Publi info
 

Essai – Citroën Berlingo Van : la version Worker des fourgonnettes PSA

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Indissociable du Peugeot Partner depuis 1996, le Citroën Berlingo fait aussi sa révolution pour cette troisième génération. La fourgonnette aux chevrons se dote ainsi de technologies innovantes et d’une version Worker, davantage destiné à un usage chantier, qui devrait séduire une certaine partie des professionnels.

Essai – Citroën Berlingo Van : la version Worker des fourgonnettes PSA

En bref

À partir de 19 450 € HT

Version Worker (usage chantier)

Dans la catégorie des véhicules utilitaires légers, Citroën a marqué l’histoire de son empreinte. Plusieurs modèles sont en effet devenus iconiques. Pêle-mêle, les passionnés se souviennent du Type H, lancé en 1948, qui ouvrait la voie aux fourgons compacts. En 1951, la marque aux chevrons présentait la première fourgonnette avec une déclinaison utilitaire de la 2CV. Cette dernière sera produite à plus d’1,2 million d’exemplaires avant la fin de sa production décidée en 1978. Le C15, enfin, commercialisé à partir de 1984, reste encore un utilitaire largement utilisé dans notre campagne française, malgré la fin de sa production en 2006. Il est vrai que ce modèle a été produit à 1 181 471 exemplaires et a montré une incroyable robustesse. Mais aujourd’hui, place à la modernité avec cette troisième génération du Berlingo. Pour rappel, la première est apparue en 1996 et la deuxième en 2008.

Essai – Citroën Berlingo Van : la version Worker des fourgonnettes PSA

En observant les caractéristiques techniques, les évolutions apparaissent évidentes. À l’instar des véhicules particuliers, les mensurations des utilitaires augmentent de génération en génération. Ainsi, la fourgonnette Citroën affiche désormais une longueur de 4,40 m (version M) et 4,75 m (XL) contre 4,38 m et 4,62 m sur le précédent millésime. Une croissance utile pour les capacités utilitaires car Citroën annonce par exemple des volumes utiles de 3,3 à 4,4 m3 en hausse. De même, la charge utile autorise un chargement pesant de 650 kg à 1000 kg. Les longueurs maximales de chargement atteignent 1,81 m ou 2,16 m. À noter que le système Extenso (siège passager replié), permet d’atteindre 3,09 m (M) et 3,44 m (XL). La largeur au niveau des passages de roues (1,23 m) facilite le transport de deux europalettes. La masse maximale remorquable monte, quant à elle, à 1500 kg. Enfin, signalons aussi un travail sur les ouvrants. Les ingénieurs ont expliqué avoir réussi à optimiser de 78 mm l’ouverture de la porte latérale coulissante pour offrir dorénavant 675 mm. Toujours sur ce chapitre, les portes battantes tôlées arrière sont divisées en 40/60 avec ouverture à 180° (petit côté à droite). Pratique au quotidien.

Essai – Citroën Berlingo Van : la version Worker des fourgonnettes PSA
Essai – Citroën Berlingo Van : la version Worker des fourgonnettes PSA
Essai – Citroën Berlingo Van : la version Worker des fourgonnettes PSA

La dernière nouveauté sur le Berlingo Van réside dans la possibilité de choisir pour une cabine approfondie. Disponible en version XL, celle-ci offre la possibilité de transporter cinq personnes. Citroën insiste d’ailleurs sur le confort des occupants car les assises rang 2 proviennent de la version VP et l’espace aux genoux est suffisant pour les grands gabarits. La cloison grillagée peut, par ailleurs, être avancée ou reculée afin de pouvoir opter pour le transport de passagers ou de marchandises ou les deux.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Citroen Berlingo

109 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Citroen Berlingo 3

Septembre 2018

A titre d'exemple pour la version III TAILLE M 1000KG BLUEHDI 100 S&S WORKER.

1,82 m1,84 m
4,40 m
  •  3 places
  •  NC / NC

  •  Méca. à 5 rapports
  •  Diesel

Portfolio (24 photos)

En savoir plus sur : Citroen Berlingo 3

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

excellente nouvelle pour les PORTUGAIS du chantier, vive le fado et le bacalao (morue en français.

Par

Bizarre il n'a pas les feux a double étage comme sur la version VP

Par

En réponse à slavi

excellente nouvelle pour les PORTUGAIS du chantier, vive le fado et le bacalao (morue en français.

Bacalhau. :bien:

Par

PSA va en bouffer en 2019 du cric qui tarde à renouveler le Kangoo :bah:

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

Surtout avec son chassie de scenic 2 qui finie sur le toit sur les slalom

https://youtu.be/qJGI6jaKOow:fresh:

Par

Franchement, ils auraient tout aussi bien fait d'appliquer le même faciès pour le Multispace et le Van.

Avec la signature visuelle sur deux niveaux, très fine calandre, fins feux diurnes intégrés et phares rabaissés, notre Citroën Berlingo Van aurait clairement gagné en capital sympathie.

Je veux bien que ce soit dans la continuité du Jumpy, et que la clientèle professionnelle n'en ai que faire, pour 98%, que leur déplaçoire soit looké ou non, mais bon. Ce serait toujours ça de gagné.

De ce point de vue, la ligne du Renault Kangoo a eu le mérite d'encaisser les ans avec bonhomie (contrairement à l'intérieur). Sera-ce de même avec ce nouveau Berlingo Van ?

Bon point pour le rétro d'intérieur numérique. Vu tous les angles morts que présente un fourgon, même petiot, c'est sans doute un bon petit + pour la facilité de stationnement. À essayer, comme tout

Par

En réponse à 207fefeline

Bizarre il n'a pas les feux a double étage comme sur la version VP

Exactement comme l'ancienne version dont elle est issu. Les versions à les doubles portes battantes et le haillon n'ont pas les même feux.

Par

En réponse à Mue-søt-lie-nie

Franchement, ils auraient tout aussi bien fait d'appliquer le même faciès pour le Multispace et le Van.

Avec la signature visuelle sur deux niveaux, très fine calandre, fins feux diurnes intégrés et phares rabaissés, notre Citroën Berlingo Van aurait clairement gagné en capital sympathie.

Je veux bien que ce soit dans la continuité du Jumpy, et que la clientèle professionnelle n'en ai que faire, pour 98%, que leur déplaçoire soit looké ou non, mais bon. Ce serait toujours ça de gagné.

De ce point de vue, la ligne du Renault Kangoo a eu le mérite d'encaisser les ans avec bonhomie (contrairement à l'intérieur). Sera-ce de même avec ce nouveau Berlingo Van ?

Bon point pour le rétro d'intérieur numérique. Vu tous les angles morts que présente un fourgon, même petiot, c'est sans doute un bon petit + pour la facilité de stationnement. À essayer, comme tout

Surement moins cher un bloc optique que deux de chaque côté, plus simple à monter.

Par

En réponse à matrix71

Surtout avec son chassie de scenic 2 qui finie sur le toit sur les slalom

https://youtu.be/qJGI6jaKOow:fresh:

Pitoyable... C'est vraiment une marque de plouc

Par

En matière d'utilitaire, le meilleur restera pour moi le Peugeot expert et ses compères jumpy et scudo premiers des noms avec l'increvable 1.9 td de seulement 92ch mais incassable et volontaire malgré la masse à déplacer, le sifflement typique du turbo, un amortissement qui arrive à être confortable, un niveau sonore à vous rendre sourd sur autoroute...

Depuis...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire