Avec 6 472 ventes sur les 7 premiers mois de l’année 2015, la Fiat 500 X rencontre un beau succès. Avec de tels chiffres, le crossover du constructeur italien est parvenu à se hisser dans le top 5 des ventes du segment, derrière les incontournables Renault Captur, Peugeot 2008, Opel Mokka ou Nissan Juke. Autant dire que le pari tenté par Fiat est réussi. Pourtant, au départ, ce n’était pas gagné puisque la firme transalpine est arrivée plus tard que beaucoup de ses concurrents. Cela n’a toutefois pas empêché la 500 X de séduire une vaste clientèle. Avec un peu de recul, on se dit que cet engouement est relativement logique puisque la recette utilisée est approximativement la même que pour la « mythique » 500. On trouve donc une bouille sympathique avec des projecteurs ovales haut placés débordant à la fois sur le capot, les ailes et le bouclier. Le reste est plus classique mais une chose est sûre, Fiat a retenu la leçon et n’a pas réédité les impairs commis sur les 500 L et 500 L Living. Une bonne nouvelle ! À noter toutefois que la 500 X est aussi disponible avec un look de baroudeur, si vous optez pour les finitions Cross et Cross +.

Dans l'habitacle, pas de doute sur la filiation avec la famille 500. La planche de bord est proche de la citadine avec par exemple un placage rappelant la teinte de la carrosserie. En son centre trône un système multimédia UConnect, disponible en deux tailles 5 ou 6,5 pouces pour les versions avec navigation. La qualité des matériaux se situe dans la moyenne de la catégorie mais se positionne en deçà des références.



Avec 4,25 m, la Fiat 500 X est l’un des crossovers les plus grands, pourtant cela ne profite pas vraiment aux aspects pratiques. Le volume de chargement n’est que de 350 litres mais l’habitabilité en revanche est plus que généreuse. Un bon point.

Des 7 finitions – version de lancement incluse - présentes sur cette 500 X, c’est le niveau PopStar qui se vend le mieux avec 38 % des ventes. Un choix justifié car comme nous avons pu le constater sur notre modèle d’essai, la dotation est largement suffisante. Elle comprend le frein de parking automatique, l’écran tactile 5 pouces avec système multimédia UConnect (sans la navigation), les jantes 17 pouces, la climatisation automatique bizone, le régulateur de vitesse, la banquette arrière fractionnable 2/3-1/3, le capteur de pluie et de luminosité ainsi que le sélecteur 3 modes de conduite.

Comme souvent, le diesel est majoritaire avec 56 % des ventes mais ce chiffre traduit également une part d’essence relativement importante, ce qui n’est pas vraiment une surprise, la 500 X pouvant être réservée à un usage urbain. Dans cette carburation, notre moteur du jour est le second le plus vendu, loin derrière toutefois le 1.6 Mjt de 120 ch. Ce 4 cylindres de 1,4 l développe une puissance de 140 ch et un couple de 230 Nm à 1 750 tr/min. La différence avec le 1.6 est conséquente et cela se retrouve au niveau des performances, avec un 0 à 100 km/h abattu en 9,8 s contre 11,5 secondes ; le tout pour une consommation et des rejets de CO2 identiques. Dans ces deux domaines, comptez une moyenne de 7,5 l/100 km et 139 g/km soit un petit malus de 250 €.

Même si le tempérament de ce moteur est linéaire, il ne se montre pas déplaisant pour autant en répondant présent dans la majorité des situations. Des prestations globales qui lui permettent de bénéficier d’une vraie polyvalence, en étant aussi à l’aise en ville que sur routes ou autoroutes. Offrant une bonne tenue de route avec notamment une prise de roulis contenue, la 500 X fait payer cela par un confort que beaucoup jugeront trop ferme, même avec des jantes 17 pouces de série, nettement plus en tous les cas qu’un Renault Captur ou qu’un Peugeot 2008. Les jantes 18 pouces optionnelles sont donc à proscrire. La direction ne fera non plus l’unanimité mais le bilan dynamique global est plus que correct et tout à fait recommandable. Et pour ceux qui en veulent toujours davantage, signalons que cette motorisation est disponible avec une boîte à double embrayage (+ 1 500 €) mais également avec un système de traction renforcée avec la finition Cross +.