Après le coup de pub inespéré en devenant la voiture officielle du Président de la République, la DS5 Hybrid4 bénéficie d'un coup de pouce tout aussi providentiel en profitant d'un super bonus de 4?000 qui la rend financièrement intéressante à l'achat. Et à l'usage??

Essai - Citroën DS5 Hybrid4  : fausse familiale, vraie hybride

Taux d'émission de CO2 :

107 g/km

Début de commercialisation du modèle :

Novembre 2011

En doublant depuis début août 2012 le bonus de la DS5 Hybrid4 de 2?000 à 4?000 (plafonné à 10 % du prix de vente, mais jamais inférieur à 2?000  pour les hybrides aux rejets de CO2 inférieurs à 110 grammes par kilomètre), le gouvernement a donné un vrai coup de pouce aux modèles HYbrid4 de PSA... et Full Hybrid de Toyota.
Ainsi la DS5 Hybrid4 devient nettement plus attrayante. Les clients ne s'y sont pas trompés, et déjà sur le seul mois d’août, le mix des commandes des modèles hybrides de Citroën et Peugeot a triplé suite à la mise en place du nouveau bonus gouvernemental (doublé en août chez Peugeot). Le tarif de base pour la DS5 Hybrid4 (So Chic), prime déduite, dépasse encore 36?000 . La version haut de gamme Sport Chic qui illustre cet essai n’atteint pas moins de 40?200 hors options. Avec des prix à peine inférieurs, environs 200 et 2?150 de moins malus déduit, les versions purement Diesel équipées du 2.0 HDi 163 ch à boîte automatique ou manuelle vont difficilement trouver preneur en France.
La technologie diesel hybride apparaît très séduisante avec un potentiel puissance/couple supplémentaire purement électrique appliqué aux roues arrière qui permet à cette traction de belles relances, et de se muer en intégrale. Bosch vient d'ailleurs de remporter fin août l'Innovation Award dans la catégorie première monte du réputé salon professionnel Automechanika 2012 pour les composants de son "Axle-Split-Drive system", la chaîne de traction hybride utilisée sur la DS5 Hybrid4 et autres Peugeot hybrides. 
Au-delà de l'avantage de disposer au besoin de 4 roues motrices et du gain en confort obtenu grâce au lissage des à-coups lors du passage des rapports de la boîte robotisée à simple embrayage, l'intérêt principal du système Hybrid4 réside dans une consommation en baisse de 30 à 35 % en ville et 10 à 15 % sur route. Ainsi Citroën annonce pour la DS5 Hybrid4 Sport Chic BMP6 une consommation mixte de 4,1 l/100 (107 g/km de CO2) et même 3,8 litres et 99 grammes avec jantes de 17 pouces (sur la version entreprise Executive et pour la So Chic Airdream). A comparer aux 6,1 l/100 (158 g) de la DS5 2.0 HDi 163 ch à boîte automatique.




Essai - Citroën DS5 Hybrid4  : fausse familiale, vraie hybride
Jolie silhouette élégante et fluide, la DS5 mélange les genres, avec un profil entre crossover, berline et break de chasse. Elle peut ne pas séduire dans les détails, parfois chargés pour ne pas dire baroques comme pour les longues "crosses" d'ailes avant chromées ou les sorties d'échappement tarabiscotées. Elle joue la carte de l'originalité dans un format intermédiaire en longueur (4,53 m) comme en hauteur (1,51 m) qui la font comparer à la BMW X1 (4,45 et 1,54 m) plutôt qu'à une familiale telle que la Série 3. Ses mensurations se rapprochent de la Lancia Delta (4,52 et 1,49 m) qui était jusqu'à présent la plus encombrantes des compactes. Cible indéterminée a priori, plus évidente quand on ouvre le volet de hayon avec un coffre de contenance moyenne.


Essai - Citroën DS5 Hybrid4  : fausse familiale, vraie hybride
Essai - Citroën DS5 Hybrid4  : fausse familiale, vraie hybride
Essai - Citroën DS5 Hybrid4  : fausse familiale, vraie hybride




Comme un break sans coffre


Les choses sont encore plus claires avec la version hybride qui perd près de 150 litres en capacité de chargement. Ses 325 litres indignes d'une petite familiale représentent une capacité inférieure de plus de 20 % à celle d'une Toyota Prius (445 litres). Un gros handicap dû en bonne partie à l'utilisation de batteries Ni-Mh (Nickel Metal Hydrure), plus encombrantes mais nettement moins chères que des éléments Lithion-ion. Mais bon, je m'égare, la Citroën "Premium" se compare à une Lexus, et la CT 200h Full Hybrid ne fait guère mieux avec un coffre de 320 litres (ou 375 litres avec l'espace sous plancher). Toutefois la japonaise a l'excuse de mesurer près de vingt centimètres de moins en longueur. Malgré cette différence et une puissance limitée à 136 chevaux, comme elle dépasse aussi 42 000 dans sa version Passion très richement équipée, nous avons inclus la CT 200h dans notre sélection des concurrentes, plus hétéroclite que jamais. La DS5 propose plus d'espace que la petite Lexus pour les jambes à l'arrière, mais malgré la hauteur du pavillon, la garde au toit est encore plus limitée, réservant la banquette à des occupants de moins de 1,80 mètre.
Ces désagréments notés, reste à voir si les gains de consommation annoncés se vérifient à l'usage et si l'agrément de conduite progresse vraiment par rapport au 2.0 HDi FAP 163 ch sans apport électrique.