Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Passages à niveaux: le risque sous-estimé de l'été

Dans Pratique / Sécurité

A l'occasion des grandes vacances, la sécurité routière et la SNCF lancent une campagne de sensibilisation aux risques que représentent les passages à niveaux.

15 038 passages en niveaux en service en France actuellement, contre 15 405 en juillet 2019: le chiffre baisse, mais les dangers restent bien réels.
15 038 passages en niveaux en service en France actuellement, contre 15 405 en juillet 2019: le chiffre baisse, mais les dangers restent bien réels.

Les vacances approchent, et avec elles la perspective d’emprunter des routes que l’on ne connaît pas, qui seront parfois « coupées » par l’un des 15 038 passages à niveaux que compte le réseau ferré national, lesquels sont franchis en moyenne par 16 millions de véhicules chaque jour.

Or, selon un rapport parlementaire publié au printemps 2019 après la survenue de plusieurs accidents mortels, il apparaît que 10 à 20% des passages à niveaux peuvent être considérés comme « particulièrement dangereux ».

Sur de nombreux passages à niveaux, une simple Croix de Saint-André en guise de barrière.
Sur de nombreux passages à niveaux, une simple Croix de Saint-André en guise de barrière.

Par dangereux, on entend ces passages à niveaux non délimités par des barrières s’abaissant à l’approche d’un train, mais où le seul ange-gardien consiste en une simple « Croix de Saint André » prévenant d’un danger potentiel. On entend aussi ces passages à niveaux dont les barrières et alertes sonores n’empêchent pas toujours les automobilistes de s’engager. Or, un train lancé à 90 km/h a besoin d'environ 800 mètres pour s'arrêter.

C’est dans ce contexte que la sécurité routière et SNCF réseau lancent une campagne de sensibilisation estivale, avec ce mot d’ordre à faire passer aux automobilistes : « Au passage à niveau, feu rouge clignotant = arrêt absolu. Restons vigilants »

« Les principales causes d’accidents sont le manque de vigilance, l’impatience et l’ignorance du risque. Piétons, 2 roues, automobilistes, conducteurs professionnels ... restons vigilants. Dans 98% des cas, les accidents aux passages à niveau sont liés à un non-respect du code de la route », rappellent les deux organismes dans un communiqué commun.

Et les mêmes de rappeler que les termes du code de la route sont précis: « Tout conducteur doit marquer l'arrêt absolu devant un feu de signalisation rouge, fixe ou clignotant ».

Et pour bien marteler le message, la campagne d’information sera relayée sur les réseaux sociaux et via l’appli de navigation Waze, utilisée par plus de 15 millions d’automobilistes en France. 

Outre le risque d’accident, le conducteur fautif encourt 135 € d’amende et le retrait de 4 points sur le permis de conduire. De quoi faire passer l’envie, on l’espère, de prendre tout risque inutile pour soi et les autres usagers.

Passages à niveaux: le risque sous-estimé de l'été
Passages à niveaux: le risque sous-estimé de l'été

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire