Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Mercedes CLK

Mercedes CLK

Dates clés

  • Commercialisation : mai 2002 - Version cabriolet : mai 2003 - Légères retouches : juin 2005
Calculer la cote de ce véhicule

En bref

Ces coupés et cabriolets reprennent les mêmes noms que leurs devanciers mais progressent franchement sur le chapitre de l'agrément de conduite. Leur finition intérieure bénéficie aussi d'incontestables progrès, ce qui permet à ces modèles de recoller avec l'image positive toujours attachée à la marque. Etant donnés les tarifs auxquels ils sont proposés à la vente, ces voitures, surtout en découvrable, demeurent assez élitistes. Mais l'achat est loin d'être une mauvaise affaire, tout au moins si vous arrivez à tempérer un peu les prétentions de certains vendeurs, parfois exagérément gourmands.

Caradisiac a aimé

  • Présentation et finition
  • L'ambiance sonore
  • L'équipement
  • Le comportement routier
  • Le freinage
  • La qualité de l'installation audio

Caradisiac n'a pas aimé

  • La boîte auto un peu lente
  • Certains détails d'équipement sur les versions de base
  • L'accoudoir central trop encombrant

Nos versions préférées

  • II 320 ELEGANCE BVA
  • II 320 CDI ELEGANCE 7G-TRONIC

Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • La présentation et la finition intérieures : au contraire des CLK précédents, cette génération offre un intérieur particulièrement distingué, proposé également dans des teintes très claires particulièrement agréables à l'œil. La qualité des matériaux est de grande classe, et l'assemblage particulièrement soigné. Le cuir (série ou option suivant les modèles) est très valorisant.
  • L'ambiance sonore : très soignée, même sur le cabriolet.
  • L’équipement de sécurité : fourni en série. ABS, ESP et toute une série d'airbags.
  • Le comportement routier : il est sûr et équilibré.
  • Le freinage : les distances d'arrêt sont courtes et l'endurance est sans défaut.
  • Les ceintures avant : un bras télescopique les approche automatiquement des occupants à la fermeture de la portière, et seulement si le siège est occupé.
  • La capote du cabriolet : sa toile reste très classique, mais elle est particulièrement soignée et procure une excellente isolation phonique. Maniement 100% automatique, et très rapide. Bip sonore de confirmation de fin de manœuvre.
  • La radio : excellente qualité sonore, très bonne réception.

Ce qui peut faire hésiter

  • Les lacunes en équipements de confort : la dotation d’origine laisse apparaître des oublis surprenants à ce niveau de standing. Sans l'option cuir, le tissu de sellerie apparaît peu flatteur. Cependant, sur le marché, de nombreux modèles se présentent enrichis d’options.
  • La boîte automatique : un peu lente dans ses rétrogradages. Mais au demeurant très douce.
  • Le volant : diamètre toujours un peu trop grand.
  • L'accoudoir central avant : trop encombrant, il peut gêner les maniements de levier de vitesse, surtout avec la transmission manuelle.
  • Les vitres électriques du cabriolet : pas de bouton général pour commander leur descente simultanée.

Budget

Achat / Cote :

Sur la base de tarifs en neuf assez élevés, ces modèles qui décotent peu se négocie cher. Les prétentions des vendeurs sont souvent excessives. Mais il peut être délicat de fixer un juste prix de transaction car la plupart des modèles proposés est enrichie d'option, ce qui, légitimement, peut alourdir le prix, mais dans ces proportions qui ne doivent pas être excessives. Les versions diesel, disponibles à mi carrière également sur le cabriolet, estompent un peu le succès des modèles à essence : il est donc possible de bien négocier ces modèles à essence, notamment en V6.

Consommation :

Dans la gamme, essence, rapport performances/consommation cohérent. Mais il est évident qu'il faut alimenter généreusement les 6 et 8 cylindres. Les diesels CDI sont sobres, par rapport à leur niveau de performances.

Assurance :

Chère dans l'ensemble, et plus encore pour les cabriolets.

Prix des pièces :

Globalement, prix assez élevés. Avec cependant une assez bonne surprise du côté des pièces d'usure courantes, pas exagérément coûteuses pour une marque de prestige. Mais dès que vous devez remplacer un organe mécanique lourd, ou pour une pièce de carrosserie, il en va tout autrement : la note est très salée. Attention donc au coût des réparations.

Entretien :

Visites d'entretien tous les 20 000 à 30 000 km (et tous les ans au maximum si le kilométrage limite n'a pas été atteint). Pas de courroie de distribution à remplacer périodiquement : les moteurs sont dotés de chaîne de distribution, sans changement régulier à opérer.

Fiabilité

Description :

Grande qualité de fabrication, sur la base d'une conception saine. Résultat : un nombre d'incidents assez limités. Bien que sortie durant les années critiques en termes de qualité chez Mercedes, ce modèle st plutôt passé au travers des incidents les plus pénalisants. Une appréciable sérénité d'utilisation est donc à attendre. Sur les 4 cylindres dotés de compresseurs (versions "K"), cet organe de suralimentation ne pose quasiment jamais de problème.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Moteur 270 CDI. Sur les modèles fabriqués entre janvier et juillet 2003, défaillance possible et fréquente du turbo, parfois à des kilométrages très bas. Turbo à remplacer (souvent déjà fait par le précédent propriétaire, pris en charge par Mercedes).
  • Moteur 270 CDI. Baisse de puissance possible à partir de 130 000 km. Causé par le catalyseur qui se bouche progressivement. Remède : catalyseur à nettoyer (mais c'est parfois impossible) ou à remplacer.
  • Boîte automatique. Sur les modèles fabriqués jusqu’en octobre 2003, risque de dégradation parfois irrémédiable de la boîte automatique. Symptômes : passages de vitesses de plus en plus récalcitrants et, surtout, accompagnés d'à-coups. Causé par le passage dans l’huile de boîte de liquide de refroidissement (fuite de liquide de refroidissement en provenance du radiateur de boîte). Ce liquide corrode alors des pièces internes à la boîte (connecteurs, électrovannes), et peut endommager ensuite le convertisseur de couple. Remède : radiateur de boîte à changer. Coût : environ 1 200 €. Si la boîte est atteinte, il faut également la réparer, et plus souvent la remplacer. Coût : environ 3 700 €. Vidange de boîte désormais préconisée par Mercedes à 60 000 km, alors que cette boîte était initialement prévue par Mercedes comme étant sans entretien.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Boîte automatique. Sur quelques modèles fabriqués jusqu’en mai 2005, gestion de la boîte automatique perturbée : passage des rapports un peu brutaux ou intervenant à des moments mal choisis. Remède : reprogrammation.
  • Amortisseurs. Sur les modèles fabriqués jusqu’en juin 2005, possible apparition prrogressive de bruits à l’avant et/ou à l’arrière, à partir de 10-15 000 km. Causés par les amortisseurs : c'est une sorte de clapotement qui se perçoit depuis l’habitacle. Remède : remplacement des amortisseurs (le plus souvent effectué sous garantie).
  • Régulateur de vitesse Distronic. Sur les modèles fabriqués jusqu’en juin 2005, aléas possibles sur le système Distronic (option) : il ajuste mal la distance par rapport à la voiture précédente ou se déconnecte seul, sans action du conducteur. Remède : reparamétrage de son boîtier de gestion électronique.
  • Train avant. Sur les modèles fabriqués jusqu’en mai 2004, apparition progressive de bruits parasites en provenance des articulations des suspensions avant. Se manifeste à partir de 80 000 à 100 000 km. Provient des silentblocs en caoutchouc situés aux extrémités de la barre stabilisatrice. Remède : remplacement des silentblocs.
  • Freins. Plaquettes de frein manquant légèrement d'endurance : elles sont usées parfois dès 25 000 km à l’avant, sur les versions à boîte automatique ; et vers 40 000 km à l’arrière.

Aspect extérieur :

  • Peinture. Sur les modèles fabriqués jusqu’en avril 2004, la peinture se montre sensible aux rayures des brosses de lavage, surtout sur les teintes sombres.
  • Portières. Sur les cabriolets de 2003-2004, alignement parfois imparfait.

Finition intérieure :

  • Bruits d'air. Sur les cabriolets, bruits d’air prononcés en provenance des rétroviseurs.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Allumage automatique des codes. Sur les modèles fabriqués jusqu'en mai 2004, fonction d'allumage automatique parfois mal calé
  • Climatisation. Sur les modèles fabriqués jusqu'en mai 2004, aléa sur la régulation automatique de température.
  • Témoin d'airbag. Sur les modèles fabriqués jusqu'en 2005, allumage parfois inopiné du témoin, sans que le fonctionnement de l’airbag soit pour le moins altéré.
  • Airbag passager. Un mobile posé sur le siège avant peut perturber le capteur de présence et à provoque l’allumage du témoin d’airbag.
  • Radio/téléphone. Passage parfois perturbé entre le téléphone et la radio.
  • GPS. Quelques aléas de fonctionnement. Sur les modèles fabriqués jusqu'en mai 2004, possible dysfonctionnement lors du retour de la fonction GPS à l’écoute radio ou au téléphone

Rappel de rectification en concession :

  • Moteur diesel 270 CDI. Sur les modèles fabriqués en décembre 2004 et janvier 2005, mauvaise fabrication de la pompe d'injection. Rappel et remplacement systématique dès février 2005.
  • Ceintures avant et arrière. Sur les modèles fabriqués entre août et octobre 2003, possible difficulté l’enclenchement des boucles de ceintures avec un risque que les boucles ne se verrouillent effectivement pas. Rappel en décembre 2003 : inspection et, si besoin,, remplacement des boucles. 1 500 Mercedes Classe C, CLK et E rappelées en France, 33 000 au total.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

Meilleures versions

En essence : II 320 ELEGANCE BVA

Vraiment agréable pour tous les rythmes de conduite. Bon ensemble mécanique, réel plaisir de conduite. Existe seulement en boîte automatique.
Commercialisation : 2002
Puissance fiscale : 15
Puissance réelle : 218 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En diesel : II 320 CDI ELEGANCE 7G-TRONIC

C'est une nouvelle génération de motorisations diesel. 6 cylindres en V, cylindrée de 3.0, une puissance distribuée avec efficacité. Ensemble très réussi. Existe seulement en boîte automatique.
Commercialisation : 2006
Puissance fiscale : 14
Puissance réelle : 224 h
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En savoir plus sur : Mercedes Clk 2

SPONSORISE

Avis Mercedes Clk 2

Clk 2 II 500 ELEGANCE BVA (2005)

Par mich le 26/03/2021

C'est un coupé assez idéal pour son agrément général. L'allure de la CLK a très bien vieilli, on ne dirait pas du tout une voiture conçue dans les années 90, restylée au début des années 2000.La finition intérieure est soignée, rigoureuse, dans le style "classique" des Mercedes. L'insonorisation est plutôt bonne .. le grondement du V8 est très (trop ?) contenu.L'ergonomie d'utilisation de la console centrale et de ses fonctions d'assistance n'est vraiment pas son point fort. En tout cas, heureusement, elle n'est pas dotée de trop de fonctions d'assistance ou de confort comme sur les classes E ou S. Du coup elle est fiable, l'entretien et réparation sont très raisonnables.La maintenance doit être scrupuleusement faite pour éviter d'accumuler de petits défauts qui finiraient par décourrager de les corriger.En utilisation, elle est difficile à classer : - elle est trop belle pour se risquer à la faire abimer en faisant ses courses en ville ou sur un parking de supermarché .. (ce serait dommage !).- il y a 4 places, les places arrière sont confortable, mais pour une utilisation occasionnelle; cela reste un coupé.- la puissance est bien évidemment inexploitable : en respectant comme il se doit le code de la route, toute accélération rend la ligne droite devant soi trop courte et on est de suite .. trop vite. Attention, les ronds points ou les virages serrés sous la pluie se passent en étant très doux avec l’accélérateur !- ce n'est pas une sportive. Pas parce qu'elle n'en a pas les attributs "décoratifs", mais peut être surtout parce qu'elle n'en procure pas les sensations. Le confort, l'insonorisation feutrée, la suspension filtrent tout. Si on veut malgré tout "jouer" et entendre le grondement du V8, il répond fort et vite mais on rentre dans la zone où la CLK devient un peu "méchante". L'anti-patinage se met à vivre. Si les performances pures sont celles d'une Ferrari 348 (eh oui) cela reste une Mercedes sur un châssis de classe C, que l'on ne peut pas cravacher comme une sportive italienne rouge et plate ..Au final, c'est à mon sens une voiture plaisir à réserver pour le week end, idéale en second ou 3ème véhicule. On est très à l'aise en cruising ou sur route de montagne (sèche !) si on veut lâcher un peu la cavalerie.

Clk 2 II 200 K AVANTGARDE (2007)

Par kitetrip le 03/06/2020

Bonjour,Je possède un CLK Avantgarde de 2007 depuis plus d'un an.C'est une excellent voiture, un coupé comme on n'en fait malheureusement plus.Extérieurement elle est toujours dans le coup, avec ses vitres sans montants... Une fois les 4 vitres baissés et le toit-ouvrant ouvert, j'ai presque un targa... La peinture est comme chez Mercedes des années 2000s : plusieurs couches, bien réalisée bref à l'épreuve du temps. Dommage que les pare-chocs soient fixées avec des clips et qu'ils ne bénéficient pas du même traitement...La finition intérieur est digne des belles années Mercedes : tous les plastiques sont moussés à cœur... et pas uniquement le haut du tableau de bord (comme ça devient le cas aujourd'hui chez les premium) : console centrale, bacs de portière, contre-porte arrière.... Presque 13 ans et aucun rossignol. Bref du bel ouvrage. Les sièges AR se rabattent ce qui permet de stocker de grand objet (un carton IKEA de 140x80 entre sans problème).A vivre le coupé est très confortable. Le CLK est certes basé sur la Classe C mais dès les premiers tours de roue on sent qu'il est plus "lourd". Les suspensions ont un très bon compromis, ça change des dernières productions et leur amortissement trop cassant. On sent tout de suite que c'est une propulsion avec des gros pneumatiques à l'arrière (245 de large en Avantagarde), l'arrière "bouge" sur les déformations, ça glisse un peu sous la pluie bref il y a quand même du sport dans ce coupé.L'insonorisation est surprenante au premier abord. On entend un peu les bruits de roulement, on a l'impression que les vitrages manquent d'épaisseur. Mais on se trompe ! Contrairement à beaucoup de voitures silencieuses à basse vitesse et avec un volume sonore qui montre crescendo, sur le CLK le niveau sonore ne monte qu'un chouilla. A tel point qu'on ne fait pas la différence à l'oreille entre 80 et 120km/h ! Bref au final c'est reposant et très agréable, à 130km/h on parle calmement, les kilomètres défilent sans effort ni fatigue...J'ai choisi une version avec boite manuelle 6 vitesses car les boites automatiques Mercedes ne sont plus du tout fiables (à la limite la 5 vitesses mais la 7G Tronic est un nid à emmerdes). Cette boite manuelle tant décriée à sa sortie fait aujourd'hui bien son travail : certes moyennement guidée mais les verrouillages agréables. Son seul vrai défaut est d'être lente à manier, ce qu'on remarque tout de suite en ville ou lorsqu'on souhaite dépasser.Le 200 Kompressor dans la version restylée fait 184ch... que l'on ne sent pas du tout à première vue. Comme le 3.2 v6, le moteur punch fort à bas et mi-régimes, ce qui est agréable et correspond bien au caractère de l'auto. Le sifflement décrié dans les essais devient sympathique aujourd'hui. Après 4000tpm, circulez il n'y a rien à voir. Bref c'est un très bon choix aujourd'hui avec les routes limitées à 80 ou les voies rapides à 110km/h. Sur autoroute à 130km/h, le moteur ronronne en 6ième à 3000tpm.Bref c'est une superbe voiture que je recommande.Vérifiez bien l'état des suspensions (il y a beaucoup de bras à l'arrière, ce qui alourdit la facture) car beaucoup de propriétaires ne les ont pas changé vu le prix !De même fuyez les 280 et 350, voir les 500 post-2006 : ils ont des soucis de distribution et la facture vaut le prix d'une voiture...

Essais Mercedes Clk 2

Forum Mercedes Clk 2

Commentaires ()

Déposer un commentaire