Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Salon Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play

Comment bien négocier une voiture aujourd'hui, neuve ou d'occasion ? - Salon de l'auto Caradisiac 2020

Dans Salons / Salon de l'auto Caradisiac

Aujourd'hui, le prix affiché d'une voiture, neuve, ou même d'occasion, ne veut plus rien dire. Car les vendeurs ont toujours de la marge, plus ou moins importante. Alors comment négocier au mieux le prix de la voiture que l'on convoite ? Caradisiac, dans le cadre de son salon de l'auto, vous livre quelques astuces.

Comment bien négocier une voiture aujourd'hui, neuve ou d'occasion ? - Salon de l'auto Caradisiac 2020

Il y a 30 ans, le prix catalogue, c'était le prix de la voiture, point. Aller, si... On pouvait négocier un peu. Mais seulement quelques %, ou alors un jeu de tapis de sol, des barres de toit ou la carte grise gratuite. Mais rarement plus. Il y avait moins de constructeurs sur le marché français, les gammes de voiture étaient plus réduites, alors on payait le prix.

Salon de l'auto Caradisiac 2020 : comment bien négocier une voiture neuve ou d'occasion ?

 

Mais depuis cette époque, les choses ont bien changé. Petit à petit, la concurrence a été plus forte, avec l'arrivée en force des constructeurs japonais, puis coréens, et bientôt chinois. Les constructeurs ont donc paradoxalement augmenté leurs prix, mais en contrepartie ont laissé la possibilité à leurs commerciaux de pratiquer des remises, des rabais. Et parfois substantiels, sur les modèles qui se vendaient le plus mal. Ainsi, le client a aussi la satisfaction, pense-t-il, d'avoir fait une bonne opération.

L'étape suivante a été que les constructeurs eux-mêmes ont organisé les promotions. Même plus besoin pour le client de batailler ferme avec le vendeur pour obtenir un prix ! Le rabais est automatique, prévu par le constructeur au niveau national.

Mais cela ne veut pas dire que l'acheteur doit en rester là. Il y a encore moyen, avec un peu d'habileté, de gratter des rabais supplémentaires.

 

Négocier une voiture neuve : faire jouer la concurrence et/ou choisir en stock

Pour négocier au mieux une voiture neuve, il ne faut pas arriver les mains dans les poches. Si le vendeur voit que vous n'êtes absolument pas au courant de ce que fait la concurrence, ou pire, si vous n'évoquez même pas le terme de "négociation", il ne fera spontanément aucun effort, car cela baisse aussi sa commission, lorsqu'il y en a une sur la vente.

Au contraire, il faut, sans se montrer agressif ni considérer cela comme un dû, faire comprendre au commercial que vous le savez, il en a sous le pied.

Comment bien négocier une voiture aujourd'hui, neuve ou d'occasion ? - Salon de l'auto Caradisiac 2020

Pour faire baisser au maximum le prix, il faut faire le tour de la concurrence. Vous voulez vous porter acquéreur d'une Peugeot 208 ? Dans ce cas, avant d'aller chez Peugeot, passer chez Renault pour voir ce que la concession du coin peut vous proposer au mieux sur une Clio, et chez Ford pour voir à quel prix vous pouvez toucher une Fiesta équivalente.

Armé de ces offres, direction Peugeot. Si le commercial voit que vous hésitez, lui va faire tout ce qui est en son pouvoir pour emporter la mise. Évidemment, il faudra lui présenter des offres à un prix inférieur à celui de la fameuse 208. Ainsi, il essaiera de s'aligner, voire de faire mieux que la concurrence. Partant de là, s'il fait mieux, vous pourrez toujours retourner chez Renault, pour lui montrer que vous avez mieux sur une 208 ! Bref, vous avez compris le principe.

Autre astuce, ne pas vous montrer trop intransigeant avec le modèle souhaité, sa couleur, ses options, son moteur. Fixez-vous des critères minimums à respecter, bien sûr, mais acceptez de ne pas avoir "exactement" la voiture de vos rêves. Pourquoi ? Parce qu'en faisant ainsi, vous pouvez plus facilement vous voir proposer une voiture "en stock". Or, stocker une voiture coûte de l'argent à un concessionnaire. Pour faire tourner son stock, il sera beaucoup plus enclin à faire une grosse remise sur un modèle issu de celui-ci, plutôt que sur un modèle en commande. La différence peut se jouer parfois à plus de 10 %.

Comment bien négocier une voiture aujourd'hui, neuve ou d'occasion ? - Salon de l'auto Caradisiac 2020

Envisagez aussi les "occasions 0 km". Ce sont des voitures qui ont déjà été immatriculées, mais qui n'ont pas roulé. Elles servent aux concessions à afficher des volumes de vente plus élevés, pour toucher des primes de la part du constructeur.

Ces voitures sont donc considérées comme des secondes mains, et leur garantie constructeur a déjà commencé à courir. Elle est donc amputée parfois de quelques mois. Mais en contrepartie, les rabais sont bien plus forts que sur une auto véritablement neuve. On peut parfois avoir 25/27 % de rabais sur une occasion 0 km, là où la neuve plafonnera à - 15 %.

Enfin, comme avant, n'hésitez pas à négocier un bonus : carte grise offerte, un accessoire de seconde monte gratuit, des tapis de sol, des options supplémentaires, la peinture métallisée offerte, une première révision gratuite, une extension de garantie, un contrat d'entretien, etc. Tout est bon à prendre.

Et n'hésitez à menacer d'aller plutôt chez la concurrence. Si le vendeur en a encore sous le pied, il sortira ses dernières cartes. S'il vous dit "bah allez-y, moi je ne peux pas faire mieux", vous saurez qu'il est au taquet.

 

Négocier une voiture d'occasion : plus compliqué

Obtenir un bon rabais sur une voiture de seconde main n'est pas impossible, mais c'est plus compliqué.

Déjà, on observe beaucoup plus rarement des campagnes promotionnelles nationales. Mais c'est toujours possible. Sous la forme le plus souvent d'offre de "reprise argus + xx euros". Ces offres se font sur le neuf, et parfois sur les occasions labellisées du constructeur.

Comment bien négocier une voiture aujourd'hui, neuve ou d'occasion ? - Salon de l'auto Caradisiac 2020

Aussi, traquez les petites annonces qui traînent sur les sites depuis fort longtemps. Les professionnels détestent avoir des voitures immobilisées sur leur parc pendant un long moment. Car cela leur coûte de l'argent. Ils seront plus enclins, comme pour les voitures neuves, à baisser le prix, pour faire tourner les stocks. Lorsque le vendeur est un particulier, cela peut signifier qu'il est de plus en plus dans l'urgence de vendre. Et donc il sera plus généreux lors de la négociation, pour pouvoir se "débarrasser" rapidement de son ancienne auto. Sur le site de La Centrale, on peut savoir depuis combien de temps l'annonce est en ligne, et si des baisses de prix ont déjà eu lieu, preuve que le temps presse et que des efforts sont possibles côté vendeur.

Ensuite, comme pour le neuf, n'hésitez pas à venir avec, sous le bras, des annonces de modèles équivalents, dans la même zone géographique. Plus la concurrence sera forte, plus le vendeur, professionnel comme particulier, sera enclin à baisser son prix pour faire la vente.

Enfin, pointez tous les petits défauts de l'auto, quitte à pinailler. Si elle est en mauvais état, essayez de faire chiffrer le montant des réparations éventuelles, ou des travaux de carrosserie à effectuer. Cela vous donnera des billes pour négocier à la baisse le tarif.

Et montrez-vous globalement peu enthousiaste. Si vous l'êtes trop, le vendeur comprendra qu'il n'a pas besoin de baisser le prix pour conclure la vente. 

 

En résumé : que faut-il faire pour négocier au mieux une voiture neuve ?

  • Faire jouer la concurrence, quitte à faire des allers-retours entre concessions
  • Accepter un modèle en stock, même si pas 100 % conforme à vos attentes
  • Envisager une "occasion 0 km", comme une neuve mais déjà immatriculée
  • Négocier des "à-côtés", tout est bon à prendre

En résumé : que faut-il faire pour négocier au mieux une occasion ?

  • Faire également jouer la concurrence entre vendeurs de la même zone géographique
  • Profiter des rares offres sur les modèles d'occasion mises en place par les constructeurs
  • Surveiller les annonces qui traînent depuis longtemps sur les sites d'annonce
  • Se montrer peu enthousiaste et pinailler sur les défauts de l'auto

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

un petit tarif mandataire fait baisser les prix chez les concessions....

sinon négocier une occaze c'est plus dur??

cara c'est faux...

sur une caisse comme le 3008 qui s'est vendu comme des petits pains..

ya 6 mois de stock de retour de LOA!!

mon pote a négocié... un 3008 de 20 000 kms et un an...

affiché 27 000 à 20 000...

le 3008 prenait la poussierre depuis 6 mois sur le parc VO...

il a eu facilement 3000 de remise..

et la il a planté le vendeur lui laissant juste son 06..

le gars l'a rappellé la semaine suivante avec une offre à 22 000...

et au cul de la caisse il l'a eu à 20 000...

ils vendent que dalle...

et le systéme de LOA à outrance leur fait mal...

ils vendent 30% de moins en neuf... et ils ont rien vendu pendant le covid...

pendant ce temps la les LOA reviennent en masse...

ils sont meme obligé de fourguer un max de caisses aux enchéres...

et la c'est 12 000 un 3008 de 3ans!! et 80 000 kms...

Par

Pour les particuliers qui vendent, bon courage avec tous les relous qui vont se taper un potentiel acheteur qui va passer 2h à négocier pour un moustique sur le pare-brise parcequ'ils ont trop regardé wheelers dealers ou vintage mecanic

Par

Il est plus important d'avoir une grille objective des critères de choix. Avoir une voiture achetée avec 25% de remise mais qui va nécessiter plus de 25% de son prix catalogue en réparations après pannes diverses n'est pas une bonne affaire.

Par

D'expérience, faire jouer la concurrence n'a absolument aucun effet sur les commerciaux d'aujourd'hui.

Deux concessions (Fiat) qui m'ont fait des devis et à qui j'ai fait remarquer que les mandataires c'était 5000€ moins cher, n'ont même pas daigné me répondre.

ils se moquaient éperdument de perdre ou de gagner un client, très clairement.

Par

En réponse à FlyAkwa

D'expérience, faire jouer la concurrence n'a absolument aucun effet sur les commerciaux d'aujourd'hui.

Deux concessions (Fiat) qui m'ont fait des devis et à qui j'ai fait remarquer que les mandataires c'était 5000€ moins cher, n'ont même pas daigné me répondre.

ils se moquaient éperdument de perdre ou de gagner un client, très clairement.

Il ne vont pas non plus vendre moins cher qu'ils ne payent la voiture a Fiat. Dans grand nombre de cas, le prix final mandataire est sous le prix facturé a la concession de chez nous. C'est le prix hors taxes variable selon le pays d'origine de la voiture qui fait la différence.

Par

En réponse à GY201

Il ne vont pas non plus vendre moins cher qu'ils ne payent la voiture a Fiat. Dans grand nombre de cas, le prix final mandataire est sous le prix facturé a la concession de chez nous. C'est le prix hors taxes variable selon le pays d'origine de la voiture qui fait la différence.

J'aurais tendance à dire que c'est pas mon problème. Si le mandataire (français, c'est pas de l'import de Roumanie), arrive à être très au dessous de la concession Fiat, c'est que ce dernier (ou Fiat) marge trop.

J'ai noté aussi que que les commerciaux, si on vient pas pour claquer 35.000€, nous regardent comme si on salissait le sol de la concession.

Par

En réponse à GY201

Il ne vont pas non plus vendre moins cher qu'ils ne payent la voiture a Fiat. Dans grand nombre de cas, le prix final mandataire est sous le prix facturé a la concession de chez nous. C'est le prix hors taxes variable selon le pays d'origine de la voiture qui fait la différence.

Oui, le mandataire est un bon moyen de faire baisser un peu le prix mais, dans la plupart des cas, le concessionnaire ne peut s'aligner. Surtout si vous achetez comptant et sur commande.

L'intérêt de la concession c'est qu'ils peuvent offrir des LOA, des véhicules déjà immatriculés (donc au même prix qu'un mandataire, mais dispo de suite) et... des services si vous êtes client. Avec une voiture achetée au mandataire, vous n'aurez pas de voiture de remplacement pendant la révision ou une panne éventuelle. Votre véhicule sera traité au délai normal, au prix normal, il n'y aura pas de cadeau, personne ne se démènera pour vous dépanner. Dans un garage sérieux, j'entends.

Par

Pour les vendeurs de véhicules premium style Classe A/A3 : Ne bradez pas les prix, il y a une demande énorme pour ce type de véhicules. Je pense que ce sont les annonces les plus consultées.

Qu'est ce que ça peut faire de garder sa voiture encore 1 ou 2 mois?

Quand je vois certains prix, je me dit que les vendeurs sont fous de faire autant baisser la côte.

Quand je vois certains prix, je me dit que les vendeurs

Par

Il y a dans l'article quelques mauvais conseils.

Bref, pas bien méchant.

Par contre mes VO sont affichés placés par rapport au prix du marché.

Ils sont tous révisés et garantis.

Donc le client qui cherche la négo n'obtiendra rien de + que "des frais de dossiers offerts"

Par

En réponse à chef chaudart

Oui, le mandataire est un bon moyen de faire baisser un peu le prix mais, dans la plupart des cas, le concessionnaire ne peut s'aligner. Surtout si vous achetez comptant et sur commande.

L'intérêt de la concession c'est qu'ils peuvent offrir des LOA, des véhicules déjà immatriculés (donc au même prix qu'un mandataire, mais dispo de suite) et... des services si vous êtes client. Avec une voiture achetée au mandataire, vous n'aurez pas de voiture de remplacement pendant la révision ou une panne éventuelle. Votre véhicule sera traité au délai normal, au prix normal, il n'y aura pas de cadeau, personne ne se démènera pour vous dépanner. Dans un garage sérieux, j'entends.

Chez Fiat je t'assure qu'il n'y a aucun service en plus ou offert en achetant chez eux...

C'est peut-être chez dès Mercedes ou des BMW

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire