Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Comparatif vidéo - Renault Mégane vs Opel Astra vs Volkswagen Golf : la deuxième tentative sera-t-elle la bonne ?

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Après s’être fait coiffer sur la ligne par la Peugeot 308 lors d’une première confrontation franco-française, la Renault Mégane va tenter une nouvelle fois sa chance face à des concurrentes étrangères. D’un côté, la Volkswagen Golf et de l’autre l’Opel Astra récemment couronnée « voiture de l’année »

Comparatif vidéo - Renault Mégane vs Opel Astra vs Volkswagen Golf : la deuxième tentative sera-t-elle la bonne ?

 La Renault Mégane est photographiée en finition Intens et non Zen

La Volkswagen Golf est photographiée en finition Lounge et non Confortline

Lancée en janvier dernier, la nouvelle Mégane connaît un début de carrière encourageant. En l’espace de 4 mois, il s’en est écoulé plus de 10 000 exemplaires et elle pointe déjà dans le Top 20 des meilleures ventes (17 place exactement). Séduisante, cette 4 génération ne fait pourtant pas l’unanimité comme nous avons pu le constater lors de nos différents essais. Au-delà de son style, ses deux seuls éléments distinctifs à savoir son écran multimédia 8,7 pouces implanté verticalement et les quatre roues directrices ne sont pas de série. Le premier étant disponible à partir de la finition Intens (troisième niveau) et le second réservé à la finition GT. Sans cela, la Mégane semble avoir du mal à faire la différence. Elle s'était classée à la seconde place, devancée de peu par la Peugeot 308, lors d’un premier comparatif la mettant aux prises à ses principales concurrentes françaises. Mais que vaut-elle face à ses deux rivales étrangères les plus sérieuses : la Volkswagen Golf, compacte la plus importée en France et la dernière Astra auréolée de son titre de voiture de l’année ? Pour les départager, nous avons choisi quatre thématiques : aspects pratiques, équipement, économie et qualités dynamiques.

  Aspects pratiques : éternelle Volkswagen Golf

Opel Astra
Opel Astra
Renault Mégane
Renault Mégane
Volkswagen Golf
Volkswagen Golf

 

 Ce n’est pas une surprise mais plutôt une confirmation. La compacte de Volkswagen se montre particulièrement accueillante et elle le prouve une nouvelle fois lors de ce comparatif. Son volume de chargement est l’un des plus généreux à 4 litres seulement de la Mégane en configuration 5 places (384 contre 380 litres) mais l’allemande prend sa revanche quand la banquette est rabattue (1 270 litres). C’est toutefois en matière d’habitabilité que la Golf impressionne avec les meilleures longueurs aux jambes (60 – 85 cm) et hauteur (97 cm) ainsi que la plus grande largeur (145,5 cm).

Opel Astra
Opel Astra
Renault Mégane
Renault Mégane
Volkswagen Golf
Volkswagen Golf

 

Elle est néanmoins talonnée par l’Opel Astra, bonne élève mais attention, il ne faut pas oublier que la Golf est la plus petite de ce comparatif avec une longueur de 4,26 m contre 4,37 m pour l’Astra et 4,36 m pour la Mégane. Plus habitable malgré un gabarit inférieur de 11 cm, chapeau. La Golf est donc la championne du rapport encombrement/habitabilité. On n’en dira pas de même de la Mégane qui pêche par un seuil de chargement très haut (78 cm) et une habitabilité décevante.

Opel Astra
Opel Astra
Renault Mégane
Renault Mégane
Volkswagen Golf
Volkswagen Golf

 

Pour la présentation, comme nous avons une finition Zen sur la Mégane, pas d'écran 8,7 pouces mais une version intermédiaire mesurant 7 pouces positionné horizontalement. C’est plus classique. La Française ne se démarque donc pas de la concurrence d'autant plus que la qualité des matériaux ne convainc pas avec de plastiques durs sur la partie basse de la planche de bord. Pas de souci de ce côté-là pour la Golf classique, qui demeure sérieuse mais manque toujours de fantaisie. Finalement, la bonne surprise provient de l’Astra qui progresse énormément concernant la qualité et affiche un design intérieur moderne et plaisant.

Terminons par le diamètre de braquage. Là également, la Mégane déçoit. Sans les quatre roues directrices, elle est beaucoup moins à son avantage avec la moins bonne valeur (11,2 m) contre 11,05 pour l’Astra et même 10,90 m pour la Golf.

 

Classement aspects pratiques :

1: Volkswagen Golf

2: Opel Astra

3: Renault Mégane

 

Aspect budget : l’Opel Astra frappe fort

L’économie, le nerf de la guerre, comme on dit. À ce chapitre, de réelles différences se dégagent entre les 3 protagonistes de notre comparatif.

Sur la troisième marche du podium, on retrouve la Volkswagen Golf. Pas une surprise en réalité, puisqu’elle est la plus chère des trois, que ce soit en entrée de gamme ou concernant notre modèle d’essai. C’est aussi celle qui consomme le plus (mais où est donc passée la légendaire sobriété des TDI !). Elle se rattrape un peu avec une bonne valeur de revente. La Renault Mégane se débrouille un peu mieux qu’elle côté gros sous. Elle consomme un peu moins et est plus économique à l’achat que l’allemande. Sa décote sera certainement un peu plus rapide mais sa fiabilité attendue est au-dessus de la moyenne, Renault ayant fait de gros progrès dans ce domaine, qui payent depuis plusieurs années.

Enfin, sur la première marche, l’Opel Astra. Elle marque des points sur tous les items. Elle est la moins chère en entrée de gamme mais aussi de nos 3 modèles du jour, et la plus sobre de ce comparatif. De plus, elle est la seule à bénéficier d’un moteur à chaîne de distribution, qui ne se change pas durant la vie de la voiture. Ses deux acolytes sont au contraire dotées de courroies, à remplacer périodiquement. C’est autant d’économisé avec l’Opel, qui sort donc logiquement vainqueur de cette confrontation.

 

Classement aspect budget

1re : Opel Astra

2e : Renault Mégane

3e : Volkswagen Golf

 Classement équipement : confirmation pour l’Opel Astra

Après un succès relativement facile sur la thématique précédente, l'Astra enfonce le clou avec l’équipement. Sa finition Innovation comprend de série un équipement particulièrement complet, plus que celui de ses concurrentes du jour. Elle comporte la climatisation automatique bi-zone, les rétroviseurs électriques et dégivrants, l’accès et le démarrage sans clé (indisponible sur la Golf), le frein de stationnement électrique (indisponible sur la Mégane), le système multimédia IntelliLink avec écran 7 pouces, le régulateur de vitesse et l’aide au parking avant et arrière. Ajoutez à cela une caméra de recul, un volant chauffant et des jantes alliage 17 pouces (absents sur la Mégane et la Golf) et vous obtenez la compacte ayant un excellent rapport prix/équipement car il ne faut pas oublier qu’elle est la moins chère de nos trois compactes du jour (25 200 €) contre 26 020 € pour la Mégane en finition Zen et 27 300 € pour la Golf avec le niveau Confortline.

La suprématie de l’Opel se confirme aussi pour la sécurité active. L’Astra propose l’Opel Eye qui se compose de la reconnaissance des panneaux de signalisation, de l’alerte de franchement de ligne et du freinage d’urgence jusqu’à 60 km/h. Cela vient en complément du système On star avec l’appel d’urgence.  La Mégane est la seule capable de résister avec une dotation très proche de celle de l’Astra. En revanche, la Golf est distancée avec par exemple un système de précollision en option à 830 € inclus dans le pack Drive Assist1 avec le régulateur de vitesse adaptatif.

 

Classement équipement

1re : Opel Astra

2e ex aequo : Renault Mégane et Volkswagen Golf

Portfolio (52 photos)

Renault Megane 4

En savoir plus sur :
Renault Megane 4

Vidéos populaires

Commentaires (120)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

la ligne megano a cédé, les panzers diesels envahissent le pays! un bataillon de compactes mazout teutonnes debarque! heureusement, l'escouade 308 tient bon, l'honneur est sauf. pour ma part, je choisis la meg', car elle est plutot reussie, même si la grolf est habitable elle est encore trop...grolf et l'astra est une bonne alternative. mais elle est assez...massive.

Par

Le plus inquiétant pour cette Mégane, n'est pas de se faire battre à plate couture par l'Astra, mais bien de se faire mettre à l'amende par la mûre 308 et la vieillissante Golf.

Finalement, une simple confirmation de ce que tout le monde avait déjà pointé : une auto moyenne sans plus (1re dans aucun chapitre...) et qui sera fatalement reléguée en queue de peloton lors de la prochaine mue du segment.

Mais encore une fois Cara, dans ce cas, pourquoi nous l'avoir présenté comme la merveille des merveilles dans la plupart de vos essais ?

Autrement, pour ce qui est de l'Astra, confirmation également : une bonne auto, certes très loin d'être transcendante et mémorable, mais qui a le mérite d'additionner sa modernité et sa qualité globales à des tarifs contenus. Ce qui est suffisant...pour le moment...

Par

Ce barème ne rime à rien. Il faut soit faire la somme des places intermédiaires, soit laisser aux gens le soin de pondérer selon le critère qui est pour eux le plus important.

Par

A peine née et déjà ... mourante !

Par

"Sa décote sera certainement un peu plus rapide mais sa fiabilité attendue est au-dessus de la moyenne, Renault ayant fait de gros progrès dans ce domaine, qui payent depuis plusieurs années."

Fiabilité au-dessus du lot, très beau design extérieur et intérieur, sensiblement au-dessus des deux allemandes à la peine sur le chapitre, la MEGANE est la plus chouette sans même aller chercher le 4 CONTROL qui Kouche la KonKurrence, un produit somme toute .. inKontestable ..!!

Par

Elle a la french touch, qq même ..!!

Par

stop vos gamineries les enfants, ce sont 3 bagnoles qui se valent presque, ce n'est qu'une question de gout.

Par

@fred Je n'ai jamais signalé qui que ce soit, je t' acceptes donK avec ton ..refus du débat ..!!

Par

En réponse à jaweshfcgb

Le plus inquiétant pour cette Mégane, n'est pas de se faire battre à plate couture par l'Astra, mais bien de se faire mettre à l'amende par la mûre 308 et la vieillissante Golf.

Finalement, une simple confirmation de ce que tout le monde avait déjà pointé : une auto moyenne sans plus (1re dans aucun chapitre...) et qui sera fatalement reléguée en queue de peloton lors de la prochaine mue du segment.

Mais encore une fois Cara, dans ce cas, pourquoi nous l'avoir présenté comme la merveille des merveilles dans la plupart de vos essais ?

Autrement, pour ce qui est de l'Astra, confirmation également : une bonne auto, certes très loin d'être transcendante et mémorable, mais qui a le mérite d'additionner sa modernité et sa qualité globales à des tarifs contenus. Ce qui est suffisant...pour le moment...

Si je me souviens bien, le comparatif avec la 308 s'était soldé par une égalité arithmétique stricte... Au final, le journaliste avait déclaré la 308 gagnante car il la trouvait plus fun à conduire, face à une Mégane typée confort. Un résultat totalement subjectif donc.

Quant à l'Astra, ce n'est indiscutablement pas une mauvaise voiture, mais je ne vois pas ce qu'elle apporte de plus que la Mégane du point de vue prestations. A la lecture de cet essai (et d'autres), j'ai l'impression que c'est surtout son rapport prix/équipement, dû à sa position d'outsider sur le marché français, qui lui permet de bien s'en sortir face à une Golf chère par défaut et une Mégane pas encore bradée. Surtout, ce qui m'étonne, c'est que d'autres comparatifs parus dans la presse écrite mettaient en avant un volume de coffre mesuré bien inférieur à la concurrence pour l'Astra. Ici, les chiffres ne sont pas les mêmes (ce sont certainement les données constructeur), et ne mettent donc pas en avant ce défaut.

Par

En réponse à Quartett

stop vos gamineries les enfants, ce sont 3 bagnoles qui se valent presque, ce n'est qu'une question de gout.

exact tout à fait d'accord

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire