Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai vidéo - Hyundai Ioniq Hybride : tueuse de Toyota Prius ?

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Le groupe Hyundai a des ambitions et ne s'en cache pas, avec une gamme de modèles qui couvre la plupart des catégories. Mais le coréen a décidé maintenant de s'attaquer à un bastion occupé quasi exclusivement par Toyota, celui de la compacte hybride généraliste, en lançant la Ioniq Hybride. Est-ce qu'elle dispose des qualités pour affronter la Prius et ses 20 ans d'expérience dans le domaine de l'hybride ? C'est ce que nous sommes allés déterminer à Amsterdam, au Pays-Bas.

Essai vidéo - Hyundai Ioniq Hybride : tueuse de Toyota Prius ?

En bref

141 ch et 265 Nm

3,5 l/100 km en mixte

À partir d'environ 25 000 €

Presque deux décennies après le lancement de sa première génération, la Toyota Prius règne en maître sur le monde de la compacte hybride, avec 3,73 millions de modèles écoulés depuis. Mais il est facile de dominer quand il n'y a pas de véritable concurrence à l'horizon parmi les constructeurs généralistes. Jusqu'à aujourd'hui, puisqu'un prétendant au titre se présente sans complexe sur le ring pour tenter de bouleverser l'ordre établi : la Hyundai Ioniq Hybrid. Et le moins que l'on puisse dire est que la coréenne a bien fait ses devoirs en examinant de très près la japonaise pour rendre coup pour coup et découvrir ses points faibles.

Cela commence par l'extérieur. Toyota n'en a jamais fait un secret : il choisit délibérément d'offrir à la Prius une esthétique disons très originale parce que c'est selon lui ce qu'attendent ses clients fidèles, dont l'une des exigences est de rouler « différent ». Le constructeur ajoute que l'esthétique sert aussi avant tout la fonction et que c'est le vent de la soufflerie qui a sculpté ses lignes torturées. Et ça marche, puisque son Cx de 0,24 est véritablement exceptionnel pour une compacte de presque 4,5 m, une qualité indispensable pour réduire au mieux la consommation de carburant. On note évidemment des similitudes avec la Ioniq qui lui a emprunté un profil au même arrière fuyant, une lunette en deux parties et une poupe très verticale, mais le parti pris est beaucoup moins marqué et moins clivant et devrait donc rallier plus de suffrages. Tout en obtenant exactement le même Cx de 0,24. Et la Hyundai ne manque pour autant ni d'originalité ni de personnalité.

 

Essai vidéo - Hyundai Ioniq Hybride : tueuse de Toyota Prius ?

 

À bord par contre, on est bien loin du cockpit de navette spatiale de la japonaise et on trouve un habitacle tout ce qu'il y a de plus classique et de plus consensuel, avec tous les éléments de la planche de bord parfaitement à l'endroit où on les attend. Les matériaux ont un aspect qualitatif variable de passable à bon, mais l'assemblage est par contre au-dessus de tout soupçon, la conduite électrique étant sans pitié pour distinguer tout de suite les rossignols sans le bruit du moteur thermique pour les couvrir. La place est généreuse à bord, que ce soit aux coudes comme à la tête, à l'avant comme l'arrière, et le volume de coffre est du même tonneau, avec 443 litres offerts soit à peine 14 litres de moins qu'une Prius avec roue de secours temporaire. 

Essai vidéo - Hyundai Ioniq Hybride : tueuse de Toyota Prius ?
Essai vidéo - Hyundai Ioniq Hybride : tueuse de Toyota Prius ?

Les similarités entre la Toyota et la Hyundai continuent avec la fiche technique. On trouve en effet sous le capot un quatre cylindres 1,6 l GDI à cycle Atkinson de 105 ch assisté d'un moteur électrique développant 43,5 ch pour offrir au final une puissance combinée de 141 ch et 265 Nm, tandis qu'on retrouve sous la banquette arrière une batterie lithium ion polymère à la capacité de 1,56 kWh et d'une puissance de 42 kW. Les consommations officielles varient suivant la monte pneumatique mais elles démarrent à 3,4 l/100 km, avec des émissions de CO2 de 79 g/km. Au final, elle offre donc des performances presque identiques à la Prius, avec un 0 à 100 km/h annoncé en 10,8 s contre 10,6 s, mais avec des consommations légèrement supérieures, la japonaise étant donnée pour 3,1 l/100 km et 70 g/km de CO2. Toutefois l'expérience de conduite promet, elle, d'être totalement différente puisque la coréenne est équipée d'une boîte de vitesses à double embrayage face à la transmission variable en continu E-CVT de la japonaise, ce que nous verrons en seconde page. 

Avec une commercialisation prévue en octobre de cette année, il est encore un peu tôt pour avoir les prix définitifs, mais Hyundai annonce déjà des tarifs compris entre environ 25 000 et 30 000 €, soit un prix de départ 5 000 € en dessous de celui de la première Prius auxquels il faut encore retrancher 750 € d'aide de l'État. Vu autrement, on peut donc avoir une Hyundai Ioniq Hybrid dans son plus haut de finition pour le prix de la Toyota d'entrée de gamme. De plus, fidèle à ses habitudes, le constructeur reste aussi très agressif en matière de garantie puisque la Ioniq bénéficie de la même que les autres modèles, c'est-à-dire 5 ans kilométrage illimité, et de 8 ans ou 200 000 km pour la batterie. De quoi rassurer les clients potentiels qui craindraient une trop grande jeunesse de son système hybride. Hyundai est tout en cas confiant sur le succès que rencontrera sa Ioniq Hybrid puisqu'il pense en écouler entre 2 000 et 2 500 exemplaires rien qu'en France en 2017, soit proche des chiffres d'une Prius qui s'est vendue à 3 105 exemplaires en 2015 (dont 68 rechargeables).

 

 La Hyundai Ioniq Hybrid face à la Toyota Prius en bref

  Hyundai Ioniq Hybrid Toyota Prius
Moteur essence Kappa 1,6 Atkinson GDI 2ZFR-ZXE
Cylindrée (cm3) 1 580 1 798
Alésage x course (mm) 72 x 97 80,5 x 88,3
Taux de compression 13.0 13.0
Puissance maxi 105 ch à 5 700 tr/min 98 ch à 5 200 tr/min
Couple maxi 147 Nm à 4 000 tr/min 142 m à 3 600 tr/min
Moteur électrique Synchrone à aimants permanents Synchrone à aimants permanents
Puissance maxi 43,5 ch 72 ch
Couple maxi 170 Nm 163 Nm
Puissances combinées 141 ch 122 ch
Couples combinés 265 Nm NC
Batterie Lithium Ion Polymère Nickel Métal Hydrure
Capacité (kWh) 1,56 1,31
Transmission Double embrayage 6 rapports Transmission variable en continu E-CVT
0 à 100 km/h (s) 10,8 10,6
Vitesse maxi 185 180

Consommation moyenne

(l/100 km, jantes de 15 pouces)

3,4 3,1

Taux de CO2 (g/km)

79 70

Longueur (mm)

4 470 4 540

Poids (kg)

1 370 1 375
Prix (à partir de) environ 25 000 € 29 900 €
Garantie véhicule 5 ans et kilométrage illimité 3 ans ou 100 000 km
Garantie batterie 8 ans ou 200 000 km 5 ans ou 100 000 km

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Hyundai Ioniq

0 g/km - Bonus : 6 300 €*

* Pour les véhicules électriques, bonus de 6.300 € dans la limite de 27 % du prix TTC du véhicule incluant le coût des batteries.

Début de commercialisation du modèle :
Hyundai Ioniq

Septembre 2016

A titre d'exemple pour la version HYBRID.

1,45 m1,82 m
4,47 m
  • 5 places
  • 443 l / 1505 l

  • Auto. à 6 rapports
  • Hybride essence électrique

Portfolio (33 photos)

Hyundai Ioniq

En savoir plus sur :
Hyundai Ioniq

Vidéos populaires

Commentaires (158)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Tout ce bla bla sur la Prius ( extrait ) :

" Et ça marche, puisque son Cx de 0,24 est véritablement exceptionnel pour une compacte de presque 4,5 m..."

Et il me semble ne pas signaler que cette Hyundai propose donc un Cx identique pour une esthétique globale bien plus conventionnelle....

Par

En réponse à roc et gravillon

Tout ce bla bla sur la Prius ( extrait ) :

" Et ça marche, puisque son Cx de 0,24 est véritablement exceptionnel pour une compacte de presque 4,5 m..."

Et il me semble ne pas signaler que cette Hyundai propose donc un Cx identique pour une esthétique globale bien plus conventionnelle....

C'est quoi que tu ne comprend pas Rocky ?

La Prius est LA référence dans ce domaine, c'est donc en toute logique qu'on la compare à cette voiture, c'est dit et re-dit dans l'article.

Aller, pose tes œillères et tu vas peut être pouvoir comprendre l'article...

... On n'y croit ! :bien:

Par

Chez Toy une copie de Prius II vendue moins chere qui se voulait une tueuse

on a deja vue et avec un badge bien plus flatteur...

Vous vous souvenez des Honda Insight ?

Non ? Comme tout le monde en fait.

Quand les taxis passeront massivement des Prius aux Ioniq,

alors on pourra dire que Hyundai a réussi son coup.

D'ici là, je pense que contrairement à tous ses concurrents,

Toyota à largement démontré en plusieurs décennies et sur plusieurs millions de véhicules

l'efficacité et la fiabilité de ses hybrides.

Par

Etonnant commentaire pour ce qui concerne le bilan conso....

Voici donc deux berlines de conception similaire ( hybride ), de Cx identique, de poids très proche, de puissance assez peu différentes.

Et à l'issue de l'essai, en condition d'éco conduite et au Pays-Bas et plat, vous obtenez un excellent 4,1 l/100 .... Et ainsi, vous pensez qu'avec la Prius et un peu d'habitude, il serait possible de tomber à 3l /100.... de par la seule vertu de la boite de vitesse !

C'est bien ce qu'il faille comprendre non ?

Bien entendu que c'est possible.... mais certainement pas en s'insérant dans la circulation au niveau des vitesses lues sur les panneaux.

Rappelons que la si novatrice Prius Europe garde son système de batterie à l'ancienne...

Bref, effectuez nous un comparo un jour sur parcours similaire, avec ces deux autos, vous constaterez sans doute que l'écart conso sera loin d'être de 24% inférieur comme vous semblez le suggérer.

Et même s'il l'était ( par quel miracle )..... combien d'années pour amortir les 5 000 € de différentiel tarif ?

J'ai calculé....à la grosse maille....comptez 400 000 km...

Par

La garantie véhicule de 5 ans et kilométrage illimité contre 3 ans ou 100 000 km et la garantie batterie 8 ans ou 200 000 km contre 5 ans ou 100 000 km à l'avantage de la Hyundai, est un argument de poids : les chauffeurs de taxi vont y regarder à deux fois .

Si la fiabilité est au rendez-vous, le bouche à oreille va fonctionner à 100%, d'autant plus qu'il y a un différentiel de 5000 €, toujours à l'avantage du Hyundai !

Par

Ah d'accord, donc en fait "Rocky des gros ballons" il commente et lit l'article après...

Ça explique déjà pas mal de ses commentaires à côté de la plaque.

On tient une piste les gars !

Concernant cette voiture, il semble que Hyundai cherche réellement à séduire la clientèle européenne.

Cette voiture s'attaque à la grande Prius et ne démérite pas.

Elle a un look plutôt correct.

Par contre on retrouve un des principaux défaut des Hyundai, certains plastics "passables".

Par

bah elle est moins chère car elle est coréenne. Comme toute la gamme de Hyundai par rapport à Toyota.

Maintenant, il faudrait aussi connaitre le coût de l'entretien annuelle de cette ionique vu qu'elle a un turbo et une boîte de vitesse en plus.

K

Par

En réponse à K-Lach

bah elle est moins chère car elle est coréenne. Comme toute la gamme de Hyundai par rapport à Toyota.

Maintenant, il faudrait aussi connaitre le coût de l'entretien annuelle de cette ionique vu qu'elle a un turbo et une boîte de vitesse en plus.

K

quoique je me suis trompé, il n'y a pas de turbo...? :ange:

K

Par

Dans l'ensemble ce sont deux véhicules identiques.

La Hyundai marque des points grâce à son design (bien que ce soit discutable), sa réelle boite de vitesses, ses garanties supérieures et son meilleur tarif.

La Toyota marque des points grâce à son image de marque et son coffre de volume légèrement supérieur.

Dans l'ensemble: Avantage Hyundai

Par

En réponse à bvw

La garantie véhicule de 5 ans et kilométrage illimité contre 3 ans ou 100 000 km et la garantie batterie 8 ans ou 200 000 km contre 5 ans ou 100 000 km à l'avantage de la Hyundai, est un argument de poids : les chauffeurs de taxi vont y regarder à deux fois .

Si la fiabilité est au rendez-vous, le bouche à oreille va fonctionner à 100%, d'autant plus qu'il y a un différentiel de 5000 €, toujours à l'avantage du Hyundai !

Sauf que je vois mal comme prix de départ 25000e. Pourquoi ?

Le Kia Niro, catégorie inférieure, débute à 27000€. Hyundai se positionne toujours un peu plus cher que KIA. Aussi, la Toyota Prius 4 est très généreuse au niveau de l'équipement dès la finition de base. De fait, il va falloir attendre de voir l'équipement de la finition de base de la Ioniq.

Enfin vous faites erreur sur la garantie. En effet, chez toyota, les batteries et le système hybride sont garantis 10 ans.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire