Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Volkswagen Caddy Cargo (2021) - Sur la route : en amélioration

Essai - Volkswagen Caddy Cargo : plus grand, plus moderne, plus pratique

Le nouveau Caddy mixte les nouveautés et l’éprouvé. Ainsi, sous le capot, c’est du classique. Le 2.0 litres TDI reprend du service avec des puissances proposées de 75, 102 ou 122 chevaux, servi par une boîte de vitesses manuelle à six rapports. Pour la DSG7, il faudra patienter un peu. Ce 2.0 litres Diesel a tout de même évolué grâce au Twindosing. En clair, le moteur utilise désormais deux systèmes de nettoyage des émissions polluantes. L’un de ces SCR (pour Selective Catalytic Reduction) est placé près du moteur, le second est directement au début du système d’échappement et les deux systèmes fonctionnent à différentes températures et à différents moments. Au bilan, explique le constructeur, cela réduit les émissions de Nox de manière nettement plus efficace qu'auparavant et permet également de diminuer les émissions de CO2 ainsi que la consommation. Volkswagen affirme que la consommation du Caddy 5 peut ainsi être inférieure, selon la motorisation choisie, de 12 % par rapport à celle de la génération précédente.

Sur la route, le confort en progrès

Merci la nouvelle plateforme ! Commune à la Golf 8, cette plateforme MQB apporte un net surcroît de confort et d’agrément à ce Caddy 5. La tenue de route et la stabilité du véhicule sont quasiment sans reproche. En parcours sinueux, les prises ou les changements d’appuis sont nets et sûrs. Le confort de conduite est aussi de très bon niveau. Le siège conducteur est agréable et de bon maintien. Réglable sur tous les axes, il permet de trouver rapidement une confortable position de conduite. Signalons juste un petit souci d’ergonomie. Le levier de vitesse nous a semblé placé trop en arrière, sa manipulation est peu fluide si l’accoudoir est baissé.

Au volant, une confortable position de conduite et une bonne vision panoramique.
Au volant, une confortable position de conduite et une bonne vision panoramique.

Sur la route, le 2.0 TDI de 102 chevaux fait correctement le travail, en précisant tout de même que notre véhicule d’essai n’était pas lesté. Bonne reprise, consommation très raisonnable, un peu plus de 5 litres sur cet essai, bien servi par la boîte manuelle à six rapports, il est agréable mais se révélera sûrement un peu juste en pleine charge.

Un 102 chevaux sous le capot de ce modèle. Bien, mais sûrement un peu juste en charge.
Un 102 chevaux sous le capot de ce modèle. Bien, mais sûrement un peu juste en charge.

Le Caddy souffre tout de même de quelques désagréments. Le bruit est bien présent dans l’habitacle. Bruits de roulement et aérodynamiques, mais aussi grognement du moteur lors des phases accélérations. Le Caddy Cargo à vide est aussi sujet au sautillement. Un passage de dos-d'âne par exemple est rudement ressenti. Mais c’est mieux qu’auparavant. Normal. L’essieu arrière est toujours rigide mais avec des ressorts hélicoïdaux et non plus des lames comme jusqu’alors. Une évolution qui participe au meilleur comportement du Caddy.

Photos (26)

En savoir plus sur : Volkswagen Caddy 5 Fourgon

SPONSORISE

Essais Utilitaire

Fiches fiabilité Utilitaire

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire