Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - 171 scientifiques mondiaux écrivent à l'UE sur les bénéfices "surestimés" de la voiture électrique

Audric Doche

171 scientifiques mondiaux écrivent à l'UE sur les bénéfices "surestimés" de la voiture électrique

Déposer un commentaire

Par §Ant435pN

C'est moins une attaque contre les anti-nucleaire que contre le VE. Et il a raison. Denucléariser la production électrique en même temps qu'on augmente significativement les besoina, c'est absurde.

Bon et puis il y a ça : "Pour autant, cette étude, aussi complexe soit-elle, doit être prise avec pincettes. Elle est en effet dirigée par Thomas Kloch, qui est le chef de recherche des moteurs à combustion à l'Institut des machines à piston et à combustion de Karlsruhe"

Oh ben ça alors, une étude menée par une école subventionnée par les BAM, qui conclut que les VE c'est pas top et qu'il faut prendre le temps de la réflexion, quelle surprise :areuh:

C'est comme si PLexus disait que Lexus, c'est bien et Tesla c'est pas bien. Ça n'est pas surprenant, c'est basé sur du vent et la conclusion est au mieux incomplète.

Par §Ant435pN

Il fallait lire "C'est moins une attaque contre le VE que contre les anti-nucléaire"

Par

Face caché de l'iceberg remonterait t'il à la surface ? ...

Par

Je ne suis pas certain que cette étude soit d'une crédibilité forte... même s'il y a une part de vérité. Les objectifs européens ne tiennent clairement pas compte de la manière dont est produite l'électricité. Le tout est surtout de savoir s'il y a un avantage à rouler en électrique plutôt qu'en thermique et ici, de nombreuses études montrent désormais que l'électrique pollue moins que le thermique au long cours.

Les chiffres que veut atteindre l'UE sont en réalité quasi utopiques, mais il est indéniable que l'on gagne à moins polluer en électrique. Et la moindre pollution enlevée est à prendre en ces temps.

En attendant une énergie encore plus propre...

Par

Ce n'est pas un peu comme si on demandait une étude à Gérard Depardieu qui expliquerait que l'alcool est bénéfique pour la santé ??

Je ne suis pas spécialement pro VE (je m'en fiche en fait, l'essentiel est que chacun puisse avoir le choix) mais leur truc a l'air un peu tiré par les cheveux.

Bon, je n'irai pas plus loin car je suis aussi scientifique que la Cicciolina est une nonne.

On va donc laisser les experts s'expliquer.

Par

" Pour autant, cette étude, aussi complexe soit-elle, doit être prise avec pincettes. Elle est en effet dirigée par Thomas Kloch, qui est le chef de recherche des moteurs à combustion à l'Institut des machines à piston et à combustion de Karlsruhe. Il n'est ainsi pas impossible que ses calculs soient en partie biaisé, conflits d'intérêts oblige."

Tout est dit. Mais merci quand même.

Par

ce qui est certain. C'est qu'aucune étude réellement sérieuse n'a été menée qui pourrait prouver que le propulsion électrique serait au global moins nocive pour l'environnement que le thermique bien depollué. Aujourd'hui on est dans l'incantation .

Par

En réponse à Gus76

Ce n'est pas un peu comme si on demandait une étude à Gérard Depardieu qui expliquerait que l'alcool est bénéfique pour la santé ??

Je ne suis pas spécialement pro VE (je m'en fiche en fait, l'essentiel est que chacun puisse avoir le choix) mais leur truc a l'air un peu tiré par les cheveux.

Bon, je n'irai pas plus loin car je suis aussi scientifique que la Cicciolina est une nonne.

On va donc laisser les experts s'expliquer.

   

D'un autre côté les études qui prônent l'inverse sont également mandatées par des lobbyistes de l'autre bord...

Aucune étude n'est financée sans arrières pensés.

De plus si la question du CO² était l'unique critère... Il y a d'autre chose à gérer : le recyclage des batteries, la pollution lié à leur extraction, les conséquences de véhicule de plus en plus lourds et gros pour accueillir les batteries, les conséquences sociales d'une marche forcée vers l'électrique, les conséquences sur les libertés de déplacement, etc...

Faire un focus unique sur le CO² est une erreur selon moi.

Et la où je rejoins les PRO-VE, c'est que oui l'arrêt progressif du nucléaire est terriblement stupide.

Par §Ant435pN

En réponse à fassi51

ce qui est certain. C'est qu'aucune étude réellement sérieuse n'a été menée qui pourrait prouver que le propulsion électrique serait au global moins nocive pour l'environnement que le thermique bien depollué. Aujourd'hui on est dans l'incantation .

   

Comment tu "depollues bien" le thermique ?

Par

Bon, Focus, ce n'est pas franchement un magazine de 1er plan si on parle de science. Si vraiment 171 scientifiques de renom avaient écrit un papier hyper sérieux et crédible, on l'aurait vu dans "Science" ou dans une autre revue plus technique.

C'est toujours un débat : faut-il, quand on branche de nouveaux consommateurs sur le réseau, prendre en compte la "méthode marginale" plutôt qu'une méthode globale annualisée? L'avantage de la mariginale, c'est qu'elle correspond à une réalité à un instant t. On peut évaluer, si j'allume mon lave-linge maintenant, si l'énergie nécessaire en plus pour l'alimenter sera issue d'une centrale nucléaire, éolienne, ou hydro (ou autre). C'est intéressant pour le cas particulier, dans l'immédiat. Mais dans la mesure où on parle d'un changement de paradygme, avec une évolution massive et réelle de la capa de production électrique pour s'adapter à cette nouvelle demande de charge VE (je rappelle qu'on parle du 1er consommateur d'éléctricité en 2040, pas "peu de chose"), je me demande vraiment si cette méthode marginale n'est pas ici complètement à côté de la plaque.

Cela dit, à l'opposé, c'est un bullshit absolu, ce qu'affirme d9b (et consorts) : "Quand je recharge mon VE, c'est avec l'électricité à 60g/kWh". Non, parce qu'effectivement, d'autres consommateurs étaient là avant toi et sont la cause du relatif surdimensionnement du parc nucléaire. "Relatif" parce que notre capa est tout de même dépassée 20 soirées par an en hiver, "surdimensionnement" parce que personne n'est assez con pour fabriquer une centrale qui servirait quelques dizaines d'heures par an...

Plus de renseignements ici:

https://decrypterlenergie.org/decryptage-quel-est-le-contenu-en-co2-du-kwh-electrique

Par

En réponse à §Ant435pN

Comment tu "depollues bien" le thermique ?

   

Avec l'éthanol. :bien:

Par

Une grosse partie de la pollution hors CO² c'est les semi conducteurs, les conséquences écologiques sont quand mêmes conséquentes, et pour le moment pas de semiconducteur-gate à l'horizon mais ça ne devrait pas tarder (et la pour le coup ça concerne VE et VT)

Par

En réponse à §Ant435pN

Comment tu "depollues bien" le thermique ?

   

Avec la norme Euro6d on est largement cool. On est 10 fois plus bas en NOx et particules que la norme Euro5, en réel (beaucoup de diesel mesurés à plus de 400mg/km de Nox à l'époque !). Toutes les études le montrent. :jap:

Le vrai problème, c'est le CO2, niveau caisses neuves. Evidemment, quand on discute parc, on oublie qu'on parle d'un âge moyen de 11 ans, et que ce sont bel et bien les vieilles caisses qui causent la majorité des problèmes de pollution locale. C'est évident.

Par contre, fassi raconte du bullshit absolu. Il devrait lire. Les etudes Ademe, de l'IVL et Transport/Environnement sont sérieuses, même si datées (5 ans, c'est beaucoup!). Et même datées (le bilan VE s'améliore avec la prod de batteries de moins en moins énergivore et gourmande en matériaux), elles sont toutes globalement en faveur du VE. Je parle CO2, évidemment. On parle de réduire au minimum le réchauffement climatique.

Par

En réponse à fassi51

ce qui est certain. C'est qu'aucune étude réellement sérieuse n'a été menée qui pourrait prouver que le propulsion électrique serait au global moins nocive pour l'environnement que le thermique bien depollué. Aujourd'hui on est dans l'incantation .

   

Sur les sites spécialisés dans l'automobile c'est pourtant très clair. Les autres analyses relèvent du bistrot où chacun s'exprime et gueule en même temps.

Le bilan carbone des VE est meilleur que celui des thermiques. Même dans la pire des configurations avec une batterie fabriquée en Chine et une électricité produite en Pologne. C'est un phénomène qui s'accentue au fil des kilomètres. Et des progrès technologiques.

" A l'usage, le bilan de la voiture électrique est bien plus vertueux que celui des véhicules essence ou diesel. Mais il faut entre 30 000 et 40 000 km pour que le bilan carbone entre les deux s'équilibre. Sachant que les Français parcourent en moyenne 13 000 km par an, il faut donc jusqu'à trois ans pour qu'une électrique pollue moins qu'une thermique." Source : le Parisien.

Par

En réponse à Axel015

Une grosse partie de la pollution hors CO² c'est les semi conducteurs, les conséquences écologiques sont quand mêmes conséquentes, et pour le moment pas de semiconducteur-gate à l'horizon mais ça ne devrait pas tarder (et la pour le coup ça concerne VE et VT)

   

Tiens, allez, tu me manquais en roi de la prod de "fake news". Ils émettent quoi tes semi-conducteurs, comme polluants? Qu'on rigole un peu ? :coolfuck:

Il faudrait aussi prévenir Airparif que sous le tunnel de l'A1 se cache une usine secrete de prod de semi-conducteurs. Ceci expliquerait la si mystérieuse apparition de quantités énormes de particules le long de son tracé! :areuh:

https://www.airparif.asso.fr/sites/default/files/documents/2020-06/bilan-2019_0.pdf

(cf p.13)

Par

En réponse à §Ant435pN

C'est moins une attaque contre les anti-nucleaire que contre le VE. Et il a raison. Denucléariser la production électrique en même temps qu'on augmente significativement les besoina, c'est absurde.

Bon et puis il y a ça : "Pour autant, cette étude, aussi complexe soit-elle, doit être prise avec pincettes. Elle est en effet dirigée par Thomas Kloch, qui est le chef de recherche des moteurs à combustion à l'Institut des machines à piston et à combustion de Karlsruhe"

Oh ben ça alors, une étude menée par une école subventionnée par les BAM, qui conclut que les VE c'est pas top et qu'il faut prendre le temps de la réflexion, quelle surprise :areuh:

C'est comme si PLexus disait que Lexus, c'est bien et Tesla c'est pas bien. Ça n'est pas surprenant, c'est basé sur du vent et la conclusion est au mieux incomplète.

   

Non, non, c'est bien une attaque directe contre les gens comme toi qui vendent de la consommation électrique décarbonée alors que la réalité est toute autre... :redface:

Content que ce discours que je tiens depuis des mois - années - soit enfin repris par d'autres ayant une vraie crédibilité (un collectif de scientifiques, ce n'est pas rien !), et que cette farce électrique s'arrête enfin, au profit des vraies solutions écologiques de mobilité, moins médiatiques, moins wouhaou, mais bien plus efficaces. :bien:

Par

En réponse à ff317

" Pour autant, cette étude, aussi complexe soit-elle, doit être prise avec pincettes. Elle est en effet dirigée par Thomas Kloch, qui est le chef de recherche des moteurs à combustion à l'Institut des machines à piston et à combustion de Karlsruhe. Il n'est ainsi pas impossible que ses calculs soient en partie biaisé, conflits d'intérêts oblige."

Tout est dit. Mais merci quand même.

   

Par contre quand Renault dit que la Zoé c'est vachement bien, là c'est une étude crédible... :dodo:

Là on cause de scientifiques, plusieurs, pas un tout seul, moi ça ne me choque pas que ce soit des gens qui sont au courant du sujet qui en parlent : tu voudrais que ce soit des biologistes ou des géologues qui te causent de la non-pertinence du véhicule électrique...?

:violon:

Par

"L'étude se base notamment sur la part encore non négligeable de charbon et de produits fossiles dans la production d'électricité en Europe. "

OK c'est bidon alors car ce mix est aussi appelé à évoluer

Et comme le renouvellement du parc auto se fait en 20 ans, aucune raison d'attendre

CQFD

Par §Ant435pN

En réponse à Axel015

D'un autre côté les études qui prônent l'inverse sont également mandatées par des lobbyistes de l'autre bord...

Aucune étude n'est financée sans arrières pensés.

De plus si la question du CO² était l'unique critère... Il y a d'autre chose à gérer : le recyclage des batteries, la pollution lié à leur extraction, les conséquences de véhicule de plus en plus lourds et gros pour accueillir les batteries, les conséquences sociales d'une marche forcée vers l'électrique, les conséquences sur les libertés de déplacement, etc...

Faire un focus unique sur le CO² est une erreur selon moi.

Et la où je rejoins les PRO-VE, c'est que oui l'arrêt progressif du nucléaire est terriblement stupide.

   

Tu ne peux pas mettre le recyclage ET l'extraction comme "au détriment".

S'il y a recyclage, il y a moins d'extraction. En fait le recyclage (techniquement tout à fait faisable avec des taux de recyclage supérieurs à 90%) fait baisser l'empreinte carbone d'un VE.

Par

En réponse à Axel015

Avec l'éthanol. :bien:

   

Robert aussi se dépollu ainsi :ptèdr:

Par

Faudrait être fou pour croire que le nucléaire est 'propre'.

Fou ou prêt à tout pour servir le royaume escrologique.

Par

En réponse à §Ant435pN

Comment tu "depollues bien" le thermique ?

   

Avec des moteurs atmo poussés dans leur retranchement en termes de rendement pour limiter le CO2, fonctionnant en injection indirecte aux endroits sensibles pour limiter les émissions locales, roulant en électrique en ville pour limiter les émissions et le bruit, idéalement consommant majoritairement des ressources non fossile pour encore réduire l'impact CO2, durable et ne consommant pas trop de ressources pour la construction, et si possible pas trop cher à acheter et à utiliser... :chut:

Oh, mais c'est exactement la description des hybrides HEV à l'ethanol, ça, quelle coïncidence ! :bien:

:fleur:

Par

En réponse à Honzda13

Faudrait être fou pour croire que le nucléaire est 'propre'.

Fou ou prêt à tout pour servir le royaume escrologique.

   

C'est pas propre, mais c'est décarbonné. :bah:

Par §Ant435pN

En réponse à Axel015

Avec l'éthanol. :bien:

   

Y'a moins de CO2 quand tu crames de l'éthanol ? Non. Moins de NOX ? Marginalement. "Dépolluer" ça veut pas dire "un peu moins"...

Par

En réponse à PLexus sol-air

C'est pas propre, mais c'est décarbonné. :bah:

   

Oui en partie , car même en production il faut entretenir et ce n'est pas neutre , je ne parlerai même pas de la construction , ou de l'EPR genre catastrophe , restera la démantèlement sur 15 ans , à coup d'engins , camions etc restera le stockage ou la aussi ça ce passe à gros coup d'engins pour creuser , extraire etc... le tout pour des déchets radioactifs sur des centaines d'années , voir milliers .

Alors le C02 comme dit plus haut semble le seule point de mesure , ou le nucléaire semble le moins pire , et pourtant ça arrache sur toute une vie avec ce fameux du puits à la roue comme terme utiliser dans l'automobile .

Par

En réponse à §Ant435pN

Y'a moins de CO2 quand tu crames de l'éthanol ? Non. Moins de NOX ? Marginalement. "Dépolluer" ça veut pas dire "un peu moins"...

   

40% de réduction de CO2 fossile ce n'est pas "un peu moins" ! :blague:

Surtout quand cette réduction ne coûte que 500 balles de frais conversion pour des véhicules déjà en circulation, sans émissions grises comme pour les électriques, et proche du néant pour de nouveaux véhicules, qui ne sont pas flexfuel juste parce qu'il n'y a aucune volonté politique... :pfff:

Par §Ant435pN

En réponse à PLexus sol-air

Non, non, c'est bien une attaque directe contre les gens comme toi qui vendent de la consommation électrique décarbonée alors que la réalité est toute autre... :redface:

Content que ce discours que je tiens depuis des mois - années - soit enfin repris par d'autres ayant une vraie crédibilité (un collectif de scientifiques, ce n'est pas rien !), et que cette farce électrique s'arrête enfin, au profit des vraies solutions écologiques de mobilité, moins médiatiques, moins wouhaou, mais bien plus efficaces. :bien:

   

Moi je ne vends pas de consommation électrique décarbonnée. Je constate qu'en France c'est déjà le cas.

Par contre le document ne fait qu'une seule mention des VE, dans le simple contexte de l'augmentation de demande électrique, conjointement avec les PaC en remplacement des chaudières à carburant fossile.

Et Caradisiac de faire un titre "une étude dit que les VE c'est pas top". Visiblement la profusion d'équations a brûlé le cerveau de l'auteur de l'article. :dodo:

Par

En réponse à §Ant435pN

Y'a moins de CO2 quand tu crames de l'éthanol ? Non. Moins de NOX ? Marginalement. "Dépolluer" ça veut pas dire "un peu moins"...

   

Au fait, tu me diras où tu trouves des NOx sur un hybride essence tournant à l'E85, je suis curieux... :dodo:

Par

En réponse à §Ant435pN

Tu ne peux pas mettre le recyclage ET l'extraction comme "au détriment".

S'il y a recyclage, il y a moins d'extraction. En fait le recyclage (techniquement tout à fait faisable avec des taux de recyclage supérieurs à 90%) fait baisser l'empreinte carbone d'un VE.

   

Aujourd'hui les taux de recyclage des batteries lithium dans l'union européenne, c'est 0. Zéro. Nul. Nada. Néant. :hum:

Alors tes 90% tirés du chapeau... :violon:

Par

En réponse à Honzda13

Faudrait être fou pour croire que le nucléaire est 'propre'.

Fou ou prêt à tout pour servir le royaume escrologique.

   

Le nucléaire est sale, soit.

Mais au moins ça permet à notre pays d'avoir une certaine indépendance énergétique et technologique.

Après libre à vous de souhaiter que la 6ième puissance mondiale, ex 5ième puissance mondiale, ex 4 ième puissance mondiale, ex 3 ième puissance mondiale, etc... continue de dégringoler et deviennent de plus en plus la risée du monde... :bien:

Par

à la base ,rien ne pollue

par contre, vous multiplier cette base par 8 milliards, et la catastrophe !!

Par

que ce soit un peu exagéré ou pas, y'a du vrai la dedans

D'ailleurs, y'a vraiment des gens qui croient que la voiture électrique est une solution géniale ? non c'est éventuellement un peu mieux question pollution pour le prix d'une perte de liberté et d'autonomie importante

Et ce en plus d'être un danger pour la circulation, si on se projette à 10% de VE dans 10 ans, imaginé les aires d'autoroute bloquées par les files d'attente pour les recharges. Non ces véhicules ne peuvent pas représenter l'objectif unique, c'est une alternative mais ça doit pas être plus pour l'instant

Perso il m'est impossible d'avoir un VE, pas de borne dans mon garage collectif et quasi aucune autour de chez moi. Et je fais régulièrement des trajets de 400km d'autoroute, impossible à faire en une charge

je pourrais remplacer ma seconde auto, à la limite, mais acheter 15-30k€ pour remplacer un truc qui vaut 1500€ … aucun intérêt

En plus un petit essence atmo injection indirecte, ça pollue franchement pas tant que ça

Par §Ant435pN

En réponse à PLexus sol-air

40% de réduction de CO2 fossile ce n'est pas "un peu moins" ! :blague:

Surtout quand cette réduction ne coûte que 500 balles de frais conversion pour des véhicules déjà en circulation, sans émissions grises comme pour les électriques, et proche du néant pour de nouveaux véhicules, qui ne sont pas flexfuel juste parce qu'il n'y a aucune volonté politique... :pfff:

   

Et pour produire ton jus de betterave, tu coupes des forêts. Mais ça n'est pas comptabilisé...

Par §Ant435pN

En réponse à PLexus sol-air

Au fait, tu me diras où tu trouves des NOx sur un hybride essence tournant à l'E85, je suis curieux... :dodo:

   

Le moteur retire l'azote de l'air ? S'il y a combustion avec de l'air, il y a formation de NOx...

Par §Ant435pN

En réponse à PLexus sol-air

Aujourd'hui les taux de recyclage des batteries lithium dans l'union européenne, c'est 0. Zéro. Nul. Nada. Néant. :hum:

Alors tes 90% tirés du chapeau... :violon:

   

https://spectrum.ieee.org/energy/batteries-storage/lithiumion-battery-recycling-finally-takes-off-in-north-america-and-europe

"The plant will have an eventual capacity of 25 metric kilotons of input material, recovering 95 percent or more of the cobalt, nickel, lithium, and other valuable elements through the company’s zero-wastewater, zero-emissions process."

T'as besoin d'une traduction ou bien ça va aller ?

Par

En réponse à §Ant435pN

Comment tu "depollues bien" le thermique ?

   

Tu colles un Dyson V15 sur ton pot d'échappement. Le soucis c'est que niveau autonomie t'es pire qu'un VE du coup :brosse:

Par §Ant435pN

En réponse à §Ant435pN

https://spectrum.ieee.org/energy/batteries-storage/lithiumion-battery-recycling-finally-takes-off-in-north-america-and-europe

"The plant will have an eventual capacity of 25 metric kilotons of input material, recovering 95 percent or more of the cobalt, nickel, lithium, and other valuable elements through the company’s zero-wastewater, zero-emissions process."

T'as besoin d'une traduction ou bien ça va aller ?

   

Je complète :

"ReCell’s Spangenberger agrees that the need for increased battery-recycling capacity won’t be pressing for a while."

Ben ouais. Comme les batteries de VE durent longtemps, pour le moment il n'y a pas de besoin urgent. Ça ne veut pas dire qu'on est pas capables de le faire, et que ça ne va pas être rentable. Mais c'est sûr que c'est une approche différente : Pas de consommable direct comme le carburant liquide, donc ça demande une gymnastique cérébrale visiblement inaccessible à certains, d'envisager que le besoin puisse réellement émerger plus tard.

Par

En réponse à §Ant435pN

https://spectrum.ieee.org/energy/batteries-storage/lithiumion-battery-recycling-finally-takes-off-in-north-america-and-europe

"The plant will have an eventual capacity of 25 metric kilotons of input material, recovering 95 percent or more of the cobalt, nickel, lithium, and other valuable elements through the company’s zero-wastewater, zero-emissions process."

T'as besoin d'une traduction ou bien ça va aller ?

   

Arrête-moi si je me trompe, mais "will" c'est bien du futur...? :chut:

Par

En réponse à §Ant435pN

Le moteur retire l'azote de l'air ? S'il y a combustion avec de l'air, il y a formation de NOx...

   

Trouve. Moi. Des. Émissions. De. NOx. Dans. Un. Essence. Atmo.

C'est quel mot que tu ne comprends pas dans cette phrase ? :chut:

Par

En réponse à §Ant435pN

Et pour produire ton jus de betterave, tu coupes des forêts. Mais ça n'est pas comptabilisé...

   

Ah maintenant les forêts sont importantes ? Tu ne tiens pas le même discours quand on cause de l'extraction du lithium ou des terres rares, ou quand l'usine Tesla allemande est installée sans permis de construire au milieu d'une zone naturelle boisée...

:violon:

Par

En réponse à §Ant435pN

https://spectrum.ieee.org/energy/batteries-storage/lithiumion-battery-recycling-finally-takes-off-in-north-america-and-europe

"The plant will have an eventual capacity of 25 metric kilotons of input material, recovering 95 percent or more of the cobalt, nickel, lithium, and other valuable elements through the company’s zero-wastewater, zero-emissions process."

T'as besoin d'une traduction ou bien ça va aller ?

   

ça parle à terme , avec 95% du cobalt , en sachant que la réglementation européenne exige un taux de recyclage de 50 % minimum , car impossible de recycle une batterie à 100% dans l'immédiat , reste que tout n'est pas recyclé , car plus cher que de construire du neuf , sans compterque le recyclage est loin d'être neutre , mais c'est un autre sujet .

Par §Ant435pN

En réponse à PLexus sol-air

Ah maintenant les forêts sont importantes ? Tu ne tiens pas le même discours quand on cause de l'extraction du lithium ou des terres rares, ou quand l'usine Tesla allemande est installée sans permis de construire au milieu d'une zone naturelle boisée...

:violon:

   

En France, 250'000 hectares de terres servent à la production de biocarburant.

Tu mets combien d'usines Tesla sur cette surface ? :chut:

Tu me trouves des arbres dans les salars boliviens ? :brosse:

Creuse, creuse :dodo:

Par §Ant435pN

En réponse à Turbo95

ça parle à terme , avec 95% du cobalt , en sachant que la réglementation européenne exige un taux de recyclage de 50 % minimum , car impossible de recycle une batterie à 100% dans l'immédiat , reste que tout n'est pas recyclé , car plus cher que de construire du neuf , sans compterque le recyclage est loin d'être neutre , mais c'est un autre sujet .

   

Oui, mais c'est faisable. Ensuite ils travaillent à le rendre économiquement viable. Mais on SAIT le faire. Aujourd'hui.

Par

L'article présenté concerne un mix énergétique de 2017 en Allemagne. Quel sera-t-il en 2030 ? En théorie, il contiendra beaucoup moins de charbon et surtout beaucoup moins de lignite voire plus du tout et alors le CO2 émis par un VE en Allemagne sera bien meilleur qu'aujourd'hui.

Par §Ant435pN

En réponse à PLexus sol-air

Trouve. Moi. Des. Émissions. De. NOx. Dans. Un. Essence. Atmo.

C'est quel mot que tu ne comprends pas dans cette phrase ? :chut:

   

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Oxyde_d%27azote

"La combustion des combustibles fossiles et de la biomasse, dans les foyers fixes, d'une part, et des combustibles gazeux et liquides dans les moteurs thermiques, d'autre part, génère des émissions d'oxydes d'azote (NOx) si la température de combustion dépasse 1 300 °C, même localement[30]."

Les véhicules à essence produisent moins de NOx que les diesel car la combustion se fait à température plus basse. 4 à 5 fois moins, mais ils en produisent.

Creuse encore. Tu vas bientôt trouver du pétrole :dodo:

Par

On vit quand même dans un monde merveilleux !!! Même dans le domaine scientifique, on ne peut plus faire confiance aux soi disant experts.... On parlerait des politiques encore, on le sait qu'ils apprennent le mensonge en première langue à LENA !!!! Mais des scientifiques.... Non les gars !!! C'est pas possible.... Où est l'impartialité, l'honneur, le respect des faits, la fameuse rigueur scientifique .....

Ne pouvant plus faire confiance à personne, j'ai gardé mon libre arbitre... Entre une voiture qui vibre, fait un bruit de tracteur, dégage une odeur âcre nauséabonde et finit par fumer noir, et l'autre silencieuse, sans aucune odeur ni fumée, j'ai choisi.... Au moins en ville, par respect pour les poumons des piétons et cyclistes, ce sera la VE....

Ce qui m'étonne toujours dans ces débats sans fin, c'est que l'on parle toujours du cycle de vie de la VE : oh la la, c'est pas bien... Mais on ne parle jamais du cycle de vie de la voiture thermique : extraction du pétrole, métaux rares dans les catalyseurs et autres filtres à particules, huile de moteur, plomb des batteries !!!! C'est mieux ça ??? Et tous les métaux rares pour fabriquer les téléphones portables, on en parle ? On fait quoi, on supprime les smartphones ?? Allez chiche, ça nous fera des vacances non ??

Toute cette mauvaise foi, ces partis pris, cette hypocrisie montre juste une chose : l'homme est la pire espèce sur cette planète. Comme disait Corbin : l'homme est capable du pire comme du meilleur, mais c'est dans le pire qu'il est le meilleur.... Tellement vrai !!! Par égoïsme, par avidité, par cupidité...

Sachant qu'on va droit dans le mur, je préfère privilégier le silence....... Chuuuuuttttttt, ça fait du bien de ne plus entendre toutes ces conneries......

Par §Ant435pN

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

PLexus est totalement incapable de reconnaître quand il dit des conneries. Il va juste tenter de dévier la discussion.

Il dit qu'on ne peut pas rouler plus de 250km à 120km/h sur autoroute en VE, tu lui colles des preuves irréfutables, il dit que ça n'est pas vrai :areuh:

Mais il est marrant, c'est une sorte de piñata virtuelle.

Par

Il n'empêche qu'il a raison. L'Europe et Bruxelles ne savent que faire ça, forcer.

Par

Ah, un article intéressant, je vais creuser le sujet.

Ca sent les 1000 commentaires ici :buzz:

Je sens que le "battery-gate" sera le gros sujet des année 2030/2040 :)

Par

A beh tiens, ça faisait quelques jours qu'on avait pas sortie nos boeufs. Marie sort les boeufs vas les faires chiers, surtout chez les ecolos ils adorent la nature surtout si ca pue pas.

Bon restons serieux apres les anti eoliennes les anti solaire, voila les anti VE (pro nucleaire cela va de soit), je suis contre les pesticides mais l'anti con me manque un peu.

En gros on roule en diesel on fabrique des centrales nucleaire vive le retour des annees 70 tres a la mode.

Tu viens je vais faire les courses au mega marche il y a des promos de ouf on y va avec mon 4x4 turbo diesel.

Soja transgenique boeuf au anabolisant etc etc... pauvre de nous on a pas gagner avec une equipe pareil.

Par

En réponse à ALINAT

On vit quand même dans un monde merveilleux !!! Même dans le domaine scientifique, on ne peut plus faire confiance aux soi disant experts.... On parlerait des politiques encore, on le sait qu'ils apprennent le mensonge en première langue à LENA !!!! Mais des scientifiques.... Non les gars !!! C'est pas possible.... Où est l'impartialité, l'honneur, le respect des faits, la fameuse rigueur scientifique .....

Ne pouvant plus faire confiance à personne, j'ai gardé mon libre arbitre... Entre une voiture qui vibre, fait un bruit de tracteur, dégage une odeur âcre nauséabonde et finit par fumer noir, et l'autre silencieuse, sans aucune odeur ni fumée, j'ai choisi.... Au moins en ville, par respect pour les poumons des piétons et cyclistes, ce sera la VE....

Ce qui m'étonne toujours dans ces débats sans fin, c'est que l'on parle toujours du cycle de vie de la VE : oh la la, c'est pas bien... Mais on ne parle jamais du cycle de vie de la voiture thermique : extraction du pétrole, métaux rares dans les catalyseurs et autres filtres à particules, huile de moteur, plomb des batteries !!!! C'est mieux ça ??? Et tous les métaux rares pour fabriquer les téléphones portables, on en parle ? On fait quoi, on supprime les smartphones ?? Allez chiche, ça nous fera des vacances non ??

Toute cette mauvaise foi, ces partis pris, cette hypocrisie montre juste une chose : l'homme est la pire espèce sur cette planète. Comme disait Corbin : l'homme est capable du pire comme du meilleur, mais c'est dans le pire qu'il est le meilleur.... Tellement vrai !!! Par égoïsme, par avidité, par cupidité...

Sachant qu'on va droit dans le mur, je préfère privilégier le silence....... Chuuuuuttttttt, ça fait du bien de ne plus entendre toutes ces conneries......

   

tu sais les scientifiques, ils pensent à leurs jobs et leurs subventions .

en 1990 dans le manifeste des scientifiques, ils parlaient de la surpopulation ,en as tu entendu parler ? jamais ,sujet tabou et pourquoi ? l économie

et comme pour beaucoup d entrés eux , leurs fric vient en majorité des plus grands pollueurs, CQFD

Par

Il ne faut pas confondre tout : les VE restent moins générateurs de C0² que les VT sur tout le cycle de vie, je pense qu'on peut tomber d'accord là-dessus.

Mais ce que pointe cette étude, c'est que les annonces faites par nos gouvernant pour appuyer leur politique sont largement surévaluées.

Grosso-modo, on va réduire les émissions de CO² dans l'absolu, mais beaucoup moins que ce qu'on nous raconte.

Par

En réponse à Turbo95

Face caché de l'iceberg remonterait t'il à la surface ? ...

   

Tôt ou tard ça arrivera car il n'y à aucun bénéfice sur le plan écologique c'est un mensonge une arnaque pire que pour le diesel

Par §Ant435pN

En réponse à 360Magnum

Tôt ou tard ça arrivera car il n'y à aucun bénéfice sur le plan écologique c'est un mensonge une arnaque pire que pour le diesel

   

Non, tu as tort.

C'est bien, comme argumentaire, hein ? Ça fait avancer la discussion, non ?

Par

En réponse à Ajneda

Je ne suis pas certain que cette étude soit d'une crédibilité forte... même s'il y a une part de vérité. Les objectifs européens ne tiennent clairement pas compte de la manière dont est produite l'électricité. Le tout est surtout de savoir s'il y a un avantage à rouler en électrique plutôt qu'en thermique et ici, de nombreuses études montrent désormais que l'électrique pollue moins que le thermique au long cours.

Les chiffres que veut atteindre l'UE sont en réalité quasi utopiques, mais il est indéniable que l'on gagne à moins polluer en électrique. Et la moindre pollution enlevée est à prendre en ces temps.

En attendant une énergie encore plus propre...

   

Qu'est-ce qui pollue le plus in fine: la vieille 106 60cv qui roule 1000 par an ou une Zoé qui roule 20000km par an?

Si le but est vraiment de diminuer la pollution, ça ne peut passer que par une nette diminution des déplacements en tout premier lieu. Mais ça, ça n'est visiblement pas du tout à l'ordre du jour.

Par

En réponse à lapoutre45

Il ne faut pas confondre tout : les VE restent moins générateurs de C0² que les VT sur tout le cycle de vie, je pense qu'on peut tomber d'accord là-dessus.

Mais ce que pointe cette étude, c'est que les annonces faites par nos gouvernant pour appuyer leur politique sont largement surévaluées.

Grosso-modo, on va réduire les émissions de CO² dans l'absolu, mais beaucoup moins que ce qu'on nous raconte.

   

Bah mince alors, j'étais persuadé que les VE devaient sauver l'Amazonie et les ours polaires ! (comme le répète si bien et ironiquement le présentateur d'Auto Moto)

On nous aurait menti ?

:ptèdr:

Par

Le nucleaire ne pose pas de problèmes, mais zut ce débat ne peut pas avoir lieu...

Par

En réponse à Axel015

Le nucléaire est sale, soit.

Mais au moins ça permet à notre pays d'avoir une certaine indépendance énergétique et technologique.

Après libre à vous de souhaiter que la 6ième puissance mondiale, ex 5ième puissance mondiale, ex 4 ième puissance mondiale, ex 3 ième puissance mondiale, etc... continue de dégringoler et deviennent de plus en plus la risée du monde... :bien:

   

On ne souhaite rien du tout. La France s'échine à construire une centrale nucléaire type qui serait la tête de pont d'une production en série... et elle n'y arrive pas.

Le nucléaire n'a jamais permis à la France d'être indépendante. Le combustible ne vient pas de France (même s'il est transformé par une entreprise française), la licence des centrales qui tournent actuellement a été achetée à Westinhouse (devenu japonais depuis) et l'industrie nucléaire s'est tellement internationalisée... que nos industriels nationaux ont été incapables de construire l'EPR.

Parler du nucléaire qui permettrait à la France d'être riche et indépendante, c'est passer à côté de détails très gênants, mais surtout très voyants. Pour l'instant, le nucléaire permet surtout à EDF d'être au bord du dépôt de bilan.

Par

En réponse à Ajneda

Je ne suis pas certain que cette étude soit d'une crédibilité forte... même s'il y a une part de vérité. Les objectifs européens ne tiennent clairement pas compte de la manière dont est produite l'électricité. Le tout est surtout de savoir s'il y a un avantage à rouler en électrique plutôt qu'en thermique et ici, de nombreuses études montrent désormais que l'électrique pollue moins que le thermique au long cours.

Les chiffres que veut atteindre l'UE sont en réalité quasi utopiques, mais il est indéniable que l'on gagne à moins polluer en électrique. Et la moindre pollution enlevée est à prendre en ces temps.

En attendant une énergie encore plus propre...

   

Bah c'est quand même discutable !

les VE sont non polluants en roulant, c'est un fait. Mais pas en rechargeant sauf si cette électricité est "verte" et encore, les éoliennes ne sont pas écologiques à la fabrication, ni les panneaux photov. Le nucléaire émet des déchets infiniment plus emmerdants qu'une marée noire. De plus, le recyclage de ces moyens de production est inexistant ou presque alors que ça fait plus de 20 ans que ça existe (panneaux photov et éolienne).

Enfin, le VE tel que conçu actuellement n'est pas fait pour durer.... technologiquement avec une obsolescence beaucoup plus rapide qu'un VT. En effet, le progrès technologique sur les composants essentiels des VE, les batteries et les moteurs électriques, font que la génération de VE arrivant, rend immédiatement obsolète la génération précédente sur tous les plans :

- meilleure autonomie,

- meilleure capacité de rechargement,

- meilleure efficience du moteur/meilleure consommation,

- meilleur rendement poids/efficacité etc...

De ce fait, la durée de vie des VE est plus courte qu'un VT.

Si on met tout sur la balance, et vraiment tout, le VE s'il est meilleur sur le plan écologique qu'un VT, ce n'est que d'un cheveu ! SInon, c'est kif kif bourricot

Par

En réponse à fedoismyname

Qu'est-ce qui pollue le plus in fine: la vieille 106 60cv qui roule 1000 par an ou une Zoé qui roule 20000km par an?

Si le but est vraiment de diminuer la pollution, ça ne peut passer que par une nette diminution des déplacements en tout premier lieu. Mais ça, ça n'est visiblement pas du tout à l'ordre du jour.

   

Quand on voit les bouchons de malade en IDF , bien pire qu'avant le Covid ! On se dit qu'on est pas prêt d'y arriver ! (développement du télétravail, décentralisation, ...)

Par

En réponse à jroule75

Bah c'est quand même discutable !

les VE sont non polluants en roulant, c'est un fait. Mais pas en rechargeant sauf si cette électricité est "verte" et encore, les éoliennes ne sont pas écologiques à la fabrication, ni les panneaux photov. Le nucléaire émet des déchets infiniment plus emmerdants qu'une marée noire. De plus, le recyclage de ces moyens de production est inexistant ou presque alors que ça fait plus de 20 ans que ça existe (panneaux photov et éolienne).

Enfin, le VE tel que conçu actuellement n'est pas fait pour durer.... technologiquement avec une obsolescence beaucoup plus rapide qu'un VT. En effet, le progrès technologique sur les composants essentiels des VE, les batteries et les moteurs électriques, font que la génération de VE arrivant, rend immédiatement obsolète la génération précédente sur tous les plans :

- meilleure autonomie,

- meilleure capacité de rechargement,

- meilleure efficience du moteur/meilleure consommation,

- meilleur rendement poids/efficacité etc...

De ce fait, la durée de vie des VE est plus courte qu'un VT.

Si on met tout sur la balance, et vraiment tout, le VE s'il est meilleur sur le plan écologique qu'un VT, ce n'est que d'un cheveu ! SInon, c'est kif kif bourricot

   

Oui tout à fait vrai, en attendant que la techno soit vraiment mature (a moins qu'on ne soit déjà au maximum à 5/10% prêt, hors rupture style batterie solide), c'est clairement du jetable.

Par

Ces scientifiques sont visiblement pas assez intelligent pour comprendre que la pollution globale importe finalement peu pour les décideurs de l'UE, ce qui compte c'est éviter les pb de santé publique dans les villes, pas par bonté de coeur mais juste parce qu'électoralement c'est très vendeur vu qu'à vu de nez 70 à 80% des gens habitent en ville en Europe. La délocalisation et reconcentration de cette pollution sur quelques sites (mines, centrales électriques, usines de recyclage etc.) aura certainement des effets délétères majeurs mais d'ici ce que le scandale éclate, les responsables seront loin et le bobo des villes vertueux qui aura poussé en faveur de cette transformation plaidera l'ignorance "on pouvait pas prévoir".

Par

En réponse à 47ronins

à la base ,rien ne pollue

par contre, vous multiplier cette base par 8 milliards, et la catastrophe !!

   

Bien sûr.

0 multiplié par 8 égale beaucoup trop:tourne:

Par §Ant435pN

En réponse à jroule75

Bah c'est quand même discutable !

les VE sont non polluants en roulant, c'est un fait. Mais pas en rechargeant sauf si cette électricité est "verte" et encore, les éoliennes ne sont pas écologiques à la fabrication, ni les panneaux photov. Le nucléaire émet des déchets infiniment plus emmerdants qu'une marée noire. De plus, le recyclage de ces moyens de production est inexistant ou presque alors que ça fait plus de 20 ans que ça existe (panneaux photov et éolienne).

Enfin, le VE tel que conçu actuellement n'est pas fait pour durer.... technologiquement avec une obsolescence beaucoup plus rapide qu'un VT. En effet, le progrès technologique sur les composants essentiels des VE, les batteries et les moteurs électriques, font que la génération de VE arrivant, rend immédiatement obsolète la génération précédente sur tous les plans :

- meilleure autonomie,

- meilleure capacité de rechargement,

- meilleure efficience du moteur/meilleure consommation,

- meilleur rendement poids/efficacité etc...

De ce fait, la durée de vie des VE est plus courte qu'un VT.

Si on met tout sur la balance, et vraiment tout, le VE s'il est meilleur sur le plan écologique qu'un VT, ce n'est que d'un cheveu ! SInon, c'est kif kif bourricot

   

"le VE tel que conçu actuellement n'est pas fait pour durer.... technologiquement avec une obsolescence beaucoup plus rapide qu'un VT"

Batterie prévue pour durer entre 1000 et 1500 cycles soit entre 400'000km et 600'000km.

Train motopropulseur prévu pour durer plus d'un million de km...

Ça c'est de l'obsolescence programmée !

Tant que les constructeurs continuent à maintenir leurs véhicules, la seule programmation d'obsolescence, c'est le choix des consommateurs de changer pour un truc "plus moderne".

Par

En réponse à Avanti-Savoia

Ah ben mince alors...:fresh::fresh::buzz::buzz:

   

Encore un splendide commentaire niveau cm2.

Bravo et merci de ta contribution.

Par

Les élections l'on montre les citoyens ont de moins en moins confiance dans les hommes politiques surtout quand ils prennent conscience des limitation imposées par l'Europe qui rétrécisent le champ d'action des gouvernements.Donc ici encore la manipulation de l'opinion publique est encore une fois flagrante lui faisant prendre des vessies pour des lanternes (électriques

Par

Des lanternes électriques

Par

En réponse à ff317

Encore un splendide commentaire niveau cm2.

Bravo et merci de ta contribution.

   

Avec grand plaisir merci :bien:

Par

En réponse à ff317

Encore un splendide commentaire niveau cm2.

Bravo et merci de ta contribution.

   

Le pire c'est que bientôt il est en vacances scolaires :biggrin:

Par

En réponse à Alternative

Le pire c'est que bientôt il est en vacances scolaires :biggrin:

   

Et toi les manifestations reprennent quand ??:areuh:

Par

En réponse à Turbo95

Face caché de l'iceberg remonterait t'il à la surface ? ...

   

Axel, Turbo, Gus, et les autres... vous pourriez me donner le lien de cette lettre et les hypothèses prises ?

Vous commentez donc vous l'avez sûrement lu, non ?

Car le lien de l'article pointe vers un document, avec pleins de formules mathématiques...pour en fait écrire un truc assez simple et qui ne parle absolument pas du véhicule électrique en comparaison du véhicule thermique.

Donc de quelle vérité parlez-vous exactement ?

Par

En réponse à fassi51

ce qui est certain. C'est qu'aucune étude réellement sérieuse n'a été menée qui pourrait prouver que le propulsion électrique serait au global moins nocive pour l'environnement que le thermique bien depollué. Aujourd'hui on est dans l'incantation .

   

Si, il y en a pleins :

https://www.researchgate.net/publication/340127420_Net_emission_reductions_from_electric_cars_and_heat_pumps_in_59_world_regions_over_time/link/5e8b46424585150839c61019/download

http://www.carbone4.com/wp-content/uploads/2020/12/Motorisations-Alternatives-Executive-Summary-VP-1-1.pdf

http://proveit.fr/wp-content/uploads/2020/03/EnergieSchweiz-Faktenblatt-Umweltauswirkungen_von_Personenwagen-FR-Hyperlinks.pdf

https://www.ademe.fr/bilan-transversal-limpact-lelectrification-segment

https://static.arkku.datadesk.hs.fi/arkku/files/26649046englisch_StudieEAutoversusVerbrenner_CO2.pdf

https://www.cell.com/joule/pdf/S2542-4351(19)30271-5.pdf

https://www.evs27.org/download.php?f=papers/EVS27-2710527.pdf

https://ec.europa.eu/jrc/en/publication/well-wheels-analysis-future-automotive-fuels-and-powertrains-european-context

https://www.ivl.se/download/18.14d7b12e16e3c5c36271070/1574923989017/C444.pdf

https://www.transportenvironment.déorg/sites/te/files/publications/TE%20-%20draft%20report%20v04.pdf

http://www.ucsusa.org/sites/default/files/attach/2015/11/Cleaner-Cars-from-Cradle-to-Grave-exec-summary.pdf

Bref, je peux continuer, il y en a PLEINS.

Toi, par contre, tu as UNE étude prouvant que le VE ne serait pas mieux que le VT ? Ou c'est de l'incantation ?

Par

En réponse à §Ant435pN

Comment tu "depollues bien" le thermique ?

   

À l'E100.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Par contre quand Renault dit que la Zoé c'est vachement bien, là c'est une étude crédible... :dodo:

Là on cause de scientifiques, plusieurs, pas un tout seul, moi ça ne me choque pas que ce soit des gens qui sont au courant du sujet qui en parlent : tu voudrais que ce soit des biologistes ou des géologues qui te causent de la non-pertinence du véhicule électrique...?

:violon:

   

Tu me donnes le lien de l'étude STP Plexus ? Quelles hypothèses sont prises ? Tu l'as forcément lu puisque tu la cites, hein ? Tu vas pas te ridiculiser et montré que..tu ne l'as pas lu, hein ?

Par

En réponse à d9b66217

Si, il y en a pleins :

https://www.researchgate.net/publication/340127420_Net_emission_reductions_from_electric_cars_and_heat_pumps_in_59_world_regions_over_time/link/5e8b46424585150839c61019/download

http://www.carbone4.com/wp-content/uploads/2020/12/Motorisations-Alternatives-Executive-Summary-VP-1-1.pdf

http://proveit.fr/wp-content/uploads/2020/03/EnergieSchweiz-Faktenblatt-Umweltauswirkungen_von_Personenwagen-FR-Hyperlinks.pdf

https://www.ademe.fr/bilan-transversal-limpact-lelectrification-segment

https://static.arkku.datadesk.hs.fi/arkku/files/26649046englisch_StudieEAutoversusVerbrenner_CO2.pdf

https://www.cell.com/joule/pdf/S2542-4351(19)30271-5.pdf

https://www.evs27.org/download.php?f=papers/EVS27-2710527.pdf

https://ec.europa.eu/jrc/en/publication/well-wheels-analysis-future-automotive-fuels-and-powertrains-european-context

https://www.ivl.se/download/18.14d7b12e16e3c5c36271070/1574923989017/C444.pdf

https://www.transportenvironment.déorg/sites/te/files/publications/TE%20-%20draft%20report%20v04.pdf

http://www.ucsusa.org/sites/default/files/attach/2015/11/Cleaner-Cars-from-Cradle-to-Grave-exec-summary.pdf

Bref, je peux continuer, il y en a PLEINS.

Toi, par contre, tu as UNE étude prouvant que le VE ne serait pas mieux que le VT ? Ou c'est de l'incantation ?

   

Aucune n'a encore prouvé que tout ce bashing anti thermique et cette rage taxatoire n'a en quoi que soit sauvé la planète ou inversé la courbe du réchauffement. Bien au contraire depuis cela les émissions globale de CO2 n'ont fait que croitrent

Par

En réponse à ff317

Encore un splendide commentaire niveau cm2.

Bravo et merci de ta contribution.

   

Perso j ai bien apprécié son commentaire..

Simple.. et un des seuls que j ai saisi..

:blague:

Par

En réponse à Turbo95

Face caché de l'iceberg remonterait t'il à la surface ? ...

   

Il est surtout bientôt fondu, l'iceberg.

Par

En réponse à al7785

L'article présenté concerne un mix énergétique de 2017 en Allemagne. Quel sera-t-il en 2030 ? En théorie, il contiendra beaucoup moins de charbon et surtout beaucoup moins de lignite voire plus du tout et alors le CO2 émis par un VE en Allemagne sera bien meilleur qu'aujourd'hui.

   

Sinon coté CO2 :

- quel est le ratio actuel du CO2 émis annuellement par tous les pays du monde par rapport au stock déjà présent sur la boule bleue ?

- réduire les émissions globales mondiales de 50% a quel impact sur le stock ?

- réduire les émissions de pays qui sont déjà vertueux de 50% à quel impact sur le stock ?

- est-ce possible à ce niveau ou c'est une connerie ?

Sans parler de géopolitique.

Les larves européennes vont sans doute dicter à Vladimir et à Xi qu'ils sont vilains à vouloir exploiter les ressources de leurs sous sols, je pense qu'ils vont trembler et se ressaisir... Suffit de voir comment Hong Kong s'est fait mettre au pli, personne n'a bougé, tout est mis en coupe réglée.

Donc, au final, est-ce que ça vaut le coup de foutre en l'air des pans entiers de fleurons industriels en Europe pour « juste » des questions de CO2 qu'on sera pas loin d'être les seuls à gérer en se mettant dans la merde, avec des écolos qui n'aiment pas le nucléaire, donc tout solaire vent etc enfin énergies de bisounours... ?

Pour du CO2 qui n'est pas un polluant... En plus !

On va direct au tapis, pas pour le climat pour autant qu'on puisse influer dessus.

Non, on est en train de se livrer pieds et mains liées comme un méchoui prêt à se faire embrocher, à perdre toute forme d'indépendance et de souveraineté.

Une vrai masse de véritables crétins nous sommes. Extinction de masse, en résumé.

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Sinon coté CO2 :

- quel est le ratio actuel du CO2 émis annuellement par tous les pays du monde par rapport au stock déjà présent sur la boule bleue ?

- réduire les émissions globales mondiales de 50% a quel impact sur le stock ?

- réduire les émissions de pays qui sont déjà vertueux de 50% à quel impact sur le stock ?

- est-ce possible à ce niveau ou c'est une connerie ?

Sans parler de géopolitique.

Les larves européennes vont sans doute dicter à Vladimir et à Xi qu'ils sont vilains à vouloir exploiter les ressources de leurs sous sols, je pense qu'ils vont trembler et se ressaisir... Suffit de voir comment Hong Kong s'est fait mettre au pli, personne n'a bougé, tout est mis en coupe réglée.

Donc, au final, est-ce que ça vaut le coup de foutre en l'air des pans entiers de fleurons industriels en Europe pour « juste » des questions de CO2 qu'on sera pas loin d'être les seuls à gérer en se mettant dans la merde, avec des écolos qui n'aiment pas le nucléaire, donc tout solaire vent etc enfin énergies de bisounours... ?

Pour du CO2 qui n'est pas un polluant... En plus !

On va direct au tapis, pas pour le climat pour autant qu'on puisse influer dessus.

Non, on est en train de se livrer pieds et mains liées comme un méchoui prêt à se faire embrocher, à perdre toute forme d'indépendance et de souveraineté.

Une vrai masse de véritables crétins nous sommes. Extinction de masse, en résumé.

   

" Elle a rappelé qu’elle reconnaissait la part de l’homme dans le changement climatique et qu’elle n’était « pas climato-sceptique », contrairement à son père et ancien président du parti Jean-Marie Le Pen. "

C'est signé Marine Le Pen

Par

:orni:Ahahaha des barres ! :blague:

Prochaine étude, Jean-Jacques de chez Philip Morris qui va nous expliquer en quoi la clope permet de participer à l'IronMan ou pulvériser le record de biathlon :buzz:

Par

En réponse à kernel_panic

:orni:Ahahaha des barres ! :blague:

Prochaine étude, Jean-Jacques de chez Philip Morris qui va nous expliquer en quoi la clope permet de participer à l'IronMan ou pulvériser le record de biathlon :buzz:

   

:lol: :lol: :lol:

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Sinon coté CO2 :

- quel est le ratio actuel du CO2 émis annuellement par tous les pays du monde par rapport au stock déjà présent sur la boule bleue ?

- réduire les émissions globales mondiales de 50% a quel impact sur le stock ?

- réduire les émissions de pays qui sont déjà vertueux de 50% à quel impact sur le stock ?

- est-ce possible à ce niveau ou c'est une connerie ?

Sans parler de géopolitique.

Les larves européennes vont sans doute dicter à Vladimir et à Xi qu'ils sont vilains à vouloir exploiter les ressources de leurs sous sols, je pense qu'ils vont trembler et se ressaisir... Suffit de voir comment Hong Kong s'est fait mettre au pli, personne n'a bougé, tout est mis en coupe réglée.

Donc, au final, est-ce que ça vaut le coup de foutre en l'air des pans entiers de fleurons industriels en Europe pour « juste » des questions de CO2 qu'on sera pas loin d'être les seuls à gérer en se mettant dans la merde, avec des écolos qui n'aiment pas le nucléaire, donc tout solaire vent etc enfin énergies de bisounours... ?

Pour du CO2 qui n'est pas un polluant... En plus !

On va direct au tapis, pas pour le climat pour autant qu'on puisse influer dessus.

Non, on est en train de se livrer pieds et mains liées comme un méchoui prêt à se faire embrocher, à perdre toute forme d'indépendance et de souveraineté.

Une vrai masse de véritables crétins nous sommes. Extinction de masse, en résumé.

   

Qu'ai-je dit pour que vous m'agressiez ? Ou ai-je dit qu'il fallait baisser les émissions de CO2 ? Je faisais seulement remarquer que les hypothèses prises dans l'article n'avaient aucun sens.

Par

En réponse à al7785

Qu'ai-je dit pour que vous m'agressiez ? Ou ai-je dit qu'il fallait baisser les émissions de CO2 ? Je faisais seulement remarquer que les hypothèses prises dans l'article n'avaient aucun sens.

   

Ah bon, agressé, rien que ça.

Ben signale, je le réécrirai.

Par

En réponse à Alternative

" Elle a rappelé qu’elle reconnaissait la part de l’homme dans le changement climatique et qu’elle n’était « pas climato-sceptique », contrairement à son père et ancien président du parti Jean-Marie Le Pen. "

C'est signé Marine Le Pen

   

Oui et le rapport ?

Globalement personne nie le réchauffement climatique.

Par contre, qu'il y ait urgence climatique c'est le flou artistique dont on s'est emparés avec ferveur en Europe, au point de mettre un bordel monstre dans des équilibres industriels qui n'avaient pas besoin de ça, aussi vite.

Par

En réponse à 47ronins

tu sais les scientifiques, ils pensent à leurs jobs et leurs subventions .

en 1990 dans le manifeste des scientifiques, ils parlaient de la surpopulation ,en as tu entendu parler ? jamais ,sujet tabou et pourquoi ? l économie

et comme pour beaucoup d entrés eux , leurs fric vient en majorité des plus grands pollueurs, CQFD

   

Oui la surpopulation est un sujet tabou. A part les guerres, les famines les épidémes et les camps d'extermination, il n'y a pas de solution rapide à ce problème. Et d'ailleurs pour 2020, il semble qu'on ait pour la première fois depuis longtemps augmenté le taux de mortalité (https://www.insee.fr/fr/statistiques/5347349#:~:text=En%20raison%20de%20l%27épidémie,en%20France%20depuis%2070%20ans).

Est-ce que d'après toi c'est la solution?

Par

En réponse à §Ant435pN

"le VE tel que conçu actuellement n'est pas fait pour durer.... technologiquement avec une obsolescence beaucoup plus rapide qu'un VT"

Batterie prévue pour durer entre 1000 et 1500 cycles soit entre 400'000km et 600'000km.

Train motopropulseur prévu pour durer plus d'un million de km...

Ça c'est de l'obsolescence programmée !

Tant que les constructeurs continuent à maintenir leurs véhicules, la seule programmation d'obsolescence, c'est le choix des consommateurs de changer pour un truc "plus moderne".

   

L'obsolescence programmée, j'en ai fait l'expérience avec la meilleur imprimante que j'ai jamais eue.

Un jour, elle refuse tout service.

J'examine la bête. Trouve que le bloc alim' peut être extrait, ce que je fais: 30V CC en sortie.

Donc la panne se trouve plus loin.

Ah ben, mince alors: le circuit électronique proprement dit est PRIS DANS LE MOULAGE PLASTIQUE!!!

CaisseKon fait?

Ben... on jette le tout.

Je n'ai jamais retrouvé un engin aussi lourd et bien adapté à sa fonction.

Mais qq'un a décidé que ce produit CAPABLE de durer ne durerait pas.

Tout le monde sait que l'espérance de vie d'un moteur électrique est énorme (sauf cas contraire: la meilleur platine K7 que j'ai eue est bel et bien tombée en panne de ce côté-là, alors que le reste était nickel-chrome); mais ça n'arrange pas les fabricants justement.

Alors, à quand les VE mécaniquement impeccables mais plantés par un logiciel vicelard?

C'est décidé: je garde ma C3 GPL de 2011. On parie qu'elle pollue moins qu'une VE indirectement alimentée par du charbon?

Par §Ant435pN

En réponse à Taro.H

Aucune n'a encore prouvé que tout ce bashing anti thermique et cette rage taxatoire n'a en quoi que soit sauvé la planète ou inversé la courbe du réchauffement. Bien au contraire depuis cela les émissions globale de CO2 n'ont fait que croitrent

   

Il faut comprendre un truc qui s'appelle l'inertie.

Si on arrête toutes les émissions demain matin, ça continuera à se réchauffer pendant encore 20 ans. Les modèles sont très clairs là-dessus.

Les émissions de CO2 en 2019/2020, bien sûr qu'elles n'ont diminué que relativement. La Chine n'a jamais baissé son activité de manière si significative parce que les pays de l'OCDE ont continué à consommer comme si de rien n'était : avec le confinement les gens ont acheté tout un tas de merdes à se faire livrer, avec l'argent qu'ils auraient autrement dépensé en loisirs sans doute moins polluants.

Maintenant si on regarde les objectifs : l'automobile au niveau français représente 15% de nos émissions de GES. Donc si on se place dans une optique de les diviser par 3, décarboner complètement les voitures individuelles nous permet de couvrir déjà près de 20% de l'objectif.

Donc après on peut se cacher derrière l'habituel "oui mais moi je ne veux pas faire plus d'efforts que le voisin qui pollue plus". On peut faire l'autruche. On peut être égoïste. Mais il faut arrêter de prétendre que la science se plante, il y a une probabilité extrêmement faible que ça soit le cas.

Par

En réponse à §Ant435pN

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Oxyde_d%27azote

"La combustion des combustibles fossiles et de la biomasse, dans les foyers fixes, d'une part, et des combustibles gazeux et liquides dans les moteurs thermiques, d'autre part, génère des émissions d'oxydes d'azote (NOx) si la température de combustion dépasse 1 300 °C, même localement[30]."

Les véhicules à essence produisent moins de NOx que les diesel car la combustion se fait à température plus basse. 4 à 5 fois moins, mais ils en produisent.

Creuse encore. Tu vas bientôt trouver du pétrole :dodo:

   

T'as toujours pas répondu : essence atmo à injection indirecte ? NOx ?

Essaye encore... :chut:

Par §Ant435pN

En réponse à Lycanthr0pe

Sinon coté CO2 :

- quel est le ratio actuel du CO2 émis annuellement par tous les pays du monde par rapport au stock déjà présent sur la boule bleue ?

- réduire les émissions globales mondiales de 50% a quel impact sur le stock ?

- réduire les émissions de pays qui sont déjà vertueux de 50% à quel impact sur le stock ?

- est-ce possible à ce niveau ou c'est une connerie ?

Sans parler de géopolitique.

Les larves européennes vont sans doute dicter à Vladimir et à Xi qu'ils sont vilains à vouloir exploiter les ressources de leurs sous sols, je pense qu'ils vont trembler et se ressaisir... Suffit de voir comment Hong Kong s'est fait mettre au pli, personne n'a bougé, tout est mis en coupe réglée.

Donc, au final, est-ce que ça vaut le coup de foutre en l'air des pans entiers de fleurons industriels en Europe pour « juste » des questions de CO2 qu'on sera pas loin d'être les seuls à gérer en se mettant dans la merde, avec des écolos qui n'aiment pas le nucléaire, donc tout solaire vent etc enfin énergies de bisounours... ?

Pour du CO2 qui n'est pas un polluant... En plus !

On va direct au tapis, pas pour le climat pour autant qu'on puisse influer dessus.

Non, on est en train de se livrer pieds et mains liées comme un méchoui prêt à se faire embrocher, à perdre toute forme d'indépendance et de souveraineté.

Une vrai masse de véritables crétins nous sommes. Extinction de masse, en résumé.

   

https://youtu.be/xMpTDcuhl9w

En plus il tape sur les enfoirés de banquiers, que du bonheur même pour les GJ.

Par

En réponse à VARVILO

L'obsolescence programmée, j'en ai fait l'expérience avec la meilleur imprimante que j'ai jamais eue.

Un jour, elle refuse tout service.

J'examine la bête. Trouve que le bloc alim' peut être extrait, ce que je fais: 30V CC en sortie.

Donc la panne se trouve plus loin.

Ah ben, mince alors: le circuit électronique proprement dit est PRIS DANS LE MOULAGE PLASTIQUE!!!

CaisseKon fait?

Ben... on jette le tout.

Je n'ai jamais retrouvé un engin aussi lourd et bien adapté à sa fonction.

Mais qq'un a décidé que ce produit CAPABLE de durer ne durerait pas.

Tout le monde sait que l'espérance de vie d'un moteur électrique est énorme (sauf cas contraire: la meilleur platine K7 que j'ai eue est bel et bien tombée en panne de ce côté-là, alors que le reste était nickel-chrome); mais ça n'arrange pas les fabricants justement.

Alors, à quand les VE mécaniquement impeccables mais plantés par un logiciel vicelard?

C'est décidé: je garde ma C3 GPL de 2011. On parie qu'elle pollue moins qu'une VE indirectement alimentée par du charbon?

   

HP c'est souvent un (ou plus) condensateur électrolytique mort, bombé avec un peu de chance donc on le repère.

Un changement et ça repart.

Par

En réponse à Taro.H

Aucune n'a encore prouvé que tout ce bashing anti thermique et cette rage taxatoire n'a en quoi que soit sauvé la planète ou inversé la courbe du réchauffement. Bien au contraire depuis cela les émissions globale de CO2 n'ont fait que croitrent

   

À ce niveau-là c'est même plus du bashing, c'est du publi-reportage... :dodo:

Par

En réponse à §Ant435pN

Il faut comprendre un truc qui s'appelle l'inertie.

Si on arrête toutes les émissions demain matin, ça continuera à se réchauffer pendant encore 20 ans. Les modèles sont très clairs là-dessus.

Les émissions de CO2 en 2019/2020, bien sûr qu'elles n'ont diminué que relativement. La Chine n'a jamais baissé son activité de manière si significative parce que les pays de l'OCDE ont continué à consommer comme si de rien n'était : avec le confinement les gens ont acheté tout un tas de merdes à se faire livrer, avec l'argent qu'ils auraient autrement dépensé en loisirs sans doute moins polluants.

Maintenant si on regarde les objectifs : l'automobile au niveau français représente 15% de nos émissions de GES. Donc si on se place dans une optique de les diviser par 3, décarboner complètement les voitures individuelles nous permet de couvrir déjà près de 20% de l'objectif.

Donc après on peut se cacher derrière l'habituel "oui mais moi je ne veux pas faire plus d'efforts que le voisin qui pollue plus". On peut faire l'autruche. On peut être égoïste. Mais il faut arrêter de prétendre que la science se plante, il y a une probabilité extrêmement faible que ça soit le cas.

   

Par contre quand 171 scientifiques de fendent d'un communiqué pour pointer du doigt des mensonges commerciaux à gogo, là c'est plus la même "science" c'est ça ? :chut:

Si je te comprend bien, les pseudo-communiqués scientifiques qui vont dans ton sens, c'est bon, par contre des vrais scientifiques qui disent le contraire que ce que tu crois, ce sont des vendus ! :biggrin:

Et après c'est soi-disant moi qui creuse, lol ! :lol:

Merci pour le spectacle ! :areuh:

Par §Ant435pN

En réponse à VARVILO

L'obsolescence programmée, j'en ai fait l'expérience avec la meilleur imprimante que j'ai jamais eue.

Un jour, elle refuse tout service.

J'examine la bête. Trouve que le bloc alim' peut être extrait, ce que je fais: 30V CC en sortie.

Donc la panne se trouve plus loin.

Ah ben, mince alors: le circuit électronique proprement dit est PRIS DANS LE MOULAGE PLASTIQUE!!!

CaisseKon fait?

Ben... on jette le tout.

Je n'ai jamais retrouvé un engin aussi lourd et bien adapté à sa fonction.

Mais qq'un a décidé que ce produit CAPABLE de durer ne durerait pas.

Tout le monde sait que l'espérance de vie d'un moteur électrique est énorme (sauf cas contraire: la meilleur platine K7 que j'ai eue est bel et bien tombée en panne de ce côté-là, alors que le reste était nickel-chrome); mais ça n'arrange pas les fabricants justement.

Alors, à quand les VE mécaniquement impeccables mais plantés par un logiciel vicelard?

C'est décidé: je garde ma C3 GPL de 2011. On parie qu'elle pollue moins qu'une VE indirectement alimentée par du charbon?

   

"C'est décidé: je garde ma C3 GPL de 2011. On parie qu'elle pollue moins qu'une VE indirectement alimentée par du charbon?"

Oui si elle roule peu.

Non, comparée à un VE qui roule en France. On habite pas en Chine ou en Pologne, si ?

Par §Ant435pN

En réponse à PLexus sol-air

T'as toujours pas répondu : essence atmo à injection indirecte ? NOx ?

Essaye encore... :chut:

   

Si, j'ai répondu. Le seul cas qui ne produit pas de NOx est celui d'une combustion parfaite. Qui n'arrive pas.

Tu sais juste pas lire, en fait ?

Aller, vas travailler ton anglais : https://www.researchgate.net/profile/Vanderlei-Borsari/publication/227583974_Nitrous_oxide_emissions_from_gasohol_ethanol_and_CNG_light_duty_vehicles/links/5937fb41a6fdcc5e6eb7158d/Nitrous-oxide-emissions-from-gasohol-ethanol-and-CNG-light-duty-vehicles.pdf

Par

En réponse à §Ant435pN

https://youtu.be/xMpTDcuhl9w

En plus il tape sur les enfoirés de banquiers, que du bonheur même pour les GJ.

   

https://www.amazon.fr/religion-%C3%A9cologiste-hydrog%C3%A8ne-r%C3%A9alit%C3%A9-fiction/dp/2810010390/

Par §Ant435pN

En réponse à PLexus sol-air

Par contre quand 171 scientifiques de fendent d'un communiqué pour pointer du doigt des mensonges commerciaux à gogo, là c'est plus la même "science" c'est ça ? :chut:

Si je te comprend bien, les pseudo-communiqués scientifiques qui vont dans ton sens, c'est bon, par contre des vrais scientifiques qui disent le contraire que ce que tu crois, ce sont des vendus ! :biggrin:

Et après c'est soi-disant moi qui creuse, lol ! :lol:

Merci pour le spectacle ! :areuh:

   

Les 171 scientifiques, ils disent juste que le verbiage "0 émissions" est trompeur. Que la réduction des émissions de CO2 recherchée par la marche forcée de remplacement des sources de CO2 visées (chauffage, industrie, transport) n'est pas aussi vertueuse que peuvent le faire croire certains, car elle dépend du mode de production de l'électricité.

Personne ici, en tout cas pas moi, n'a prétendu le contraire. Tu cherches à prouver quoi ? Que 171 scientifiques ont enfoncé une porte qui, pour ceux qui se sont un tant soit peu renseignés sur le sujet, était déjà grande ouverte ?

Tu es tellement anti-VE que tu te jettes sur le moindre truc pour servir - enfin tu le crois - ta hargne.

Ou alors, t'es juste trop limité pour arriver à absorber autre chose que la soupe absurdement hors contexte servie par un journaliste de Caradisiac qui n'a de toute évidence même pas lu la publication en question.

Et toi, tu l'as lue ? Semblerait que non.

Indigence en lecture en plus de ta brillante démonstration de nullité crasse en mécanique et en chimie de base ? Tu cumules les handicaps.

Par §Ant435pN

En réponse à Lycanthr0pe

https://www.amazon.fr/religion-%C3%A9cologiste-hydrog%C3%A8ne-r%C3%A9alit%C3%A9-fiction/dp/2810010390/

   

Le pote à François Gervais ? Non merci je ne vais pas subventionner ce genre de trucs. Si tu veux tu me prêtes le bouquin. En échange je te prête "Or Noir, La grande histoire du pétrole" de M. Auzanneau, "Les limites a la croissance" de Meadows & Randers, "Dormez tranquilles jusqu'en 2100" de JM Jancovici.

Par

En réponse à §Ant435pN

Le pote à François Gervais ? Non merci je ne vais pas subventionner ce genre de trucs. Si tu veux tu me prêtes le bouquin. En échange je te prête "Or Noir, La grande histoire du pétrole" de M. Auzanneau, "Les limites a la croissance" de Meadows & Randers, "Dormez tranquilles jusqu'en 2100" de JM Jancovici.

   

Tu subventionnes bien Elon Musk et dans d'autres proportions :ddr:

Si Gervais et lui sont potes, m'en fous. Ils ne sont pas si déconnants, Jancovici et Félicie, aussi.

Mais si on se pose, il y a quand même quelques modèles GIEC, qui vont du simple au triple. Modèles à la mode, j'en vois tous les jours qui tripotent des modèles en labos mais sur le terrain, ils sont à la ramasse.

Modèles dont les incertitudes sont plus grandes que les quantités mesurées est-ce vraiment crédible?

Par §Ant435pN

En réponse à Lycanthr0pe

Tu subventionnes bien Elon Musk et dans d'autres proportions :ddr:

Si Gervais et lui sont potes, m'en fous. Ils ne sont pas si déconnants, Jancovici et Félicie, aussi.

Mais si on se pose, il y a quand même quelques modèles GIEC, qui vont du simple au triple. Modèles à la mode, j'en vois tous les jours qui tripotent des modèles en labos mais sur le terrain, ils sont à la ramasse.

Modèles dont les incertitudes sont plus grandes que les quantités mesurées est-ce vraiment crédible?

   

Je subventionne Tesla parce qu'ils ont la meilleure offre de VE, point.

Je roule à l'électrique parce que mon travail est à 40km de mon domicile, sans solution de TEC décente.

Accessoirement je covoiture tous les jours sans exception donc j'ai un bilan carbone meilleur qu'un TER.

Les modèles, évidemment qu'ils souffrent d'imperfections. C'est pour ça qu'on applique plusieurs valeurs d'hypothèses pour définir une enveloppe de probabilité élevée. Et cette enveloppe, elle nous mène pour le moment vers quelque chose que j'aimerais ne pas laisser à mes enfants.

Et les sceptiques n'ont jamais proposé aucun autre modèle. Tu peux faire comme Gervais, prendre une portion des relevés historiques qui t'arrange, et faire une transformée de Fourier dessus pour en tirer des conclusions, ça ne s'appelle pas un modèle ça s'appelle de la foutaise, une malhonnêteté intellectuelle qui malheureusement trompe les gens qui n'ont pas de sensibilité scientifique suffisante pour voir la tromperie.

En revanche les mecs qui ont passé des décennies à analyser les interactions et les réactions qui régissent le climat, et ont abouti à des modèles tels que l'évolution des 20 dernières années se situe dans l'enveloppe définie par ces modèles (qui ne sont pas des régressions qu'on calque sur l'observation, mais bien des modèles à qui on donne des paramètres et un point de départ, et qui donnent une projection), eux j'ai tendance à leur faire plus confiance, ouais.

Par

Tiens, ça a déjà été analysé et débunké : https://threadreaderapp.com/thread/1407081819053375498.html

Bref une belle bande de clowns ces "scientifiques" !

Par §Ant435pN

En réponse à Redox

Tiens, ça a déjà été analysé et débunké : https://threadreaderapp.com/thread/1407081819053375498.html

Bref une belle bande de clowns ces "scientifiques" !

   

MaiS cE SonT dEs sCieNtiFiQUes ! :colere:

Par

En réponse à §Ant435pN

"C'est décidé: je garde ma C3 GPL de 2011. On parie qu'elle pollue moins qu'une VE indirectement alimentée par du charbon?"

Oui si elle roule peu.

Non, comparée à un VE qui roule en France. On habite pas en Chine ou en Pologne, si ?

   

C'est pourquoi j'ai précisé: une VE indirectement alimenté par du charbon.

Je sais bien qu'en France, le mix énergétique est différent de celui de l'Allemagne. Mais je ne vous ferai pas l'insulte de feindre de croire que vous ignorez que l'objectif est la diminution GLOBALE de la pollution, vu que cette dernière ne connaît pas de frontière.

Alors, en retour, prêtez-moi suffisamment de jugeote pour garder présent à l'esprit que, non, effectivement, je ne roule pas en Allemagne pour me déplacer entre le pays bigouden et le pays glazik!:areuh:

Par

Avec cette réglementation débile, digne du tout diesel, dans 15 ans, nous ne fabriquerons plus de voitures en Europe, les consommateurs ne pensant qu’à leur portefeuille, ils achèteront des véhicules chinois.

Fin définitive de l’industrie en Europe.

Par

En réponse à perclet

Le nucleaire ne pose pas de problèmes, mais zut ce débat ne peut pas avoir lieu...

   

le problème de supprimer le nucléaire, c'est de savoir comment produire de l'électricité, alors que plus personne en France ne veut d'éoliennes (même en mer), de centrales solaires, de barrages hydrauliques, de centrales à charbon, etc...

alors, on reste avec ce qui existe déjà.

d'autant qu'avec la voiture électrique qu'on veut nous imposer, la consommation d'électricité ne fera qu'augmenter avec le temps.

là où ça devient un poil dangereux, c'est que personne non plus ne voudra de nouvelles centrales ou réacteurs nucléaires et donc on va faire en sorte de faire survivre l'existant le plus longtemps possible, avec par conséquent augmentation des risques.

Par

En réponse à fedoismyname

le problème de supprimer le nucléaire, c'est de savoir comment produire de l'électricité, alors que plus personne en France ne veut d'éoliennes (même en mer), de centrales solaires, de barrages hydrauliques, de centrales à charbon, etc...

alors, on reste avec ce qui existe déjà.

d'autant qu'avec la voiture électrique qu'on veut nous imposer, la consommation d'électricité ne fera qu'augmenter avec le temps.

là où ça devient un poil dangereux, c'est que personne non plus ne voudra de nouvelles centrales ou réacteurs nucléaires et donc on va faire en sorte de faire survivre l'existant le plus longtemps possible, avec par conséquent augmentation des risques.

   

Attends que le barrage de Voglans pète, il semblerait qu'il soit mal en point.

On verra alors qui d'une centrale nucléaire ou du gentil barrage hydraulique remue le plus.

Alors certes, il se pourrait aussi que si ça se produisait, ça aille noyer un peu plus que ce que les modèles (tiens encore eux... ) EDF ont prévu à la centrale du Bugey, et que peut-être une ou deux le long du Rhône pourraient ramasser aussi, la ferme des croco aurait un petit stock de cure-dents convoyés jusqu'à elle, made in Jura.

Mais ce qui est certain, c'est que s'il lâche d'un coup, à coté, ça va souffler fort et coucher du monde en passant.

Ou Grand'maison et c'est 3 m de flotte dans Grenoble, et une vague de 10 m avant d'y arriver si mes souvenirs de discussions avec des gens en charge des risques dans le coin avaient raconté...

Entre les deux, y'a du Seveso :buzz:

On ne fait pas d'omelette sans casser des œufs. Ceux que ça gène peuvent commencer à envisager de vivre sur un radeau, avec une méduse dans un dôme géodésique en armature bois de fraisier et plaques en plomb :kaola:

Par

En réponse à §Ant435pN

Je subventionne Tesla parce qu'ils ont la meilleure offre de VE, point.

Je roule à l'électrique parce que mon travail est à 40km de mon domicile, sans solution de TEC décente.

Accessoirement je covoiture tous les jours sans exception donc j'ai un bilan carbone meilleur qu'un TER.

Les modèles, évidemment qu'ils souffrent d'imperfections. C'est pour ça qu'on applique plusieurs valeurs d'hypothèses pour définir une enveloppe de probabilité élevée. Et cette enveloppe, elle nous mène pour le moment vers quelque chose que j'aimerais ne pas laisser à mes enfants.

Et les sceptiques n'ont jamais proposé aucun autre modèle. Tu peux faire comme Gervais, prendre une portion des relevés historiques qui t'arrange, et faire une transformée de Fourier dessus pour en tirer des conclusions, ça ne s'appelle pas un modèle ça s'appelle de la foutaise, une malhonnêteté intellectuelle qui malheureusement trompe les gens qui n'ont pas de sensibilité scientifique suffisante pour voir la tromperie.

En revanche les mecs qui ont passé des décennies à analyser les interactions et les réactions qui régissent le climat, et ont abouti à des modèles tels que l'évolution des 20 dernières années se situe dans l'enveloppe définie par ces modèles (qui ne sont pas des régressions qu'on calque sur l'observation, mais bien des modèles à qui on donne des paramètres et un point de départ, et qui donnent une projection), eux j'ai tendance à leur faire plus confiance, ouais.

   

Ca va ton cerveau n'est pas trop électrisé ? :violon:

Par

:ange:

En fait je pense que le problème du choix du mode énergétique est mal cerné par nos pouvoirs et nos commerciaux automobiles.Il n existe pas un moyen plus propre qu un autre puisqu au final l énergie nécessaire aux déplacements doit provenir de quelque part ( pétrole, nucléaire , solaire, éolien, hydraulique, hydraulien, etc).Le simple fait de transformer et d acheminer ces sources premières d énergie génère déjà une pollution. Je ne connais aucune source d énergie ne générant aucune pollution dans son exploitation et si quelqu'un en connaît une alors ce sera le plus grand bienfaiteur de l humanité.

Il n y a pas de solution miracle à cette heure mais nous devons continuer à progresser pour réduire cette pollution générée.

Je ne crois pas que la fée électricité changera radicalement le côté pollueur de l automobile. Par contre , je m inquiète bien plus de cet engouement deferlant que veulent nous imposer les Etats et les commerciaux et les diktats pseudo ecolos car un changement radical serait également source d une pollution énorme. Pour rappel, le fait de produire pour remplacer un appareil qui fonctionne correctement est déjà une grande part de pollution car par définition elle n est pas forcément nécessaire sauf si le nouveau produit réutilise la majorité de l ancien produit obsolète en omettant qu il faut de l énergie pour produire ce nouveau produit.

Donc l équation de faire changer des VT pour des VE est déjà bien négative en terme de bénéfice écologique mais bien positive pour remplir les poches de ceux qui imposent cette transition énergétique.

Il n existe pas de solution miracle pour dépolluer notre planète mais la polluer moins vite est à la portée de tous en évitant les déplacements inutiles ou en rationnalisant nos déplacements. Sans jetter la pierre à tous mais je vois encore des gens qui font 2 fois 500 mètres en voiture pour aller chercher des enfants à l école. Je me dégoûte souvent d aller chercher du pain à 2 km de chez moi en voiture alors que je pourrais le faire en vélo.

Donc il y a bien plus d efforts à réaliser sur notre comportement dans nos déplacements que de chercher à vouloir les révolutionner à tous prix surtout lorsqu'on découvre que cela remplira bien les poches d une minorité sans scrupule.

Reste la plus grande question éthique : pouvons nous continuer à accroître notre consommation d énergie en poursuivant notre rythme effréné d expansion démographique? plus il y aura d habitant sur cette planète plus elle sera polluée, c est indiscutable.

Alors les voitures électriques vont elles nous sauver de la pollution ? la réponse est clairement non puisqu'il faut toujours produire plus pour plus de consommateur.

Par

La petite attaque ad personam à la fin n'a rien à faire là. Si vous n'avez aucun argument sur le fond ça sert à rien.

Par

En réponse à ff317

" Pour autant, cette étude, aussi complexe soit-elle, doit être prise avec pincettes. Elle est en effet dirigée par Thomas Kloch, qui est le chef de recherche des moteurs à combustion à l'Institut des machines à piston et à combustion de Karlsruhe. Il n'est ainsi pas impossible que ses calculs soient en partie biaisé, conflits d'intérêts oblige."

Tout est dit. Mais merci quand même.

   

Quand il ya une étude favorable à la VE, curieusement on n'imagine pas qu'il puisse y avoir conflit d'intérêt. Pourquoi ? C'est une attaque ad personam qui n'a aucune valeur. Seul le fond compte.

Par

En réponse à ALINAT

On vit quand même dans un monde merveilleux !!! Même dans le domaine scientifique, on ne peut plus faire confiance aux soi disant experts.... On parlerait des politiques encore, on le sait qu'ils apprennent le mensonge en première langue à LENA !!!! Mais des scientifiques.... Non les gars !!! C'est pas possible.... Où est l'impartialité, l'honneur, le respect des faits, la fameuse rigueur scientifique .....

Ne pouvant plus faire confiance à personne, j'ai gardé mon libre arbitre... Entre une voiture qui vibre, fait un bruit de tracteur, dégage une odeur âcre nauséabonde et finit par fumer noir, et l'autre silencieuse, sans aucune odeur ni fumée, j'ai choisi.... Au moins en ville, par respect pour les poumons des piétons et cyclistes, ce sera la VE....

Ce qui m'étonne toujours dans ces débats sans fin, c'est que l'on parle toujours du cycle de vie de la VE : oh la la, c'est pas bien... Mais on ne parle jamais du cycle de vie de la voiture thermique : extraction du pétrole, métaux rares dans les catalyseurs et autres filtres à particules, huile de moteur, plomb des batteries !!!! C'est mieux ça ??? Et tous les métaux rares pour fabriquer les téléphones portables, on en parle ? On fait quoi, on supprime les smartphones ?? Allez chiche, ça nous fera des vacances non ??

Toute cette mauvaise foi, ces partis pris, cette hypocrisie montre juste une chose : l'homme est la pire espèce sur cette planète. Comme disait Corbin : l'homme est capable du pire comme du meilleur, mais c'est dans le pire qu'il est le meilleur.... Tellement vrai !!! Par égoïsme, par avidité, par cupidité...

Sachant qu'on va droit dans le mur, je préfère privilégier le silence....... Chuuuuuttttttt, ça fait du bien de ne plus entendre toutes ces conneries......

   

C'est pas la faute des autres si tu roules avec un diesel pas entretenu du début 90 en ville en donnant des grands coups d'accélérateur.

J'ai beau chercher mais mon essence de 24 ans, elle vibre pas dans tout les sens et ça fume pas noir.

Par contre je peux faire 600 bornes d'un coup sans sourciller :brosse:

Par

Le meilleur moyen de calculer si une voiture electrique est plus ecologique qu'une diesel c'est de comparer le rendement. Avec un moteur diesel le rendement est de 35% pour les meilleur. Sur une electrique, il y a le rendement de la centrale a petrole qui dans certain cas atteint 80%, puis le rendement de la baterie, dans les 70% il me semble, et le rendement du moteur electrique 97%. Donc disons 80x70x97=58%. Il faudrai prendre les vrai chiffres pour faire une vrai comparaison. Apres si on prend en compte qu'un vehicule electrique ne consome rien a l'arret, alors qu'un diesel c'est 0,8l/h, l'electrique prend un avantage suplementaire en ville. Il reste la partie recyclage et duree de vie du vehicule. Dans tout ca on oublie toujours que l'ecologie a la base c'est de moins consomer, par la il y a moins rouler et mais aussi moins changer de vehicule, mais ca ce n'est pas compatible avec notre mode de vie et notre economie.

Par

En réponse à Christianovic

Le meilleur moyen de calculer si une voiture electrique est plus ecologique qu'une diesel c'est de comparer le rendement. Avec un moteur diesel le rendement est de 35% pour les meilleur. Sur une electrique, il y a le rendement de la centrale a petrole qui dans certain cas atteint 80%, puis le rendement de la baterie, dans les 70% il me semble, et le rendement du moteur electrique 97%. Donc disons 80x70x97=58%. Il faudrai prendre les vrai chiffres pour faire une vrai comparaison. Apres si on prend en compte qu'un vehicule electrique ne consome rien a l'arret, alors qu'un diesel c'est 0,8l/h, l'electrique prend un avantage suplementaire en ville. Il reste la partie recyclage et duree de vie du vehicule. Dans tout ca on oublie toujours que l'ecologie a la base c'est de moins consomer, par la il y a moins rouler et mais aussi moins changer de vehicule, mais ca ce n'est pas compatible avec notre mode de vie et notre economie.

   

Oublie pas la déperdition d'électricité pendant le transport de cette dernière, dans les transfos etc

Par

En réponse à §Ant435pN

Non, tu as tort.

C'est bien, comme argumentaire, hein ? Ça fait avancer la discussion, non ?

   

´oui et j'ai raison

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Et n'oubliez pas les consommations pour extraire, raffiner et transporter les carburants fossiles ...

Par

En réponse à Paulh

Quand il ya une étude favorable à la VE, curieusement on n'imagine pas qu'il puisse y avoir conflit d'intérêt. Pourquoi ? C'est une attaque ad personam qui n'a aucune valeur. Seul le fond compte.

   

Le conflit d'intérêt est ici évident ...

Et le fond de leur raisonnement paraît absurde : le mix de l'électricité nécessaire aux voitures électriques serait toujours et partout principalement constitué de charbon.

:confused:

En France bien sûr ce n'est pas le cas.

Mais en Europe non plus !

Conduire un EV en France et en Europe fait vraiment baisser les émissions de gaz à effet de serre.

Et dans le monde, le mix électrique verdit à grande vitesse.

Par

En réponse à Axel015

Le nucléaire est sale, soit.

Mais au moins ça permet à notre pays d'avoir une certaine indépendance énergétique et technologique.

Après libre à vous de souhaiter que la 6ième puissance mondiale, ex 5ième puissance mondiale, ex 4 ième puissance mondiale, ex 3 ième puissance mondiale, etc... continue de dégringoler et deviennent de plus en plus la risée du monde... :bien:

   

Ah ben c'est sûr qu'avec la réussite absolue qu'est l'EPR, la France n'est pas la risée du monde...:fresh:

Par

Depuis qu'il a des VE en France, la conso electrique par an baissé.

Non pas grâce aux VE, mais au changement de centaines de millions d'ampoules incandescentes par des LED. Notamment celles des lampadaires des villes, très consommatrices.

L'arrivée des VE n'a pas fait explosé la demande d'électricité.

Le V2G devrait même amélioré et lissé cette conso.

Par

En réponse à Volvo power

Ah ben c'est sûr qu'avec la réussite absolue qu'est l'EPR, la France n'est pas la risée du monde...:fresh:

   

Comme si le reste du monde ne jugeait la France qu'à L'aune de l'EPR...

Par

En réponse à Taro.H

Aucune n'a encore prouvé que tout ce bashing anti thermique et cette rage taxatoire n'a en quoi que soit sauvé la planète ou inversé la courbe du réchauffement. Bien au contraire depuis cela les émissions globale de CO2 n'ont fait que croitrent

   

Bah si. Elles le prouvent toute. Toi, tu n'as aucune étude prouvant le contraire par contre.

Par

En réponse à d9b66217

Bah si. Elles le prouvent toute. Toi, tu n'as aucune étude prouvant le contraire par contre.

   

Lire avant de répondre, d9b? Il a raison, aucune étude prouve que ça "a sauvé la planète". C'est idiot, comme affirmation, mais c'est vrai. Je ne vais pas sauver la planète (en plus, il parle au passé.. :areuh:) en réduisant mon chauffage ou ma conso de viande. J'y contribue juste très très modestement. C'est pareil pour ces études qui montrent qu'A USAGE EGAL (attention à ce détail tout de même, hein, M. 40 000 km/an...) le VE est moins émetteur de CO2 que le VT.

Rien de plus. Mais Taro est juste parfaitement malhonnête quand il prétend qu'une mesure se doit de régler à elle seule le problème du réchauffement climatique. :kaola:

Par

Soit dit en passant, toutes tes études prennent la même base : le coût CO2 MOYEN (généralement pour un pays/ensemble de pays) de la prod d'un kWh. C'est exactement ce que remet en cause cette publication. Techniquement, cette publication prétend donc que l'ensemble de ces études n'a pas de valeur. (cf mon post plus haut)

Par

En réponse à Mica_29

:ange:

En fait je pense que le problème du choix du mode énergétique est mal cerné par nos pouvoirs et nos commerciaux automobiles.Il n existe pas un moyen plus propre qu un autre puisqu au final l énergie nécessaire aux déplacements doit provenir de quelque part ( pétrole, nucléaire , solaire, éolien, hydraulique, hydraulien, etc).Le simple fait de transformer et d acheminer ces sources premières d énergie génère déjà une pollution. Je ne connais aucune source d énergie ne générant aucune pollution dans son exploitation et si quelqu'un en connaît une alors ce sera le plus grand bienfaiteur de l humanité.

Il n y a pas de solution miracle à cette heure mais nous devons continuer à progresser pour réduire cette pollution générée.

Je ne crois pas que la fée électricité changera radicalement le côté pollueur de l automobile. Par contre , je m inquiète bien plus de cet engouement deferlant que veulent nous imposer les Etats et les commerciaux et les diktats pseudo ecolos car un changement radical serait également source d une pollution énorme. Pour rappel, le fait de produire pour remplacer un appareil qui fonctionne correctement est déjà une grande part de pollution car par définition elle n est pas forcément nécessaire sauf si le nouveau produit réutilise la majorité de l ancien produit obsolète en omettant qu il faut de l énergie pour produire ce nouveau produit.

Donc l équation de faire changer des VT pour des VE est déjà bien négative en terme de bénéfice écologique mais bien positive pour remplir les poches de ceux qui imposent cette transition énergétique.

Il n existe pas de solution miracle pour dépolluer notre planète mais la polluer moins vite est à la portée de tous en évitant les déplacements inutiles ou en rationnalisant nos déplacements. Sans jetter la pierre à tous mais je vois encore des gens qui font 2 fois 500 mètres en voiture pour aller chercher des enfants à l école. Je me dégoûte souvent d aller chercher du pain à 2 km de chez moi en voiture alors que je pourrais le faire en vélo.

Donc il y a bien plus d efforts à réaliser sur notre comportement dans nos déplacements que de chercher à vouloir les révolutionner à tous prix surtout lorsqu'on découvre que cela remplira bien les poches d une minorité sans scrupule.

Reste la plus grande question éthique : pouvons nous continuer à accroître notre consommation d énergie en poursuivant notre rythme effréné d expansion démographique? plus il y aura d habitant sur cette planète plus elle sera polluée, c est indiscutable.

Alors les voitures électriques vont elles nous sauver de la pollution ? la réponse est clairement non puisqu'il faut toujours produire plus pour plus de consommateur.

   

"En fait je pense que le problème du choix du mode énergétique est mal cerné par nos pouvoirs" : non. Ils ont des tonnes d'expert et d'auditions qui les ont amené à prendre ces décisions logiques et courageuses.

"Il n existe pas un moyen plus propre qu un autre puisqu au final l énergie nécessaire aux déplacements doit provenir de quelque part" : bien sûr que si. C'est comme si tu me disais que marcher pollue autant que la voiture car les semelles en plastique s'usent. Absurde.

"Je ne connais aucune source d énergie ne générant aucune pollution dans son exploitation et si quelqu'un en connaît une alors ce sera le plus grand bienfaiteur de l humanité." : oh ? Je viens d'apprendre quelque chose. Merci Einstein !

"Il n y a pas de solution miracle à cette heure mais nous devons continuer à progresser pour réduire cette pollution générée." : non, pas de miracle mais des solutions comme le VE qui représentent un IMMENSE progrès.

"Je ne crois pas que la fée électricité changera radicalement le côté pollueur de l automobile." : ce n'est pas sujet à opinion. Les études sont claires sur le sujet. C'est bien meilleur.

"Pour rappel, le fait de produire pour remplacer un appareil qui fonctionne correctement est déjà une grande part de pollution car par définition elle n est pas forcément nécessaire sauf si le nouveau produit réutilise la majorité de l ancien produit obsolète en omettant qu il faut de l énergie pour produire ce nouveau produit." : pour la voiture, c'est faux. Toutes les études montrent qu'il vaut mieux rouler en VE (même neuf, incluant sa production) que de rouler en vieille thermique de 20 ans.

"Donc l équation de faire changer des VT pour des VE est déjà bien négative en terme de bénéfice écologique mais bien positive pour remplir les poches de ceux qui imposent cette transition énergétique." : non, c'est le contraire.

Si tu as une étude ou un calcul qui étayerait ton à-priori, je suis preneur car le moindre calcul de coin de table et toutes les études prouvent le contraire.

"évitant les déplacements inutiles ou en rationnalisant nos déplacements. Sans jetter la pierre à tous mais je vois encore des gens qui font 2 fois 500 mètres en voiture pour aller chercher des enfants à l école. Je me dégoûte souvent d aller chercher du pain à 2 km de chez moi en voiture alors que je pourrais le faire en vélo." : bien sûr. Cela ne change pas le fait qu'il faut aussi remplacer le VT par quelque chose de moins polluant : VE, vélo, transport en commun, marche à pied....

"Donc il y a bien plus d efforts à réaliser sur notre comportement dans nos déplacements que de chercher à vouloir les révolutionner à tous prix surtout lorsqu'on découvre que cela remplira bien les poches d une minorité sans scrupule." : sauf que personne fait cet effort de rationnement. Et quand on augmente le prix de l'essence, on a les gilets jaunes dans la rue. Donc tu vois que les gens ne sont pas prêts à consommer moins.

"Reste la plus grande question éthique : pouvons nous continuer à accroître notre consommation d énergie en poursuivant notre rythme effréné d expansion démographique? plus il y aura d habitant sur cette planète plus elle sera polluée, c est indiscutable." : non, on ne peut pas. Mais le VE permet de garder une mobilité similaire en divisant par 3 à 5 l'empreinte carbone. C'est énorme.

Par

En réponse à Philippe2446

Lire avant de répondre, d9b? Il a raison, aucune étude prouve que ça "a sauvé la planète". C'est idiot, comme affirmation, mais c'est vrai. Je ne vais pas sauver la planète (en plus, il parle au passé.. :areuh:) en réduisant mon chauffage ou ma conso de viande. J'y contribue juste très très modestement. C'est pareil pour ces études qui montrent qu'A USAGE EGAL (attention à ce détail tout de même, hein, M. 40 000 km/an...) le VE est moins émetteur de CO2 que le VT.

Rien de plus. Mais Taro est juste parfaitement malhonnête quand il prétend qu'une mesure se doit de régler à elle seule le problème du réchauffement climatique. :kaola:

   

Tu as pris la sortie de Taro litérallement à la lettre ??? :peur:

Tu croyais réellement que quelqu'un pense que si on passe au VE, le réchauffement climatique va s'arrêter ? Instantanément ? Malgré la production de ciment, l'agriculture, l'industrie, la consommation d'énergie fossile et la production d'électricité ?

Soit tu es vraiment bête Philippe, soit tu n'es pas réveillé. Je vais pencher sur la 2nd car ta sortie est tellement absurde que je pense que tu es juste fatiguée.

Et au fait, faire 40'000km en VE, c'est mieux que faire 40'000km en VT.

En l'occurence, faire 40'000km en VE en chargeant en Suisse avec de l'électricité décarbonnée (mon contrat), c'est mieux (moins de 160kg de CO²/an) que faire ...700km en diesel par an (49l de diesel).

Alors j'aime bien la leçon, sachant que le kilométrage moyen en France, c'est 13'000km/an.

Philippe, je ne sais pas pourquoi tu me réponds. Tu commençais bien dans tes réponses aux autres. Mais à chaque fois que tu essaies d'ergoter avec moi, tu t'enfonces et annules tout le bon sens que tu montrais précédemment. C'est contre productif de sortir des absurdités comme cela tu sais...:buzz:

Par §Ant435pN

En réponse à Philippe2446

Soit dit en passant, toutes tes études prennent la même base : le coût CO2 MOYEN (généralement pour un pays/ensemble de pays) de la prod d'un kWh. C'est exactement ce que remet en cause cette publication. Techniquement, cette publication prétend donc que l'ensemble de ces études n'a pas de valeur. (cf mon post plus haut)

   

Cette "étude" a déjà été critiquée.

Ce qui est fascinant, c'est qu'il y a des palanquées d'études qui disent que passer de sources totalement carbonées à de l'électricité (partiellement carbonée) va faire baisser les émissions de CO2. Certaines sont plus optimistes, certaines plus pessimistes.

Et là tu as UNE "étude" qui dit "attention, il faut raison garder et regarder les choses dans leur ensemble". Ce qui n'est pas faux.

Et là tu as une armée de critiques du VE qui en concluent "Ah ! On vous avait dit que le VE c'était une farce !"

Un peu comme si un maraîcher disait "Il ne faut pas oublier d'arroser s'il n'a pas plu depuis plusieurs jours" et que tu avais un mec qui gueulait "je vous avais bien dit que rien ne pourrait pousser ici !"

Par

En réponse à §Ant435pN

Cette "étude" a déjà été critiquée.

Ce qui est fascinant, c'est qu'il y a des palanquées d'études qui disent que passer de sources totalement carbonées à de l'électricité (partiellement carbonée) va faire baisser les émissions de CO2. Certaines sont plus optimistes, certaines plus pessimistes.

Et là tu as UNE "étude" qui dit "attention, il faut raison garder et regarder les choses dans leur ensemble". Ce qui n'est pas faux.

Et là tu as une armée de critiques du VE qui en concluent "Ah ! On vous avait dit que le VE c'était une farce !"

Un peu comme si un maraîcher disait "Il ne faut pas oublier d'arroser s'il n'a pas plu depuis plusieurs jours" et que tu avais un mec qui gueulait "je vous avais bien dit que rien ne pourrait pousser ici !"

   

Peu importe de savoir si le réchauffement climatique est du à l'homme ou pas.

Ce que je constate :

. Actuellement si tu gagnes à l'Euro millions, tu peux te programmer un voyage dans l'espace sur la station internationale. Le coût CO2 de l'opération est équivalent au roulage pendant plus de 600 ans d'une berline qui effectue ses 15000 km l'année.

Et quel entreprise qui surfe sur la vague réchauffement climatique propose ce voyage ?

Tu connais la réponse . J'en déduit donc que cette histoire de CO2 n'est pas importante puisque il suffit de payer pour ne pas en tenir compte !

Par

En réponse à Mica_29

:ange:

En fait je pense que le problème du choix du mode énergétique est mal cerné par nos pouvoirs et nos commerciaux automobiles.Il n existe pas un moyen plus propre qu un autre puisqu au final l énergie nécessaire aux déplacements doit provenir de quelque part ( pétrole, nucléaire , solaire, éolien, hydraulique, hydraulien, etc).Le simple fait de transformer et d acheminer ces sources premières d énergie génère déjà une pollution. Je ne connais aucune source d énergie ne générant aucune pollution dans son exploitation et si quelqu'un en connaît une alors ce sera le plus grand bienfaiteur de l humanité.

Il n y a pas de solution miracle à cette heure mais nous devons continuer à progresser pour réduire cette pollution générée.

Je ne crois pas que la fée électricité changera radicalement le côté pollueur de l automobile. Par contre , je m inquiète bien plus de cet engouement deferlant que veulent nous imposer les Etats et les commerciaux et les diktats pseudo ecolos car un changement radical serait également source d une pollution énorme. Pour rappel, le fait de produire pour remplacer un appareil qui fonctionne correctement est déjà une grande part de pollution car par définition elle n est pas forcément nécessaire sauf si le nouveau produit réutilise la majorité de l ancien produit obsolète en omettant qu il faut de l énergie pour produire ce nouveau produit.

Donc l équation de faire changer des VT pour des VE est déjà bien négative en terme de bénéfice écologique mais bien positive pour remplir les poches de ceux qui imposent cette transition énergétique.

Il n existe pas de solution miracle pour dépolluer notre planète mais la polluer moins vite est à la portée de tous en évitant les déplacements inutiles ou en rationnalisant nos déplacements. Sans jetter la pierre à tous mais je vois encore des gens qui font 2 fois 500 mètres en voiture pour aller chercher des enfants à l école. Je me dégoûte souvent d aller chercher du pain à 2 km de chez moi en voiture alors que je pourrais le faire en vélo.

Donc il y a bien plus d efforts à réaliser sur notre comportement dans nos déplacements que de chercher à vouloir les révolutionner à tous prix surtout lorsqu'on découvre que cela remplira bien les poches d une minorité sans scrupule.

Reste la plus grande question éthique : pouvons nous continuer à accroître notre consommation d énergie en poursuivant notre rythme effréné d expansion démographique? plus il y aura d habitant sur cette planète plus elle sera polluée, c est indiscutable.

Alors les voitures électriques vont elles nous sauver de la pollution ? la réponse est clairement non puisqu'il faut toujours produire plus pour plus de consommateur.

   

Il n'y a pas meilleur exemple que celui de mr Musk qui vend des VE et dans le même temps organise des voyages dans l'espace pour les riches, chaque voyage rejetant l'équivalent CO2 de plus de 600 ans de roulage d'une berline thermique.

cela démontre que c'est une FARCE !

Par

171 pleureuses sur l'évidence de la voiture électrique pour le futur ?

Par

En réponse à gordini12

Il n'y a pas meilleur exemple que celui de mr Musk qui vend des VE et dans le même temps organise des voyages dans l'espace pour les riches, chaque voyage rejetant l'équivalent CO2 de plus de 600 ans de roulage d'une berline thermique.

cela démontre que c'est une FARCE !

   

En fait, la farce c'est faire croire que le VE va résoudre le problème du climat alors qu'une seule éruption d'un volcan islandais rejette autant de gaz nocifs que 3 ans d'utilisation de la totalité du parc de bateaux de croisière + bateaux de transport de fret, soit environ 60000 bateaux. Pour rappel, un seul bateau de ce type rejette l'équivalent de 50 millions de véhicules thermiques en terme de dioxyde de souffre, UN SEUL BATEAU... et une éruption volcanique en rejette l'équivalent de 60000 pendant 3 ans... alors l'argument écologique... ^^

Les vraies valeurs ajoutées sont l'agrément de conduite et la sécurité.

Par §Ant435pN

En réponse à gordini12

Peu importe de savoir si le réchauffement climatique est du à l'homme ou pas.

Ce que je constate :

. Actuellement si tu gagnes à l'Euro millions, tu peux te programmer un voyage dans l'espace sur la station internationale. Le coût CO2 de l'opération est équivalent au roulage pendant plus de 600 ans d'une berline qui effectue ses 15000 km l'année.

Et quel entreprise qui surfe sur la vague réchauffement climatique propose ce voyage ?

Tu connais la réponse . J'en déduit donc que cette histoire de CO2 n'est pas importante puisque il suffit de payer pour ne pas en tenir compte !

   

Le fait d'embarquer une personne sur un lancement déjà prévu ne cause pas plus de CO2.

Et il faut comprendre l'approche de Musk. D'un côté il propose des voitures qui contribuent à passer à une mobilité plus propre. De l'autre il considère que l'humanité ne pourra pas s'épanouir totalement si elle reste sur Terre.

Le gain CO2 de l'ensemble des Tesla vendues compense probablement largement les émissions de SpaceX.

Par contre en réutilisant un maximum d'éléments du lanceur, SpaceX a un meilleur bilan environnemental que Ariane, Soyouz ou LM.

Et avec ou sans SpaceX, on continuera à envoyer des trucs dans l'espace.

Par

En réponse à §Ant435pN

Le fait d'embarquer une personne sur un lancement déjà prévu ne cause pas plus de CO2.

Et il faut comprendre l'approche de Musk. D'un côté il propose des voitures qui contribuent à passer à une mobilité plus propre. De l'autre il considère que l'humanité ne pourra pas s'épanouir totalement si elle reste sur Terre.

Le gain CO2 de l'ensemble des Tesla vendues compense probablement largement les émissions de SpaceX.

Par contre en réutilisant un maximum d'éléments du lanceur, SpaceX a un meilleur bilan environnemental que Ariane, Soyouz ou LM.

Et avec ou sans SpaceX, on continuera à envoyer des trucs dans l'espace.

   

Et il faut comprendre l'approche de Musk: LE FRIC

Par

En réponse à §Ant435pN

Le fait d'embarquer une personne sur un lancement déjà prévu ne cause pas plus de CO2.

Et il faut comprendre l'approche de Musk. D'un côté il propose des voitures qui contribuent à passer à une mobilité plus propre. De l'autre il considère que l'humanité ne pourra pas s'épanouir totalement si elle reste sur Terre.

Le gain CO2 de l'ensemble des Tesla vendues compense probablement largement les émissions de SpaceX.

Par contre en réutilisant un maximum d'éléments du lanceur, SpaceX a un meilleur bilan environnemental que Ariane, Soyouz ou LM.

Et avec ou sans SpaceX, on continuera à envoyer des trucs dans l'espace.

   

De plus, il y a d'autres sociétés qui organisent ce type de voyage juste pour admirer la rondeur de la planète.

Tu ne crois pas qu'à l'échelle de la gouvernance de pays, que la raison devrait imposer la suppression de ces voyages touristiques avec l'argument du mauvais exemple. Je n'ai pas vu une seule intervention du GIEC pour dénoncer cela.

Cela démontre que ce n'est pas valide .

Par §Ant435pN

En réponse à gordini12

Et il faut comprendre l'approche de Musk: LE FRIC

   

Non. Ce n'est pas parce qu'il est riche qu'il le recherche. Le mec n'a pas le train de vie d'un riche. Il a un objectif, et ça conditionne sa vie. Le fait qu'il soit milliardaire est un effet de bord, rien de plus. D'ailleurs il a vendu la plupart de ses biens. Je ne serais pas surpris qu'il vise de mettre l'ensemble de sa fortune dans un projet de colonisation de Mars s'il arrive à y aller. De la même manière qu'il avait mis toutes ses billes dans SpaceX et Tesla, au point de frôler la banqueroute.

Musk a BEAUCOUP de défauts. Mais un qu'on ne peut pas lui attribuer, c'est d'être vénal. Pour lui le fric est un moyen d'arriver à ses objectifs. Il est un peu mégalo sans doute. Socialement inapte certainement. Prétentieux, probablement. Bravache, carrément.

Par

En réponse à §Ant435pN

Non. Ce n'est pas parce qu'il est riche qu'il le recherche. Le mec n'a pas le train de vie d'un riche. Il a un objectif, et ça conditionne sa vie. Le fait qu'il soit milliardaire est un effet de bord, rien de plus. D'ailleurs il a vendu la plupart de ses biens. Je ne serais pas surpris qu'il vise de mettre l'ensemble de sa fortune dans un projet de colonisation de Mars s'il arrive à y aller. De la même manière qu'il avait mis toutes ses billes dans SpaceX et Tesla, au point de frôler la banqueroute.

Musk a BEAUCOUP de défauts. Mais un qu'on ne peut pas lui attribuer, c'est d'être vénal. Pour lui le fric est un moyen d'arriver à ses objectifs. Il est un peu mégalo sans doute. Socialement inapte certainement. Prétentieux, probablement. Bravache, carrément.

   

C'était juste pour la provoc, l'argument fric, je pense surtout qu'il est mégalo, mais peu importe, c'est mon commentaire précédent qui démontre la validité de mes propos !

Par §Ant435pN

En réponse à gordini12

C'était juste pour la provoc, l'argument fric, je pense surtout qu'il est mégalo, mais peu importe, c'est mon commentaire précédent qui démontre la validité de mes propos !

   

Affirmer n'est pas démontrer.

Par

En réponse à §Ant435pN

Je subventionne Tesla parce qu'ils ont la meilleure offre de VE, point.

Je roule à l'électrique parce que mon travail est à 40km de mon domicile, sans solution de TEC décente.

Accessoirement je covoiture tous les jours sans exception donc j'ai un bilan carbone meilleur qu'un TER.

Les modèles, évidemment qu'ils souffrent d'imperfections. C'est pour ça qu'on applique plusieurs valeurs d'hypothèses pour définir une enveloppe de probabilité élevée. Et cette enveloppe, elle nous mène pour le moment vers quelque chose que j'aimerais ne pas laisser à mes enfants.

Et les sceptiques n'ont jamais proposé aucun autre modèle. Tu peux faire comme Gervais, prendre une portion des relevés historiques qui t'arrange, et faire une transformée de Fourier dessus pour en tirer des conclusions, ça ne s'appelle pas un modèle ça s'appelle de la foutaise, une malhonnêteté intellectuelle qui malheureusement trompe les gens qui n'ont pas de sensibilité scientifique suffisante pour voir la tromperie.

En revanche les mecs qui ont passé des décennies à analyser les interactions et les réactions qui régissent le climat, et ont abouti à des modèles tels que l'évolution des 20 dernières années se situe dans l'enveloppe définie par ces modèles (qui ne sont pas des régressions qu'on calque sur l'observation, mais bien des modèles à qui on donne des paramètres et un point de départ, et qui donnent une projection), eux j'ai tendance à leur faire plus confiance, ouais.

   

Le premier qui s'est foutu du monde à prendre des portions de chiffres et de courbes pour vendre sa soupe, c'est Al Gore et son CD s'est bien vendu. J'étais jeune, on ne me la refera plus, et si tu as remarqué, celui là a disparu des médias corps et bien après qu'il lui ait refilé un os à ronger pour le remercier de ses bons et déloyaux services.

Confiance, c'est bien le problème.

Moi pas.

Outre que Jouzel du GIEC s'est aussi planté pour dire le moins dans une émission en face à Gervais justement sur des éléments importants et factuels, pas des vues de l'esprit modélisé.

Les scientifiques auront plus de confiance à mes yeux quand ils laisseront leurs idéologies écolo gauchiste à la porte du labo, aussi.

Enfin, modèles ce sont les trucs agités depuis quelques décennies comme miraculeux.

En fait, c'est un comme la loterie nationale : tu ne gagnes pas souvent. COVID, on a vu, en agro j'ai vu aussi ce que ça pouvait donner comme conneries sur le terrain le modèle appliqué par des gens qui ne le connaissaient pas qu'au travers d'éprouvettes...

Quand ces gens qui se la pètent experts modélisation sont comme en religion, avec évidemment une couche d'IA et le tout appliqué à des économies d'énergie pour faire bonne mesure n'ont pas dans leurs labo un seul instrument de mesures physiques pour vérifier leur élucubrations, et qu'en plus de toutes façons, il ne savant pas mesurer physiquement des valeurs aussi faibles que celles qu'ils utilisent pour leurs modèles, il n'y a aucune raison de leur faire confiance. Aucune.

Pire, on les voit débarquer partout, et leurs papiers truffés d'abstraction oiseuses brillent par leur n'importe quoi quand on a peu de bouteille et les mains dans le cambouis.

Si encore ils savaient faire une FFT et d'en comprendre le sens, ce serait Byzance. J'en ai vu passer un il n'y a pas longtemps dans le domaine de réseaux où on explique doctement qu'une donnée traverse un équipement réseau et que ça ne prend pas de temps. Évidemment, c'est tout du logiciel, pas du matériel. Mais même...

Sous peu, ça aura traversé avant même d'arriver... Là, il m'est avis que coté traitement du signal, ça va donner.

Mais enfin, dans la finance, on voit bien aussi des taux d'intérêts négatifs, sémantiquement, ce sont des probabilités négatives quand on ramène ça à une réalité palpable... Soit un truc qui est insensé !

Bref, on n'en est plus à une connerie près relayée dans nos médias et sociétés sans que ça ne fasse véritablement sursauter les dits experts.

Et de ça, je me méfie.

Car le plus dur là-dedans, c'est en effet la confiance.

Vu la complexité des sujets, on ne peut que se laisser guider à un moment donné, en confiance, ou en toute impuissance.

L'impuissance justement, signe sans doute aussi les abstentions en hausse aux élections. À quoi bon aller voter, au mieux on n'y comprend rien, au pire on n'y peut rien, voire les deux en même temps...

Par

En réponse à §Ant435pN

Affirmer n'est pas démontrer.

   

C'est exact, pas plus que les affirmations du GIEC qui ne démontrent rien mais estiment.

Les relevés de température sur les 100 dernières années est déjà sujet à contestation . Pour qui a un peu de formation et d'expérience scientifique, rien que ces mesures ne sont pas aussi simples que ce que l'on fait croire au grand public.

Ensuite, il y a l'exploitation des résultats, comment quels points, qu'est ce que la moyenne. ce n'est qu'à partire de la que l'on fait un CONSTAT. Pour le moment rien n'est démontré. Ensuite il faut relativiser cela avec les millénaires précédents dont on a simplement que des estimations doigt mouillé mais rien d'aussi précis que les 100 dernières années. De la on obtient une vague variation de température sur quelques milliers d'années.

D'un autre coté des personnes élaborent des modèles mathématiques sur l'évolution du climat du aux rejets de CO2, dont ceux provoqués par l'homme. Sur ce modèle, il y a des incertitudes considérables comme l'activité solaire, les éruptions volcaniques et une multitude de choses que l'on ne connait pas. Il y a plusieurs modèles obtenus qui donnent des résultats allant de 1 à 5 ° de variation par des personnes convaincues que c'est l'activité humaine qui provoque cela. Si les modèles étaient fiables, il y aurait à minima une convergence car en rejouant les scénarios depuis plus de 50 ans TOUT le monde devrait obtenir un même résultat. Cela démontre que les modèles ne sont pas valide ou du moins que l'on n'en sait rien. J'ai connu cela avec des modèles infiniment plus simples, mais ou l'on ajuste les coefficient selon l'écart / résultats d'essais. Si les choses étaient aussi simples que présentées par les médias et les écolos, cela devrait convaincre surtaout pour l'exemple de voyage touristique spatiaux que ce n'est pas acceptable de faire cela pour la planète. or ces voyagess ne sont qu'un exemple parmi d'autres, donc on peut en conclure que l'urgence est d'inciter à consommer pour stimuler la sainte croissance mais pas réellement sauver la planète !

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Le premier qui s'est foutu du monde à prendre des portions de chiffres et de courbes pour vendre sa soupe, c'est Al Gore et son CD s'est bien vendu. J'étais jeune, on ne me la refera plus, et si tu as remarqué, celui là a disparu des médias corps et bien après qu'il lui ait refilé un os à ronger pour le remercier de ses bons et déloyaux services.

Confiance, c'est bien le problème.

Moi pas.

Outre que Jouzel du GIEC s'est aussi planté pour dire le moins dans une émission en face à Gervais justement sur des éléments importants et factuels, pas des vues de l'esprit modélisé.

Les scientifiques auront plus de confiance à mes yeux quand ils laisseront leurs idéologies écolo gauchiste à la porte du labo, aussi.

Enfin, modèles ce sont les trucs agités depuis quelques décennies comme miraculeux.

En fait, c'est un comme la loterie nationale : tu ne gagnes pas souvent. COVID, on a vu, en agro j'ai vu aussi ce que ça pouvait donner comme conneries sur le terrain le modèle appliqué par des gens qui ne le connaissaient pas qu'au travers d'éprouvettes...

Quand ces gens qui se la pètent experts modélisation sont comme en religion, avec évidemment une couche d'IA et le tout appliqué à des économies d'énergie pour faire bonne mesure n'ont pas dans leurs labo un seul instrument de mesures physiques pour vérifier leur élucubrations, et qu'en plus de toutes façons, il ne savant pas mesurer physiquement des valeurs aussi faibles que celles qu'ils utilisent pour leurs modèles, il n'y a aucune raison de leur faire confiance. Aucune.

Pire, on les voit débarquer partout, et leurs papiers truffés d'abstraction oiseuses brillent par leur n'importe quoi quand on a peu de bouteille et les mains dans le cambouis.

Si encore ils savaient faire une FFT et d'en comprendre le sens, ce serait Byzance. J'en ai vu passer un il n'y a pas longtemps dans le domaine de réseaux où on explique doctement qu'une donnée traverse un équipement réseau et que ça ne prend pas de temps. Évidemment, c'est tout du logiciel, pas du matériel. Mais même...

Sous peu, ça aura traversé avant même d'arriver... Là, il m'est avis que coté traitement du signal, ça va donner.

Mais enfin, dans la finance, on voit bien aussi des taux d'intérêts négatifs, sémantiquement, ce sont des probabilités négatives quand on ramène ça à une réalité palpable... Soit un truc qui est insensé !

Bref, on n'en est plus à une connerie près relayée dans nos médias et sociétés sans que ça ne fasse véritablement sursauter les dits experts.

Et de ça, je me méfie.

Car le plus dur là-dedans, c'est en effet la confiance.

Vu la complexité des sujets, on ne peut que se laisser guider à un moment donné, en confiance, ou en toute impuissance.

L'impuissance justement, signe sans doute aussi les abstentions en hausse aux élections. À quoi bon aller voter, au mieux on n'y comprend rien, au pire on n'y peut rien, voire les deux en même temps...

   

Et pourquoi pas essayer la lecture, l'observation et l'expérimentation ?

Tout en étant bien circonspect, et là je vous rejoins, sur les luttes de pouvoirs et de lobbying pouvant polluer le débat et la sphère médiatique.

On observe un dérèglement climatique c'est certain (cf les cellules orageuses localement extrêmes qui se sont multipliées en France ces derniers jours, phénomène normalement rarissime à cette époque de l'année sous nos latitudes)

Et la barre des 400ppm de CO2 dans l'atmosphère terrestre a bien été passée il y a quelques années.

Et sauf fait nouveau, à aucun moment dans son histoire la terre n'avait connu un réchauffement aussi rapide...

Par

En réponse à fdeldongo

Et pourquoi pas essayer la lecture, l'observation et l'expérimentation ?

Tout en étant bien circonspect, et là je vous rejoins, sur les luttes de pouvoirs et de lobbying pouvant polluer le débat et la sphère médiatique.

On observe un dérèglement climatique c'est certain (cf les cellules orageuses localement extrêmes qui se sont multipliées en France ces derniers jours, phénomène normalement rarissime à cette époque de l'année sous nos latitudes)

Et la barre des 400ppm de CO2 dans l'atmosphère terrestre a bien été passée il y a quelques années.

Et sauf fait nouveau, à aucun moment dans son histoire la terre n'avait connu un réchauffement aussi rapide...

   

Et sauf fait nouveau, à aucun moment dans son histoire la terre n'avait connu un réchauffement aussi rapide...

çà c'est simplement l'affirmation, car il n'y a aucune réelle certitude. De plus le climat n'a jamais été un long fleuve tranquille. Personne n'a conclu un accord avec DIEU pour la stabilité du climat.

Par

En réponse à gordini12

Et sauf fait nouveau, à aucun moment dans son histoire la terre n'avait connu un réchauffement aussi rapide...

çà c'est simplement l'affirmation, car il n'y a aucune réelle certitude. De plus le climat n'a jamais été un long fleuve tranquille. Personne n'a conclu un accord avec DIEU pour la stabilité du climat.

   

Que le climat change sur la terre, c'est certain.

Mais jamais à une telle vitesse (un siècle à l'échelle de la planète c'est extrêmement court)

Par

Que le climat change sur la terre, c'est certain : et alors, il n'a jamais été totalement constant.

Mais jamais à une telle vitesse (un siècle à l'échelle de la planète c'est extrêmement court:

Et cela ne démontre rien, car aucune des variations précédentes n'a été identique !

Par

On trouve sans problème 171, et même plus si on veut, scientifiques ou analphabètes que l'on bombarde scientifique pour la circonstance, et que l'on fait signer au bas d'un torchon racontant n'importe quoi, et notamment le contraire de la réalité telle qu'il est possible de la connaître en consultant simplement les sites internet des organismes étatiques officiels sur lesquels ont peut voir que contrairement à ce qui est dit ici que la somme des parts gaz + charbon à augmentée depuis l'arrêt des premières centrales nucléaires allemandes. On peut voir que la part charbon du mixe n'a fait que diminuer.

On voit aussi qu'après une légère augmentation durant 2 ans la part du gaz à recommencée à diminuer et se retrouve déjà depuis environ trois ans en dessous du niveau de 2010. Donc la somme des deux n'a pas augmentée depuis la fermeture des centrales nucléaires mais constamment diminuée, puisque même durant les deux années où la part du gaz à augmentée c'était insuffisant pour faire augmenter la somme des deux.

L'article est donc totalement décredibilisé de part la mauvaise foi affichée dans cette allégation de mise en condition totalement fausse, et que chacun peut vérifier.

Serge Rochain

Par

En réponse à gordini12

Que le climat change sur la terre, c'est certain : et alors, il n'a jamais été totalement constant.

Mais jamais à une telle vitesse (un siècle à l'échelle de la planète c'est extrêmement court:

Et cela ne démontre rien, car aucune des variations précédentes n'a été identique !

   

Aucune preuve n'est définitive.

La science progresse par falsification. Pour simplifier, une théorie est juste jusqu'a ce qu'elle doit démontrée fausse

Et ainsi de suite.

Je ne prendrai pas le risque ni ferai le pari que tout ça est normal.

Que tout va s'arranger tout seul, comme par miracle divin.

Lisez, observez et faites vous votre propre opinion, mais a priori nous serions bien devant un phénomène inédit a l'échelle de la planète.

Par

En réponse à fassi51

ce qui est certain. C'est qu'aucune étude réellement sérieuse n'a été menée qui pourrait prouver que le propulsion électrique serait au global moins nocive pour l'environnement que le thermique bien depollué. Aujourd'hui on est dans l'incantation .

   

C'est faux ces études faites par des organismes scientifiques qui n'ont rien à gagner dans un sens comme dans l'autre, sont nombreuses et elles sont signées GIEC, ADEME. Thèses d' Universitée, grandes écoles.... Et concluent toutes dans le sens favorable aux VE, même dans un pays comme la Pologne notoirement charbonnière !

Par

En réponse à fdeldongo

Aucune preuve n'est définitive.

La science progresse par falsification. Pour simplifier, une théorie est juste jusqu'a ce qu'elle doit démontrée fausse

Et ainsi de suite.

Je ne prendrai pas le risque ni ferai le pari que tout ça est normal.

Que tout va s'arranger tout seul, comme par miracle divin.

Lisez, observez et faites vous votre propre opinion, mais a priori nous serions bien devant un phénomène inédit a l'échelle de la planète.

   

Ben ce qui est factuel c'est que tout ce que cette bande de guignols a pronostiqué sur le réchauffement climatique à court, moyen et long terme ne s'est absolument jamais confirmé. On a tjrs été très en dessus des prévisions des scénarios catastrophe. Et le Giec en remet une couche en annonçant maintenant des conséquences "cataclismiques" à moyen terme....

On ne communique que sur les scénarios catastrophe qu'on nous pond chaque année pour des échéances 20-50ans, mais quand on a atteint ces étapes on ne fait aucune analyse de ces anciens modèles qui ont tapé largement à côté pour les adapter, non, comme ils sont totalement à la ramasse on en remet une couche avec un nouveau scénario catastrophe qui fera.comme tous les autres, taper complètement à côté, mais tant que la peur est la pour faire consommer le peuple tout va bien.

Je ne nie pas que ça se réchauffe, mais si on remonte en arrière pour faire le point de tout ce qu'on nous a sorti, on s'en sort très bien. Après, si on peut faire plus respectueux, s'éloigner du fossile, très bien, mais pas besoin de forcer ce virage avec des scénarios fallacieux.

On nous dit qu'il n'y a jamais eu de changement aussi rapide par le passé, c'est quand même beaucoup s'avancer, il est très compliqué de constaté des changement sur des échelles de temps aussi courtes. On le peut actuellement car on le vit, mais nos méthode pour analyser les températures passées permettent au mieux de constater une tendances sur dizaine,centaine de milliers d'années.

Si on voyage dans le temps pour se retrouver en l'an 150'000, peut être que la courbe de température sera parfaitement plane car en 2500 les températures auront drastiquement chutées pour X ou Y raisons.

C'est la que je trouve l'argument de l'échelle bancale, ils disent "on a jamais vu un changement aussi rapide en si peu de temps" et en même temps ils précisent "les courbes passées sont très planes car on ne peut pas constater des changements brefs à de telles échéances"

Ça se contredit en gros. Mais après chacun ses idéaux. Je critiques les scénarios catastrophes et les arguments, mais ce n'est pas pour autant que je ne cherche pas de réduire au mieux mon impact à mon échelle.

Par

En réponse à fdeldongo

Aucune preuve n'est définitive.

La science progresse par falsification. Pour simplifier, une théorie est juste jusqu'a ce qu'elle doit démontrée fausse

Et ainsi de suite.

Je ne prendrai pas le risque ni ferai le pari que tout ça est normal.

Que tout va s'arranger tout seul, comme par miracle divin.

Lisez, observez et faites vous votre propre opinion, mais a priori nous serions bien devant un phénomène inédit a l'échelle de la planète.

   

Lisez, observez et faites vous votre propre opinion :

C'est ce que j'ai fait et si je suis dans l’expectative concernant la science, je ne suis pas dupe de tout le business généré et des actes aux niveaux planétaire allant à contre sens de la propagande. C'est ce qui me fait le plus douter !

Ex : si rouler en Ferrari avec 400g de co2 km n'est pas bon, et bien pourquoi l'autoriser en payant ?

Par

En réponse à gordini12

Lisez, observez et faites vous votre propre opinion :

C'est ce que j'ai fait et si je suis dans l’expectative concernant la science, je ne suis pas dupe de tout le business généré et des actes aux niveaux planétaire allant à contre sens de la propagande. C'est ce qui me fait le plus douter !

Ex : si rouler en Ferrari avec 400g de co2 km n'est pas bon, et bien pourquoi l'autoriser en payant ?

   

D'un autre côté là Ferrari roulera tellement peu sur sa durée de vie que globalement elle aura craché moins de M qu'une Clio diesel.

Par

En réponse à pechtoc

D'un autre côté là Ferrari roulera tellement peu sur sa durée de vie que globalement elle aura craché moins de M qu'une Clio diesel.

   

Tu n'en sais rien, au moment ou tu la vends. Si c'est une Porsche par exemple ou une grosse américaine, ce n'est absolument pas sur. Si tu pense comme cela, la bonne formule est le ticket de rationnement nominatif.

Par Anonyme

Mois jui ni physicien ni chercheurs ou quoi en revanche je peux en conclure que imposer la VE comme plein d'autres trucs que nos gouvernement européens veulent faire c'est tout bonnement du communiste

D'ailleurs macron joue bien le role du dictateur il en fait cas sa tete en n'écoutent jamais les français mais fait tout pour que les français le voie comme un dieu

Bref tout c'est histoire m'inspire rien de bon pour l'avenir :pfff:

Par Anonyme

En réponse à Ajneda

Je ne suis pas certain que cette étude soit d'une crédibilité forte... même s'il y a une part de vérité. Les objectifs européens ne tiennent clairement pas compte de la manière dont est produite l'électricité. Le tout est surtout de savoir s'il y a un avantage à rouler en électrique plutôt qu'en thermique et ici, de nombreuses études montrent désormais que l'électrique pollue moins que le thermique au long cours.

Les chiffres que veut atteindre l'UE sont en réalité quasi utopiques, mais il est indéniable que l'on gagne à moins polluer en électrique. Et la moindre pollution enlevée est à prendre en ces temps.

En attendant une énergie encore plus propre...

   

Les études de la secte bobo ecolo ne les guere c'est de la politique on exagéré les choses

Mais au final je doute que d'imposer une dictature règle réellement les problèmes écologiques plus on en fait et plus il faut en faire car c'est encore plus le bordel

Quelques choses me dit que le problème n'est pas la ou on voudrait

Par

La production d'électricité renouvelable se fait en journée car cette partie est prévisible bien qu' intermittente.

Le souci c'est que les batteries pour la stocker sont dans le véhicules électriques.

Donc ce qu'il faut voir c'est que le BE doivent avoir deux batteries pour fonctionner proprement.

Les surfaces nécessaire pour les panneaux photovoltaïques sont énormes. Il faut équiper tout les toit avant d'utiliser d'autres surfaces utiles.

La régulation ne se fait pas correctement.

Pour une voiture vendue, il faut aussi vendre simultanément les panneaux photovoltaïques adaptés aux courtes journées d'hiver et la seconde batterie.

Le coût d'un VE est rédhibitoire sauf si une taxe permet d'équilibrer le système sur une période de deux ou trois fois la durée de transition.

Tant que l'on ne sera pas vertueux, il y aura des contestations très juste.

L'autre solution est d'utiliser le nucléaire au Thorium sels fondus fluorés proposé dans les années 60, le démonstrateur a fonctionné 4 ans... Il ne produisait pas de plutonium et ce plutonium était très important pour la dissuasion nucléaire. On n'a plus besoin de plutonium aujourd'hui et on a oublié la qualité extra ordinaire des propositions de l'époque à faire saliver les écologistes...

Par

En réponse à gordini12

Tu n'en sais rien, au moment ou tu la vends. Si c'est une Porsche par exemple ou une grosse américaine, ce n'est absolument pas sur. Si tu pense comme cela, la bonne formule est le ticket de rationnement nominatif.

   

Tu parlais de Ferrari, donc je parle de Ferrari, en moyenne elles sont peu kilomètrées. Il est clair que d'autres marques ou véhicules peuvent l'être beaucoup plus, je n'ai jamais dit le contraire.

Par

Les constructeurs s'en frottent les mains.

Les gouvernements persuadent les automobilistes de passer au diesel... Puis on leur dit que le diesel c'est mal et qu'il faut revenir à l'essence... puis finalement faut passer à l'hybride...ah non ce n'est pas suffisant faut passer à l'hybride rechargeable...

Finalement les constructeurs eux s'y retrouvent, les CC continuent de se remplir. c'est tout benef

Par

Pourquoi en parler avec ce titre orienté puisque vous dites vous même que c'est une action d'un lobby du diesel !!!? N'importe quoi !

Par

En réponse à Phil86

Pourquoi en parler avec ce titre orienté puisque vous dites vous même que c'est une action d'un lobby du diesel !!!? N'importe quoi !

   

Un lobby du diesel ? Pourquoi diesel ?

Par

Combien d'entre eux ont été payés par Tesla ?

Ce n'est pas de la mauvaise foi, quand des scientifiques veulent faire pression sur un gouvernement il s'agit souvent d'une action de lobbying. Il est donc toujours impératif de savoir qui les rémunère.

Par

Ça pollue !!! Ya encore des simplets qui pensent l'inverse ?

Par

Bonjour, le problème pour l'instant c'est que l'écologie est faite et décidé par des "68-ard" atardés qui ont loupés tous les cours pour aller manifester et faire de la politique plutôt que des sciences.

Quand ils seront tous mis au plaquard, peut être que l'on pourra commencer à faire des trucs intelligents et plein de bon sens, mais pour l'instant cela leur échappe !!!

La politique c'est de la merde.

 

Par

Que cette article soit fondé ou non, la conclusion est la même.

Les qualités des VE sont surestimé !

Comme très très, on acclame toujours trop une nouveauté comme la solution miracle qui résoudra tout les problème...

 

SPONSORISE

Toute l'actualité