Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Fiabilité Suzuki Wagon R : que vaut le modèle en occasion ?

Fiabilité Suzuki Wagon R : que vaut le modèle en occasion ?

Dates clés

  • Commercialisation : février 1998 à mai 2000
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

Avec sa carrosserie on ne peut plus carrée qui semble avoir presque été dessinée par un enfant, cette première génération de Wagon R offre un air un peu dépassé. De fait, outre le caractère pratique de sa carrosserie, il est difficile de lui trouver des atouts, tant sa conception est rudimentaire. De lui, n'attendez aucun confort, aucun agrément de conduite, juste un volume intérieur facilement utilisable, tel que le laisse pressentir sa silhouette extérieure. Un autre atout aujourd'hui : il ne coûte pas grand chose en occasion.

Caradisiac a aimé

  • Le côté pratique
  • L'encombrement réduit
  • Les moteurs vifs en ville
  • L'existence d'une version 4x4

Caradisiac n'a pas aimé

  • La conception générale
  • Le confort déplorable
  • 4 places seulement
  • L'insonorisation
  • La tenue de route peu sûre
  • Le freinage
  • La finition

Nos versions préférées

  • 1.2 GL

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Son caractère pratique : la carrosserie permet de ne perdre aucune place à bord.
  • L'encombrement : très réduit (3,40 m de longueur), ce qui est évidemment pratique en ville.
  • Les moteurs : leur puissance est certes limitée mais il donnent le change en ville par une agréable vivacité au démarrage.
  • L'existence d'une version à 4 roues motrices, vraiment unique en France à l'époque sur ce type de voiture

Ce qui peut faire hésiter

  • La conception générale : ses origines remontent à 1993, date à laquelle il est sorti au Japon. Et déjà pour l'époque, sa définition technique ne relevait pas d'une quelconque modernité.
  • Le confort : tout simplement déplorable. Comptez d'abord avec une très faible largeur intérieure. Puis avec des suspensions à très grands débattements, mais qui offrent des réactions complètement décadentes sur les inégalités de la chaussée : raideur sautillante sur les petites inégalités, mollesse au passage de creux ou de bosses plus marqués.
  • La capacité d'accueil : 4 places seulement.
  • L'insonorisation : ne cherchez pas de qualificatif sophistiqué ; elle est nulle.
  • La tenue de route : peu sûre et peu efficace, avec une tenue de cap imprécise, et une sensibilité très marquée au vent latéral. Attention au manque d'adhérence en virage et à la dégradation marquée du comportement routier sur route mouillée.
  • Le freinage : faible puissance et peu stable en trajectoire.
  • La sécurité en cas de choc : très mauvaise.
  • la conduite : peu plaisante ; remontée de vibrations dans le volant.
  • La commande de boîte de vitesses : le levier est particulièrement mal guidé.
  • La boîte automatique (option) : changement des vitesses aléatoire, avec des passages violents.
  • La finition : indigente. Tous les plastiques respirent l'économie, rien ne vient flatter le regard et les bruits parasites sont abondants. Mobilier intérieur constitué de plastiques très minces, mal ajustés, moches, creux. Aucun matériaux de standing : revêtement de pavillon, moquette : épaisseurs minimales.
  • Les essuie-glaces : il sont d'une efficacité très médiocres.
  • L'équipement : rien de moderne à bord.
  • la climatisation (option) : notoirement peu efficace en cas de grand ensoleillement.
  • L'absence de version diesel.

Budget

Achat / Cote :

Tous petits prix. La version à 4 roues motrices est assez recherchée et peut s'afficher assez cher par rapport à son âge et à son kilométrage.

Consommation :

Pas spécialement économique pour une voiture de ce poids et des moteurs de ces cylindrées.

Assurance :

Peu chère.

Prix des pièces :

Attention : certaines, de façon inattendue, affichent des tarifs élevés.

Entretien :

Visites d'entretien tous les 10 000 km (et tous les ans au maximum si le kilométrage limite n'a pas été atteint). Pas de courroie de distribution mais une chaîne qui n'a pas à être remplacée périodiquement.

Fiabilité

Description :

Mécaniquement, le bilan n'est pas mauvais. Le vieillissement des organes mécaniques se présente plutôt bien, tout au moins jusqu'à 120 000 km. Par la suite, la voiture accuse des niveaux de fatigue variables suivant les pièces mais globalement bien perceptibles tout de même.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Boîte de vitesses manuelle. Possibles incidents sur les synchros et difficulté de passage en 3ème, surtout sur les 1.0. un mieux partiel à partir de l’été 1998 (ajout de silentblocs) puis en février 1999 : passage à une commande par câble.
  • Boîte automatique. Quelques cas de casse.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Moteur. possible perturbation de la gestion électronique. Causée par une connexion électrique (de capteur ou de sonde Lambda).
  • Boîte de vitesses manuelle. Sur les 1.0 fabriquées jusqu’en février 1999, soucis de tringlerie de boîte.
  • Boîte automatique. : à-coups chroniques,
  • Catalyseur. Vibrations, causées par la soudure entre le catalyseur et le tube avant, ou par la céramique interne du catalyseur.

Aspect extérieur :

  • Joints. très légers ; aspect dégradé au bout de 5-6 ans.
  • Rétroviseurs extérieurs. Vibrations chroniques des miroirs.

Finition intérieure :

  • Bruits parasites. Présents dès l'origine, accrus avec le kilométrage.
  • Rétroviseur intérieur. Vibrations chronique du miroir.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Rétroviseurs extérieurs. Soucis récurrents sur leur réglage électrique (présent suivant version).

Rappel de rectification en concession :

  • Rien à signaler sur ce modèle dont la carrière en France fut très courte.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

Meilleures versions

En essence : 1.2 GL

Cylindrée légèrement accru et petit gain en puissance, mais la mécanique est plus vivante, c'est indéniable. Ceci étant, la voiture, vu sa conception dépassée, n'a guère besoin de ce surcroît de puissance. La consommation est stable par rapport à la 1.0 l. Pas de version diesel.
Commercialisation : 1998
Puissance fiscale : 4
Puissance réelle : 69 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4

Mots clés :

En savoir plus sur : Suzuki Wagon R

SPONSORISE

Avis Suzuki Wagon R

Wagon R 1.0 GL (1998)

Par Xprim le 11/12/2017

J'avais besoin d'un véhicule compact mais habitable, avec un hayon, simple à entretenir,disposant de possibiltés de chargement conséquentes sans avoir à sortir les sièges, et qui ne se prenne pas pour autre chose que ce qu'il est. En ce sens le wagon R de la première génération m'a comblé, Cette capsule à roulettes est tout l'inverse de ces pachydermiques "Stannah-mobiles" (que d'autres appelent SUV ou Cross-Over ou Ludospace... peu importe). D'abord son style qui évoque un peu les premiers Chrysler Voyager; est vraiment sympa, tout cubique, bien vitré, avec des lignes claires. Une vraie bonne bouille craquante, ce qui est rare de nos jours. (Plus encore qu'à l'époque de sa sortie). L'interieur donne dans le standard nippon, sans frivolité ni fioritures, bien agencé et ergonomique, sauf pour les boutons d'essuie glace arrière et de feux de brouillards placé trop bas. Le miens dispose d'une finition bois qui appuie la disparité de traitement entre l'avant et l'arrière qui lui n'y a pas le droit (choix du précédent propriétaire ?) idem pour les glaces électriques uniquement à l'avant. La surface vitrée est généreuse, heureusement que je dispose tout de même de l'air conditionné, et permet de bienvoir sans angles morts. La première fois que l'on utilise une telle auto, on est surpris par la hauteur des sièges, certains disent se trouver dans un bus, d'autres sur une chaise de leur cuisine. Bref, je ne conseille pas les longs parcours d'une traite dans cette position de bougie, d'auatnt que les sièges n'on pas trop de recul. Par contre en ville c'est certainement le mieux, bien qu'on ne voit pas le capot, même à cette hauteur! Le petit moteur à chaîne (indispensable à mon choix) est très volontaire et sait se faire oublier à vitesse citadine, laissant sa place aux trépidations de la suspension lorsque le revêtement n'est pas lisse de lisse. Pas grave, comparéaux service qu'il rend de par son habilité et ses possibilités de chargement totalement optimisées eu égard de son encombrement, on a même droit à des paniers sous les fauteuils avant. Manque juste une tablette sur la planche de bord. La boite de vitesse à faible débattement surprend un peu et on arrive à se tromper entre la seconde et la quatrième; mais elle est tout de même agréable à l'usage car douce. Les freins sont très réactifs et je trouve que ça freine trop sec, mais peut-être est-ce du à la légèreté de l'ensemble. On peut ergoter sur ses limitations routières, il répond parfaitement sur ce pourquoi ,il est fait. Enfin, je dépolerai en aparté le fait que l'on traite facilement ces véhicules de voiture de ville ou de première voituresen sous-entendant de les malmener (surchauffe, transmission HS) alors qu'il vaudrait mieux lesrespecter et les préserver car elles sont peut-être l'alternative aux véhicules prétentieux, suréquipés jusqu'au ridicule et chantres d'une dépendance imposée comme seule voie future.

Wagon R 1.0 LOUIS LATOUR (2000)

Par §kai062PQ le 18/03/2015

Achetée à 121000kms pour 1400€, j'ai effectué en 2 ans 16000 kms. Position de conduite très agréable avec une excellente visibilité dans les grand rétroviseurs. Excellent freinage (freins à tambours changés à 130000 usure normale). Consommation 5 litres en moyenne pour tous type de conduite (ville, route, autoroute). points faibles: sensible au vent de par sa hauteur mais compensé par son habitabilité exceptionnelle vu sa longueur 3 m 70. Sans rabattre les sièges arrière, le coffre est très fonctionnel et peut loger 4 sacs à courses alimentaires. La version limitée Louis latour est équipée de sièges en cuir véritable restés dans un état exceptionnel. Les plus sont les deux rangements sous le siège du conducteur pour les petits objets et un panier amovible sous le siège du passager pouvant accueillir un gros sac à main de femme par exemple. Autre point fort, la qualité et puissance des phares, digne d'une voiture haut de gamme. Moteur silencieux ettrès agréable à conduire en ville mais un peu juste pour doubler un camion sur la route (mieux vaut être élancé). passage des vitesse très souple sans creux. Le 4 cylindre reste un moteur robuste et est bien servi par une boîte 5 rapports bien équilibrée. Aucune panne n'est à déplorer pour une marque que je découvre. Son côté pratique, faible entretien, fiabilité, habitabilité l'emporte amplement comparé à son look désué et pas très sexy. Globalement, pour celles et ceux qui ne roulent pas trop (moins de 10000km/an) Le wagon R est une occasion hyper intéressante car peu de gens pensent à choisir cette marque. Le rapport qualité/prix sur le marche de l'occasion en fait un modèle idéal pour les très petits budgets.

Forum Suzuki Wagon R

WAGON R

Par Plip-Plip le 03/01/2021 à 06:40

Commentaires ()

Déposer un commentaire