Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Vos 19 avis Hyundai I20 (2e Generation)

16,5/20

(19 avis)

Avis Hyundai I20 (2e Generation)

Ordre de tri

I20 (2e Generation) II (2) 1.0 T-GDI 100 ACTIVE DCT-7 (2018)

Par  le 31 Décembre 2018 à 11h03

Hyundai I20 Active 1.0 T-GDi 100 dct7 My2019Achetée en septembre 2018 et accusant 1800 kms, je peux faire un petit retour d’expérience.Modèle : Il s’agit de la Hyundai I20 en finition Active avec le moteur 3 cylindres de 1,0l de cylindrée et 100ch de puissance (le 120ch étant indisponible sauf chez le « frère » KIA), associé à la boîte automatique à double embrayage et 7 rapports. Elle en MY (Model Year) 2019 et donc restylée (avant, arrière).Ligne : La Hyundai I20 Active plaît, surtout de l’avant, aux dires de ma famille ; un peu moins de l’arrière qui est plus consensuel. Cela vient des protections intégrales (sabots avant et arrière et latéraux, pare-chocs spécifique, baguettes de portières), des ses barres de toit anodisées, de ses jantes 17 à pneus taille basse (205X45) dont le prix de remplacement est dans la même fourchette que des 16. Ajoutons les vitres arrières et la lunette surteintées et sa hauteur surélevée de 2cm pour une garde au sol de 16cm et on aura fait le tour. La mienne étant blanche, les contrastes sont encore plus flagrants.Prix : nous l’avons acheté pour 18.500€ environ, soit nettement moins que pour une Renault Clio IV, une Peugeot 208 ou encore une Citroën C3 voire une Volkswagen Polo équivalentes.Equipements : Le modèle unique (seul choix, la boite mécanique ou automatique) est au même prix que la berline équivalente en finition haute Créative. Pour en arriver à ce choix, Hyundai a supprimé l’accès et le démarrage mains libres, ce qui n’est pas rédhibitoire en soi. Ainsi vous avez le choix entre une berline classique ou un « SUV Like » car, il faut bien faire la différence, ce n’est pas un SUV à part entière mais bien une finition spécifique et même si la garde au sol le permet, ce n’est pas un réel tous chemins bien que pouvant fouler des terrains escarpés et les trottoirs ! On est sensiblement plus haut que la berline, ce qui rassure certains.Tous les équipements de confort et de sécurité sont ici présents et c’est bien là une offre exceptionnelle : seul manque, comme indiqué plus haut, l’accès et le démarrage mains libres et, mais c’est le cas pour tous les modèles précités, l’avertisseur d’angle mort. Pêle-mêle notons les vitres et rétroviseurs électrique, le rétroviseur intérieur jour-nuit automatique, le freinage automatique d’urgence, le régulateur de vitesse intelligent, le maintien dans la voie (parfois un peu trop « intrusif » d’où la nécessité de bien tenir le volant ; ce n’est pas un « pilote automatique !), l’allumage automatique des feux et des essuie-glace ou la caméra de recul couleur (très utile mais ne vous exonère pas de regarder les rétroviseurs car ce n’est qu’une aide, certes utile, mais qu’une aide) ou encore un ordinateur de bord complet (avec indicateur de vitesse numérique) et un système multimédia simple et complet, avec écran couleur tactile d’environ 8 pouces et incluant le GPS avec mises à jour gratuites ou encore le Carplay d’Appel et l’Androïd play de Google (attention, pas forcément compatible en fonction de vos modèles de smartphones, mais ce n’est pas un problème attendu que la fonction Bluetooth fonctionne à merveille et très rapidement).Finition : La finition extérieure semble de bon aloi et ne laisse pas apparaître de tolérance trop importante quant aux écarts de panneaux de carrosserie par exemple, y compris pour les éléments de protection en plastique rajoutés. Le bruit de fermeture des ouvrants est sourd et fait haut de gamme (je suppose que ce fut travaillé en ce sens). Pour l’intérieur, rien à redire. La chape de tableau de bord (la partie supérieure) est en plastique moussé texturé (granulé) et se continue jusqu’aux palettes d’ouverture de portes avants. Le reste est en plastique dur texturé de manière identique mais de bonne facture au contraire de notre ancienne Renault Clio IV ! Les accostages et assemblages sont de bonne factures et seul la commodo de réglage des rétroviseurs extérieurs fait un peu « cheap », mais c’est bien là le seul reproche car aucun bruit de mobilier ne se fait entendre jusqu’à présent et même les bruits aérodynamiques sont contenus (mais il est vrai que je ne l’ai pas conduite sur autoroute non plus). Le coffre aussi bénéficie de la même attention, y compris les modules de rangements sous le tapis. Bien vu !Tenue de route : Malgré les jantes aluminium de 17 pouces et des pneus été basse hauteur (205X45), le confort est bon sauf sur revêtement lisse mais insuffisamment damé où des trépidations se font ressentir sans altérer le comportement au demeurant très sain mais peu dynamique au regard des françaises ou de la Polo. Assez bizarrement, c’est sur route au revêtement altérés et sur ralentisseur que la Hyundai Active s’en sort impérialement !!! Alors que ce n’est qu’un « SUV Like » et non un vrai SUV comme un Captur ou un 2008 par exemple. Le freinage manque de mordant mais, curieusement, officie très bien ; ça conviendra très bien à un jeune conducteur. La direction a assistance électrique est précise et pas trop floue (un reproche fait à l’ancienne version) et le volant est de bonne dimension (ni trop grand, ni trop petit) avec une bonne préhension (merci le revêtement cuir).Confort : Je ne reviendrai pas sur les pneus taille basse et jante de 17 pouces. Les suspensions sont confortables (même plus qu’une clio IV !), jamais en butées (jusqu’à présent) et toujours progressives hormis sur routes insuffisamment damées où les trépidations se font sentir. Les sièges sont fermes sans être durs, seul leur revêtements peut prêter le flanc à la critique de certains qui les trouveront rêches ; personnellement, ça ne me gêne pas sauf éventuellement si je suis en short ! la banquette arrière pourrait apparaître raide pour certains mais, pour ma part, après l’avoir testé sur des dizaines de KMs, je n’ai pas eu de lombalgies ! La hauteur au toit est très bonne. L’habitabilité est un point fort, surtout après avoir eu une Clio IV. En effet, siège avant dans ma position (je fais 177cm), je n’ai pas les genoux dans ces derniers, bien au contraire, d’autant que le plancher est bien dessiné. Le coffre est donné pour 326 litres, je confirme qu’il est plus grand que celui de mon ancienne Clio IV et peut même être augmenté d’une trentaine de litres en abaissant la planche (environ 3 à 5 cm de hauteur en plus). Ajouté à cela la possibilité de rabattre en 1/3 – 2/3 la banquette et vous avez un véhicule très polyvalent. L’insonorisation est très bonne et permet d’envisager de longue distances, à vitesse stabilisée, sans avoir d’acouphènes !Moteur : Le petit 3 cylindres de 100 CH associé à la boîte automatique double embrayage à 7 rapport DCT7 est très pétillant. Entendez, qu’il « rugit » de plaisir quand on accélère (bruit caractéristique d’un 3 cylindre) sans jamais envahir l’habitacle. Seul reproche, un étagement de boîte un peu lent sur les 3 premiers rapports (vérifié en comparant avec la boîte mécanique qui, elle-même, n’est pas rapide) sans que ça altère les avantages de la boîte automatique. La puissance est suffisante et, même si ce moteur aime les hauts tours, il se débrouille très bien dans les intermédiaires. Notons que, comme pour nombre de véhicules actuels, il n’aime pas les très basses vitesses ou des trépidations se feront sentir, sans jamais amoindrir le plaisir de conduire. Autre reproche, une « Stop & Start » un peu brutal au redémarrage (transparent quand il se met en route) et avec une petite latence ; on s’y fait en anticipant au feu rouge ou dans les carrefour, mais au début, ce peut être déconcertant !Consommations : Après un nombre de KM peu importants, je peux vous donner quelques indications avec des médianes (et non des moyennes) liées à mon utilisation urbaine, suburbaine et routière. Ainsi, en ville et trajets très courts ma consommation varie de 6,0l à 6,8l soit une moyenne de 6,4l (merci le stop & start) alors que Hyundai revendique 6,1l peu rationnel (mais ça on le sait depuis toujours), en suburbain, elle varie de 5,7l à 6,3l soit une moyenne de 6,0l pour 4,8l normalisé (ici, la différence est bizarrement plus importante) et enfin, en mixte, elle varie de 5,5l à 5,9l soit une moyenne de 5,7l à rapprocher des 5,3l constructeur. La consommation réelle varie donc en fonction du mode de conduite, du réseau routier (ici en Bretgane, nous avons beaucoup de 4 voies gratuites !) et enfin des conditions météo qui peuvent être très « énergivores ».Bilan : La hyndai I20 Active est un très bon véhicule dont les petits défauts sont largement contrebalancés par ses qualités intrinsèques, son équipement pléthorique et son look trop cool lui donnant une vraie personnalité ! Un véhicule à découvrir d’autant qu’il est au même prix que sa sœur berline équivalente. Les consommations normalisées ne sont jamais atteintes mais, au final, elles restent bonnes au regard de ses concurrentes qui ne font pas mieux voire pire ! La garantie de 5 ans est un plus (Mises à jour du GPS inclus) qui peut faire pencher la balance au moment du choix. Personnellement, nous avons fait tous les concessionnaires de nombreuses marques avant de nous tourner vers le coréen. Pour l’instant (elle est quand même encore toute neuve), nous en sommes ravis. Un modèle ultra polyvalent qui mérite le détour sans arrières pensées. J’espère que ce retour d’expérience aura été suffisamment exhaustif et qu’il vous sera utile.Lire la suite de l'avis»

Rechercher un avis

SPONSORISE

Derniers avis Citadine

Forum Hyundai I20 (2e Generation)

Essais et comparatifs Hyundai I20 (2e Generation)