Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Nouveau cycle d'homologation : les rejets de CO2 en hausse de 25 %

Nouveau cycle d'homologation : les rejets de CO2 en hausse de 25 %

Une nouvelle étude montre que le dernier cycle européen d'homologation, qui contient désormais une partie en test sur route, ferait grimper en moyenne les grammages CO2 de l'ordre de 25 % sur les véhicules neufs. Ceci est synonyme, en France, de forte inflation des malus sur certaines autos.

Le gouvernement ne serait-il pas allé un peu vite en besogne avec le durcissement progressif, chaque année, du barème du malus écologique ? En effet, avec la venue du nouveau cycle européen d'homologation, toutes les cartes sont rebattues. Baptisé WLTP (world harmonized light vehicles test procedures), ce test contient désormais une partie en conditions réelles. Et forcément, qui dit essais sur route, dit consommation bien éloignée de celle obtenue en laboratoire, avec, à la clé, des chiffres officiels de CO2 qui seront tout à coup supérieurs à ceux enregistrés auparavant avec l'ancien cycle... qui avait conduit à l'établissement du barème du malus.

Avec ce nouveau cycle, toutes les autos vont voir leurs rejets officiels de CO2 augmenter, mais certaines plus que d'autres. Le spécialiste de la donnée automobile Autovista nous annonce aujourd'hui que la hausse moyenne pourrait être de 25 % en Europe. Autovista a testé six constructeurs différents sur le nouveau cycle, et alors que chez certains, la hausse ne fut que 4 %, d'autres ont eu droit à + 29 % (avec des valeurs max à 34 %...) !

Autovista n'a pas nommé les constructeurs testés. Mais une chose est sûre : ces calculs mettent en lumière un phénomène qui pourrait faire très mal au marché du véhicule neuf en France : la hausse soudaine de la note CO2. Certains modèles qui ont aujourd'hui un malus "moyen" autour des 2000 € pourraient donc voir leur taxe doubler facilement dans les prochains mois.

Mots clés :

Commentaires (124)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les ventes de diesel vont repartir :buzz:

Par

Il aurait été intéressant de voir quel type de moteur donnait lieu à quelle différence, de manière grossière du genre (diesel/essence nouveau/ancien, hybride nouveau/ancien, hybride rechargeable nouveau/ancien, ...)

Ceci dit, ce sont des %, donc peut-être que le brand qui a droit à ses 4% et qui sort du lot ici, est ptetre un véhicule équipé d'un V8 atmo qui crache tonne de CO2 au mètre.

Par

Tous les modèles ne seront pas homologués à la même date avec le nouveau cycle, il y aura donc des injustices !

Les petites citadines et compactes diesel seront les seules à échapper à un maxi malus désormais.

Aucune compacte essence ne consomme moins de 6,5 L en réel, et donc environ 2000€ de malus mini à prévoir.

Par

J'ai cru comprendre (émission M6/Turbo) que la nouvelle Toyota Auris ne sera commercialisée qu'en hybride (avec 2 motorisations). Pas de diesel comme annoncé, mais pas non plus de thermique, du moins en France (et peut-être en Europe ?). Toyota a anticipé. L'Auris actuelle est déjà à 125 et 130 g CO2 avec des petits moteurs 1.2T et 1.3.

Dès que les constructeurs comme PSA, Renault ou VAG vont proposer des hybrides pour des citadines et compactes (y compris SUV pour ces 2 catégories), le marché va à nouveau se transformer.

Par

Curieux de voir les résultats par marques, modèles et type de motorisation... Je mets un billet sur les petits turbos downsizés mauvais élèves, GO comme SP dans le même panier ! :cyp:

Par

En réponse à -Nicolas-

Tous les modèles ne seront pas homologués à la même date avec le nouveau cycle, il y aura donc des injustices !

Les petites citadines et compactes diesel seront les seules à échapper à un maxi malus désormais.

Aucune compacte essence ne consomme moins de 6,5 L en réel, et donc environ 2000€ de malus mini à prévoir.

les citadines? les citadines essences 3 pattes exploser tous les compteurs sur le cycle WLTP, donc non, y a pas grand chose qui risque d'être épargné en malus, en dehors des électriques.

Par

En réponse à -Nicolas-

Tous les modèles ne seront pas homologués à la même date avec le nouveau cycle, il y aura donc des injustices !

Les petites citadines et compactes diesel seront les seules à échapper à un maxi malus désormais.

Aucune compacte essence ne consomme moins de 6,5 L en réel, et donc environ 2000€ de malus mini à prévoir.

Tu auras donc un choix de conscience à faire entre ton portefeuille et la santé de tes concitoyens... Moi c'est fait depuis longtemps, 10 ans que je paye un peu plus en consommant plus mais sans émettre de cochonneries, on a tous le choix, chacun est face à ses responsabilités. :redface:

Par

Le grand gagnant c'est l'état de toute façon, des sous sous vont rentrer dans la caisse...

Par

En réponse à -Nicolas-

Tous les modèles ne seront pas homologués à la même date avec le nouveau cycle, il y aura donc des injustices !

Les petites citadines et compactes diesel seront les seules à échapper à un maxi malus désormais.

Aucune compacte essence ne consomme moins de 6,5 L en réel, et donc environ 2000€ de malus mini à prévoir.

Si. Toyota hsd largement en dessous des 6.5l.

Par

1/ Faire des études sur le nombre de morts supposé qu'entrainerait une motorisation...

2/ Prendre ce prétexte pour la taxer un peu plus.

3/ Dire que le réchauffement climatique c'est néfaste et que c'est de la faute au CO²

4/ Taxer les carburants d'une "contribution carbone"....tous les carburants cette fois ci.

5/ Créer un bonus/malus...le faire évoluer jusqu'à ce qu'il ne reste plus que du malus.

6/ Constater que la motorisation qui génère le plus de CO² redevient majoritaire.

7/Faire un nouveau cycle d'homologation qui entraine une hausse des rejets de CO².

8/ Se remplir grassement les poches sous les hourras de quelques imbéciles heureux de se faire enfler....

9/ Ne JAMAIS redistribuer à l’amélioration de l'environnement un quelconque centime issu de ces milliards d'€.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire