Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Avant/après : tout savoir sur le restylage de la Peugeot 208

Dans Guide fiabilité / Actu occasion

Cailliot Manuel

La citadine polyvalente de Peugeot, remplaçante de la 207 et commercialisée en janvier 2012, a connu sur notre marché un succès indéniable, en devenant même en 2019 la meilleure vente toutes catégories. Elle a subi en 2015 un restylage de mi-carrière, assez léger. Alors pour les acheteurs de modèles d'occasion, difficile parfois de reconnaître la "phase 1" de la "phase 2". Caradisiac vous aide à faire la différence.

Avant/après : tout savoir sur le restylage de la Peugeot 208

En janvier 2012, pour remplacer une 207 vieillissante, sort la Peugeot 208. Et rapidement, la petite lionne grimpe sur la seconde marche du podium des ventes en France, derrière l'indéboulonnable Renault Clio. Indéboulonnable ? Pas complètement, puisqu'en fin de carrière, en 2019, la 208 la supplantera, ce qui est toujours le cas pour la génération actuelle de 208 par rapport à la dernière Clio 5.

En tout cas, la 208 reste un sacré numéro pour Peugeot, et il va s'en écouler, en presque 8 ans de carrière, plus de 2,7 millions d'exemplaires au niveau mondial.

Un succès qui ne doit rien au hasard. Déjà, son look moderne, après un petit effet de surprise au lancement, a fini par s'imposer. Elle est également très bien finie pour une citadine polyvalente, bien mieux que la Clio 4 de l'époque, et son habitacle moderne reste encore aujourd'hui très actuel. Le i-cockpit dont elle dispose (petit volant, instrumentation haute située au-dessus de celui-ci), ne semble poser problème qu'aux très grands gabarits, mais convient à la majorité.

C'est également une digne représentante du savoir-faire Peugeot en matière de châssis et de tenue de route. Elle distille un très bon agrément de conduite, qui s'affirme encore plus avec les moteurs les plus puissants, le 1.6 THP 200/208 ch de la GTI en étant le point d'orgue.

La proue de la 208 de 2012 : calandre flottante, petits emplacements d'antibrouillards sont au menu.
La proue de la 208 de 2012 : calandre flottante, petits emplacements d'antibrouillards sont au menu.
En 2015, la calandre s'agrandit, s'intègre au bouclier et les entourages d'antibrouillards s'agrandissent.
En 2015, la calandre s'agrandit, s'intègre au bouclier et les entourages d'antibrouillards s'agrandissent.

 

Bref, une citadine agréable à conduire et à vivre, qui a eu un succès mérité tout au long de sa carrière, jusqu'à la fin. Et comme toutes les autos du marché ou presque, elle a eu droit, arrivée à mi-carrière, c'est-à-dire en juin 2015, à un restylage. Mais un restylage à la mode Volkswagen, comprenez plutôt léger, et concentré sur la face avant.

De fait, il n'est pas évident de reconnaître au premier coup d'œil un modèle restylé d'un modèle qui ne l'est pas, surtout si on n'a pas les deux autos côte à côte. Du coup, on peut éventuellement, en achetant un modèle 2015 de seconde main, facilement se faire refiler un modèle "phase 1", alors que la "phase 2" était déjà sortie. Comment ne pas se faire avoir ? En lisant bien nos explications ici, et en regardant les photos qui illustrent les différences. 

 

 

De janvier 2012 à juin 2015 : la phase 1

Dans le prolongement de la vitre de custode, cette excroissance, ici sur une version GTI, est un clin d'œil à la 205.
Dans le prolongement de la vitre de custode, cette excroissance, ici sur une version GTI, est un clin d'œil à la 205.

Au lancement, la 208 se présente d'office en carrosserie 3 portes et 5 portes. La 3 portes joue sur le clin d'œil avec la Peugeot 205, en présentant dans le prolongement de la vitre de custode une excroissance, comme son aïeule. 

Elle propose en essence un 3 cylindres 1.0 de 68 ch, un 3 cylindres 1.2 de 82 ch et un 4 cylindres 1.6 VTi de 120 ch. En diesel, on trouve un 1.4 HDI 68 ch, un 1.4 e-HDI BlueLion de même puissance, un 1.6 e-HDI 92 ch et un 1.6 e-HDI de 115 ch.

En avril 2012, le 1.6 THP 155 ch complète la gamme. En janvier 2013, le 1.6 e-HDI 115 peut se marier à la boîte manuelle pilotée simple embrayage BMP6, et le 1.6 VTi 120 devient disponible en BVA4.

En avril 2013, c'est l'apparition de la très attendue version sportive GTI, dotée du 1.6 THP porté à 200 ch (uniquement en 3 portes). En octobre de la même année, c'est le 1.2 82 ch qui peut se marier avec la boîte manuelle pilotée simple embrayage ETG5.

En novembre 2014, série spéciale GTI 30th anniversary (30e anniversaire) est lancée, avec une puissance portée à 208 ch. Et la dernière évolution avant le restylage sera la disparition du 1.6 e-HDI 115 ch, remplacé par le 1.6 BlueHDI 120 en février 2015.

 

À partir de juin 2015, la "phase 2"

Pour redonner un coup de jeune à sa 208, Peugeot lui offre son traditionnel restylage de mi-carrière au début de l'été 2015. Mais le style plaît, aussi bien dedans que dehors, donc les modifications se font à la mode Volkswagen, c'est-à-dire par touches subtiles.

La calandre s'élargit et n'est plus "flottante" comme précédemment, mais fait partie intégrante d'un bouclier lui aussi légèrement revu, surtout au niveau de l'entourage des antibrouillards. Mais capot, ailes et optiques sont identiques, ces dernière adoptant pour certaines un fond noir. A l'arrière, les feux adoptent un nouveau dessin interne qui donne une nouvelle signature lumineuse à trois griffes plus épaisses.

 

Le bloc feux arrière avant restylage et son côté bicolore flagrant.
Le bloc feux arrière avant restylage et son côté bicolore flagrant.
Après restylage, le dessin interne et la signature lumineuse changent. Mais rien d'autre à l'arrière.
Après restylage, le dessin interne et la signature lumineuse changent. Mais rien d'autre à l'arrière.

 

Dans l'habitacle, pas de changement dans le dessin, mais le revêtement de planche de bord, moussé, adopte un nouveau grain censé être plus doux au toucher et plus graphique. Pour ceux qui caressent leur auto à chaque trajet, c'est un plus. Et l'écran multimédia de 7 pouces dispose désormais de la fonction Mirror Screen, pour afficher l'écran du smartphone du conducteur (ou du passager).

Sous le capot par contre, du changement, avec le passage de beaucoup de motorisation à la norme Euro6. Ainsi, le 1.6 VTi 120 est remplacé par le 1.2 Puretech 110 ch, le 1.4 e-HDI 68 par le 1.6 BlueHDI 75, le 1.6 e-HDI 92 par le 1.6 BlueHDI 100, tandis que le 1.6 BlueHDI 120 déjà en place continue sa carrière. La série spéciale GTI 30th anniversary est intégrée à la gamme mais rebaptisée GTI by PS (Peugeot Sport), et GTI comme GTI by PS ont la version 208 ch du 1.6 THP.

Avec le restylage beaucoup de motorisations sont remplacées, pour satisfaire les nouvelles normes. Si c'est ce que vous voulez, attention à ne pas vous faire refiler un modèle 2015 avant restylage et avec ancien moteur. Ici un e-HDI qui justement disparaît avec le lifting. En gros si vous avez un e-HDI ou un 1.6 VTi 120, vous avez un modèle "phase 1".
Avec le restylage beaucoup de motorisations sont remplacées, pour satisfaire les nouvelles normes. Si c'est ce que vous voulez, attention à ne pas vous faire refiler un modèle 2015 avant restylage et avec ancien moteur. Ici un e-HDI qui justement disparaît avec le lifting. En gros si vous avez un e-HDI ou un 1.6 VTi 120, vous avez un modèle "phase 1".

En juillet 2016, le 1.6 THP propose 165 ch sur la finition GT Line, et le 1.0 68 ch est remplacé par le Puretech 1.2 68 ch.

Puis la gamme décline. En juillet 2018, abandon des THP 165, GTI et GTI by PS, arrêt du 1.6 BlueHDI 120. La 3 portes disparaît aussi du catalogue. En janvier 2019, arrêt du 1.6 BlueHDI 75, mais le 1.2 Puretech 110 peut se marier avec la boîte auto EAT6.

Enfin, en décembre 2019, c'est la fin de commercialisation de la Première génération de 208.

 

Le restylage en images

Vous trouverez toujours à gauche (ou en haut sur mobile) la 208 "phase 1" avant restylage, et à droite (ou en bas sur mobile) la 208 après restylage "phase 2".

 

La version 3 portes

La 208 a existé, à sa sortie, en version 3 portes, contrairement à la Clio 4.
La 208 a existé, à sa sortie, en version 3 portes, contrairement à la Clio 4.
La 3 portes a perduré en phase 2 quelques temps, avant d'être supprimée de la gamme en 2018. À l'avant, bouclier, calandre, entourages d'antibrouillards (ici absents puisque finition entrée de gamme Like) sont modifiés.
La 3 portes a perduré en phase 2 quelques temps, avant d'être supprimée de la gamme en 2018. À l'avant, bouclier, calandre, entourages d'antibrouillards (ici absents puisque finition entrée de gamme Like) sont modifiés.

 

En phase 1, les feux sont bicolores, et la signature lumineuse à 3 griffes très fine.
En phase 1, les feux sont bicolores, et la signature lumineuse à 3 griffes très fine.
En phase 2, seul le dessin interne des feux est modifié. Les trois griffes de la signature lumineuse deviennent plus épaisses, la couleur du feu plus homogène, même s'il reste un espace blanc pour le clignotant et le feu de recul.
En phase 2, seul le dessin interne des feux est modifié. Les trois griffes de la signature lumineuse deviennent plus épaisses, la couleur du feu plus homogène, même s'il reste un espace blanc pour le clignotant et le feu de recul.

 L'habitacle des versions 3 et 5 portes

L'habitacle avant restylage, ici dans une version "claire" pas désagréable. La qualité de finition est déjà très bonne.
L'habitacle avant restylage, ici dans une version "claire" pas désagréable. La qualité de finition est déjà très bonne.
Après restylage, la texture du plastique de planche de bord évolue, tout comme son toucher. Ok, pourquoi pas. Mais pour le reste rien n'évolue, sauf les équipements (apparition du Mirror Screen par exemple).
Après restylage, la texture du plastique de planche de bord évolue, tout comme son toucher. Ok, pourquoi pas. Mais pour le reste rien n'évolue, sauf les équipements (apparition du Mirror Screen par exemple).

 

 

La version 5 portes

Avant restylage, la calandre est plus étroite et "flottante", elle ne touche pas le bouclier.
Avant restylage, la calandre est plus étroite et "flottante", elle ne touche pas le bouclier.
En phase 2, la calandre est élargie, non flottante et les entourages d'antibrouillards plus imposants.
En phase 2, la calandre est élargie, non flottante et les entourages d'antibrouillards plus imposants.

 

L'arrière de la phase 1.
L'arrière de la phase 1.
La poupe de la phase 2, avec ses feux revus, et... basta.
La poupe de la phase 2, avec ses feux revus, et... basta.

 

La GTI/GTI by PS

 

La GTI avant restylage : calandre spécifique, coques de rétroviseurs alu, jantes dédiées.
La GTI avant restylage : calandre spécifique, coques de rétroviseurs alu, jantes dédiées.
Après restylage, les modifications sont identiques aux versions classiques : calandre, bouclier, feux arrière. Et on peut choisir une peinture "coupe franche". Mais cette dernière a fait un flop.
Après restylage, les modifications sont identiques aux versions classiques : calandre, bouclier, feux arrière. Et on peut choisir une peinture "coupe franche". Mais cette dernière a fait un flop.

 

 

De derrière, on reconnaît une GTI à la double sortie d'échappement, au becquet de toit et à l'insert dans le bouclier.
De derrière, on reconnaît une GTI à la double sortie d'échappement, au becquet de toit et à l'insert dans le bouclier.
En "phase 2", seuls les feux changent, comme pour les autres 208.
En "phase 2", seuls les feux changent, comme pour les autres 208.

 

 

Dans l'habitacle, les placages de planche de bord et de poignées de portes sont spécifiques, le volant et le pédalier aussi.
Dans l'habitacle, les placages de planche de bord et de poignées de portes sont spécifiques, le volant et le pédalier aussi.
Après restylage, les placages abandonnent le dégradé de rouge. Sinon statu quo.
Après restylage, les placages abandonnent le dégradé de rouge. Sinon statu quo.

 

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire