Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Fiabilité Citroën C8 : que vaut le modèle en occasion ?

Fiabilité Citroën C8 : que vaut le modèle en occasion ?

Dates clés

  • Commercialisation : juin 2002 - Restylage : janvier 2008
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

Le Citroën C8 est un clone des Peugeot 807, Fiat Ulysse et Lancia Phedra. Les 4 monospaces ont en effet été étudiés en collaboration par Fiat et PSA, et partagent la quasi-totalité de leurs composants. Ils ne diffèrent que par l'esthétique des calandres, phares et feux. Et dans ce domaine, nous croyons pouvoir dire que le C8 est le plus réussi des 4. Face à la référence Renault Espace, le C8 possède comme argument principal ses portes latérales coulissantes, qui permettent une bien meilleure accessibilité latérale. Le comportement routier est également très sain et la conduite facile. L'habitabilité et la modularité sont même à citer en exemple… Malheureusement le bilan n'est pas aussi rose en terme de fiabilité, car le C8 (et ses clones) a connu de nombreux avatars, et de multiples campagnes de rappel, qui lui ont tout de même évité le pire. Aujourd'hui, cela va bien mieux.

Caradisiac a aimé

  • Les aspects pratiques.
  • La tenue de route.
  • Le confort.
  • L'équipement.
  • L'habitabilité.
  • La modularité.
  • Les portes arrière coulissantes.

Caradisiac n'a pas aimé

  • La commande de boîte de vitesse.
  • Le gabarit imposant.
  • Les reprises moyennes en essence et avec le plus petit diesel.

Nos versions préférées

  • 2.2 16S PACK
  • 2.0 HDI 138 FAP EXCLUSIVE

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L'habitabilité : spacieux à l'avant comme à l'arrière. Même la troisième rangée de sièges est confortable, mais réduit à peau de chagrin le volume de coffre.
  • Les portes arrière coulissantes : elles améliorent l'accessibilité des 2ème et 3ème rang.
  • La modularité : les sièges sont montés sur des rails, le nombre de configuration est donc très important. Sur certaines finitions, les sièges peuvent pivoter pour se faire face.
  • Le confort : les sièges sont moelleux, et les suspensions prévenantes.
  • La tenue de route : sans égaler celle du Renault Espace 4, elle se montre très efficace, dans toutes les conditions et jamais piégeuse.
  • Les aspects pratiques : la boîte de vitesse au tableau de bord, les nombreux rangements, le rétroviseur dédié à la surveillance des enfants, ils sont nombreux.
  • La sécurité passive : pas négligée avec moult airbags, ESP, aide au freinage d'urgence…

Ce qui peut faire hésiter

  • Le gabarit : les 4,73 m sont difficiles à garer et à cerner. Le radar de recul n'est disponible qu'en option sauf sur l'Exclusive.
  • La commande de boîte de vitesse : elle est légèrement accrocheuse dans sa version manuelle.
  • Les reprises : elles sont moyennes, surtout en essence et avec les diesels les moins puissants. Le poids en est responsable.

Budget

Achat / Cote :

Le prix neuf est conséquent, mais la décote assez prononcée, comme pour tous les gros véhicules. Au final, les décotes sont dans la moyenne de la catégorie, et les prix corrects en occasion.

Consommation :

Le poids élevé de l'auto la pénalise. Les modèles équipés de la boîte auto consomment vraiment beaucoup.

Assurance :

Dans cette catégorie, tous les modèles sont au coude à coude en terme de prime annuelle. Les prix sont globalement élevés dans l'absolu.

Prix des pièces :

Aucune incartade n'est à déplorer. Les pièces affichent toutes des prix dans la moyenne de la catégorie.

Entretien :

Périodicité des visites d'entretien : tous les 20 000 km. Les tarifs de révision sont dans la moyenne basse de la catégorie.

Fiabilité

Description :

Le C8 a connu un début de carrière chaotique. Soucis électroniques, portes qui s'ouvrent toutes seules, rappels. Les propriétaires n'ont pas été à la noce. Les choses sont peu à peu rentrées dans l'ordre mais l'agacement fut de mise. Et les pneus continuent de s'user très vite…

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Poulie de vilebrequin. Egalement appelée poulie "Damper". C'est son insert en caoutchouc qui peut s'user prématurément (provoque des bruits métalliques). Il faut agir vite sans quoi le risque de casse moteur est réel. N'affecte que les diesels, et spécialement le 2.2 HDI.
  • Turbo. Fragile sur les 2.2 HDI, quelques cas de casse sont à signaler.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Pneumatiques. Leur usure est rapide, sur les deux essieux. Il n'est pas rare de devoir les remplacer tous les 20 000 à 25 000 km. Pas de solution.
  • Moteurs essence. Quelques à-coups de fonctionnement sont à craindre, le plus souvent dus à l'encrassement du boîtier papillon motorisé. Il faut le nettoyer.
  • Filtre à particules. Sur les modèles HDI 109 ch, les seuls équipés de ce filtre, il peut s'encrasser et se colmater prématurément, provoquant des pertes de puissance et l'allumage du voyant "anomalie antipollution" au tableau de bord. La gestion électronique est à reprogrammer, et le filtre à changer.
  • Freinage. Possible souci d'assistance de freinage sur les modèles 2.2 HDI. Le circuit est à corriger. Un rappel a eu lieu en automne 2006.

Finition intérieure :

  • Bruits parasites. Les assemblages parfois perfectibles induisent à la longue l'apparition de bruits parasites au niveau de la planche de bord et des portières.
  • Sièges escamotables. Leur système de fixation est relativement fragile et peut casser. Impossible alors de les enlever. Il faut remplacer le câble de déverrouillage.
  • Entrées d'eau. Un défaut d'étanchéité du tuyau d'évacuation de la condensation de la clim entraîne un écoulement d'eau aux places avant. Rappel en octobre 2005.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Vitres électriques. Un mauvais calibrage de la fonction anti-pincement peut conduire à une mauvaise remontée des vitres. A faire reprogrammer.
  • Portes coulissantes. Jusqu'en juillet 2003, risque d'ouverture des portes coulissantes électriques en roulant ! Rappel pour reprogrammation en septembre 2003.
  • Témoin d'airbag. Il s'allume sans raison, le plus souvent en raison de micro-coupures dans la connectique sous les sièges, qu'il faut nettoyer, rebrancher, voire souder. Mais aussi : possible entrées d'eau dans le module d'airbag. Il y a eu un rappel en février 2004.
  • Climatisation. Aléas de sa gestion électronique.
  • Electronique : différents dysfonctionnement (allumage automatique des feux, fermeture centralisée, tableau de bord qui s'éteint…). Différentes reprogrammations sont nécessaires.

Rappel de rectification en concession :

  • Août 2008 : sur des modèles, équipés du 2.0 HDI 136 ch, fabriqués entre Décembre 2005 et Décembre 2006, un risque d'altération de l'assistance de freinage dû à un élément non conforme de la pompe à vide. Remplacement dudit élément par le concessionnaire. Environ 1 500 véhicules concernés en France. Un second problème concerne, en outre, les modèles motorisés par le 2.0 HDI 120 ch. FAP et fabriqués entre Juin 2005 et Décembre 2007. L'opération consiste à télécharger une nouvelle version de logiciel du calculateur moteur, afin d'éliminer les possibles à-coups quand le véhicule roule. Environ 5000 véhicules concernés.
  • Octobre 2006 : Risque de perte de l'assistance de freinage, les modèle 2.2 HDI seuls sont concernés
  • Septembre 2006 : Problème d'évacuation de l'eau de condensation issue de la climatisation (manque d'étanchéité du tuyau). Il est replacé et remplacé.
  • Novembre 2004 : les C8 essence 2.0 et 2.2 peuvent voir leur moteur fonctionner en mode dégradé. Il faut remédier à un dysfonctionnement du boîtier BSI (Boîtier de servitude intelligent) en le reprogrammant.
  • Février 2004 : 5000 C8 en France retournent en atelier pour éradiquer un souci d'étanchéité du module de contrôle d'airbag.
  • Octobre 2003 : anomalie sur les flexibles de frein avant, qui sont contrôlés et remplacés en concession. Ne concerne que les versions V6 essence.
  • Septembre 2003 : Sur environ 4 000 modèles en France, les portes arrières électriques peuvent s'ouvrir seules en roulant. Il faut procéder à une reprogrammation et un recalibrage du système.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

Meilleures versions

En essence : 2.2 16S PACK

Ce 2.2 de 160 ch est le plus homogène des moteurs essence. Il peine moins que le 2.0 de 138 ch, sans consommer beaucoup plus. Il se montre souple et docile. La finition Pack suffit amplement au C8 vu que la dotation est déjà complète à la base...
Commercialisation : 2002
Puissance fiscale : 11
Puissance réelle : 160 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En diesel : 2.0 HDI 138 FAP EXCLUSIVE

Le 2.0 HDI 138 a remplacé en 2006 le 2.2 HDI de 136 ch. Il se montre à la fois plus performant et plus sobre. Sa modernité de conception ne fait aucun doute. Accouplé à une finition Exclusive dont la dotation en équipement est ultra complète, il fait du C8 un monospace redoutable.
Commercialisation : 2006
Puissance fiscale : 9
Puissance réelle : 138 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Mots clés :

En savoir plus sur : Citroen C8

SPONSORISE

Avis Citroen C8

C8 2.0 16S HDI PACK (2005)

Par Dan 01 le 28/12/2018

Bonjour,ayant possédé un C8 2.0 16S HDI 110 Pack de décembre 2005 pendant 5 ans, je viens vous livrer mon ressenti.Concernant la conduite, c'est une voiture très confortable, qui tient bien la route. Toutefois, hauteur et poids obligent, la prise de roulis dans les virages est inévitable, ce qui confère au conducteur la désagréable impression qu'il va finir dans le fossé à chaque courbe négociée trop rapidement. Impression pourtant non justifiée, car la voiture reste rivée au bitume, et offre une très bonne tenue de cap. Néanmoins, le châssis et le train avant restent patauds. La position de conduite est bonne, la direction, précise. Les 110 ch du 2.0 HDI sont cependant vraiment justes au vu du gabarit pachydermique de l'auto mais ne consomme pas trop : 7L-7,5L/100. De même, la commande de boîte est assez floue.A l'intérieur, on trouve un vrai salon, très confortable, avec des fauteuils bien dessinés, tout le monde a de la place. Les voyages à bord du C8 sont un régal, d'autant plus que l'autoroute est son terrain de prédilection. La finition est globalement bonne à quelques défauts d'assemblage près, et l'insonorisation est moyenne sur autoroute. L'équipement est pléthorique. En outre, l'habitacle est truffé de petits ou grands rangements très pratiques et le coffre est immense. Les portes latérales coulissantes électriques sont également très pratiques. Question fiabilité, qui entache tant la réputation de cette voiture, je semble avoir été épargné. En 5 ans et plus de 80 000 km parcourus avec, le seul souci anormal rencontré a été le changement d'un capteur ABS arrière, rendu défectueux à cause d'un cailloux coincé dans un disque de frein. Le mécanicien n'avait jamais vu ça, et cela a coûté plus de 500 euros tout de même. Cela dit, quand je m'en suis séparé à environ 165 000 km, des messages d'erreur commençaient à s'allumer inopinément sur l'ordinateur de bord. Le tout avant d'acheter un C8, c'est de vérifier qu'il est équipé du système de multiplexage plus récent et plus fiable, monté sur les modèles à partir de septembre 2005 (compteurs de couleur orange sur le système récent et verte sur l'ancien qui a connu de nombreux problèmes).En conclusion, un excellent véhicule familial pour les grands parcours mais désagréable à conduire sur petites routes. Ce moteur étant juste, mieux vaut lorgner vers les plus puissants. La fiabilité, quant à elle, s'est améliorée au fil des années, mais il faut éliminer d'emblée les modèles post-septembre 2005.

Essais Citroen C8

Forum Citroen C8

Commentaires ()

Déposer un commentaire