Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Europe: les voitures électriques en tête des ventes dès 2028?

Selon une étude, les modèles "zéro émission" prendraient la tête des ventes en Europe dès 2028, en Chine en 2033 et aux Etats-Unis en 2036. Et peut-être même plus tôt.

Europe: les voitures électriques en tête des ventes dès 2028?

Chaque jour ou presque, la déclaration d’un acteur de l’industrie ou la publication d’une étude plante un nouveau clou au cercueil de la voiture thermique. Il y a quelques heures, Audi déclarait qu’il ne lancerait plus de voitures à moteur à combustion dès 2026.

C’est maintenant au tour du cabinet de consultant EY (Ernst & Young), d’entrer dans la danse, avec la prédiction d’une suprématie des modèles électriques sur le marché mondial en 2033, en se basant sur des projections réalisées en Europe, aux Etats-Unis et en Chine, les principaux marchés de la planète. C’est 5 ans de plus qu’une étude précédemment réalisée par EY.

Mieux (ou pire, c’est selon), EY prévoit qu’en 2045, les moteurs thermiques représenteront moins de 1% des ventes mondiales.

Dès 2028, les modèles zéro émission prendraient la tête des ventes sur le continent européen. La même bascule s’opérerait en Chine à l’horizon 2033, et en 2036 aux Etats-Unis (ce qui est assez inespéré, tant on sait les Américains friands de grosses cylindrées).

Le fait que Joe Biden ait dès le mois de janvier officialisé le retour des Etats-Unis dans les accords de Paris sur le climat rend ces projections plus crédibles. En annonçant fin mars un investissement de 174 milliards de dollars dans les voitures électriques et le déploiement d’un réseau de 500 000 points de charge à travers les USA à l’horizon 2030, Biden a il est vrai lancé un signal fort.

Selon Randall Miller, spécialiste des mobilités chez EY, la rapidité de cette évolution réside dans « un mélange d'attitudes changeantes des consommateurs, de réglementations axées sur le climat plus ambitieuses, ainsi que d’évolutions technologique susceptibles de changer à jamais le paysage de l'achat de véhicules. »

Et celui-ci d’ajouter que « l'impact de ce changement sismique arrive plus tôt que prévu. Cette nouvelle perspective a également des implications pour les gouvernements et les industries de l'énergie en termes d'infrastructure et de production et de stockage d'électricité. »

Bref, on n’aurait encore rien vu. Reste à savoir comment l’industrie automobile saura s’adapter à cette nouvelle donne, et comment sera produite toute cette énergie destinée à alimenter nos « voitures propres » à travers la planète.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (145)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

je pense que se sera même plus tôt

mis à part des modèles d exceptions , aucun intérêt en 2028 d acheter une thermique

Le maillage des bornes de recharge sera plus conséquent, peut être même une ouverture des bornes tesla , qui du coup auront perdus leurs avantages

quand à moi perso , je vais me mettre en quête d une belle thermique que je garderais jusqu'à la fin :biggrin:

Par

Ah , on commence bien la journée :bien:

Par

Je n'y crois pas une seconde pour deux/trois simple raison évidente. Aller je le lance

- Le prix

- l'autonomie

- les bornes

(le plaisir aussi hein le Dyson non merci un balai à paille fonctionne mieux) :bien:

Par

Le clavier de PLexus va surchauffer.

Par

Ce qui serait amusant, de sortir les articles du début des années 2010, voir à quel point on se trompe niveau prévisions à peine 10 ans à l'avance !

On ne sait rien de ce qu'il en sera en 2025, et on veut imaginer le monde de 2033...

Par

En réponse à -Nicolas-

Ce qui serait amusant, de sortir les articles du début des années 2010, voir à quel point on se trompe niveau prévisions à peine 10 ans à l'avance !

On ne sait rien de ce qu'il en sera en 2025, et on veut imaginer le monde de 2033...

Remarque bien qu'il y a la prudence d'un point d'interrogation.

Mais que les Irma Tessier Soleil supputent, il en restera toujours quelque chose. :buzz:

Par

En réponse à 47ronins

je pense que se sera même plus tôt

mis à part des modèles d exceptions , aucun intérêt en 2028 d acheter une thermique

Le maillage des bornes de recharge sera plus conséquent, peut être même une ouverture des bornes tesla , qui du coup auront perdus leurs avantages

quand à moi perso , je vais me mettre en quête d une belle thermique que je garderais jusqu'à la fin :biggrin:

Tu envisages quoi comme "belle thermique" ??

Par

Ça c'est pour la France d'en haut, pas pour les deuxièmes et troisièmes lignes.

Par

C’est un peu la foire. Il est bien difficile de croire tous ces annonces cérémoniales, lorsqu’on voit ce qui se passe depuis 2 ou 3 ans avec les infrastructures de recharge pour les VE. Les délais annoncés vont considérablement s’allonger, ainsi que les coûts…comme d’habitude.

La dernière expérience de nos amis belges, qui ont tenté une balade en berline VE d’Ostende à Botrange, est caractéristique (https://www.youtube.com/watch?v=U3pxZ1TvCe8).

Finalement, le VE aujourd’hui, c’est juste utile pour se rendre tous les jours au boulot (cela fait cher pour aller bosser). En dehors de cela, pour se promener durant le reste du temps, c’est « demerden sie sich ».

Une petite anecdote : de l’autre côté de notre frontière est, les verts allemands deviennent vert-pale ! Ils se rendent compte que l’usine américaine en cours de construction, va apporter des nuisances environnementales, et fabriquera à terme l’électricité qu’elle consommera…à partir de turbines à gaz. Pour le moment, en attendant la construction d’une centrale à gaz, ils vont faire tourner des dizaines de génératrices alimentées en fioul !!

Par

En réponse à Honzda13

Je n'y crois pas une seconde pour deux/trois simple raison évidente. Aller je le lance

- Le prix

- l'autonomie

- les bornes

(le plaisir aussi hein le Dyson non merci un balai à paille fonctionne mieux) :bien:

Réfléchissez s'il vous plaît. On ne compare pas les performances d'une électrique aujourd'hui à ses ventes dans le futur...

D'ici la fin de la décennie, le prix à l'achat sera largement en dessous de celui du thermique (ce qui commence déjà à être le cas aujourd'hui, entre les bonus et aides pour le VE, et les taxes et malus exponentielle pour le thermique). On parle même de 2025 pour que ce soit acté, c'est dire.

Ensuite, l'autonomie ne fera que progresser, c'est une évidence. Tesla arrive à atteindre plus de 800 km aujourd'hui, en 2030 ce sera une formalité pour toute l'industrie automobile.

Bref, il n'est pas très habile de comparer les chiffres d'aujourd'hui en tirant des conclusions pour dans dix ans.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire