Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Mercedes veut remonter en gamme

Dans Economie / Politique / Industrie

Florent Ferrière

Mercedes veut remonter en gamme

Pour gonfler ses marges, Mercedes veut replacer le cœur de son activité sur les modèles les plus chers.

Mercedes avait déjà indiqué vouloir privilégier les profits aux volumes de ventes. À l'occasion d'une conférence de presse, le constructeur allemand a précisé l'évolution de sa gamme en lien avec cet objectif : Mercedes va ainsi renforcer son offre de véhicules luxueux pour faire plus de profits.

Ola Källenius, patron de l'étoile, a déclaré que le luxe, "qui est depuis toujours le cœur de notre marque, sera désormais au centre de notre stratégie". Trois quarts des investissements seront ainsi consacrés au développement de véhicules sur les segments "Core Luxury" (Classe C et Classe E, avec leurs dérivés) et "Top End".

Le "Top End" est même la grande priorité. Ce secteur comprend la Classe S, le Classe G, toutes les Maybach et AMG, ainsi que les plus grandes EQ. Mercedes veut aussi mettre l'accent sur les véhicules produits en série très limitée. Il a présenté aujourd'hui une Classe S Maybach dessinée avec le styliste Virgil Abloh, dont 150 exemplaires seront produits.

Mercedes a également annoncé le programme "Mythos Series", des véhicules dont quelques unités seront en vente. Et pour les plus riches, il y aura les one-off. Mercedes veut une progression des ventes de 60 % de sa gamme "Top End" entre 2019 et 2026. Du côté du "Core", une toute nouvelle Classe E a été confirmée pour 2023. L'EQE SUV arrivera aussi d'ici la fin 2022.

Mercedes ne va toutefois pas se passer d'une porte d'accès à sa gamme. Il y aura toujours des modèles en dessous de la Classe C, mais le constructeur va faire le ménage. Le nombre de véhicules compacts va passer de sept à quatre. Et ceux-ci devraient aussi monter en gamme et miser sur l'électrique.

Le constructeur compte par ailleurs revoir la configuration des modèles, en la simplifiant grâce à des packs d'équipements selon les préférences locales. Le client personnalisera plus vite son véhicule, et la marque fera des économies sur le nombre de configurations possibles. La marge opérationnelle visée par la firme est de 14 %.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Mercedes

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire