Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai vidéo - Opel Crossland X : un patchwork digne d'intérêt

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Opel remplace son minispace Meriva par un très fashion crossover, qui assume son changement de statut en changeant de nom. Ce sera Crossland X. Que vaut ce nouvel entrant face aux stars de la catégorie, Renault Captur et Peugeot 2008 ? Pas rien, c'est certain. Essai dans sa version 1.2 Turbo 130 ch.

Essai vidéo - Opel Crossland X : un patchwork digne d'intérêt

 En bref

Remplaçant du Meriva

Crossover urbain

4,21 m de long, coffre jusqu'à 520 litres

De 81 à 130 ch, de 18 300 € à 23 950 €

L'Opel Meriva est mort, vive le Crossland X. Mais au passage, c'est aussi la fin du minispace pour le constructeur allemand, qui cède clairement aux sirènes de la mode, en le remplaçant par un crossover.

 

Encore un crossover urbain dans la gamme Opel ? Mais oui, c'est que  Mokka est déjà là depuis 4 ans ! Rebaptisé Mokka X lors de son restylage, ne va-t-il pas désormais faire doublon avec le nouveau venu ? Pas de risque selon Opel, puisque le Mokka est typé très baroudeur, sportif, musclé, destiné aux aventuriers avec la possibilité d'opter pour une transmission intégrale et des moteurs plus puissants. De l'autre côté, le Crossland X sera plus typé famille, plus spacieux (même si plus court de 7 cm que le Mokka avec 4,21 m), doté de moteurs moins puissants et plus économiques, privé de transmission 4x4 et enfin moins cher.

La poupe est assez massive, très SUV mais pas la plus réussie à notre avis.
La poupe est assez massive, très SUV mais pas la plus réussie à notre avis.
Le profil laisse apparaître un pavillon flottant à la mode Adam. Le Crossland X mesure 4,21 m.
Le profil laisse apparaître un pavillon flottant à la mode Adam. Le Crossland X mesure 4,21 m.
De face, les gènes stylistiques semblent partagés avec le Mokka X.
De face, les gènes stylistiques semblent partagés avec le Mokka X.

 

Non, de crossover, il n'en a que le look. Tous les attributs sont bien là, avec des sabots de protection sur les boucliers, une garde au sol surélevée, des élargisseurs d'aile en plastique et des rails de toit.

Esthétiquement, c'est un véritable patchwork de différents modèles de la gamme du constructeur. La proue et le 3/4 avant évoquent sans ambages justement le Mokka X. La signature lumineuse des feux de jour à LED reprend celle en double aile de tous les nouveaux modèles frappés de l'éclair. Les flancs, où apparaît en creux une large virgule, évoquent plutôt l'Insignia. Le ciel de toit, souligné d'une barette chromée, semble flotter sur la voiture et se termine en aileron de requin inversé. Il peut être de couleur contrastée (noir, gris ou blanc), et est une dédicace appuyée à la citadine chic Adam. Il n'y a finalement que la poupe à afficher une personnalité propre, mais c'est aussi elle qui arbore le style le plus massif. Pas la partie la plus réussie de l'auto à notre sens.

En tout cas le mélange de tous ces ingrédients stylistique n'est pas désagréable à l'œil, à défaut d'être immédiatement séduisant.

 

Un habitacle sobre, rationnel et spacieux

À l’intérieur, l'inspiration, cette fois-ci, est de provenance Astra. La planche de bord est traitée de façon très horizontale. Son organisation est rationnelle, avec une zone supérieure dédiée à la navigation et l'infotainment, une zone basse réservée aux commandes de climatisation et enfin une zone devant le levier de vitesses pour gérer les aides à la conduite.

La planche de bord n'est pas folichonne, mais rationnellement organisée. La finition est dans la bonne moyenne de la catégorie, et l'équipement fort complet.
La planche de bord n'est pas folichonne, mais rationnellement organisée. La finition est dans la bonne moyenne de la catégorie, et l'équipement fort complet.

L'ambiance n'est pas franchement gaie, même si quelques inserts chromés tentent d'amuser la rétine. C'est sérieux dans le dessin, trop certainement pour un véhicule à vocation urbaine et familiale, déjà personnalisable (un peu) à l'extérieur. On s'attendrait à un peu plus de fun. La qualité des matériaux est dans la bonne moyenne de la catégorie. Un Peugeot 2008 fait un peu mieux cependant. Et quelques assemblages sont un peu lâches, au niveau des porte-gobelets entre les sièges. Rien de choquant, on ne fait que relever quelques détails.

À l'arrière, les passagers auront de la place. Le Crossland X perd des astuces d'aménagement proposées sur le Meriva, comme la possibilité de rapprocher les sièges latéraux pour être à l'aise à 4 (flexspace) ou la console centrale coulissante (flexrail). Mais l'essentiel est toujours là avec une banquette rabattable et coulissante (en option à 350 € en finition de base, 300 en finition haute) sur 15 cm, un plancher plat grâce au double plancher de coffre (en option à 350 € en finition de base, 300 € en finition haute), des dossiers inclinables. Mais surtout, il gagne en volume de coffre. Le minimum est de 410 litres banquette reculée et 520 litres banquette avancée. Un volume record dans la catégorie (455 litres max pour un Captur).

Les places arrière sont spacieuses et la banquette peut coulisser (en option) sur 15 cm.
Les places arrière sont spacieuses et la banquette peut coulisser (en option) sur 15 cm.
Le volume de coffre est record, avec 520 litres. Un double plancher permet d'obtenir une surface plane (option à 350 €).
Le volume de coffre est record, avec 520 litres. Un double plancher permet d'obtenir une surface plane (option à 350 €).
Les moteurs, essence comme diesels, sont issus de PSA, ce sont des Puretech et BlueHDI (ici un 1.2 Turbo 130.
Les moteurs, essence comme diesels, sont issus de PSA, ce sont des Puretech et BlueHDI (ici un 1.2 Turbo 130.

 

 

Une plateforme et des moteurs PSA

Techniquement, sachez, si vous ne le savez déjà, que le Crossland X est le premier rejeton de l'alliance entre Opel et PSA, qui date de bien avant le rachat du premier par le second. Du coup, il utilise une plateforme PSA, celle du 2008 mais après quelques évolutions, que l'on retrouvera bientôt sur le Citroën C3 Aircross. Il emprunte aussi à la banque d'organes PSA ses moteurs et ses boîtes de vitesses. On trouve donc en essence un 3 cylindres 1.2 atmosphérique de 81 ch (5,2 l/100 km, 116 g de CO2/km), et ce même 1.2 en version turbo 110 ch (4,9 l/100 km, 111 g de CO2/km, compatible avec une BVA6, en fait une EAT6 PSA) ou 130 ch BVM6 (5,1 l/100 km et 116 g de CO2/km). Ce sont évidemment des blocs Puretech.

En diesel, on trouve un 1.6 "diesel" (en fait un BlueHDI) en version 99 ch et 120 ch (respectivement 3,7 l/100 km et 95 g de CO2/km et 4 l/100 km et 105 g de CO2/km).

Nous le répétons, pas de transmission 4x4 au programme, ni même de système de motricité renforcée, comme on peut trouver sur le 2008 (grip control).

Connaissant les qualités de la plateforme et des moteurs Peugeot/Citroën, il nous tardait donc de tourner la clé pour aller dégourdir les jantes de notre modèle d'essai.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Opel Crossland X

93 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Opel Crossland X

Mars 2017

A titre d'exemple pour la version 1.2 TURBO 130 INNOVATION.

1,60 m1,82 m
4,21 m
  • 5 places
  • 410 l / 1255 l

  • Méca. à 6 rapports
  • Essence

Portfolio (48 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Opel Crossland X

Commentaires (40)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est pas mal, c'est pas mal... :cool:

Par

Comme souvent avec Opel, une très bonne synthèse, à prix étudié.

Mais comme presque toujours avec Opel, je ne lui trouve aucun charme. Par contre, si vous aimez, foncez !

Par

:chut: C'est très bon comme début sous l'aire de P.S.A.

Par

et la conso d'huile , çà va pour l'instant....

[ ouais ok c'est bon je sors ]

Par

En réponse à Pierre146

:chut: C'est très bon comme début sous l'aire de P.S.A.

Le Peugeot 2008 1.2 82 Access démarre 2 050 € moins cher, mais si on le remet à équipement équivalent (ou presque, certains n'étant pas disponibles), il revient en fait 1 200 € plus cher. C'est à peu de chose près pareil avec le Renault Captur, qui revient au final près de 1 000 € plus cher.

bon la messe est dite!!!

le meilleur suv du moment en attendant le T rock de ww...

la qualité allemande... un bon chassis léger PSA...

et un moteur moderne...

trés bonne synergie des qualité opel ..et PSA!!!

en plus moins cher...

le 2OO8 paye son look de break pas trés suv....

le captur sa finition et sa construction low cost. ...

l'opel va faire mal en europe...

et on va aussi en voir bien plus que le mériva qu'il remplace en france!!!

Par

15 pour une opel!!

du jamais vu chez cara... bon çà vaut un bon 16 si c'était un modéle français...

le captur à 14.5 là c'est le contraire... mérite pas plus de 12...

Par

Et ben c'est pas gagné....

Question look, on aime on aime pas, moi j'aime pas, mais on peut dificelement dire qu'il fera école....

Structure PSA, moteur pSA, boite PSA....on dit merci qui ? Pas Jacquie&Michel non.

J'espère pour Citroën qu'ils auront une inspiration un peu plus forte quand au design vu que dans 01 mois on aura la version chevronnée de ce véhicule.

Comme il est dit heureusement il reste les équipements. Mais j'espère qu'ils vont pas sortir une de leur pub à la con qui n'ont pour seul argument de vente d'une voiture qu'elle a "on star" ou le wi-fi.

Par

Info pour Peugeot (pas PSA, vraiment juste Peugeot) : Regardez l'intérieur de ce Crossland. Voilà ce que c'est, un intérieur ergonomique. Retenez ça pour pour la 508 svp.

Par

Manuel Cailliot est vraiment le meilleur chez Cara. lorsqu'il s'agit de ce genre d'essais. Pensez à soigner le son et à ne pas être trop centro-Français dans vos comparaisons et c'est parfait. Quelques minutes de plus sur certains points donneraient un essai solide.

Quant à ce CSL-X il est bien dans l'esprit Opel en faisant une bonne synthèse dans tous les domaines, plateforme PSA et évidement moteurs PSA (et pas les plus mauvais!) le rendent incritiquable sur les aprioris typiquement franchouillards sur les véhicules Allemands. Au final on a un véhicule bien complémentaire au 2008 avec des technologies que l'on ne retrouve pas sur le 2008 et surtout une présentation différente et nettement supérieure (le Captur est KO sur ces points).

Sur le look avec une colorie autre que le blanc il est plutôt réussi finalement, le 2008 fait du coup vieillot face aux nouveaux véhicules sortis récemment.

On attend la copie VW, ça va être intéressant...

Pour anneaux nîmes, débranche ta TV et arrête de regarder les pubs, forge toi un avis par toi même et avec la lecture des essais de la presse Européenne. Puis pour Citroën n'espère rien de bon depuis le tournant pris avec Tavares,

Par

En réponse à Moukeaf

Info pour Peugeot (pas PSA, vraiment juste Peugeot) : Regardez l'intérieur de ce Crossland. Voilà ce que c'est, un intérieur ergonomique. Retenez ça pour pour la 508 svp.

Effectivement l'intérieur du 2008 (208, 308) n'a rien d'ergonomique , finalement nous sommes beaucoup à ne pas aimer la position du combiné et à regretter le tout tactile qui n'a rien, absolument rien, d'ergonomique du tout et rend la pdb lisse et vide, voir triste, sans accès direct à des fonctions importantes. Même sur le 3008 une fois l'effet nouveauté passé on regrette cette pdb massive ("i cockpit" ça impressionne le manant) qui n'est qu'un énorme bout de plastique envahissant où des logements/rangements/espaces auraient pu être ajoutés.

L'affichage tout numérique sans -OLED ou équivalent est aussi un non sens.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire