Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Déconfinement : quels seront les déplacements autorisés en voiture dès le 28 novembre ?

Dans Economie / Politique / Autre actu économie / politique

, mis à jour

La première étape du déconfinement est… un confinement (un peu) allégé. Pour les déplacements, l'assouplissement concerne surtout les sorties pour l'activité physique car pour le reste, c'est le quasi statu quo.

Déconfinement : quels seront les déplacements autorisés en voiture dès le 28 novembre ?

Déconfinement pour les automobilistes : ce qu'il faut retenir

- Les déplacements en voiture sont toujours limités avec des motifs dérogatoires.

- Les déplacements entre régions restent interdits.

- Il faut toujours avoir les attestations pour prendre le volant.

- Les concessions sont de nouveau ouvertes, ainsi que l'ensemble des commerces.

 

Une première étape pour le déconfinement. Ou presque, car le Président de la République a parlé d'un "confinement adapté" lors de son allocution télévisée. Pour lui, il ne fallait pas donner l'impression d'un rapide retour à la normale. Le chef de l'État a rappelé que le virus circulait encore beaucoup et que la situation restait critique dans certaines régions françaises. Emmanuel Macron a d'ailleurs dit : "Il nous faut poursuivre nos efforts".

Pour cette première étape, le grand changement est la réouverture des commerces à partir du samedi 28 novembre. Il sera donc à nouveau possible d'aller voir un véhicule dans une concession, et plus largement de prendre son auto pour aller dans n'importe quel commerce près de chez vous.

Côté déplacements, le point important est l'assouplissement de la règle pour la sortie promenade ou activité physique. Il n'est plus question d'un périmètre d'un seul kilomètre et d'une durée d'une seule heure. Ce sera à partir du 28 novembre un rayon de 20 kilomètres et une durée de trois heures.

Mais ce qui ne change pas, c'est l'attestation. Pour pouvoir sortir, il faudra donc toujours avoir une attestation de sortie dérogatoire avec soi. Et les cas autorisés pour prendre le volant seront donc les mêmes que pour le confinement depuis le 30 octobre, avec juste l'assouplissement sur les commerces ouverts et l'activité physique. En clair, il n'est pas encore question de prendre son auto pour une simple balade en restant au volant. Les déplacements entre les régions ne seront toujours pas autorisés.

Une nouvelle formule de l'attestation sera mise en place le 28 novembre. En attendant de la voir, les motifs dérogatoires pour prendre le volant devraient être :

  • Pour exercer l'activité professionnelle si le télétravail n'est pas possible.
  • Pour des achats dans les commerces.
  • Pour des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle.
  • Pour raisons médicales.
  • Pour motifs familiaux impérieux, assistance aux personnes vulnérables et précaires, garde d'enfants.
  • Pour accompagner un enfant à l'école ou aller le chercher.
  • Pour se rendre à des formations, un examen, un concours.
  • Pour une convocation judiciaire ou administrative ou se rendre dans un service public.
  • Pour participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative.
  • Pour une activité physique ou la sortie d'un animal de compagnie.

Il est possible de prendre son auto pour faire quelques kilomètres, puis faire son activité physique, sa promenade, dans le rayon de 20 km. Le Premier Ministre a en revanche précisé que la règle des 20 km "ne vise pas à rendre visite à de la famille ou des amis."

Quelles sanctions ?

Dès le 28 novembre, les déplacements en auto resteront donc contraints et il y aura toujours des sanctions pour non-respect des règles du confinement. Pour rappel, en cas de non-respect, l'amende forfaitaire est de 135 € (majorée à 375 €). En cas de récidive dans les 15 jours, l'amende forfaitaire est de 200 € (majorée à 450 €). S'il y a trois infractions en 30 jours, c'est un délit puni d'une amende de 3 750 € et passible de six mois d'emprisonnement.

Comment connaître son périmètre de 20 km ?

La nouveauté est donc la possibilité d'aller s'aérer dans un rayon de 20 kilomètres autour de chez soi. Le site Géoportail a mis en place un outil "automatique" : il suffit d'entrer son adresse et on a son rayon de "liberté".

Déconfinement : quels seront les déplacements autorisés en voiture dès le 28 novembre ?

Un vrai déconfinement le 15 décembre

Si l'amélioration de la situation sanitaire se confirme, on pourra vraiment parler de déconfinement le 15 décembre. À cette date, annoncée par le chef de l'État, il n'y aura plus besoin d'attestation pour sortir, plus de limitation pour les déplacements. Du moins en journée, car il y aura un nouveau couvre-feu national, de 21 heures à 7 heures, sauf pour les 24 et 31 décembre.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (51)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Pour cette première étape, le grand changement est la réouverture de tous les commerces à partir du samedi 28 novembre. "

A quoi ça sert si je n'ai le droit de sortir que pour les achats de "première nécéssité"?

Quelque chose a encore dù m'échapper!

En définitive, j'ai bien fait de ne pas suivre l'allocution télévisée...il faudra attendre les "mises au point"...comme d'habitude....La véritable information sera disponible dans 2 ou 3 jours....comme d'habitude!

Par

Donc on ne peut toujours pas allez chez un proche ou dans sa résidence secondaire par exemple... Bref, le droit de circuler librement (entre 2 lieux "vides" ou avec 1 ou 2 personnes max) reste bafoué. Pendant ce temps là, les fêtes clandestines continuent (sans aucune amende).

Par

En réponse à Otonei

Donc on ne peut toujours pas allez chez un proche ou dans sa résidence secondaire par exemple... Bref, le droit de circuler librement (entre 2 lieux "vides" ou avec 1 ou 2 personnes max) reste bafoué. Pendant ce temps là, les fêtes clandestines continuent (sans aucune amende).

Si, c'est possible mais faut être aussi menteur que ceux qui font les règles.

Par

En réponse à Otonei

Donc on ne peut toujours pas allez chez un proche ou dans sa résidence secondaire par exemple... Bref, le droit de circuler librement (entre 2 lieux "vides" ou avec 1 ou 2 personnes max) reste bafoué. Pendant ce temps là, les fêtes clandestines continuent (sans aucune amende).

Il suffit de jongler avec les attestations en fait mais effectivement c est débile

Le couvre-feu aurait suffit car c est facile de tricher la journée

Par

En réponse à ZZTOP60

"Pour cette première étape, le grand changement est la réouverture de tous les commerces à partir du samedi 28 novembre. "

A quoi ça sert si je n'ai le droit de sortir que pour les achats de "première nécéssité"?

Quelque chose a encore dù m'échapper!

En définitive, j'ai bien fait de ne pas suivre l'allocution télévisée...il faudra attendre les "mises au point"...comme d'habitude....La véritable information sera disponible dans 2 ou 3 jours....comme d'habitude!

Justement il n'est plus question de première nécessité.

Quand on ne sait pas on se tait, disait ma grand-mère.

Par

En réponse à Otonei

Donc on ne peut toujours pas allez chez un proche ou dans sa résidence secondaire par exemple... Bref, le droit de circuler librement (entre 2 lieux "vides" ou avec 1 ou 2 personnes max) reste bafoué. Pendant ce temps là, les fêtes clandestines continuent (sans aucune amende).

Perso je place la santé avant cette liberté pour l'instant, vous n'allez pas en mourir, par contre de ce virus, oui. Il y a une autre maladie qu'il faudrait soigner en France c'est celle des plaigneux.

Par

En réponse à ZZTOP60

"Pour cette première étape, le grand changement est la réouverture de tous les commerces à partir du samedi 28 novembre. "

A quoi ça sert si je n'ai le droit de sortir que pour les achats de "première nécéssité"?

Quelque chose a encore dù m'échapper!

En définitive, j'ai bien fait de ne pas suivre l'allocution télévisée...il faudra attendre les "mises au point"...comme d'habitude....La véritable information sera disponible dans 2 ou 3 jours....comme d'habitude!

Effectivement il me semble que vous n'avez pas compris en ce qui concerne les sorties. Par contre je suis d'accord avec votre dernier paragraphe.

Par

En réponse à bzep1

Effectivement il me semble que vous n'avez pas compris en ce qui concerne les sorties. Par contre je suis d'accord avec votre dernier paragraphe.

L'incohérence et l' incompréhension viennent de ces technocrates qui minent depuis des décennies les gouvernements successifs. On en a l' exemple avec la crise covid. Et la cacophonie gouvernementale. Et un premier ministre à la ramasse.

Par

De toute façon, ils sont déjà en train de nous vendre la troisième vagues, elle arrivera juste après les fêtes

Par

pas plus de 30 klm Heins lol..oui il y aura une 3é vague comme pour cette été , pour sastifaire les rageux ! anti masques ect ect

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire