Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Les automobilistes au cœur de la campagne présidentielle

Dans Economie / Politique / Politique

Olivier Pagès

Les automobilistes au cœur de la campagne présidentielle

Certains ont tendance à l'oublier pourtant les automobilistes au nombre de 40 millions sont aussi des électeurs. En cette période de pré-campagne présidentielle, les propositions des futurs candidats ne les vraiment pas indifférents comme le montre un sondage Odoxa-Backbone Consulting réalisé pour nos confrères du Figaro.

Avec l'augmentation des prix du carburant, la pénurie des semi-conducteurs et le délai de livraison qui s'allongent, l'automobile est au cœur de l'actualité en ce moment. Pas étonnant que les candidats à la future élection présidentielle multiplient les propositions afin de satisfaire les conducteurs qui sont pour beaucoup des possibles électeurs.

Ainsi, l'un des principaux sujets qui fait l'unanimité ou presque des personnes sondées (84 %) est le retour aux 90 km/h sur départementales et aux 50 km/h en ville. La proposition d'Éric Zemmour et de Nicolas Dupont-Aignan fait mouche. Tout l'inverse de la limitation de la vitesse sur les autoroutes, suggérée par Anne Hidalgo à laquelle 75 % des sondés sont farouchement opposés. La maire socialiste de Paris est par ailleurs régulièrement attaquée sur sa politique de réduction de la présence de la voiture individuelle dans la capitale. Autre proposition contestée : la suppression du permis à points, déjà avancée par le Front national en 2012 et reprise par le presque candidat, fait moins consensus puisque 48 % des Français y sont opposés.

La baisse du prix des carburants est bien évidemment une priorité. 88 % des personnes interrogées soutiennent la baisse de la TVA sur les carburants de 20 à 5,5 %, portée par Anne Hidalgo et Marine Le Pen et la même proportion sont favorables à la nationalisation des autoroutes afin de faire baisser les coûts. Une proposition faite par Arnaud Montebourg, Marine le Pen et Jean Luc Mélenchon.

Ce sondage révèle aussi que seul un Français sur deux utilise sa voiture «tous les jours ou presque». En revanche, l'importance de la voiture est identique pour les électeurs de droite ou de gauche. Seuls les écologistes sont logiquement moins sensibilisés. En revanche, certaines mesurent mises en avant par le candidat vert Yannick Jadot comme le développement de voitures en libre-service, le covoiturage, la mise à disposition de véhicules électriques par les employeurs sont massivement soutenues par les sondés.

Au final, les conducteurs comprennent qu'il faille réduire la place de l'automobile en France mais sont contre toutes les mesures punitives. Restent à savoir maintenant si d'autres propositions seront effectuées d'ici les élections. Il y a fort à parier.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire