Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Confinement : attention aux faux gendarmes qui veulent vous faire payer un PV

Confinement : attention aux faux gendarmes qui veulent vous faire payer un PV

La Gendarmerie alerte sur de faux contrôles, avec des personnes en tenue civile et un simple brassard qui réclament le paiement de 135 € sur-le-champ. Elle rappelle les règles des contrôles.

Depuis le 17 mars, les mesures de confinement limitent au maximum les déplacements. De plus, les personnes qui sortent de chez elles doivent se munir d'une attestation de déplacement dérogatoire. En cas de non-respect des règles, les forces de l'ordre verbalisent les contrevenants d’une amende de 4e classe, soit 135 €. En une semaine, plus de deux millions de contrôles ont été effectués, avec à la clé 124 000 contraventions.

De quoi donner des idées aux escrocs, qui ne manquent jamais d'imagination, tirant malheureusement parti de toutes les circonstances. La gendarmerie des Landes alerte ainsi sur la présence de faux gendarmes sur les routes du département.

Sur leur page Facebook, les militaires landais expliquent que "des personnes se présentant comme gendarme, agissant en tenue civile et porteur d’un brassard gendarmerie, contrôlent la population lors de ses déplacements et exigent le paiement immédiat et en espèces d’une amende de 135 euros".

Les gendarmes rappellent les conditions d'un contrôle en tenue civile :

  • les gendarmes doivent être porteurs d’un brassard gendarmerie de couleur grise ou blanche, avec une bande tricolore.
  • ils doivent être en mesure, sur votre demande, de vous présenter leur carte professionnelle (de matière plastique, de la taille d’une carte bancaire, présentant un bandeau tricolore, la photo du militaire, comportant une puce électronique). Si la personne qui vous contrôle n'est pas en mesure de présenter une carte, appelez immédiatement le 17.

De plus, les gendarmes landais expliquent que "la loi précise que les forces de l'ordre ne peuvent exiger le paiement immédiat d'une contravention que si le contrevenant ne dispose pas d'une adresse de domiciliation en France. Donc, si vous demeurez en France, les forces de l'ordre ne peuvent exiger le paiement immédiat".

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (10)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ça me rappelle une fois dans Paris.

Je partais en direction d'une boutique à pied quand je vois une personne se garer à la parisienne (c'est à dire en tapant sans retenu le véhicule de derrière).

Dans la foulée, une autre personne est venue l'aborder en disant : "Vous avez vu ce que vous avez fait à ma voiture ?"

Bref, un classique... Je trace ma route...

En ressortant du magasin, je m'adresse à la présumée victime : "Ça va votre voiture ? il ne l'a pas trop abîmé ? Vous avez réussi à vous arranger ?"

Et là, à ma grande surprise le type me répond avec un sourir dans le coin de la bouche : "Oui, on s'est arrangé, le gars est partie retirer 100 € pour la rayure sur le par-choc, mais dans le fond je m'en moque hein, c'est pas ma voiture. :buzz:"

Du coup, après ça je me suis demandé si le gars ne faisait pas ça toute la journée, attendre devant des places à Paris que l'on se gare à la parisienne et gratter 100 € à chaque fois. Le business de fou. :biggrin:

Par

On n'arrête de nous répéter depuis deux législatures,que nous sommes en guerre.Qu'attend-on pour appliquer les lois en temps de guerre.

Par

En réponse à Axel015

Ça me rappelle une fois dans Paris.

Je partais en direction d'une boutique à pied quand je vois une personne se garer à la parisienne (c'est à dire en tapant sans retenu le véhicule de derrière).

Dans la foulée, une autre personne est venue l'aborder en disant : "Vous avez vu ce que vous avez fait à ma voiture ?"

Bref, un classique... Je trace ma route...

En ressortant du magasin, je m'adresse à la présumée victime : "Ça va votre voiture ? il ne l'a pas trop abîmé ? Vous avez réussi à vous arranger ?"

Et là, à ma grande surprise le type me répond avec un sourir dans le coin de la bouche : "Oui, on s'est arrangé, le gars est partie retirer 100 € pour la rayure sur le par-choc, mais dans le fond je m'en moque hein, c'est pas ma voiture. :buzz:"

Du coup, après ça je me suis demandé si le gars ne faisait pas ça toute la journée, attendre devant des places à Paris que l'on se gare à la parisienne et gratter 100 € à chaque fois. Le business de fou. :biggrin:

ça me fait penser à l'histoire du rétro. Ces gens vivent que par l'escroquerie et le vol, navrant

Par

faut faire comme en Russie = tout filmer via une dashcam.

après, quand on me quémande de l'argent, je dis toujours ne pas avoir de liquide sur moi.

Par

En réponse à Axel015

Ça me rappelle une fois dans Paris.

Je partais en direction d'une boutique à pied quand je vois une personne se garer à la parisienne (c'est à dire en tapant sans retenu le véhicule de derrière).

Dans la foulée, une autre personne est venue l'aborder en disant : "Vous avez vu ce que vous avez fait à ma voiture ?"

Bref, un classique... Je trace ma route...

En ressortant du magasin, je m'adresse à la présumée victime : "Ça va votre voiture ? il ne l'a pas trop abîmé ? Vous avez réussi à vous arranger ?"

Et là, à ma grande surprise le type me répond avec un sourir dans le coin de la bouche : "Oui, on s'est arrangé, le gars est partie retirer 100 € pour la rayure sur le par-choc, mais dans le fond je m'en moque hein, c'est pas ma voiture. :buzz:"

Du coup, après ça je me suis demandé si le gars ne faisait pas ça toute la journée, attendre devant des places à Paris que l'on se gare à la parisienne et gratter 100 € à chaque fois. Le business de fou. :biggrin:

les gens sont cons.

dans ce cas, suffit juste de commencer à parler de remplir le formulaire de constat à l'amiable. l'escroc n'insistera pas davantage...

de toute façon, ces enflures repèrent bien les victimes qui les arrangent avant d'agir.

Par

sinon, pour ce qui est de demander de voir la carte police d'un flic, qui a déjà osé demander de la voir?:bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

faut faire comme en Russie = tout filmer via une dashcam.

après, quand on me quémande de l'argent, je dis toujours ne pas avoir de liquide sur moi.

Ils te disent d'aller chercher du liquide au DAB :confused:

Par

En réponse à mynameisfedo

les gens sont cons.

dans ce cas, suffit juste de commencer à parler de remplir le formulaire de constat à l'amiable. l'escroc n'insistera pas davantage...

de toute façon, ces enflures repèrent bien les victimes qui les arrangent avant d'agir.

Ça s'appelle les petits métiers du vieux Paris... ils ont remplacé les poinçonneurs du métropolitain, les allumeurs de réverbères ou les décrotteurs de rails du tramway. :biggrin:

Par

En réponse à p.martin.pm

On n'arrête de nous répéter depuis deux législatures,que nous sommes en guerre.Qu'attend-on pour appliquer les lois en temps de guerre.

Vous voulez quoi ? Que l'on abatte les gens sans sommations ?

Par

Comme toujours, quand la situation se dégrade, les monstres sans scrupules resurgissent. J'espère qu'ils vont de faire pincer et se retrouver en tôle, le climat y est assez détendu en ce moment.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire