Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Assurances auto : vers une hausse des prix pour refinancer le Fonds de garantie

Dans Economie / Politique / Budget

Assurances auto : vers une hausse des prix pour refinancer le Fonds de garantie

L'État va demander aux assureurs de contribuer davantage au Fonds de garantie qui indemnise les victimes d'un accident avec un conducteur non assuré. De quoi faire augmenter les primes.

Lorsque vous avez un accident avec une personne dont le véhicule n'est pas assuré ou qui prend la fuite, c'est le fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO) qui vous indemnise. L'État n'y participe pas : le FGAO est financé par une contribution de chaque assuré et par une contribution des assureurs.

Celle-ci correspond à 12 % de la totalité des charges de la section automobile du FGAO sur l'exercice écoulé. Un taux qui a été largement augmenté en 2017, puisque c'était auparavant 1 %. Mais ce n'est visiblement pas encore assez. Selon les Échos, le gouvernement souhaite que le taux soit porté à 25 % l'année prochaine. Un amendement au projet de loi de finances 2019 a été déposé.

Cela permettrait de mieux remplir les caisses du FGAO, car l'argent pourrait venir à manquer. En cause, un nombre grandissant de personnes qui conduisent sans assurance (environ 700 000 dans le pays), qui sont donc impliquées dans davantage d'accidents. De plus, il y a une augmentation des charges d'indemnisation, entre les dommages corporels et les réparations automobiles.

Selon nos confrères, qui citent l'amendement, cela représenterait une dépense supplémentaire de 30 millions d'euros, à mettre en rapport des 7,5 milliards d'euros de cotisations perçues en 2016 par les assurances garantissant le risque de responsabilité civile automobile. Mais il y a de fortes chances de voir ce coût supplémentaire répercuté dans les tarifs des assurances.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (50)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

concrètement on re taxe un automobiliste honnête en règle parce qu'un automobiliste hors la loi ne paie rien.

bref logique française

Par §Eno173GT

Le prétexte tout trouvé par les assurances pour justifier la hausse des tarifs ... en plus des inondations.

Ne vous inquiétez pas, votre pouvoir d'achat augmente ...

Par

Encore une hausse, un avis les antis?

Par

PPFFF Avec l'argent des autres tres facile je suis pour un bonus pour les bons conducteurs & un gros Malus hors la loi qui fait le kéké

Par

Tiens, cette année c'est le prétexte fond de garantie. Les paris sont ouverts pour l'année prochaine.

Par

En réponse à Flowe60

concrètement on re taxe un automobiliste honnête en règle parce qu'un automobiliste hors la loi ne paie rien.

bref logique française

On paye aussi pour ceux qui picolent, consomment de la drogue, et qui de ce fait ne sont pas couverts par leur assurance. Il y a aussi ceux qui conduisent avec des permis annulés ...

Ils payent leur assurance mais ne sont plus assurés ...

Par

Les gens gueulent tout le temps en France. Si un tel fonds n existait pas, on entendrait les mêmes râleurs exiger un fond de garantie. Un peu les mêmes qui se demandent tous les jours à quoi servent les impôts et qui vont chez le médecin pour un oui ou pour un non et qui oublient que le traitement de leur cancer ne leur coûtera quasi rien. Ou qui oublient aussi que la prévention du cancer du sein ou du côlon est gratuite.

Par

"En cause, un nombre grandissant de personnes qui conduisent sans assurance (environ 700 000 dans le pays), qui sont donc impliquées dans davantage d'accidents. "

Une des raisons du nombre grandissant de personnes circulant sans assurance est le coût trop élevé de ces dîtes assurances.

Mais... "on" continue d'augmenter le coût de ces assurances pour financer le fond de garantie...

Le chien qui se mord la queue en somme.

Comme d'habitude, "on" agit sur les conséquences et non les causes des choses.

Baissons les prix des assurances... et le fond de garantie aura besoin de moins de financements... et donc pas besoin d'une nouvelle augmentation des prix.

De toute façon tout ça n'est que prétexte. PAYONS mes ami(e)s, PAYONS !

Par

La question que l'on devrait surtout se poser est:

"Comment cela peut il être possible que 700 000 personnes roulent impunément sans assurance en 2018 ?"

Sachant que si on n'a plus son permis, on n'est automatiquement plus assuré.

Ce problème ne date pas d'hier.

Mais que fait Big Brother ???

Ah oui...Il est occupé à scruter nos données personnels pour mieux nous faire consommer.

Par

En réponse à mekinsy

La question que l'on devrait surtout se poser est:

"Comment cela peut il être possible que 700 000 personnes roulent impunément sans assurance en 2018 ?"

Sachant que si on n'a plus son permis, on n'est automatiquement plus assuré.

Ce problème ne date pas d'hier.

Mais que fait Big Brother ???

Ah oui...Il est occupé à scruter nos données personnels pour mieux nous faire consommer.

Cela devrait bientôt s'arranger avec le rapprochement du fichier des cartes grises et celui des assureurs, via la lecture automatique des plaques d'immatriculation.

Mais certains dénonce ce genre de surveillance ...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire