Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Payer son stationnement avec un smartphone : une opération simple et rapide

Dans Pratique / Budget

De très nombreuses communes, dont Paris, ont rendu le stationnement gratuit durant la période de confinement, et même de post-confinement. Mais de retour à une situation "normale", un des moyens les plus simples pour régler son stationnement est d’utiliser une des applications qui proposent ce service. Explication et mode d’emploi.

Payer son stationnement avec un smartphone : une opération simple et rapide

Paybyphone, Flowbird, P Mobile (ville de Paris), ParkNow (groupe BMW)… les applications ne manquent pas pour payer son stationnement à distance, même éloigné de son véhicule pour un rendez-vous ou pour faire ses courses, de manière dématérialisée sur son smartphone. Vous avez certainement vu les logos de ces services sur les bornes de paiement du stationnement dans la rue.

Payer son stationnement avec un smartphone : une opération simple et rapide

Depuis l’instauration des tickets virtuels de stationnement, il est donc possible de se passer de l’impression d’un ticket classique, apposé derrière le pare-brise. En effet, les agents de contrôle ont de toute façon accès à une base de données ajustée en temps réel qui donne l’information du paiement (ou non-paiement !) de chaque véhicule, identifié par sa plaque d’immatriculation. Pour plus d’efficacité, des véhicules équipés de caméras parcourent les rues et identifient ainsi les véhicules en faute.

Qu’il s’agisse d’un modèle Android (Google) ou iOS (Apple), plusieurs applis pour smartphone sont disponibles pour de nombreuses villes, grandes ou petites, il suffit de se renseigner auprès de sa mairie. Ainsi Paybyphone affiche plus de 160 villes au compteur en France, Flowbird 150 et Parknow, 23.

Payer son stationnement avec un smartphone : une opération simple et rapide

Les 10 étapes clés d’un paiement par smartphone

1- Choisissez une appli disponible dans la ville où vous stationnez. Elles sont toutes gratuites et simples d’usage.

2- Renseignez vos coordonnées personnelles, votre immatriculation (plusieurs possibles en cas de véhicule de remplacement ou de location par exemple)

3- Rentrez votre numéro de Carte Bleue (plusieurs possibles pour un compte perso et un pro par exemple).

4- Le smartphone est géolocalisé et trouvera tout seul la zone de tarif concernée. Spécifiez toutefois si vous avez droit à un tarif résident ou professionnel, par exemple. 

5- Décidez de la durée de stationnement voulue.

6- Validez. Et voilà, votre paiement est effectué.

7- Les applis vous enverront un rappel par SMS (attention, parfois payant) ou une notification dans l’appli même pour vous rappeler l’arrivée proche de l’horaire de fin de stationnement déjà réglé.

8- Il est possible de le prolonger le cas échéant, voire de l’écourter pour certaines applis et dans certaines villes, comme Paybyphone à Paris.

9- Les différentes sessions restent en mémoire et peuvent être envoyées comme factures si besoin, pour un usage professionnel.

10- Et si malgré toutes ces facilités, vous vous étiez retrouvé en situation de stationnement non payé et sanctionné d’une FPS (forfait post stationnement, qui remplace les PV), il sera également possible de payer celui-ci au moyen de l’appli de paiement de stationnement.

Payer son stationnement avec un smartphone : une opération simple et rapide

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (33)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Idéal en effet. J'utilise Paybyphone à Paris et on peut mettre une durée maxi et l'interrompre en reprenant sa voiture. On est débité que du montant consommé (avec une précision de 15 minutes semble-t-il). Et j'ai pu rajouter du temps au delà de deux heures sans problème. J'ignorais que certaines villes ne permettaient pas l'interruption de la durée et du paiement. C'est totalement ringard et stupidement punitif.

Finis la course à la borne en panne sous la pluie et le retour en catastrophe pour mettre un autre ticket...

A Paris, en cas de droits spécifiques (hybrides rechargeables à durée majorée, électrique à gratuité, handicap...) il faut se déclarer à la mairie qui signale votre immatriculation dans sa base pour les contrôleurs.

Par

Il manque une information intéressante: cela fonctionne-t-il avec une plaque d'immatriculation étrangère?

Par

En réponse à al7785

Il manque une information intéressante: cela fonctionne-t-il avec une plaque d'immatriculation étrangère?

Si c'est comme en Espagne, Bulgarie ou République Tchèque, il faut que le véhicule soit enregistré à la mairie de la ville, et donc la réponse serait "non".

Au passage les pastilles critairs dans les grandes metropoles d'europe sont obligatoires même pour les touristes depuis, au moins, l'an dernier... Le progrès ni ne s'endort ni ne s'arrête.

Donc un véhicule en plaques étrangères dans une métropole française doit montrer sa petite pastille crit'air de touriste dans le cas contraire c'est tout a fait prunable.

Par

En réponse à VidaLoca

Si c'est comme en Espagne, Bulgarie ou République Tchèque, il faut que le véhicule soit enregistré à la mairie de la ville, et donc la réponse serait "non".

Au passage les pastilles critairs dans les grandes metropoles d'europe sont obligatoires même pour les touristes depuis, au moins, l'an dernier... Le progrès ni ne s'endort ni ne s'arrête.

Donc un véhicule en plaques étrangères dans une métropole française doit montrer sa petite pastille crit'air de touriste dans le cas contraire c'est tout a fait prunable.

Tel que je comprends l'article ci-dessus (le point 1), cela devrait fonctionner pour tout le monde en France.

Crit'Air en France et les équivalents étrangers quand un Français voyage à l'étranger. Encore une connerie due aux différents pays européens incapables de se mettre d'accord sur un système au niveau européen.

Par

En réponse à al7785

Tel que je comprends l'article ci-dessus (le point 1), cela devrait fonctionner pour tout le monde en France.

Crit'Air en France et les équivalents étrangers quand un Français voyage à l'étranger. Encore une connerie due aux différents pays européens incapables de se mettre d'accord sur un système au niveau européen.

En France une vignette, en Allemagne une autre vignette, en Autriche encore une autre, .... Le plus simple, aucune vignette et c'est réglé.

Par

En réponse à al7785

Il manque une information intéressante: cela fonctionne-t-il avec une plaque d'immatriculation étrangère?

oui, je le fais régulièrement avec ma plaque allemande

l'inscription en mairie c'était au tout début du système, on payait par sms

par contre une fois j'ai oublié de payer, j'ai été pruné, mais jamais rien reçu :D

jamais testé l'interruption encore, ça doit dépendre des villes effectivement

en tout c'est un système vraiment génial

Par

Le service SSVP de la mairie de Paris est un peu long, 3 mois pour recevoir la carte basse émission pour mon plug in. Mais maintenant fini les problèmes, 6 heures de stationnement gratuit avec le disque.

Par

En réponse à GlobalGuillaume

oui, je le fais régulièrement avec ma plaque allemande

l'inscription en mairie c'était au tout début du système, on payait par sms

par contre une fois j'ai oublié de payer, j'ai été pruné, mais jamais rien reçu :D

jamais testé l'interruption encore, ça doit dépendre des villes effectivement

en tout c'est un système vraiment génial

Merci pour votre réponse.

Par

Vive le progrès et bonjour les usines à gaz.

Je me demande ce qu'en pensent les gens agés...

En tout cas, heureusement pour ma part que je n'ai plus à me rendre dans toutes ces villes.

Par

En réponse à mynameisfedo

Vive le progrès et bonjour les usines à gaz.

Je me demande ce qu'en pensent les gens agés...

En tout cas, heureusement pour ma part que je n'ai plus à me rendre dans toutes ces villes.

Ben, en fait, l'appli simplifie.Et il est théoriquement toujours possible de payer aux bornes. Même s'il me semble qu'il est de plus en plus difficile de les trouver. Je soupçonne que les villes ont profité des applis pour supprimer des bornes.

Quant aux gens âgés, ils doivent d'adapter, comme toujours. Je sais que c'est pas facile. Je me souviens, dans ma jeunesse, de notre voisine âgée, qui soupçonnait Catherine Langeais de venir tous les soirs chez elle pour draguer son petit fils. Elle n'avait pas compris le principe de la télé...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire