Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Vos 49 avis Bmw Serie 3 E46

16,5/20

(49 avis)

Avis Bmw Serie 3 E46

Ordre de tri

 

Serie 3 E46 (E46) 320I PACK LUXE 11CV (2000)

Par  le 10 Novembre 2012 à 17h14

Après avoir vendu mon BMW 330D Touring et accidenté à cause d'une crevaison mon 325I e46, je me suis orienté à nouveau vers un e46. Ne pouvant pas encore m'offrir un modèle e9X et ayant crashé mon superbe 325I 3 jours avant sa revente annoncée (4200 euros avec 245 000km) j'ai acheté il y a 8 mois un 320I pack Luxe ne trouvant malheureusement à l'époque aucun 330I, 330XI ou 325XI ou I e46 à vendre. Je me suis donc orienté vers un choix rationnel: puissance très raisonnable, véhicule première main avec carnet d'entretien et suivi (je travaille chez BMW) avec triangle AV neufs, bougies, vidange et filtres et 4 pneus neufs en 15 pouces en aluminium le tout pour 4500 euros. Je constate donc que les e46 sont encore une fois trop côtées..Options : Le véhicule est de couleur gris métallisé et dispose de l'essentiel: 6 airbags, intérieur ronce de noyer, cuir noir, 4 vitres électriques, volant sport avec fonction téléphone et régulateur de vitesse, antipatinage, alarme, clim auto et chargeur 6 CD.Etat du véhicule: Il est toujours d'excellente facture malgré ses 12 ans de service aujourd'hui. Le mobilier n'a pas changé. Le cuir sent toujours aussi bon la maroquinerie BMW et reste lisse, la boite de vitesse manuelle est dure et témoigne d'un bon traitement de la part de son premier propriétaire. Le volant sport 3 branches apporte un plus grâce à son dessin particulièrement réussi. Dommage que la cylindrée ne fusse pas celle d'une M3! Comportement: Sans surprise, le confort est de mise dans ce modèle. Les suspensions absorbent avec une grande aisance toutes les aspérités de la route et les siègent douillets gommes la moindre imperfection, c'est du grand art! Par contre, au niveau de la liaison au sol, je vous conseille de passer du 15 aux 16 pouces. La dimension des pneus est trop réduite selon moi, même avec d'excellents pneus (Michelin Energy saver à l'arrière et Pirelli P7 à l'avant) pour que l'adhérence soit optimale sur autoroute j'entends bien. Les pneus ont tendance à s'écraser à rythme soutenue et cause un ressenti désagréable et flou au niveau de la direction, même avec des silents blocs et des triangle neufs. J'ai donc opté pour du 16 pouces qui convient mieux au gabarit et à la masse du véhicule. Comme mes précédents e46, mon 320I est toujours aussi sous-vireur, fidèle à la réputation de sa génération. Sur un rond-point, il faut y aller fort et jouer sur le couple avec aides électroniques déconnectées pour glisser du train arrière mais la dérive n'en n'est pas moins importante. En fait, ce qui est le plus gênant avec le châssis confort, ce sont bien les suspensions qui souffrent du fait de leur configuration d'un effet de pompage. Cette voiture n'est franchement pas faite pour être malmenée, même si elle s'en sort honorablement à cet exercice sportif. Et l'antipatinage surveille l'état de la route avec parfois trop d'efficacité. BMW a décidé pour cette génération (et peut-être pour les autres aussi) de couper les gaz lorsque la chaussée dégradée provoque du patinage. Il s'en suit des coupures saccadées sur quelques secondes qui sont fort désagréables. La direction est nettement meilleur avec ma nouvelle monte mais reste encore pas assez informative pour être réellement appréciée. Je conseille donc vivement de prendre un châssis sport voire M qui offrira un comportement bien plus rigoureux et facile à appréhender. Il en est de même pour l'intérieur, les sièges classiques n'offrent que très peu de maintient lorsque vous décidez d'accroître le rythme. Vous aurez tendance à être ballotté de droite à gauche pendant vos exercices de conduite sportive et instinctivement vous bloquerez cet effet désagréable en mettant votre genou en contre appui. Non, cette berline, malgré des gènes sportifs certains, n'est pas faite pour une utilisation purement sportive mais simplement dynamique et la nuance est grande! Sa vocation est celle d’emmener paisiblement ses passagers dans un confort princier avec en prime un ronronnement fort agréable du 6 cylindres en ligne lors des phases d'accélération. Moteur: Il s'agit d'un 2172cm cube délivrant 170 chevaux à 6200 tours/min et un couple de 210nm je crois à 3500 tours/min. Sur le papier, les caractéristiques techniques montrent que le moteur a été conçu pour monter dans les tours. En vrai, c'est exactement le cas. Le couple est faible, il ne faut pas se voiler la face. Heureusement que BMW a travaillé sur l'étagement de la boite pour combler cette faible lacune. Cela se traduit donc par de très bonnes reprises à allure modérée (entre 50 et 90 km/h) mais lors de franches accélération comme celles demandées en insertion d'autoroute, il ne faut pas hésiter à chatouiller le rupteur. La masse du véhicule et la faible cylindrée du moteur en font un léger handicap pour les amateurs de sensations. La sonorité est très flatteuse mais l'accélération verticale est juste suffisante pour doubler en toute sérénité. Selon moi, il ne faut pas prendre une plus petite motorisation sur ce véhicule, surtout si vous êtes habitués à conduire des véhicules de plus de 200 chevaux. Consommation: Moyenne de 11 litres sur mon véhicule, vraisemblablement il est possible de faire moins avec le même moteur, mais moi je n'y arrive pas. Ma conduite dynamique y est pour quelque chose. Sur autoroute, 700 kilomètres avec un plein sont largement faisable, mais largement. Pas plus de 110 et au régulateur de vitesse par contre. En ville, c'est là que le bas blesse: plus de 12 litres! En clair, elle consomme beaucoup plus que mon ancien 325I 192 chevaux, elle qui ne se contentait que de 9.4L de moyenne et qui pouvait allègrement faire 800 kilomètres autoroutiers avec un plein! Sur ce chapitre, légère déception.Aspect pratique: En quelques mots, l'espace est suffisant à l'arrière même si le tunnel de transmission grève toute possibilité de transporter 3 adultes dans un confort optimal. Et à l'avant, c'est tout le contraire. Quelques rangements sont à noter: portières, à gauche du conducteur, l'accoudoir central, des petits espaces dans la console centrale et bien sûr une généreuse boite à gants. Le coffre est généreux, surtout pour l'époque: 440 litres modulable grâce à une banquette fractionnable en 2/3-1/3.Entretien: Rien de particulier en soi. Faites très attention à la pompe à eau et au thermostat. S'il n'ont pas été changés, faite le! Ceux d'origine n'ont pas supporté 850 km d'autoroute! A ce jour, un câble de lève-vitre à remplacer. Sur ces modèles, surveillez le remplacement des triangles et silentblocs pour les véhicules avant 2000 et l'état des vitres électriques. Le moteur reste toujours intact mais les joints internes vieillissent mal. De l'usure donc... Mais le plus important, c'est bien l'appoint en huile Surveillez de manière hebdomadaire votre consommation en huile, 0.5 à 1L d'huile tous les 1000km. C'est tout à fait normal, c'est du costaud et les pièces sont très vites sollicitées. Pour les feux Av, nettoyer-les car ils jaunissent à cause de leur âge!Assurance: A 22 ans et 3 ans et demi de permis, je paie en tiers intermédiaire 37 euros par mois via la compétence d'un courtier en assurance.Bilan: Très satisfaisant en somme. Si vous êtes habituées à des puissances raisonnables (inférieures à 180 chevaux) ce véhicule vous procurera une pleine satisfaction. Le véhicule est très confortable malgré son âge, fiable et sûr. La sonorité est plaisante et les reprises suffisantes. Elle ravira les rouleurs modestes désireux de s'orienter vers un modèle premium à moindre frais plutôt qu'un modèle de généraliste. Lire la suite de l'avis»

Rechercher un avis

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE