Sans doute trop aseptisée pour séduire un amateur de Série7, la Lexus LS 600h a plus de chance de détourner des clients de chez Audi (S8 FSi V10, voire A8 Avus 6.0 V12 ou 4.2 TDi V8), d’autant que le vaisseau amiral Lexus offre une qualité de finition tout aussi irréprochable et une transmission intégrale de conception proche. Face à Mercedes, il ne faut pas la comparer à la S600 plus chère mais beaucoup plus performante, mais à la S500 –éventuellement équipée de l’efficace transmission intégrale 4-Matic- aux accélérations et reprises très proches. Les différences en raffinement, confort ou sécurité paraissent également ténues, mais la légitimité de Mercedes en très haut de gamme semble pour l’instant encore inébranlable. Peut-être, grâce à son empreinte écologique plus favorable (malgré un poids indigne) que celle de la S500 et consorts, la Lexus LS 600 gagnera en image de marque et réussira en Europe une carrière plus enviable que celle de la Volkswagen Phaeton ou de l’ancienne LS 430. Compte tenu de ses immenses qualités -si on passe sous silence sa capacité de coffre médiocre-, elle le mérite. Surtout la version L allongée pour le client qui profitera du pack Classe Affaires à l’arrière et laissera son chauffeur composer avec les aides à la conduite un tantinet intrusives.

La gamme, les prix

Les prix

Version Co2 (en g/km) Prix Bonus / Malus
V8 4.6 bva 8 Pack Executive -- 95 000 €

V8 4.6 bva 8 Pack Président -- 104 000 €

V8 5.0 CVTx2 Pack Président -- 129 500 €

*Pour les voitures de plus de 45 000 € et jusqu’à 60 000 € le bonus est limité à 3 000 €, au-delà il n’y a plus de bonus