Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

A partir de 2040, les camions diesels seront bannis au Royaume-Uni

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

A partir de 2040, les camions diesels seront bannis au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni est un des premiers marchés à bannir officiellement la vente de camions neufs à moteur thermique, puisque cela se fera à partir de 2040. D'ici là, il faudra développer un réseau de recharge satisfaisant et que les marques suivent au niveau des tracteurs proposés.

Environ cent ans de développement du camion à moteur à combustion vont arriver à leur terme. Les géants du secteur en Europe (Traton, Daimler, Volvo Trucks...) préparent déjà des tracteurs électriques, mais la technologie reste contraignante. L'électrique avec pile à combustible est coûteux, et le réseau de distribution d'hydrogène est inexistant, tandis que l'électrique à batteries pose des problèmes de poids, d'autonomie et de temps de charge.

Pourtant, il y a déjà urgence. Le Royaume-Uni est un des premiers marchés à valider officiellement une date de sortie du diesel pour les tracteurs : 2040. Il reste donc moins de vingt ans aux constructeurs pour sortir des camions aboutis et qui ne soient pas hors de prix, et moins de vingt ans aux pouvoirs publics pour mettre en place des infrastructures suffisantes.

Une des pistes à l'étude en Angleterre est l'installation de pantographes sur les autoroutes afin que les camions n'aient à se servir de leurs batteries que dans les agglomérations. Mais le coût pour couvrir les autoroutes est évidemment inavouable et impensable. L'installation de bornes de recharge très rapides pourrait voir le jour, d'autant que des projets sont à l'étude, mais la technologie actuelle des batteries pose encore trop de problèmes pour les camions (trop lourdes, trop encombrantes, trop longues à charger).

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (67)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"le coût pour couvrir les autoroutes est évidemment inavouable et impensable."

Voilà où mène le délire ambiant.

Maintenant, j'admets qu'il est bien difficile, POUR TOUT LE MONDE, de savoir aujourd'hui comment rouleront les camions en 2040!:peur:

Par

Sur le fond et quand on voit le nombre important de poids lourds en Europe, c'est une bonne idée de supprimer les moteurs thermiques pour eux.

Reste évidemment les solutions à trouver pour ne pas faire exploser le prix des transports car ces coûts se répercuteraient inévitablement sur les consommateurs.

Il serait intéressant de savoir quel est le pourcentage de pollution et CO2 émis par le transport professionnel / voiture particulière.

Serait-il possible que les camions puissent interchanger leurs batteries dans des stations équipées ?

J'arrive avec ma batterie presque vide et j'en mets une pleine à la place ?

Par

En réponse à ZZTOP60

"le coût pour couvrir les autoroutes est évidemment inavouable et impensable."

Voilà où mène le délire ambiant.

Maintenant, j'admets qu'il est bien difficile, POUR TOUT LE MONDE, de savoir aujourd'hui comment rouleront les camions en 2040!:peur:

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Maintenant, j'admets qu'il est bien difficile, POUR TOUT LE MONDE, de savoir aujourd'hui comment rouleront les camions en 2040!

-------------------------------------------------------------------------------------------------

La seule et unique solution sensée c'est de faire rouler des trains.

Par

Encore un sale coup de l'UE ! Vivement le Frexit pour qu'on ne suive pas une politique qui nous est imposée par une élite même pas élue ! Quoi ? Le Royaume-Uni ne fait plus partir de l'UE ? Mais alors, cela signifie que les élites élues sont aussi peu à l'écoute du peuple que celles à la tête de l'UE ... Dur réveil pour certains.

Par

Bannir les camions thermiques ne veut pas dire qu'ils seront électriques. Le plus simple c'est d'avoir moins de camions, par exemple en consommant moins, en consommant davantage local, et en privilégier le train (électrique). Dès lors que les camions assurent les "derniers kilomètres" les solutions existent déjà avec des autonomies de 200 km. Et dès lors il n'est pas non plus nécessaire d'avoir de bornes sur le trajet. Évidemment il y a aussi de la place pour des camions assurant de plus longs trajets, comme les semis de Tesla, avec des Mégachargeurs sur le trajet, mais en Europe ce ne sera probablement pas la solution principale puisque le réseau ferré est déjà assez bon.

Par

En réponse à JLPicard

Bannir les camions thermiques ne veut pas dire qu'ils seront électriques. Le plus simple c'est d'avoir moins de camions, par exemple en consommant moins, en consommant davantage local, et en privilégier le train (électrique). Dès lors que les camions assurent les "derniers kilomètres" les solutions existent déjà avec des autonomies de 200 km. Et dès lors il n'est pas non plus nécessaire d'avoir de bornes sur le trajet. Évidemment il y a aussi de la place pour des camions assurant de plus longs trajets, comme les semis de Tesla, avec des Mégachargeurs sur le trajet, mais en Europe ce ne sera probablement pas la solution principale puisque le réseau ferré est déjà assez bon.

Manque de chance, le réseau ferré britannique n'est quasiment pas électrifié...

Par

En réponse à ZZTOP60

"le coût pour couvrir les autoroutes est évidemment inavouable et impensable."

Voilà où mène le délire ambiant.

Maintenant, j'admets qu'il est bien difficile, POUR TOUT LE MONDE, de savoir aujourd'hui comment rouleront les camions en 2040!:peur:

Avec des roues, à moins que l on réinvente la roue, tout est possible de nos jours

Par

En réponse à Automotoman

Commentaire supprimé.

Et bien là ils prévoient à 20 ans justement ...

JFK a dit que nous irions sur la lune (j'imagine les moqueries si les forums existaient), les ingénieurs ont travaillés pour atteindre l'objectif. Ici c'est même plus simple Tesla a déjà présenté son Semi (perso je verrai plus des caténaires sur des portions d'autoroute)

Par

Encore un peu et vivre sera interdit.

Plus de camion a moteur diesel laisse deux chemins pour la suite: 1-hydrogène et pile a combustible 2-batteries. Les deux cas posent leur lot de problèmes et de restrictions, l'avenir jugera mais la technologie nécessaire pour assurer le service de 2019 en 2040 n'est pas là. J'ai fait le calcul il y a 2-3 jours pour le cas des batteries, il faut sacrifier 1/3 de la charge utile sur un 44t pour espérer 400km d'autonomie. Il faudrait donc 50% de camions en plus pour déplacer les même tonnages sans même prendre en compte les temps passés a recharger.

Il y en a qui vont manger leurs chapeaux mais j'imagine mal cette mesure se maintenir en l'état.

Par

En réponse à GY201

Encore un peu et vivre sera interdit.

Plus de camion a moteur diesel laisse deux chemins pour la suite: 1-hydrogène et pile a combustible 2-batteries. Les deux cas posent leur lot de problèmes et de restrictions, l'avenir jugera mais la technologie nécessaire pour assurer le service de 2019 en 2040 n'est pas là. J'ai fait le calcul il y a 2-3 jours pour le cas des batteries, il faut sacrifier 1/3 de la charge utile sur un 44t pour espérer 400km d'autonomie. Il faudrait donc 50% de camions en plus pour déplacer les même tonnages sans même prendre en compte les temps passés a recharger.

Il y en a qui vont manger leurs chapeaux mais j'imagine mal cette mesure se maintenir en l'état.

On va revenir au système de la caténaire dans le pire des cas.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire