Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essais et comparatifs Caradisiac : tous nos critères de notation détaillés et expliqués

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Les voitures testées sur Caradisiac (essais et comparatifs) sont notées selon 37 critères, regroupés au sein des cinq thématiques suivantes : budget, pratique, rapport prix/équipements, sur la route et sécurité. Pour vous aider à mieux cerner comment nos essayeurs jugent tous les modèles, nous définissons ci-dessous les items et détaillons les éléments pris en compte pour notre notation. Ce process d’analyse nous permet de comparer les autos en toute objectivité.

Essais et comparatifs Caradisiac : tous nos critères de notation détaillés et expliqués

1. Budget

Coût d’achat

Le budget est un des critères déterminants lors d’un achat. Il s’agit ici de placer le coût d’achat de la voiture essayée par rapport à ses concurrentes directes, sans tenir compte du rapport prix/équipement, noté par ailleurs dans la partie 3. Nous déterminons le prix moyen du modèle essayé, tenant compte de toutes ses versions, puis nous le comparons au prix moyen constaté dans la catégorie. Plus l’écart est grand avec cette moyenne, plus la note est haute, ou basse.

Bonus – malus

Selon ses émissions de CO2, chaque véhicule bénéficie d’un bonus ou écope d’un malus écologique. Variant entre 6 000 € de bonus pour un véhicule électrique et 10 500 € de malus pour un modèle thermique émettant plus de 185 g de CO2 par km, ce montant peut grandement faire varier le prix final. Les véhicules « bonussés » obtiennent les meilleures notes, qui se dégradent ensuite plus les rejets de CO2, et donc les malus, augmentent.

Consommation : données constructeur

On relève ici la consommation moyenne (valeur en parcours mixte) fournie par le constructeur dans ses fiches techniques. On la compare à la valeur moyenne dans la catégorie, pour un moteur de même puissance et utilisant le même carburant. Plus elle s’en éloigne à la baisse, meilleure est la note, plus elle s’en éloigne à la hausse, moins bonne est la note.

Consommation : relevés Caradisiac

On relève ici la consommation réelle moyenne obtenue lors de l’essai. On la compare à la valeur moyenne relevée par nos soins dans la catégorie, pour un moteur de même puissance et utilisant le même carburant. Plus elle s’en éloigne à la baisse, meilleure est la note, plus elle s’en éloigne à la hausse, moins bonne est la note.

Courroie de distribution/chaîne

Un moteur peut être entraîné soit par une courroie de distribution en caoutchouc renforcé, soit par une chaîne métallique. La courroie est un élément coûteux à remplacer. Cela peut atteindre et dépasser le millier d’euros. A contrario, une chaîne, hors souci particulier, ne se remplace jamais. En termes de budget d’entretien, elle est donc plus intéressante que la courroie. Et pour cette dernière, plus sa périodicité de remplacement sera courte, moins bien elle sera notée.

Cote attendue (à 3 ans)

Grâce à nos bases de données partagées avec La Centrale, nous pouvons déterminer les décotes réelles de toutes les voitures du marché. Et c’est intéressant pour le chapitre budget. Car une voiture peut être chère à l’achat, mais décoter peu. Elle sera alors au final plus intéressante qu’une voiture qui serait moins chère à l’achat, mais qui décoterait vite et beaucoup. Il faut en tenir compte.

Durée de la garantie

La durée de garantie influe sur le bilan du budget. Plus elle est longue, plus les éventuels soucis survenant seront pris en charge. Le propriétaire n’aura rien à débourser. Les garanties les plus longues sont donc les mieux notées, les plus courtes sont sanctionnées.

Fiabilité attendue/coût de réparations

A l’aide des chiffres du Reliability Index, publiés par Warranty Direct sur la base de relevés d’incident en provenance des assureurs, nous pouvons déterminer la fiabilité attendue des modèles essayés. Leur index tient compte aussi des coûts de réparation, une bonne chose lorsque l’on parle de… budget. Plus le couple fiabilité/coûts de réparation est bon, meilleure est la note.

 

2. Pratique

Qualité de la finition

On s’intéresse ici à la présentation intérieure. Le premier critère que nous prenons en compte concerne la qualité des matériaux (plastiques moussés ou durs) et leur assemblage. Le second porte sur l’originalité du dessin de la planche de bord et le troisième sur l’ergonomie.

Rangements

Notre voiture est souvent le prolongement de notre domicile. Les rangements sont importants afin d’y stocker plein de petits objets que ce soit des jetons de caddy, des cartes ou des bouteilles d’eau. Dans notre évaluation, on comptabilise donc leur nombre dans tout l’habitacle, que ce soit des bacs dans les contre-portes, la boîte à gants, sous le plancher, sous le pavillon, etc.

Modularité

Sièges arrière individuels, banquette, fixe ou coulissants, rabattable ou non, commandes dans le coffre électriques ou manuelles, voici tout ce que nous étudions dans ce domaine de la modularité. Un critère essentiel pour les monospaces, les SUV mais également les breaks.

Coffre

En partant des chiffres officiels fournis par les constructeurs établis selon la norme VDA, nous comparons le volume de chargement du véhicule essayé banquette en place mais également banquette arrière rabattue. Parallèlement à cela, nous mesurons la hauteur du seuil de chargement. Plus celui-ci est bas, plus il est facile de charger le véhicule. La taille de l’ouverture joue également un rôle important dans la facilité d’utilisation.

Longueur maxi de chargement

Même si ce n’est pas tous les jours que l’on achète des meubles, il est bien pratique de pouvoir charger des objets longs dans sa voiture. Nous mesurons ainsi la longueur disponible entre le dossier du siège passager avancé au maximum et l’ouverture du coffre.

Places AR : longueur aux jambes

Comme l’indique l'intitulé, on mesure l’espace dédié aux jambes des passagers arrière. Deux mesures sont effectuées : sièges avant avancés au maximum et quand ces derniers sont le plus reculés.

Places AR : largeur aux coudes

Nous évaluons ici la dimension intérieure entre les deux portières arrière afin de déterminer la plus grande largeur.

Places AR : garde au toit

La garde au toit est le nom technique qui désigne la hauteur consacrée aux occupants du véhicule. Plus celle-ci est importante, plus le passager évitera le sentiment d’enfermement. Pour la calculer, nous mesurons l’espace compris entre le pavillon et l’assise.

Plancher plat

Avoir un plancher plat est bien utile quand on a besoin de transporter un objet volumineux. Même si beaucoup de constructeurs prétendent que leur modèle en possède, c’est rarement le cas. Nous attribuons donc un bonus au véhicule qui en sont pourvus.

 

3. Rapport prix/équipements

Aides à la conduite

On recense tous les équipements tombant dans la catégorie des aides à la conduite, parmi lesquelles on trouve les aides au parking (radars de proximité avant et arrière, aide graphique et sonore au stationnement, caméra de recul simple ou à 360°, système de parking automatique) et les systèmes d'aide à la conduite elle-même (régulateur de vitesse adaptatif ou non, aide active au maintien dans la voie, conduite semi-autonome, reconnaissance des panneaux, affichage tête haute, commutation automatique des feux de route, compteurs analogiques ou numériques), etc. On compare ensuite cette dotation à ce qui se fait dans la catégorie du véhicule testé par rapport à son prix d’achat.

Conduite (liaisons au sol)

On inventorie tous les équipements visant à améliorer la conduite. Ils peuvent avoir un rapport avec la direction (type d’assistance, quatre roues directrices), la transmission (traction, propulsion, transmission intégrale, boîte de vitesses mécanique, automatique, simple ou double embrayage, nombre de rapports, différentiel(s) à glissement limité, blocage(s) de différentiel) ou les suspensions (passives, pilotées, pneumatiques), etc. On compare ensuite cette dotation à ce qui se fait dans la catégorie du véhicule testé par rapport à son prix d’achat.

Confort

On dénombre tous les équipements liés au confort dans son sens le plus large : rétroviseurs extérieurs dégivrants, réglables et rabattables électriquement, vitres électriques avant/arrière à impulsion, sièges à réglages électriques, chauffants, massants ou ventilés, colonne de direction à réglage mécanique ou électrique, en hauteur et/ou en profondeur, sièges arrière indépendants/escamotables, banquette coulissante/fractionnable, tablettes aviation, hayon électrique, rangements, climatisation automatique ou non, à zone multiple, avec ou sans filtre anti-allergènes ou capteur de toxicité, accès et démarrage mains libres, etc. On compare ensuite cette dotation à ce qui se fait dans la catégorie du véhicule testé par rapport à son prix d’achat.

Multimédia

On recense ce qui compose le système multimédia du véhicule : autoradio, système hifi, nombre de haut-parleurs, puissance, navigation, services connectés, Bluetooth, écran tactile, taille de l'écran, radio DAB, Mirror Screen/Android Auto/Apple CarPlay, services d'assistance, disque dur, commandes au volant, vocales ou gestuelles, etc. On compare ensuite cette dotation à ce qui se fait dans la catégorie du véhicule testé par rapport à son prix d’achat.

Style intérieur

Il ne s'agit pas ici d'apprécier l'esthétique mais de dénombrer les équipements intérieurs tels que sellerie tissu, alcantara,TEP, cuir ou mixte, inserts piano laqué, aluminium, bois, fibre de carbone, tapis de sol, toit ouvrant, panoramique, électrique, avec rideau, etc. On compare ensuite cette dotation à ce qui se fait dans la catégorie du véhicule testé par rapport à son prix d’achat.

Style extérieur

Il ne s'agit pas ici d'apprécier l'esthétique mais de dénombrer les équipements extérieurs tels que type de phares avant et arrière (halogène, xénon, LED, Full LED, dynamique), projecteurs antibrouillard, éclairage d'intersection/virage, type de jantes (tôle, alliage, diamètre), vitres et lunette arrière teintées/surteintées, kit aérodynamique, etc. On compare ensuite cette dotation à ce qui se fait dans la catégorie du véhicule testé par rapport à son prix d’achat.

4. Sur la route

Agrément moteur 

L’agrément du moteur relève du confort d’utilisation, du silence de fonctionnement et des ressources disponibles en fonction du type de moteur testé et de son niveau de puissance. Nous prenons soin de relever la consommation réelle qui diffère toujours de la consommation officielle ainsi que les émissions de polluants. Le poids influe énormément sur les performances et la consommation des véhicules, c’est pourquoi nous le prenons en compte dans notre notation globale.

Agrément boîte

Selon qu’elle soit automatique, manuelle ou pilotée, nous nous concentrons sur l’étagement, la longueur des rapports, la rapidité de passage, la gestion, le guidage et la fluidité.

Amortissement

Que les suspensions soient passives, pilotées ou pneumatiques, nous jugeons l’efficacité de l’amortissement proposé au niveau de la filtration, la compression, la détente et le maintien de caisse.

Dynamisme

Dans cette partie, nous jugeons le comportement de la voiture. Nous analysons la réactivité de la direction, sa précision, son ressenti, ainsi que la réactivité du châssis et son maintien en courbes (il s’agit de savoir si la voiture prend du roulis ou si au contraire elle est bien maintenue). Ensuite, nous réalisons une synthèse en fonction des divers châssis et de la concurrence. Nous prenons également en compte la motricité et, dans le cas d’une voiture de sport, le plaisir de conduite (train arrière mobile, poids réduit et facilité de prise en mains).

Emissions polluantes à l’usage

Nous notons à motorisations et puissances équivalentes les taux de rejets d’émissions polluantes par rapport à la concurrence. Actuellement, cela se limite aux émissions de CO2 car c’est le seul chiffre que les constructeurs sont contraints de transmettre.

Insonorisation

Nous analysons l’isolation sonore et vibratoire de la voiture, de l’encapsulage du moteur aux bruits d’airs et de roulements.

Maniabilité

Nous relevons dans cette partie la facilité de prise en main de la voiture, son agilité et la facilité de stationnement. Des éléments comme le diamètre de braquage, la taille de l’empattement ou encore la présence de roues arrière directrices peuvent faire grimper la notation, du moment que c’est au profit de la maniabilité.

Performances

Nous relevons le 0 à 100 km/h, les accélérations, les reprises, la vitesse maxi, la puissance, le couple maxi du moteur et les comparons à la concurrence.

Position de conduite

Nous notons le confort du siège conducteur, son maintien latéral, l’amplitude de ses réglages et celle de la colonne de direction (profondeur et/ou hauteur et amplitude). Nous vérifions également le placement des pédales, la lisibilité de  l’instrumentation et le placement de la commande de boîte de vitesses.

5. Sécurité

Crash-test (Euro Ncap) 

Nous prenons en compte la note aux crash-tests EuroNcap comprenant les résultats obtenus aux choc frontal, latéral, piétons, etc.

Degré d’autonomie

Nous évaluons la qualité et le bon fonctionnement des aides à la conduite (comme par exemple l’aide au maintien dans la voie) ainsi que les systèmes de pilote semi-autonome lorsqu’ils sont présents. Nous nous basons sur la grille établie par la « National Highway Traffic Safety Administration » qui classifie en 5 étapes les niveaux d’autonomie d’une voiture.

Niveau 1 : ce sont les prémices des aides à la conduite. La voiture est capable de gérer la partie longitudinale de la conduite, comme le fait d’avoir un régulateur de vitesse adaptatif qui gère automatiquement l’accélérateur et le frein. C’est ici aussi qu’apparaissent les aides à la conduite avec alertes au conducteur voire action automatique (détection d’angle mort, alerte au franchissement de file, alerte de risque de collision, freinage d’urgence automatique, park assist, etc.).

Niveau 2 : Il s’agit de combiner les fonctions du niveau 1 avec le contrôle longitudinal et latéral automatisé (le volant corrige la trajectoire pour rester inscrit dans sa file de circulation) mais avec une présence active du conducteur, sous surveillance permanente. Si le conducteur lâche le volant, au bout de quelques secondes, le système déclenchera une alarme sonore et visuelle pour vous rappeler à l’ordre. Sans réponse, la voiture ralentira jusqu’à l’arrêt complet.

Niveau 3 : ici, le conducteur laisse le véhicule entièrement assurer certaines phases de conduite, notamment sur autoroute, dans les bouchons et dans les parkings. Il doit cependant être prêt à reprendre le volant à tout moment, dès que le système le lui intime. A ce jour, ces fonctions ne sont pas encore activées car la réglementation actuelle n’autorise pas encore ces phases de conduite.

Niveau 4 : comme dans le niveau 3, certaines phases de conduite (autoroute, bouchons, parking) sont prises en charge par l’auto. A la différence, le conducteur peut vaquer à d’autres occupations et il ne lui est pas demandé de se tenir prêt à reprendre les commandes en cas de besoin. Dans d’autres cas de figure (circulation complexe en ville par exemple ou sur route, pour le plaisir de conduire) le conducteur doit ou peut choisir de reprendre le volant.

Niveau 5 : Voiture totalement autonome sans présence de volant. Les premières applications de ce niveau d’autonomie totale sont évaluées sur nos routes aux alentours de 2025/2030.

Freinage

Nous évaluons le mordant et l’endurance du freinage, en tenant compte de la nature du système de freinage (tambour, disque, céramique…).

Systèmes de sécurité

Nous associons à cette partie l’équipement de sécurité actif et passif proposé de série sur le véhicule. Nous en analysons le bon fonctionnement (exemple : maintien dans la voie).

Visibilité périphérique

Nous vérifions systématiquement si la visibilité avant, latérale et arrière de la voiture est bonne et si le véhicule est équipé de détecteurs d’angles morts, d’une caméra de recul ou d’aides à la sortie de stationnement.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (79)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pour moi, vos critères sont trop subjectifs. Je lisais Auto-Moto cet aprèm, la grille de notation est bien plus claire, et bien plus précisée et détaillée. On arrive à un résultat qui est bien plus équilibré.

Par

Et le chèque du constructeur.... Quand je vois les notes attribuées aux françaises et allemandes alors qu'elles sont faiblement garanties et peu fiables...

Par

1 budget, 2 pratique, 3 prix qualité équipement et seulement en 4 on juge la voiture sur la route !?? Dacia est certainement la meilleur alors. Un modèle doit être comparé avec ces concurentes pour moi ce sont les meilleurs tests.

Par

En réponse à henri13enforme

Et le chèque du constructeur.... Quand je vois les notes attribuées aux françaises et allemandes alors qu'elles sont faiblement garanties et peu fiables...

Sauf que les allemandes sont juste derrière lexus niveau fiabilité. :bah:

Par

En réponse à TeamGreen74

Sauf que les allemandes sont juste derrière lexus niveau fiabilité. :bah:

Seulement Porsche... Sinon il y a les coréennes. :chut:

Par

Vous faite de la politique maintenant chez Cara ? :buzz: C'est bien beau de nous expliquer "Budget / Pratique / Rapport prix/équipements / Sur la route / Sécurité" Depuis le temps qu'on vous soûle avec il était temps ! Cela dit .....

Ben ça nous explique toujours pas pourquoi les notes tournent uniquement entre 14 et 17/20 quoi ... :buzz:

Par

Vous n'avez pas encore publié d'article sur la Peugeot 508 L(ou "508 chinoise") présentée officiellement cette semaine au salon de Guangzhou :confused:

Par

En réponse à TDPeugeot

Vous n'avez pas encore publié d'article sur la Peugeot 508 L(ou "508 chinoise") présentée officiellement cette semaine au salon de Guangzhou :confused:

On en a déjà tellement parlé... D ailleur je n en ai pas encore croisé une seul mais ça ne devrait pas tarder si elle est déjà sortie :bah:

Par

En réponse à TeamGreen74

Sauf que les allemandes sont juste derrière lexus niveau fiabilité. :bah:

Y'a allemandes et allemandes... :bah:

Une Porsche fabriquée avec soin dotée d'un gros moteur essence pourra être qualifiée de fiable.

Les allemandes génériques diesel de milieu de gamme voire haut de gamme utilisées en taxi dont je vois passer les factures, c'est beaucoup moins ça...

Quand tu vois des DSG, des turbos, des volants moteur ou autres pannes du même genre sur des caisses récentes (moins de 100.000 km), et pas forcément données comme des Passat, des Touran ou des Mercedes classe C ou E, tu te dis que la réputation est un peu usurpée et est plutôt le fruit des générations précédentes, ou d'un marketing de type rouleau compresseur. :hum:

Donc évidemment qu'on peut trouver des possesseurs d'allemandes qui n'ont jamais eu de pépin, dont la caisse a 300.000 km avec tout d'origine, toussa, même que j'en connais personnellement, dont des taxis ou des infirmières qui ne sont pas tendres avec la mécanique, mais la fiabilité est une donnée statistique, pas individuelle... :chut:

Par Profil supprimé

Si c’est un nouveau barème, les Renault vont enfin avoir droit aux mauvaises notes bien méritées comme ce fut le cas avec la sinistre talisman essayée récemment..:bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire