Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Les recettes du malus ont fortement baissé en 2019

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

Les recettes du malus ont fortement baissé en 2019

Le gouvernement ne s'attendait probablement pas à voir une telle baisse : les recettes du malus ont chuté de plus de 12 % en 2019. Et ce, alors que la demande pour les bonus et les primes à la conversion a explosé. 

Il fallait s'y attendre : avec une communication insistante sur les différentes primes à la conversion et bonus écologique, avec un accent mis sur l'achat d'une nouvelle voiture peu émettrice en CO2, l'équilibre du barème du bonus/malus a été mis à mal en 2019. Le rapport de la mission "Ecologie, développement et mobilité durables" pointe du doigt une baisse significative des recettes du malus en 2019 : de 559 millions d'euros en 2018, elles sont passées à 493 millions d'euros en 2019, malgré l'abaissement du seuil de déclenchement à 117 g/km qui aurait dû provoquer, à l'inverse, une hausse des recettes.

Plus étonnant encore : les véhicules vendus soumis au malus ont été plus nombreux en 2019 : 755 000, contre 640 030. En clair, plus de voitures soumises au malus ont été vendues, mais avec, la plupart du temps, des malus très faibles. C'est aussi le signe que les véhicules plus sportifs et haut de gamme se sont clairement moins vendus en France.

Problème pour le gouvernement : la prime à la conversion a séduit du monde, beaucoup de monde. Et ajouté au bonus écologique, le montant des dépenses a été de 1,15 milliard d'euros en 2019, contre un prévisionnel à 860 millions d'euros. Concrètement, le malus ne suffit plus à assurer l'équilibre budgétaire de ce dispositif, et c'était à prévoir : avec l'augmentation du nombre de véhicules électrifiés sur le marché, et leur démocratisation, les dépenses ne vont faire qu'augmenter.

Ce qui amène inévitablement la question suivante : jusqu'à quand l'Etat encouragera les acheteurs avec bonus et prime à la conversion à acheter des véhicules électriques ? Sans ces aides, il a déjà été prouvé que le marché progressait beaucoup moins.

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (68)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

De toutes façons les bonus sont voués à disparaître, l'électrique devient de plus en plus accessible. D'ailleurs, dès 2025, si je ne m'abuse, le prix moyen d'un ve sera inférieur au prix d'un thermique (avec le covid, ce sera peut être retardé ?)

Et à ce moment de nouvelles taxes risquent d'apparaître sur le ve, mais c'est aussi grâce à cet argent que l'état installe des bornes de recharge, modernise les infrastructures routières en France...

Par

En réponse à Ajneda

De toutes façons les bonus sont voués à disparaître, l'électrique devient de plus en plus accessible. D'ailleurs, dès 2025, si je ne m'abuse, le prix moyen d'un ve sera inférieur au prix d'un thermique (avec le covid, ce sera peut être retardé ?)

Et à ce moment de nouvelles taxes risquent d'apparaître sur le ve, mais c'est aussi grâce à cet argent que l'état installe des bornes de recharge, modernise les infrastructures routières en France...

Beaucoup de conneries en 1 seul post.

Comme si l'Etat modernisait les infrastructures en France... elles se délabrent à grande vitesse depuis des dizaines d'années, tu as pleins de rapports là dessus...

Par

Trop de malus tue le malus. Quelle personne privée accepterait de verser 20k€ d‘amende pour l‘achat d‘un véhicule soit disant polluant? La France est clairement en voie de tiermondisation. Tout le monde roulera bientôt en Zoe

Par

Pas étonnant comme réaction. La plupart des voitures « conventionnelles » prennent un malus pour peu qu’elles aient une motorisation décente. Par contre aujourd’hui dans l’hexagone ça ne vaut plus le coup d’acheter une sportive. On donne autant à l’état qu’au constructeur (entre la TVA malus et taxes diverses)! A trop taper sur ces modeles on les fait disparaître et donc on coupe les revenus liés. J’ai hâte de voir le taux de pollution en chute libre maintenant qu’on n’achete plus ces voitures! Ça va être le jour et la nuit.

Par

c'est franchement dommage que vous en France vous n'achetez plus de voitures sportives/ ou puissantes/ ou haut de gamme :non:

Vos politiques ont complètement détruit ce plaisir

je sais que si j'habitais en France je n'arriverais pas à conserver mes 3 voitures ( une petite dynamique, un SUV puissant et une plus grosse voiture de sport )

Par

Trop d'impôts tu l'impôt...

Par

Si la fraiseuse est usée, il va falloir créer un nouvel outil, une taxe au poids par exemple, et on va tous rouler en citadine.

Par

Pour cela, il reste le marché des occasions (pas 'trop récentes', pour échapper au malus CO2...

Par

En réponse à cargo14

Trop d'impôts tu l'impôt...

Pas en France. Pays de la Taxe, il faut preciser que ce sont les socialopes qui ont boosté le phénomène de taxes en France, depuis 1981.

Par

En réponse à Lety_argonova

c'est franchement dommage que vous en France vous n'achetez plus de voitures sportives/ ou puissantes/ ou haut de gamme :non:

Vos politiques ont complètement détruit ce plaisir

je sais que si j'habitais en France je n'arriverais pas à conserver mes 3 voitures ( une petite dynamique, un SUV puissant et une plus grosse voiture de sport )

Est-ce qu‘une petite dynamique sera plus malussée qu‘une grosse paresseuse, là est la question!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire