Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Fiabilité Volvo C30 : que vaut le modèle en occasion ?

Fiabilité Volvo C30 : que vaut le modèle en occasion ?

Dates clés

  • Commercialisation : depuis septembre 2006.
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

Avec la C30, Volvo s'est autorisé une descente en gamme et a donc investi le créneau des compactes premium, aux côtés des BMW Série 1, Audi A3 et autre Mercedes Coupé Sport. Elle est esthétiquement originale, surtout sur la partie arrière, qui intègre une toute petite lunette qui sert de hayon. Le dessin avant reprend celui des S40 et V50. La planche de bord reprend aussi un look assez proche de ses grandes sœurs. La qualité de fabrication est d'un très bon niveau, sans atteindre celui de l'Audi, mais assez proche de celui de la BMW. Par contre le bât blesse en terme d'habitabilité arrière et de volume de coffre, vraiment réduits… Les cotes de la C30 reflètent une bonne tenue, et les prix sont encore assez élevés. De plus ses ventes moyennes en neuf induisent un marché de l'occasion réduit, même si l'on arrive à trouver tout de même facilement n'importe quel modèle. Les moteurs essence, tout comme le diesel D5, ne posent aucun souci. Les 1.6 et 2.0 d, d'origine PSA à peine plus. On peut dire d'ailleurs que la fiabilité de la C30 est excellente au global. Un bon investissement donc, pour qui ne nécessite pas énormément de place.

Caradisiac a aimé

  • L'habitabilité avant.
  • Les moteurs diesels.
  • La variété de motorisations essence et diesel.
  • La qualité des sièges.
  • L'équipement.
  • La ligne dynamique.
  • La présentation intérieure.

Caradisiac n'a pas aimé

  • Le volume de coffre.
  • Le manque de rangements.
  • L'habitabilité arrière.
  • L'homologation en 4 places seulement.
  • Le coût d'utilisation.

Nos versions préférées

  • 2.0 145 MOMENTUM
  • 2.0 D 136 SUMMUM

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L’habitabilité aux places avant : on se sent à l'aise.
  • Les diesels 1.6 et 2.0 parfaitement dans le coup en terme de performance, d'agrément, de sobriété et de silence.
  • Le large choix de motorisation à essence : du 1.6 100 ch. au T5 de 230 !
  • Les sièges et la position de conduite satisfaisants.
  • Quelques équipements innovants et (ou) pratiques.
  • La ligne originale, dynamique.
  • Décoration intérieure sobre et plaisante.

Ce qui peut faire hésiter

  • Le volume de coffre indigne d'une compacte, et comparable à une citadine polyvalente.
  • Le manque de rangements de grande contenance (la boîte à gant est minuscule).
  • L'habitabilité aux places arrière, ainsi que leur accessibilité très moyenne.
  • Le coût d'utilisation et le prix des pièces.
  • L'homologation en 4 places seulement.

Budget

Achat / Cote :

Les prix en neuf de la C30 la rapprochent des compactes premium. En occasion, ses cotes sont également assez élevées.

Consommation :

Belle performance de la petite Volvo sur ce plan. Les motorisations essence réussissent à rester sobres, et les diesels sont mêmes très frugaux.

Assurance :

Les primes sont bien plus élevées que pour la concurrence généraliste, ce qui peut paraître normal. Elles rejoignent celles des allemandes, et sont donc élevées dans l'absolu.

Prix des pièces :

Elles sont très chères, même comparées à la concurrence directe. Même les pièces d'usure courantes sont onéreuses, autant que les suspensions ou encore l'embrayage.

Entretien :

Il faut prévoir un portefeuille bien garni pour l'entretien de sa C30… Les révisions sont onéreuses, mais heureusement assez espacées (20 000 à 30 000 km (D5) ou un an).

Fiabilité

Description :

La bonne santé de la C30 fait plaisir à voir. Il est certains que l'auto n'est pas encore sur le marché depuis très longtemps, mais après 2 ans et demie de vie, il est possible de dire que les soucis sont rares, et assez bien maîtrisés par la marque. Peu sont récurrents, beaucoup sont ponctuels, et n'entravent en rien l'utilisation quotidienne de cette compacte.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Moteur 1.6 d. Possible perte de puissance avec impossibilité d'accélérer normalement. Mise en sécurité du moteur. La coupure du contact et un redémarrage résout le plus souvent le souci. Provient souvent d'un défaut du filtre à particule. Ne concerne donc que les modèles équipés.
  • Moteur 1.6 d. Sur les modèles non équipés de FAP (Filtre à particules), possible dégagement léger de fumée noire à l'accélération. Aucune incidence sur la fiabilité. Et cela reste rare.
  • Boîte de vitesse. Sur les diesels, passage de la seconde plus dur que les autres rapports à froid, surtout durant les 20 000 premiers kilomètres. S'estompe ensuite. Sans incidence.

Aspect extérieur :

  • Optiques. Présence fréquente de condensation dans les optiques de phare. Phénomène qui disparaît normalement de lui-même lors de l'utilisation des feux, tel que décrit dans la notice d'utilisation.
  • Roues. Rappel d'une petite série à cause de boulons de roues trop court et risque de détachement de la roue. Concerne un faible nombre de modèles 2008.

Finition intérieure :

  • Bruits d'air. Présence récurrente de bruits d'air au niveau de la portière conducteur, à partir de 90 km/h. Résolu soit par un resserrage des serrures afin de plaquer la porte contre son encadrement, soit par des réglages au niveau des rétroviseurs et de leur support.
  • Joint de portière. Déformation des joints de bas de portière sur certains modèles, qui gondolent à la fermeture. Leur remplacement élimine le problème.

Rappel de rectification en concession :

  • Décembre 2007 : rappel des modèles équipés d'un FAP, pour reprogrammer sa gestion électronique.
  • Printemps 2008 : rappel des modèles 2.0 D produits fin 2006 et 2007 pour remplacement d'une pièce de la pompe à vide, qui peut gripper par temps froid.
  • Mai 2008 : rappel d'une petite série fabriquée en 2008, pour vérification et remplacement des écrous de roues arrière trop courts (risque de desserrage).
  • Août 2008 : rappel de modèles fabriqués courant 2007, pour une possible fuite de liquide de frein au niveau du maître-cylindre. Remplacement , si nécessaire, du maître-cylindre et du réservoir du liquide de frein.
  • Septembre 2010 : rappel des modèles produits de 2009 à 2010, pour vérification du joint à rotule sur l'axe du sélecteur. Un mauvais serrage de ce dernier pouvant entraîner du jeu dans le lever et le coincer dans la mauvaise position. 1 743 propriétaires de véhicules Volvo concernés.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Meilleures versions

En essence : 2.0 145 MOMENTUM

Il existe dans la gamme C30 des versions essence plus excitantes que celle-ci, mais au prix d'un budget d'utilisation et d'une consommation plus élevée. Ce 2.0 représente donc également (tout comme le 2.0 D) un bon compromis. Il est souple et performant, pas trop gourmand donc, fiable... Le niveau d'équipement Momentum est le milieu de gamme, tout à fait suffisant.
Commercialisation : 2006
Puissance fiscale : 9
Puissance réelle : 145 ch.
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En diesel : 2.0 D 136 SUMMUM

En diesel, le bon compromis réside dans le modèle 2.0 l. Au programme, 136 ch et de bonnes performances, obtenues sans consommer exagérément, au contraire. Les relances sont énergiques, la vitesse de pointe flirte avec les 210 km/h. La finition summum, haut de gamme, possède tout l'équipement utile, et même superflu (sellerie cuir-tissu, phares bi-xénon, radar de recul, etc...).
Commercialisation : 2006
Puissance fiscale : 8
Puissance réelle : 136 ch.
Emission de CO2 : NC
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Mots clés :

SPONSORISE

Avis Volvo C30

C30 (2) 2.0 145 SUMMUM (2012)

Par dahu74 le 28/07/2020

Faisant 2h à 2h30 de travail en voiture pour me rendre sur mon lieu de travail, j'ai remplacé une 206 vieillissante (1.6 16s 110ch) par cette Volvo, achetée d'occasion en juillet 2018.Intéressé par plusieurs marques et modèles, j'ai finalement acheté cette C30 pour des critères totalement subjectifs : l'image de robustesse de la marque et le design mi compacte-mi break de chasse...A l'essai, le moteur m'avait paru souple et volontaire et la voiture confortable. je n'avais pas cherché plus loin (!)Après deux ans de possession et un peu plus de 50 000km parcourus à son volant, voici donc un premier bilan, un peu plus objectif :* la voiture est solide, c'est un fait. Quand on manoeuvre les (longues) portières, on sent la pièce de métal massive. Revers de la médaille, la voiture est lourde. Très lourde. 1700kg à vide, c'est une baleine* pour autant, le moteur, dans cette déclinaison 2.0 essence 145ch ne semble jamais (aux allures légales en tout cas) à bout de souffle ou insuffisant pour lancer la voiture. En relance, par contre, il doit exister beaucoup mieux...Après un peu plus d'un an de possession, je l'ai converti à l'éthanol de façon officielle (boitier homologué, installateur, déclaration auprès des services de l'état et donc nouvelle carte grise)Le changement est quasi imperceptible, sauf au démarrage où il faut maintenir le démarreur une demi seconde de plus en hiver.D'une consommation moyenne de 7.5L/100km au SP95-E10, je suis maintenant entre 8.5 et 9.5 à l'E85 (trajet incluant col, gorges, voie rapide et bouchons urbains)Je ne "tape pas dedans", le poids se rappelant vite à mon souvenir dès qu'un virage se présente... la voiture incite à rouler au couple et la 3eme devient la vitesse à tout faire !La C30 est une 4places mais quatre "vraies" places : un adulte peut se tenir derrière et conserver de la place aux jambes. L'accessibilité est très moyenne mais une fois installé, un trajet peut être envisagéSi quatre adultes peuvent monter à bord, il faut toutefois oublier l'idée de partir en vacances : le coffre, par rapport à la taille de la voiture, est ridicule, et le seuil est trop haut perché.La notion de praticité a dû être oubliée à la conception de l'auto car l'habitacle est pauvre de rangements et, quand ils existent, leur volume ne permet pas d'y mettre grand chose.Sur ma période de possession, aucune mauvaise surprise mécanique ne s'est présentée. Seul l'entretien courant (vidange, filtres, batterie, pneus) a été fait. La baie moteur est vaste et permet d'intervenir avec aisance. Seul le filtre habitacle nécessite de déposer la pédale d'accelérateur. Cela peut sembler impressionnant mais cela se fait, même pour un bricoleur moyen.La voiture arrive aux 150 000km et les plaquettes de frein vont devoir être changées. Hormis cela, rien d'autre de prévu pour le moment.ConclusionJe voulais une voiture différente de ce que j'avais eu et, en ce sens, la C30 remplit parfaitement ce rôle. Faible diffusion du modèle, look atypique : il n'y en a pas deux à chaque coin de rue.Je voulais une voiture capable d'avaler des kilomètres sans le faire sentir à son conducteur. je suis servi : la C30 se conduit comme une routière, à mener à un rythme tranquille. C'est là qu'elle excelle.Je voulais une voiture agréable pour moi mais aussi capable d'emmener mon épouse et mes deux enfants. La C30 est une voiture d'égoiste. elle se prête au jeu de transporter jusqu'à 4 personnes mais le manque de rangements limite son usage aux déplacements du weekendJe voulais une voiture qui dure dans le temps (je renouvelle mes voitures lorsqu'elles sont "rincées") et cela semble bien parti pour : mécaniquement mais aussi au niveau de l'équipement et de la sellerie, c'est du solide !

Essais Volvo C30

Forum Volvo C30

Commentaires ()

Déposer un commentaire