Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les députés valident le retour de l'écotaxe

Les députés valident le retour de l'écotaxe

Les députés ont donné leur aval pour la mise en place d'une écotaxe visant les poids lourds dans les régions qui le souhaitent.

L'écotaxe est bien de retour. Ce dimanche, lors de l'examen en commission du projet de loi climat, les députés ont donné leur feu vert à la création d'une "contribution" visant les poids lourds dans les régions qui le souhaitent.

Une décision qui pourrait remettre le feu aux poudres dans le monde du transport routier, qui y voit déjà une menace pour la survie des entreprises. On se souvient du fiasco de la première tentative de mise en place d'une écotaxe, enterrée en 2014 après la crise des "bonnets rouges" née en Bretagne, avec une note finale de plus d'un milliard d'euros pour l'État.

L'article 32 du projet de loi climat veut donc permettre aux régions volontaires qui disposent d'un domaine public routier d'instaurer une "contribution spécifique assise sur le transport routier de marchandises". Le but est de pousser les transporteurs à utiliser des moyens moins émetteurs de gaz à effet de serre, comme le train ou le bateau.

En essayant de remettre cette taxe sur le devant de la scène, le gouvernement est-il inconscient ? Pour Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, "c'est une demande de la part de certaines régions aujourd'hui, dans une logique de différenciation". La nouvelle collectivité européenne d'Alsace, née le 1er janvier 2021, serait notamment intéressée par le dispositif, afin de lutter contre l'afflux de poids lourds sur l'A35.

Certains élus s'inquiètent déjà des disparités entre les régions et du report de la circulation entre elles. En Lorraine, on a ainsi peur que les poids lourds évitent l'A35 et se rabattent sur l'A31, déjà chargée. Si du côté de la Nouvelle Aquitaine et de la Bourgogne-Franche-Comté, on est plutôt favorable, en Bretagne, c'est déjà clairement non.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire