Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Fiabilité Mazda 5 : que vaut le modèle en occasion ?

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Fiabilité Mazda 5 : que vaut le modèle en occasion ?

Dates clés

  • Commercialisation : à partir de juin 2005. - Restylage extérieur : février 2008.
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Le Mazda 5 s'est engouffré dans la catégorie des monospaces compacts bien après les autres, en 2005, soit presque 10 ans après sa majesté le Renault Scénic. Mais il a apporté avec lui une innovation majeure sur ce segment, reprise de la catégorie des "grands" monospaces. Il s'agit bien sûr des portes latérales coulissantes. Un système qui permet d'offrir une très bonne accessibilité aux places arrière, même dans des lieux très étroits. Mécaniquement, il n'utilise que des moteurs d'origine Mazda, contrairement à d'autres modèles de la gamme, qui reprennent des mécaniques PSA. Cela lui permet d'afficher une meilleure fiabilité, ces blocs étant quasiment irréprochables. Par ailleurs, le "5" connaît quelques soucis récurrents, mais d'une gravité relative, et les utilisateurs sont globalement satisfaits de leur investissement. En occasion les prix sont assez soutenus, il faut le savoir…

Caradisiac a aimé

  • Les portes latérales coulissantes.
  • La présentation moderne.
  • Le volume de coffre.
  • La sensation d'espace.
  • Le rapport performance consommation des diesels.
  • La position de conduite.
  • L'insonorisation.

Caradisiac n'a pas aimé

  • La modularité compliquée.
  • Pas un vrai 5 places (4 + 1).
  • Les plastiques durs.
  • Le moteur essence bruyant et paresseux en reprises.
  • La tristesse des couleurs de planche de bord.
  • Les mouvements de caisse.

Nos versions préférées

  • 1.8 MZR ELEGANCE 7PL
  • 2.0 MZR-CD 143 PERFORMANCE 7PL

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Les portes latérales coulissantes : elles réservent une très bonne accessibilité aux places arrière.
  • La ligne dynamique. Elle est unanimement plébiscitée.
  • La présentation de la planche de bord, moderne, bien qu'un peu triste dans les coloris.
  • Le volume de coffre en configuration 5 places.
  • L'impression d'espace offerte par la garde au toit généreuse.
  • Les moteurs diesels efficaces.
  • Le rapport performances/consommation du diesel 2.0 MZR-CD 143 ch..
  • La position de conduite : semblable à celle d'une berline.
  • L'insonorisation réussie : à vitesse stabilisée, le silence de fonctionnement est vraiment réel.

Ce qui peut faire hésiter

  • Le concept 4 + 1 places : ou 6 + 1 places. En réalité la place centrale sur la rangée du milieu est un strapontin difficile à mettre en place. Le système se nomme "Harakuri".
  • Les plastiques utilisés, certes bien assemblés, sont assez bas de gamme, et tous durs.
  • La modularité compliquée.
  • Le moteur essence, éteint en reprises, et bruyant.
  • L'impossibilité d'avoir une assistance électrique pour les portes coulissantes, même en option. Pourtant pratique si l'on est chargé.
  • Les mouvements de caisse mal contenus par des suspensions trop souples.

3. Budget

Achat / Cote :

En neuf, les prix sont dans une fourchette haute de la catégorie. En occasion c'est la même histoire, les cotes sont soutenues…

Consommation :

Le moteur essence ne peut être considéré comme sobre, mais ne consomme pas trop vu le poids du Mazda 5. Les diesels contiennent bien leur consommation.

Assurance :

Les primes sont élevées dans l'absolu, mais étonnamment moins que celles des rivales françaises (Scénic, C4 Picasso…), d'environ 10 %.

Prix des pièces :

Elles sont en moyenne chères. Leur durée de vie est importante mais les remplacement, même des pièces d'usure, sont onéreux.

Entretien :

Les révisions ont lieu tous les 20 000 km. Les tarifs pratiqués par les concessions sont mesurés, contrairement à ceux des pièces détachées.

4. Fiabilité

Description :

Le Mazda 5 est un monospace compact plutôt bien né. Il a comme beaucoup de véhicule souffert de soucis de jeunesse, dans leur grande majorité peu graves. L'utilisation de filtres à particules sur les diesels a aussi entraîné son lot de dysfonctionnements, comme souvent avec les FAP. Mais l'expérience globale des propriétaires est positive.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Amortisseurs. Nombreux cas d'amortisseurs bruyants et grinçants, ayant nécessité leur remplacement pur et simple, parfois avant 30 000 km. Une usure prématurée qui se manifeste uniquement à l'arrière.
  • Pneumatiques. Sur tous les modèles, mais de façon plus prononcée sur les montes en 16 pouces et 17 pouces de marque Toyo et Bridgestone, une usure rapide et en facette est observée. Les enveloppes font rarement plus de 20 000 km, et l'usure irrégulière entraîne des bruits de roulements fatigants à la longue. Un réglage des trains roulants résout le plus souvent ce défaut.
  • Trains roulants. Leur mauvais réglage en usine entraîne une usure asymétrique et en escalier des pneus (voir point précédent). Et certaines voitures tirent à droite. A faire régler.
  • Filtre à particules.
  • Filtre à particules. Les diesels ne roulant qu'en ville peuvent souffrir d'un dysfonctionnement du système de régénération du FAP (DPF). Avec allumage du voyant correspondant. Il est parfois nécessaire de passer en concession pour forcer la régénération. Sinon, il faut rouler au moins 20 minutes sur route ou autoroute pour permettre la régénération naturelle du filtre.
  • Réchauffeur additionnel. Sur les diesels, un petit générateur Webasto permet de réchauffer plus rapidement le moteur et l'habitacle par temps froid. Son fonctionnement entraîne des odeurs de gazole et un bruit supplémentaire. C'est un fonctionnement normal qui ne doit pas inquiéter. Les odeurs peuvent s'éviter en utilisant la fonction de recyclage d'air.
  • Support moteur. Une faiblesse du serrage d'une vis de fixation du support moteur n° 4 peut être mise en lumière par des actions vives et répétées sur la pédale d'embrayage. Un rappel a eu lieu en mai 2008 pour resserrage, échange éventuel de la vis et du support moteur (voir rappels).
  • Intercooler. Sur les diesels, une action technique vise à vérifier la présence d'oxydation au niveau des conduits de sortie de l'intercooler. Ce qui peut conduire à des déchirures de durits et la perte d'huile. Du joint d'étanchéité est appliqué et l'intercooler remplacé si des fuites sont déjà présentes.

Aspect extérieur :

  • Serrures. Quelques propriétaires ont été confrontés à un dysfonctionnement des serrures des portes arrière coulissantes. A la clé, soit l'impossibilité de fermer la porte, soit des difficultés d'ouverture. Une série de voitures année-modèle 2006 (uniquement des MZR-CD) a été rappelée pour remplacement systématique des serrures.

Finition intérieure :

  • Sièges. La sellerie tissu est victime d'une usure prématurée au niveau de l'assise. L'usure peut se repérer dans certains cas avant 25 000 km.

Rappel de rectification en concession :

  • Juin 2007 : 2 283 exemplaires retournent à l'atelier pour remplacement des serrures de portes arrière coulissantes. Les dates de fabrications sont comprises entre le 29 janvier 2005 et le 1ER février 2006.
  • Juin 2007 : 702 modèles essence, sortis d'usine entre le 26 janvier et le 10 novembre 2005, risquent une surchauffe au niveau de l'échappement. Le module électronique PCM est reprogrammé, et le silencieux d'échappement ainsi que son isolant thermique remplacés.
  • Mai 2008 : Les modèles diesels fabriqués entre le 19 avril 2005 et le 3 septembre 2007, soit 7 121 modèles en France, retournent au garage pour contrôle de la vis de fixation du support moteur n° 4. La vis est resserrée au bon couple, ou remplacée, si nécessaire, tout comme le support moteur.
  • Support moteur. Sur les modèles diesel fabriqués entre le 19 Avril 2005 et le 3 Septembre 2007, risque qu'un des supports moteur se rompe ou se détache, ce qui entraînerait de très fortes contraintes sur la boite de vitesse. Rappel en Août 2008 : contrôle du serrage de la vis centrale du support, remplacement si nécessaire de la vis et de son support. 7 121 véhicules concernés en France.
  • Août 2010. Sur les modèles produits entre le 2 avril 2007 et le 30 novembre 2008, 1.8 ou 2.0 MZR essence. Problème dû à des particules résiduelles de fer en provenance de la tuyauterie hydraulique se détachant et entraînant la panne de la pompe à huile électrique de la direction assistée. Ce qui entraîne la dureté de la direction. 393 véhicules concernés en France.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

5. Meilleures versions

En essence : 1.8 MZR ELEGANCE 7PL

Le seul moteur essence est certes élastique et suffisamment performant pour un usage familial. Mais ses reprises sont vraiment longue, et son niveau sonore élevé pénalise le confort des occupants. Pour petits rouleurs seulement.
Commercialisation : 2005
Puissance fiscale : 8
Puissance réelle : 115 ch.
Emission de CO2 : NC
note :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

En diesel : 2.0 MZR-CD 143 PERFORMANCE 7PL

Ainsi armé du 2.0 MZR-CD de 143 ch, le Mazda 5 ne craint plus personne ! Ce moteur est performant à tous les régimes, procure des accélérations vives et des reprises dynamiques. Le tout sans consommer excessivement, et dans un silence appréciable.
Commercialisation : 2005
Puissance fiscale : 9
Puissance réelle : 143 ch.
Emission de CO2 : NC
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

SPONSORISE

Avis Mazda 5

5 1.8 MZR ELEGANCE 7PL (2006)

Par  le 11 Août 2020 à 18h03

Cette voiture est comme beaucoup de japonaises, injustement méconnu en France.Les portes coulissantes c'est le top, le moteur 1.8i 115 est étonnamment vigoureux au vu de sa fiche technique, d'ailleurs ce moteur c'est clairement un point fort dans cette voiture, il donne l'impression d'avoir 15 ch de plus.Le chassis est vraiment bon pour un si gros véhicule, la suspension bien pensée permet une conduite "dynamique" contrairement à bien des monospaces 7 places de même époque, habitant en montagne c'est un gros +La boite manuelle 5 rapports est très courte, excellent pour un tout usage sauf autoroute ou le bruit moteur devient très important (4000 tr/min en 5è à 130 km/h) et la consommation grimpe pour le coup. Clairement pas son point fort.M'en étant servit pour la rénovation de ma maison, elle a tirée sans aucun problème des remorques de 600-700 kg sans broncher. C'est un véhicule fiable, solide et agréable pour une baleine (bien plus que d'autres marques), du moins pour les versions essence.Bref un véhicule à l'heure actuel qui vaut vraiment le coup si on a besoin de 7 places à 5000 euros.Les 3 sièges centraux sont spacieux et permettent beaucoup de place à ceux qui y sont (surtout en largeur)La nôtre est reprogrammée au flexfuel E85. Nous tournons à 100% d'E85Notre consommation est de 9l/100 environEnviron 500-550 kms d'autonomie sans la reserve pour - de 35 euros le plein (0.76 euros l'E85 chez nous)Lire la suite de l'avis»

5 2.0 MZR-CD 143 PERFORMANCE 7PL (2009)

Par  le 05 Février 2020 à 16h45

BonjourMazda 5 143ch acheté neuve, Ce modèle est très pratique avec les deux portes latérales, ma femme qui roule très souvent avec adore ce mazda. Nous avons un bébé et s' est ultra pratique.Les sièges confortables mais moyens pour la qualité et la longévité.Plastiques dur mais résiste bien au temps, électriquement tout fonctionne sauf, une ampoule de siège chauffant, rien a cassé côté siège et rangements.pour le moment pas de rouille, mais la peinture Mazda en noir est très fragile.Le châssis est excellent le freinage très bon, et le correcteur de trajectoire ma sauvé d'un accident, sur un pont avec du gel. Moteur puissant, conso, 6.4 à 6.8 très rarement 7l, il est vrai le filtre a particule l'hiver le temps de chauffe moteur est un peu odorant mais après ras. Un nettoyage du filtre en Espagne pour cause de mauvais diesel, puis un nettoyage des injecteurs et lubrification avec repro, depuis plus rien. Aujourd'hui 190.000kms silent bloc barre stabilisatrice, 80.000amortisseurs arrière et a 120.000 courroie et joints injecteurs . Aucune conso d'huileLa ligne de ce Mazda est vraiment une réussite encore aujourd'hui je ne trouve pas de monospace aussi classe sport, là il a 10 ans j aimerai le changer mais pour prendre quoi ??Les suv c est juste une mode, un break, s est moins bien. Monsieur Mazda faite un nouveau Mazda 5 et arrêter de nous casser les pieds avec les cx 3 ou cx 5 ou cx 30 ou je sais encore quoi cela ne fera pas oublier le 5..Lire la suite de l'avis»

Essais Mazda 5

Forum Mazda 5

Calorstat

Par Invité Amandine Le 26 Octobre 2021 à 16h40

Défapage

Par Wendy181292 Le 08 Octobre 2021 à 17h30

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire