Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

4. Premières tendances fiabilité et bilan

La Renault Clio 5 arrive en occasion : star en devenir, malgré quelques soucis ?

Comme répété à chaque fois que nous réalisons ce type d'article, difficile après seulement quelques mois de porter un avis définitif sur la fiabilité du modèle. Mais on peut cependant dégager des premières tendances. Si la plupart des modèles, après quelques mois ne connaissent que de rares soucis isolés, ce n'est pas le cas de la Clio 5, malheureusement.

Elle subit déjà des aléas de fonctionnement qui agacent sérieusement les propriétaires. La plupart sont d'ordre électroniques.

Déjà le système multimédia connaît des avaries et des soucis de fonctionnement réguliers. Coupure de la radio, écran qui s'éteint, qui se fige, connexion avec les téléphones qui se coupent, soucis de mise à jour de la cartographie, tout cela est monnaie courante. Le nouveau système Easy-Link ne semble pas au point (son prédécesseur R-Link 2 ne l'était pas non plus il faut l'avouer). Il faut procéder à différentes mises à jour, mais cela ne résout pas toujours les soucis.

Par ailleurs, la fonction de commutation automatique des feux de croisement en feux de route est parfois inopérante, parfois désactivée alors que l'équipement est censé être présent. Normalement, une mise à jour de la fonction est efficace.

Ensuite, on signale des soucis de batterie qui se vident à grande vitesse, avec à la clé une impossibilité de démarrer. Recharge, remplacements peinent à résoudre le souci, qui peut revenir. La solution semble encore en cours de développement côté Renault.

Enfin, moins grave, le stop and start peut ne presque jamais fonctionner (il est lié à la charge de la batterie, ceci peut expliquer cela), et la pédale d'embrayage grince sur certains modèles.

Si Renault veut récupérer la confiance de ses clients, qui avait déjà eu du mal à revenir après la période noire du début des années 2000, il va falloir que la marque se penche sérieusement sur les soucis de jeunesse de son best-seller. Ce serait dommage de ternir une auto si aboutie avec des soucis qui font enrager les utilisateurs.

 

LE BILAN

La Clio 5 est une excellente auto. Diablement homogène, plus confortable, mieux insonorisée, beaucoup mieux finie que sa devancière, elle est aussi très agréable à conduire et sécurisante sur la route.

En occasion, le grand nombre de modèles déjà proposés semble faire déjà baisser drastiquement les prix. Il n'est pas rare, pour les meilleures affaires, de passer la barre des - 25 % ! Ce qui est bien pour des autos de parfois moins de 6 mois et affichant souvent... entre 10 et 50 km ! Même les décotes moyennes sont intéressantes, même si forcément moins impressionnantes que pour les meilleures affaires.

Par contre, attention. La Clio 5 connaît quelques soucis de jeunesse, d'ordre électroniques pour la plupart. Il semble que le développement de cette partie de l'auto ait été bâclé. C'est dommage car cela pourrait ruiner sa réputation. Cela dit, tous les exemplaires ne sont pas touchés par les soucis, la garantie est encore active pendant un bout de temps, et Renault devrait arriver à trouver des solutions pour tous les problèmes. Enfin on l'espère. Donc, si vous êtes tentés, vous pouvez y aller, c'est financièrement intéressant. Mais signez en connaissance de cause sur les risques de petits pépins de jeunesse.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires (57)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Si Renault veut récupérer la confiance de ses clients, qui avait déjà eu du mal à revenir après la période noire du début des années 2000, il va falloir que la marque se penche sérieusement sur les soucis de jeunesse de son best-seller. Ce serait dommage de ternir une auto si aboutie avec des soucis qui font enrager"

Quelle honte :pfff:

Es connaisseurs se tourneront vers du hyundai kia qui est de nos jours l'excellence en matière de fiabilité plutôt que vers des trucs à peine sortis et déjà pas fiable:pfff:

Quelle honte :lol:

Par Profil supprimé

punaise. Déjà pas mal de soucis... Et certains acheteurs diront que c'est pas grave, tant qu'elles les amènent d'un point A à un point B à peu près correctement, le reste c'est pas de la fiabilité, c'est pas ça qui compte (voir commentaires sur l'article de la fiabilité des autos françaises). Continuez Renault, c'est du bon boulot, tous les comparos la classant n°1 !

Par

Faut être courageux pour acheter les premiers modèles.

Il vaut mieux attendre quelques années que les défauts constructeurs soit corrigés.

Après un véhicule sous garantie en cas de problème la contrainte n'est pas financière c'est moins grave.

Par

On a critiqué VW parce qu'ils ont du retard et de multiples bugs avec le système du véhicule mais au moins ils se penchent sur cela avant de lancer un véhicule ou annonce faire les mises à jours régulières alors même que chez Renault c'est les clients les testeurs comme d'habitude.

Par

De toute façon, la plupart savent qu'on achète jamais les premiers modèles mais les phase 2 qui sont fiabilisées.

Par

La 208 2 a été testée longuement (plusieurs millions de kilomètres) et dans les pires conditions (tant en Afrique que dans les pays du Grand Nord).

La qualité fiabilité Psa, et son SAV Clients reconnu pour sa réactivité et honnêteté, expliquent ce début de carrière en fanfare des 208 et 2008 2.

Par

En réponse à Sevent

On a critiqué VW parce qu'ils ont du retard et de multiples bugs avec le système du véhicule mais au moins ils se penchent sur cela avant de lancer un véhicule ou annonce faire les mises à jours régulières alors même que chez Renault c'est les clients les testeurs comme d'habitude.

exactement

Par

Comme d’hab chez la cric. Dès la sortie de la version hybride je vais attendre les retours avec une grande jubilation

Par

En réponse à Entouteobjectivité

La 208 2 a été testée longuement (plusieurs millions de kilomètres) et dans les pires conditions (tant en Afrique que dans les pays du Grand Nord).

La qualité fiabilité Psa, et son SAV Clients reconnu pour sa réactivité et honnêteté, expliquent ce début de carrière en fanfare des 208 et 2008 2.

J’ai l’impression qu’ils ne testent pas leurs modèles. PSA c’est pareil, on se demande si ils avaient testés les THP à l’époque ...

Par

J’ai encore en mémoire les commentaires lors du test , ben en faite ça reste de la daube. Désolé pour votre égo...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire