Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai vidéo – Skoda Karoq 2018 : un K à part

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Le Yéti disparaît à nouveau au fond de sa montagne et est remplacé par le Karoq, un nom que Skoda, à l'instar du Kodiaq, est allé chercher du côté de l'île du même nom en Alaska. Car en Alutiiq, cette langue parlée par ses habitants, il s'agit de la contraction de "Kaa'r", qui signifie "voiture", et "Ruq", qui veut dire "flèche" comme sur le logo de la marque. mais est-ce que le Karoq parvient à se distinguer autrement que par son nom dans la myriade de SUV disponibles aujourd'hui ? Nous sommes allés l'essayer en Sicile dans sa version 1.0 TSI 116 DSG7.

Essai vidéo – Skoda Karoq 2018 : un K à part

En bref

À partir de 25 790 €

Remplaçant du Yéti

De 116 à 150 ch

 Sorti en 2009, le Skoda Yéti n'a pas connu un succès retentissant en France et c'est bien injuste tant il avait des qualités à revendre, tant en matière de vie à bord, avec une habitabilité et un coffre généreux, que de liaison au sol en étant ferme sans tomber dans l'excès. Mais depuis, la mode du SUV et des crossovers a véritablement explosé et son remplaçant, le Karoq, arrive aujourd'hui sur un marché bien plus avide de nouveautés. Le groupe Volkswagen en a bien conscience et nourrit cet appétit à un rythme effréné à travers ses nombreuses marques généralistes sur la même plateforme MQB, à tel point que le tableau ci-dessous semble indispensable pour faire le point sur comment se place tout ce petit monde.

Modèle

Seat

Arona

VW

T-Roc

Seat

Ateca

Skoda

Karoq

VW

Tiguan

Skoda

Kodiaq

VW Tiguan

AllSpace

Longueur (m) 4,14 4,23 4,36 4,38 4,49 4,70 4,70
Volume de coffre (dm3) 400 445 510 521 615 720 745

On note tout de suite la proximité des dimensions de l'Ateca et du Karoq s'ajoutant aux tarifs proches généralement pratiqués par Seat et Skoda, mais on peut compter sur le département marketing du groupe allemand pour suffisamment mélanger les cartes afin que chacun trouve sa place sur le marché sans devenir un concurrent frontal pour l'autre. Au tchèque le confort, des aspects pratiques supplémentaires et les équipements dernier cri pour une image plus techno et pratique, à l'espagnol un caractère plus typé sport avec une présentation plus fun et des suspensions plus fermes. En l'absence jusqu'à la fin de l'année 2018 d'une finition d'entrée de gamme pour le Karoq qui démarre donc pour l'instant à 25 790 € avec une dotation très complète, l'Ateca garde cependant l'avantage certain, au moins publicitaire, d'un prix d'appel de 21 990 €. À motorisation identique et finition proche toutefois, l'hésitation reste permise car les différences sont négligeables et les montants tout aussi agressifs, le Seat s'échangeant par exemple en version TDI 115 Style contre 28 835 € tandis qu'il faut débourser 28 790 € pour le Skoda en TDI 116 Ambition.

À l’extérieur, le Karoq ne peut d'ailleurs nier sa parenté proche avec l'ibère, vu sa silhouette similaire sur laquelle on aurait collé des éléments de style Skoda comme les phares avant en deux parties au regard acéré et la ligne parsemée d'angles. Avec la peinture Vert Émeraude de notre modèle d'essai, on lui trouve aussi de faux airs de Range Rover Evoque sur la partie avant. Est-ce que le Skoda se rattrape dans l'habitacle ? C'était probablement le domaine où il avait le plus de travail pour ne serait-ce qu'égaler le Yéti qu'il remplace et oui, il y arrive plutôt bien. Cela commence par une planche de bord au dessin spécifique qui n'a rien d'un copié/collé d'un autre modèle. Certes, on a connu plus joyeux mais la finition et le choix des matériaux impressionnent au point de n'avoir pas grand-chose à envier à la production de la marque Volkswagen. La place est abondante à l'avant comme à l'arrière où on retrouve, en option à 450 € sur la finition Ambition ou de série sur Style, l'aussi simple que pratique système Varioflex déjà vu sur le Yéti et comprenant trois sièges indépendants, coulissants, rabattables 40/20/40 et amovibles. Enfin, dans la grande tradition Skoda, le volume de coffre fait partie des meilleurs de la catégorie, allant de 521 à 1 630 litres avec les sièges arrière rabattus, et de 479 à 588 litres en configuration 5 places jusqu'à 1 810 litres en deux places avec le Varioflex.

Essai vidéo – Skoda Karoq 2018 : un K à part
Essai vidéo – Skoda Karoq 2018 : un K à part
Essai vidéo – Skoda Karoq 2018 : un K à part
Essai vidéo – Skoda Karoq 2018 : un K à part

Habitabilité et volume de coffre sont deux des grandes qualités du Karoq.

Question équipements, c'est un sans-faute tant le Karoq rassemble, de série ou en option, tous les gadgets en vogue du moment : écran central de 9,2 pouces, instrumentation entièrement numérique Digital Cockpit (bientôt), recharge de smartphone par induction, connectivité MirrorLink, Apple Carplay et Android Auto, suspensions dynamiques, contrôle gestuel, régulateur de vitesse adaptatif ou encore phares Full LED, sans parler d'un éventail complet d'aides à la conduite comme le maintien dans la voie, la surveillance des angles morts, l'aide active au parking ou encore l'assistant de conduite en embouteillage.

Essai vidéo – Skoda Karoq 2018 : un K à part

Au lancement, le Karoq n'est proposé qu'en quatre motorisations dans deux niveaux de puissance : 116 ch pour le toujours étonnant 3 cylindres 1.0 TSI ou le plus classique 1.6 TDI, et 150 ch proposés par le tout nouveau 1.5 ACT TSI ou le 2.0 TDI, tous pouvant être associés à une boîte de vitesses à six rapports ou une DSG à sept rapports, le plus gros TDI étant livré de série avec une transmission 4x4. Skoda ne cache pas que des motorisations plus puissantes seront disponibles par la suite ainsi qu'une finition Scout plus « baroudeuse ».

Informations techniques

Taux d'émission de CO2
de la version la plus écologique de : Skoda Karoq

117 g/km

Début de commercialisation du modèle :
Skoda Karoq

Janvier 2018

A titre d'exemple pour la version 1.0 TSI 116 STYLE DSG7.

1,62 m1,84 m
4,38 m
  • 5 places
  • NC / NC

  • Auto. à 7 rapports
  • Essence

Portfolio (33 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Skoda Karoq

Commentaires (93)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

7 litres de conso moyenne durant votre essai...

A comparer aux 5,9l en ville qu'annonce fièrement VAG....

Par

À peine plus désirable qu'une Dacia question style, mais fidèle aux principes de la marque. Faut juste changer cette face avant et ce nom barbare...

Par

Marre de ces mini moteurs 1.0 downsisés!!!

Le minimum c'est 1.5 sur ce gabarit... et 4 cylindres....

On dirait que vag veut copier le cric qui propose un dCi 1L6 poussif sur son :frown:

Par

En réponse à kereby

Marre de ces mini moteurs 1.0 downsisés!!!

Le minimum c'est 1.5 sur ce gabarit... et 4 cylindres....

On dirait que vag veut copier le cric qui propose un dCi 1L6 poussif sur son :frown:

Son koleos*

Par

Pas étonnant que VW veuille faire "payer" plus cher Skoda pour l'accès aux technologies du groupe... en Somme toutes les Skoda sont plus intéressantes que les VW équivalentes.

Par

Meilleur SUV du groupe carrément?!

Par

En réponse à simK

Pas étonnant que VW veuille faire "payer" plus cher Skoda pour l'accès aux technologies du groupe... en Somme toutes les Skoda sont plus intéressantes que les VW équivalentes.

ça c est sur

Par

3 sièges indépendants sur le 5places ?

Décidément, ça va pleurer à Wolfsbourg. Sérieusement, pourquoi payer plus pour un VW moins bon ?

Par

Et bah voilà ! BRAVO ! Un essai essence !

Pour l'avoir croisé au Luxembourg, il est plutôt joli. Il a beaucoup moins le côté armoire Normande de son grand frère.

Toutes options avec prix réduit, cela devient intéressant.

Affaire à suivre.

Par

le varioflex c est top..

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire