Publi info
 

Émissions polluantes : les euro députes se veulent plus contraignants

C’était un débat ouvert au vote dont nous vous avions parlé et en voilà le résultat. L’enjeu était de se déterminer sur les objectifs assignés à l’industrie automobile pour qu’elle fasse en sorte de réduire drastiquement les émissions polluantes de ses voitures. Une commission appelée Commission Juncker lui avait déjà établi une feuille de route qui était évaluée comme insuffisante par les eurodéputés. Par une courte majorité, ces derniers ont décidé de changer la donne en se prononçant pour des résultats plus contraignants.

Émissions polluantes : les euro députes se veulent plus contraignants

La Commission européenne présidée par Jean-Claude Juncker avait proposé des objectifs de réduction de 15 % des émissions de CO2 des voitures d’ici 2025 et de 30 % d’ici 2030. Les élus européens se sont prononcés respectivement pour 20 % et 45 % de réduction. Les parlementaires ont également fixé un quota de vente de 40 % de véhicules « propres » en 2030, qu’ils soient électriques ou hybrides rechargeables. Un objectif intermédiaire de 20 % en 2025 est mentionné.

Ce n’est pas tout. Le texte prévoit en outre des pénalités pour les constructeurs si ces objectifs ne sont pas atteints. Des mesures sont également prévues pour éviter que les constructeurs ne manipulent les tests. Enfin, les eurodéputés se sont aussi accordés sur la proposition de ne plus vendre en Europe que des voitures à « émission zéro » à partir de 2040.

Le vote de ces mesures, a été obtenu par une majorité de 38 voix pour la proposition, 23 contre et 7 abstentions. L’industrie automobile n’a pas tardé à faire part de ses regrets. Michael Brecht, directeur du comité d’entreprise de Daimler a commenté un objectif trop ambitieux et inaccessible. Il n’est cependant pas encore gravé dans le marbre. Pour l’être, il faudra que le Conseil des ministres de tous les États membres se prononce également en faveur de ces mesures.

Mots clés :

Commentaires (72)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La commission Européenne ? cette instance dont les membre sont nommé par magouilles et qui determine 80% des politiques des 27 états ?

Désolé mais leurs conneries ne m’intéresse pas. On a pas un parlement élu ? c'est de la merde aussi mais c'est déjà plus crédible non ?

Les instances européenne ont été ridiculisé par le diesel gâte et elles se vengent, moi je vois ça comme ça

Les politiques sont vraiment à gerber

Par

De toute façon, si ce n'est pas un choix politique fort, les choses ne changerons jamais. On à bien vue ce qui se passe depuis 50 ans. Il a suffit que depuis 4-5 ans les politiques, certes de façon trop restrictive et brutale, en fasse leur cheval de guerre et les innovations techniques pleuvent comme si les constructeurs les avaient déjà développées mais pas intégrées au nouveau modèle parce que pas obligatoire.

Il est plus que temps de s'attaqués aux particules balancées par les freins ou les pneus par exemple. Et si cette bataille n'avait été menée par les politiques, qu'ils soient nationaux ou Européens, Brembo et Michelin, pour ne citer qu'eux, ne seraient pas en train de développer ces nouveautés. D'un coté, tant qu'on nous dit rien, pourquoi changer par nous mêmes ?

Espérons maintenant que le conseil des ministres des états membres votent favorablement et ne soient pas corrompu par le lobby automobile.

Par

il faut sortir de la dictature européenne, le frexit

Par

Ils font ça pour forcer les lobbys à passer à la caisse.

Je suis prêt à parier que dans quelques mois; on aura soit un repoussement du délai soit un allègement des contraintes.

On a eu la même chose avec le glyphosate.

Le lobby de Monsanto a bien rincé les parlementaires et la commission et hop l'interdiction a été repoussée.

C'est comme ça que ça marche à Bruxelles.

Par

En réponse à Corvintetö

De toute façon, si ce n'est pas un choix politique fort, les choses ne changerons jamais. On à bien vue ce qui se passe depuis 50 ans. Il a suffit que depuis 4-5 ans les politiques, certes de façon trop restrictive et brutale, en fasse leur cheval de guerre et les innovations techniques pleuvent comme si les constructeurs les avaient déjà développées mais pas intégrées au nouveau modèle parce que pas obligatoire.

Il est plus que temps de s'attaqués aux particules balancées par les freins ou les pneus par exemple. Et si cette bataille n'avait été menée par les politiques, qu'ils soient nationaux ou Européens, Brembo et Michelin, pour ne citer qu'eux, ne seraient pas en train de développer ces nouveautés. D'un coté, tant qu'on nous dit rien, pourquoi changer par nous mêmes ?

Espérons maintenant que le conseil des ministres des états membres votent favorablement et ne soient pas corrompu par le lobby automobile.

Et la democratie je suis desolé personne a voté pour ces gens là

Par

En réponse à MotherKaiser

La commission Européenne ? cette instance dont les membre sont nommé par magouilles et qui determine 80% des politiques des 27 états ?

Désolé mais leurs conneries ne m’intéresse pas. On a pas un parlement élu ? c'est de la merde aussi mais c'est déjà plus crédible non ?

Les instances européenne ont été ridiculisé par le diesel gâte et elles se vengent, moi je vois ça comme ça

Les politiques sont vraiment à gerber

Oui... précisons qu'il y a surtout des lobbies défendant des intérêts américains... d'où ces mesures très contraignantes pour nos constructeurs.

Cette UE est vraiment un ramassis de purin.

Par

En réponse à franck8316

Et la democratie je suis desolé personne a voté pour ces gens là

Si puisqu'en votant pour nos chers président et leurs chers partis tous pro européens depuis 30ans, vous cautionnez et donc choisissez cela.

Tous les partis, de l'extrême gauche à l'extrême droite ne propose pas la sortie de l'UE... ils font donc TOUS la même politique avec les mêmes résultats... gauche ou droite cela ne change rien... sauf sur quelques sujets de société de seconde zone.

Par

Et après on s'étonne que l'UE est en train de vaciller par les urnes.

L'édifice est en train de craqueler et en on remet encore une couche.

Mais que pèse réellement le vote écolo-bobo-urbain aujourd'hui pour nous imposer cette écologie punitive.

Ah oui, les médias nous annonçaient des rue noires de monde lors de la journée environnement du week-end dernier.

115000 personnes sur toute la France en fait.

Ridicule

Par

A priori c'est pour défendre notre santé, il est de bon ton :bah: de cracher sur Bruxelles mais toujours le même soucis : ou sont produites les batteries :jap: et comment produire la fée électricité :buzz:

Par

En réponse à franck8316

Et la democratie je suis desolé personne a voté pour ces gens là

Toi t'es un bon. Les élus européens ont été, comme l'indique leur nom, élus par les citoyens Européens, dont j'imagine tu fait parti. Donc au lieu de boycotter la moindre élection et pleurer derrière, tu ferai mieux de te renseigner sur les prochaines échéances.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire