Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Rejets de CO2 : les "super crédits" pèsent lourdLes constructeurs en Europe bénéficient du système des "super crédits" sur la vente de voitures électriques. Il faut toutefois noter que ceux-ci faussent assez largement le calcul des émissions réelles des immatriculations d'une marque.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le Groupe PSA est en tout cas visiblement dans les 2 scénarii en très bonne position.

Pour le reste, l'état n'est pas complètement idiot: le bonus sur les électriques ne disparaîtra que lorsque le consommateur n'aura plus d'autre choix que d'acheter par défaut une voiture électrifiée. C'est couru d'avance. :bah:

Par

En réponse à fedoismyname

Le Groupe PSA est en tout cas visiblement dans les 2 scénarii en très bonne position.

Pour le reste, l'état n'est pas complètement idiot: le bonus sur les électriques ne disparaîtra que lorsque le consommateur n'aura plus d'autre choix que d'acheter par défaut une voiture électrifiée. C'est couru d'avance. :bah:

Parce que tu crois vraiment que l'Etat français aurait les moyens de verser 7 000 boules sur 2 millions de bagnoles vendues Saccapuces...

Et autant de bagnoles qui du joiur au lendemain ne verseront plus 0.70 € de taxes pour 1 € de carburant liquide consommé....

Allons allons.....

Pour t'éviter de faire le calcul :

7 000 € x 2 000 000 = 14 000 000 000 € .... quatorze milliards d'euros de sponsoring annuel à claquer...

Par

En réponse à roc et gravillon

Parce que tu crois vraiment que l'Etat français aurait les moyens de verser 7 000 boules sur 2 millions de bagnoles vendues Saccapuces...

Et autant de bagnoles qui du joiur au lendemain ne verseront plus 0.70 € de taxes pour 1 € de carburant liquide consommé....

Allons allons.....

Pour t'éviter de faire le calcul :

7 000 € x 2 000 000 = 14 000 000 000 € .... quatorze milliards d'euros de sponsoring annuel à claquer...

Je te rassure, c'est plus astucieux que ça. pour ne pas dire plus... vicieux:

l'idée, c'est de baisser progressivement le montant du bonus électrique en suivant la même courbe inverse d'augmentation des malus.

dès lors, oui, à un moment donné, on sera passé de 7000€ de bonus à 0. et en même temps, on sera passé de 0 à 7000€ de malus sur une Clio essence.

donc, même avec 0€ de bonus, les gens achèteront finalement des électrifiées. :bah:

d'autant que plus le malus sur les thermiques augmentera, moins les constructeurs en proposeront dans leur gamme.

donc, de toute façon, quand le bonus électrique sera à 0, il n'y aura plus que de l'électrifié comme choix possible pour les consommateurs. :bah:

enfin, plus la demande sur les électrifiées sera importante, plus vite le bonus diminuera, et plus vite le malus augmentera.

Par

les dépenses pour lutter contre le réchauffement climatiques vont être énormes et n'auront d'effets que si tous les gros pays s'y mettent. Par contre si on ne fait rien, les conséquences seront encore plus énormes ( inondations, sécheresse, montée des eaux qui vont rayer de la carte des surfaces habitées et générer des déplacement humains considérables ... ) . Pour que la maison terre reste habitable, on doit parfois faire des dépenses importante sur la toiture. Alors oui on va s'endetter, gaspiller du fric qu'on a pas.

Par

En réponse à Pile Poil

les dépenses pour lutter contre le réchauffement climatiques vont être énormes et n'auront d'effets que si tous les gros pays s'y mettent. Par contre si on ne fait rien, les conséquences seront encore plus énormes ( inondations, sécheresse, montée des eaux qui vont rayer de la carte des surfaces habitées et générer des déplacement humains considérables ... ) . Pour que la maison terre reste habitable, on doit parfois faire des dépenses importante sur la toiture. Alors oui on va s'endetter, gaspiller du fric qu'on a pas.

Ne t'inquiète pas, ça se fera via des aides pour les moins aisés, financées par les plus aisés, et le tout orchestré par des coups de pieds dans le cul.

Mais oui, l'avenir ne sera en aucun cas réjouissant. :cyp:

Par

En réponse à Pile Poil

les dépenses pour lutter contre le réchauffement climatiques vont être énormes et n'auront d'effets que si tous les gros pays s'y mettent. Par contre si on ne fait rien, les conséquences seront encore plus énormes ( inondations, sécheresse, montée des eaux qui vont rayer de la carte des surfaces habitées et générer des déplacement humains considérables ... ) . Pour que la maison terre reste habitable, on doit parfois faire des dépenses importante sur la toiture. Alors oui on va s'endetter, gaspiller du fric qu'on a pas.

Qu'est-ce qui coute le plus chère économique et socialement d'après vous :

Des centaines de milliard investi à perte pour baisser le bilan carbone à la marge alors que la population est en augmentation constante et que certains pays se développent encore économiquement et donc augmentant de fait leurs rejets de CO².

Ou bien

inondations = investir dans des digues, creusé le lit des rivières

sécheresse = déplacement des cultures (le Bordeaux sera produit à Angoulême : est ci grave ?).

montée des eaux = construction de digues, fin des habitations totalement stupides en zone inondable

déplacement humains considérables : c'est déjà le cas avec l'immigration massive et c'est pas pour des raisons de climat, mais pour des raisons géopolitique : on ferme les frontières : fin de l'espace Schengen.

Quand on rationnalise on se rend compte, qu'il est bien plus facile de s'adapter au réchauffement climatique que d'essayer via des sacrifices énormes de le limité à la marge ce phénomène.

Par

Quand je dis que ça fait des semaines que les constructeurs sur-immatricule du VE pour être dans les clous.

Il y a ceux qui ont décalé les ventes de 2019 sur le début de 2020 (Renault par exemple avait volontairement freiné les immatriculation de Zoé fin 2019 pour en avoir un max début 2020) et il y a ceux qui depuis quelques mois auto-immatricule à mort les récent VE sortis pour être dans les clous (comme VW avec l'ID3 par exemple....)

Au final une grande supercherie sur les chiffres.

Mention spéciale à Tata mais aussi aux marques Allemandes....

Par

En réponse à Axel015

Qu'est-ce qui coute le plus chère économique et socialement d'après vous :

Des centaines de milliard investi à perte pour baisser le bilan carbone à la marge alors que la population est en augmentation constante et que certains pays se développent encore économiquement et donc augmentant de fait leurs rejets de CO².

Ou bien

inondations = investir dans des digues, creusé le lit des rivières

sécheresse = déplacement des cultures (le Bordeaux sera produit à Angoulême : est ci grave ?).

montée des eaux = construction de digues, fin des habitations totalement stupides en zone inondable

déplacement humains considérables : c'est déjà le cas avec l'immigration massive et c'est pas pour des raisons de climat, mais pour des raisons géopolitique : on ferme les frontières : fin de l'espace Schengen.

Quand on rationnalise on se rend compte, qu'il est bien plus facile de s'adapter au réchauffement climatique que d'essayer via des sacrifices énormes de le limité à la marge ce phénomène.

c'est comme la stratégie de Bojo pour l'immunité collective avec le covid ... et puis la réalité lui est arrivé en pleine face. Croire que des digues et creusement de rivières et autres idées seront moins couteuses, vous pouvez y croire quelques années encore mais la réalité aussi vous frappera de son bon sens et le retard sera encore plus difficile à rattraper.

Par

En réponse à fedoismyname

Ne t'inquiète pas, ça se fera via des aides pour les moins aisés, financées par les plus aisés, et le tout orchestré par des coups de pieds dans le cul.

Mais oui, l'avenir ne sera en aucun cas réjouissant. :cyp:

Pour le moment les aides ont profié aux plus aisés et les moins aisés sur le papier pour lesquels cela a été un effet d'aubaine.

Par

En réponse à fedoismyname

Je te rassure, c'est plus astucieux que ça. pour ne pas dire plus... vicieux:

l'idée, c'est de baisser progressivement le montant du bonus électrique en suivant la même courbe inverse d'augmentation des malus.

dès lors, oui, à un moment donné, on sera passé de 7000€ de bonus à 0. et en même temps, on sera passé de 0 à 7000€ de malus sur une Clio essence.

donc, même avec 0€ de bonus, les gens achèteront finalement des électrifiées. :bah:

d'autant que plus le malus sur les thermiques augmentera, moins les constructeurs en proposeront dans leur gamme.

donc, de toute façon, quand le bonus électrique sera à 0, il n'y aura plus que de l'électrifié comme choix possible pour les consommateurs. :bah:

enfin, plus la demande sur les électrifiées sera importante, plus vite le bonus diminuera, et plus vite le malus augmentera.

CQFD:bien:

Par

En réponse à fedoismyname

Je te rassure, c'est plus astucieux que ça. pour ne pas dire plus... vicieux:

l'idée, c'est de baisser progressivement le montant du bonus électrique en suivant la même courbe inverse d'augmentation des malus.

dès lors, oui, à un moment donné, on sera passé de 7000€ de bonus à 0. et en même temps, on sera passé de 0 à 7000€ de malus sur une Clio essence.

donc, même avec 0€ de bonus, les gens achèteront finalement des électrifiées. :bah:

d'autant que plus le malus sur les thermiques augmentera, moins les constructeurs en proposeront dans leur gamme.

donc, de toute façon, quand le bonus électrique sera à 0, il n'y aura plus que de l'électrifié comme choix possible pour les consommateurs. :bah:

enfin, plus la demande sur les électrifiées sera importante, plus vite le bonus diminuera, et plus vite le malus augmentera.

Tu oublies un facteur dans ton équation : le prix du "carburant" et celui des équipements.

Qui dit moins de véhicules thermiques dit moins de rentrées fiscales. Qui dit plus de véhicules électriques dit besoin de nouveaux équipements pour alimenter tous ces véhicules.

L'électricité va donc être davantage taxée pour compenser les pertes de rentrées fiscales liées au carburants fossiles et pour financer les équipements de recharge et de production ce qui peut se transformer rapidement en un frein pour l'acquisition d'un VE.

Il suffit de lorgner sur les conditions tarifaires de certains opérateurs de recharge électrique pour constater que progressivement le prix d'un plein électrique est en train de dépasser celui d'un plein d'essence ou de diesel.

Par

En réponse à Pile Poil

c'est comme la stratégie de Bojo pour l'immunité collective avec le covid ... et puis la réalité lui est arrivé en pleine face. Croire que des digues et creusement de rivières et autres idées seront moins couteuses, vous pouvez y croire quelques années encore mais la réalité aussi vous frappera de son bon sens et le retard sera encore plus difficile à rattraper.

Je vis à 400 mètres au dessus du niveau de la mer, je me suis adapté pour 0 euros au réchauffement climatique. Next.

Par

En réponse à Axel015

Je vis à 400 mètres au dessus du niveau de la mer, je me suis adapté pour 0 euros au réchauffement climatique. Next.

Je moi je moi... et mon nombril.

Par

En réponse à Axel015

Je vis à 400 mètres au dessus du niveau de la mer, je me suis adapté pour 0 euros au réchauffement climatique. Next.

et pour le manque d'eau, les canicules extrèmes, les tempêtes, les incendies etc ? ... Ne rêvez pas, si rien n'est fait, vous ou vos enfants subiront directement ou indirectement les effets du déréglement extrème du climat.

Par

En réponse à Pile Poil

et pour le manque d'eau, les canicules extrèmes, les tempêtes, les incendies etc ? ... Ne rêvez pas, si rien n'est fait, vous ou vos enfants subiront directement ou indirectement les effets du déréglement extrème du climat.

Il s'en fout, il n'aura pas d'enfants. Après lui, le déluge !

Par

En réponse à Pile Poil

et pour le manque d'eau, les canicules extrèmes, les tempêtes, les incendies etc ? ... Ne rêvez pas, si rien n'est fait, vous ou vos enfants subiront directement ou indirectement les effets du déréglement extrème du climat.

et pour le manque d'eau = rien ne se perd, rien ne se créer, tout se transforme.

les canicules extrèmes = vive la climatisation et les infrastructures sous terraine

les tempêtes = A l'abri chez moi tout va bien.

les incendies = et bien gardons de l'argent pour financer les pompiers plutôt que de donner 7000e d'assistanat pour la surconsommation qui elle même contribue au réchauffement climatique.

Par

En réponse à zzeelec

Je moi je moi... et mon nombril.

Quel nombrilisme ?

Il faut être un sacrément con pour habiter dans une zone inondable et venir pleurer ensuite quand y'a une hausse du niveau de la mer. C'est un fait... Rien à voir avec une vision autocentré du monde. C'est du bon sens.

Par

En réponse à Axel015

Quel nombrilisme ?

Il faut être un sacrément con pour habiter dans une zone inondable et venir pleurer ensuite quand y'a une hausse du niveau de la mer. C'est un fait... Rien à voir avec une vision autocentré du monde. C'est du bon sens.

Franchement, tu le fais exprès et je ne comprends pas pourquoi... :pfff:

Au Bengladesh, c'est de leur faute ? Bien fait pour eux ?

https://www.geo.fr/environnement/au-bangladesh-les-eaux-avancent-les-hommes-reculent-192865

Les pays qui vont subir des inondations de plus en plus fréquentes, ou au contraire des sécheresses de plus en plus longues, ils sont "sacrément cons" certainement ? Ils ne doivent avoir aucun "bon sens", tu ferais bien de leur en parler.

Par

En réponse à zzeelec

Franchement, tu le fais exprès et je ne comprends pas pourquoi... :pfff:

Au Bengladesh, c'est de leur faute ? Bien fait pour eux ?

https://www.geo.fr/environnement/au-bangladesh-les-eaux-avancent-les-hommes-reculent-192865

Les pays qui vont subir des inondations de plus en plus fréquentes, ou au contraire des sécheresses de plus en plus longues, ils sont "sacrément cons" certainement ? Ils ne doivent avoir aucun "bon sens", tu ferais bien de leur en parler.

La technologie et le progrès est la pour nous permettre de nous adapter à ces phénomènes.

Concernant l'article sur l'érosion accélérée au Bangladesh, ça doit pas être trop long de déménager leur cabane faite en taule de 300 mètres pour être tranquille. Y'a pas de quoi fouetter un chat.

Le catastrophisme à deux balles...

Encore un qui a vu le film '2012' et qui a cru que s'était ça le réchauffement climatique...

L'homme c'est adapté à une période quasi glacière dans l'histoire sans technologie. Une erre plus chaude à notre époque c'est de la pisse de chat l'adaptation.

Par

En réponse à Axel015

La technologie et le progrès est la pour nous permettre de nous adapter à ces phénomènes.

Concernant l'article sur l'érosion accélérée au Bangladesh, ça doit pas être trop long de déménager leur cabane faite en taule de 300 mètres pour être tranquille. Y'a pas de quoi fouetter un chat.

Le catastrophisme à deux balles...

Encore un qui a vu le film '2012' et qui a cru que s'était ça le réchauffement climatique...

L'homme c'est adapté à une période quasi glacière dans l'histoire sans technologie. Une erre plus chaude à notre époque c'est de la pisse de chat l'adaptation.

Cynique et sans pitié... ça fait froid dans le dos...

Combien d'êtres humains vivant sur terre à la période glacière ?

Un réchauffement climatique incontrôlé fera passer les 2 guerres mondiales pour du pipi de chat.

Par

En réponse à zzeelec

Franchement, tu le fais exprès et je ne comprends pas pourquoi... :pfff:

Au Bengladesh, c'est de leur faute ? Bien fait pour eux ?

https://www.geo.fr/environnement/au-bangladesh-les-eaux-avancent-les-hommes-reculent-192865

Les pays qui vont subir des inondations de plus en plus fréquentes, ou au contraire des sécheresses de plus en plus longues, ils sont "sacrément cons" certainement ? Ils ne doivent avoir aucun "bon sens", tu ferais bien de leur en parler.

Pour avoir assisté à plusieurs conférences sur la problématique du bord de mer, c'est quelque chose de relativement récent . La mer, les fleuves ont pendant des milliers d'années ont toujours été considérés comme dangereux. chez nous c'est une mode arrivée avec la révolution industrielle et les bienfaits des bains de mer. Avant, quand on enquète sur les villages cotiers, le village de pêcheur était en haut de la colline et seuls les bateaux et cabanons étaient en bordure de mer. Il en était de mêm pour les fleuves ou seules les infrastructures maritime étaient sur les berges. Une partie de la population de certains pays d'asie ont toujours été habitués à se déplacer au gré des mouvements du fleuve ou de la mer. Une certaine stabilité climatique, combinée à la sensation de dompter les éléments (digues, barrages, retenues d'eau, etc..) nous a aveuglé sur notre sécurité vis à vis de ces phénomènes. C'est la encore l'explosion démographique qui a poussé à s'installer confortablement en zone de danger. Auparavant, le littoral était envahit par l'eau sans que les gens n'y pr^tent attention. Maintenant c'est plus spectaculaire et surtout plus préjudiciable d'un point de vue économique, donc plus médiatique.

Par

En réponse à Laorans29

Tu oublies un facteur dans ton équation : le prix du "carburant" et celui des équipements.

Qui dit moins de véhicules thermiques dit moins de rentrées fiscales. Qui dit plus de véhicules électriques dit besoin de nouveaux équipements pour alimenter tous ces véhicules.

L'électricité va donc être davantage taxée pour compenser les pertes de rentrées fiscales liées au carburants fossiles et pour financer les équipements de recharge et de production ce qui peut se transformer rapidement en un frein pour l'acquisition d'un VE.

Il suffit de lorgner sur les conditions tarifaires de certains opérateurs de recharge électrique pour constater que progressivement le prix d'un plein électrique est en train de dépasser celui d'un plein d'essence ou de diesel.

pour ça, je pense que gouvernement ira au plus simple, soit une taxe annuelle pour possession d'une voiture électrifiée, avec des excuses diverses et variées qu'ils trouveront sans problème. :bah:

mais la première étape est déjà de laisser les gens s'équiper. :bah:

Par

En réponse à Axel015

Je vis à 400 mètres au dessus du niveau de la mer, je me suis adapté pour 0 euros au réchauffement climatique. Next.

et si c'est à 20 mètres de la falaise, ton logement est même bio-degradable. :biggrin:

Par

En réponse à Pile Poil

et pour le manque d'eau, les canicules extrèmes, les tempêtes, les incendies etc ? ... Ne rêvez pas, si rien n'est fait, vous ou vos enfants subiront directement ou indirectement les effets du déréglement extrème du climat.

dans ce cas, faut arrêter de faire des gosses. :bah:

et justement, la planète s'en portera mieux. :bah:

mais je suppose que vous allez dire que c'est un besoin impératif ? mais en quoi?

Par

En réponse à fedoismyname

dans ce cas, faut arrêter de faire des gosses. :bah:

et justement, la planète s'en portera mieux. :bah:

mais je suppose que vous allez dire que c'est un besoin impératif ? mais en quoi?

Il ne faut pas inverser le sens des valeurs comme les écolos extrémistes : la planète est un moyen, l'humanité et son bien-être est la finalité, et non le contraire.

Par

En réponse à zzeelec

Il ne faut pas inverser le sens des valeurs comme les écolos extrémistes : la planète est un moyen, l'humanité et son bien-être est la finalité, et non le contraire.

l'humanité n'est en aucun cas une finalité.

l'espèce humaine est apparue sur Terre en suivant le même cheminement que toutes les autres espèces vivantes sur cette planète, mais plus singulièrement du fait d'un cataclysme planétaire qui, s'il ne s'était pas produit, n'aurait jamais entraîné par ricochet l'apparition progressive de notre espèce. :bah:

et tout comme la plupart des dinosaures ont finalement disparu lors de cet événement, le fait que l'espèce humaine puisse disparaître à son tour n'aurait finalement rien d'incongru. :bah:

Par

En réponse à fedoismyname

l'humanité n'est en aucun cas une finalité.

l'espèce humaine est apparue sur Terre en suivant le même cheminement que toutes les autres espèces vivantes sur cette planète, mais plus singulièrement du fait d'un cataclysme planétaire qui, s'il ne s'était pas produit, n'aurait jamais entraîné par ricochet l'apparition progressive de notre espèce. :bah:

et tout comme la plupart des dinosaures ont finalement disparu lors de cet événement, le fait que l'espèce humaine puisse disparaître à son tour n'aurait finalement rien d'incongru. :bah:

Ce que je veux dire : pour un humaniste, l'humanité est la finalité de l'humanité.

Pour un croyant, c'est Dieu. (ce dont la rationalité et l'humanisme des Lumières nous ont éloigné)

Pour un écolo extrémiste, l'Homme doit se soumettre aux lois de la nature. (alors que l'Homme a au contraire, historiquement, toujours cherché à domestiquer son environnement)

Chacun sa philosophie...

Par

Et j'oubliais : pour un nihiliste, il n'existe aucune finalité : tout est le produit du hasard et du chaos.

C'est ce dernier courant mortifère (car stérile) qui est le plus combattu philosophiquement, depuis que l'Occident a tué Dieu et s'en est trouvé orphelin.

Par

CQFD... l'électrique, voiture politique décidément.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité