Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Essai vidéo - Renault Mégane 4 RS (2018) : le retour de la tueuse

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

, mis à jour

7. A retenir : une vraie RS

Essai vidéo - Renault Mégane 4 RS (2018) : le retour de la tueuse

Une nouvelle fois, les ingénieurs de Renault Sport démontrent leur savoir-faire en matière de sportives. Cette nouvelle génération de Mégane RS est une vraie réussite. Grâce à différentes innovations (4Control, butées de suspensions), elle arrive à marier parfaitement efficacité et dynamisme tout en se montrant facilement vivable au quotidien. De quoi séduire une large clientèle. Les puristes craqueront pour le Pack Cup ou attendront quelques mois pour la version Trophy encore plus radicale. Finalement, le seul reproche que l’on pourra lui faire sont ses tarifs supérieurs à la concurrence, notamment quand on tient compte du malus.

Caradisiac a aimé

  • Les lignes sobres et racées

  • Les apports du 4Control (agilité et stabilité)

  • Le confort

  • L’efficacité
  • La polyvalence

  • Les qualités dynamiques

Caradisiac n'a pas aimé

  • Les prix elevés

  • Le malus plus important que la concurrence

Portfolio (32 photos)

En savoir plus sur : Renault Megane 4 Rs

Commentaires (345)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et voilà, la messe est dite.

VIVE RENAULT SPORT.

Par

La tueuse :love:

Par

"Mais on attendait surtout Renault sur le comportement qui était LE point fort de la précédente RS. Ne tournons pas autour du pot, c’est un sans-faute. "

Par

En réponse à SiriusRST

Et voilà, la messe est dite.

VIVE RENAULT SPORT.

Mouai.. lis les autres essais tu verras que c'est beaucoup plus mitigé étonnamment

Par

Ce malus est hallucinant. 2 critiques à formuler: Renault aurait pu se débrouiller pour abaisser cette conso C02. Et, taxer autant une essence et laisser d'énormes diesel avec des malus plus faible est illogique.

Par

Comment se fait t'il que le malus augmente avec la boite EDC, tandis qu'avec la Dsg celui ci stagne (leon) ou baisse carrément (golf) ???

Par

43600€ en EDC, c'est cher.

Par

1332 kg ?..

Par

Superbe petite voiture

Par

En réponse à Romain_RS2

1332 kg ?..

Leur tableau est pipeauté (comme par hasard !) c'est 1430 kg annoncés pour la Mégane. Ca décrédibilise vraiment tout l'essai ce genre de pratiques franchement...

Et la Leon Cupra DSG c'est 1395 kg (avec le conducteur), chiffre Seat...

Et la 308 GTI à 1205 kg, toujours aussi drôle ça aussi (même si c'est le vrai chiffre constructeur, il est bidon)... pesée à 1400 kg et quelques par plusieurs revues.

Bon j'apprécie les belles photos de l'essai, mais c'est encore pas ici qu'on va connaitre le poids réel des bagnoles.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire