne presque intégralement les places centrales.  Mais il faut vraiment chercher la petite bête.
Comparatif vidéo - BMW Série 530 xd / Audi A6 3.0 TDI Quattro : une question de prestige
Coffre de l'Audi A6
Comparatif vidéo - BMW Série 530 xd / Audi A6 3.0 TDI Quattro : une question de prestige
Coffre de la BMW Serie 5


Les deux coffres font presque jeu égal avec des volumes qui avoisinent les 520 litres avec un léger mieux pour la Série 5. Toutefois, l’A6 prend sa revanche avec un coffre aux formes plus régulières et donc plus logeables.
Pour l’équipement, la dotation est bien évidemment très riche et il est encore possible de le compléter. Ainsi, chez BMW, vous pourrez avoir droit aux 4 roues directrices, à la suspension adaptative,  au système de parking automatique, à la caméra de recul, au surround view, à la vision de nuit, à l’affichage tête haute, au régulateur de vitesse adaptatif ou au système Connected Drive.  Moins de choix chez Audi avec par exemple l’Audi Drive Select, l’Audi Music Interface, la suspension adaptative, l’alerte de franchissement de lignes, le régulateur de vitesse adaptatif ou la vision nocturne. A vous de configurer l’auto qui vous ressemble mais il faudra penser au chèque qui va avec.
Fin du 2e round : une nouvelle fois, chaque adversaire a rendu coups pour coups et ce n’est qu’aux points que la BMW s’impose.


Remerciements
Comparatif vidéo - BMW Série 530 xd / Audi A6 3.0 TDI Quattro : une question de prestige
Un grand merci à toute l'équipe du château des Mesnuls et notamment à Samuel et à Delphine pour leur accueil et leur gentillesse.
Le château des Mesnuls fait partie de Chateauform, une société qui s'est spécialisée dans l'accueil des séminaires d'entreprises dans des maisons de maîtres, châteaux, etc.
Pour plus de renseignements : www.chateauform.com
Coordonnées téléphoniques du château des Mesnuls : 01 34 57 07 07