Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Salon Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play

Salon de l'auto Caradisiac. Le stand DS : gamme en expansion

Dans Salons / Salon de l'auto Caradisiac

Pour ce premier salon Caradisiac, DS nous a confié pas moins de 4 modèles ! Un privilège. Sinon, la part belle est faite à l'électrique et à l'hybride rechargeable. Quant à la DS 9, c'est une future nouveauté que la rédaction dans son ensemble va découvrir pour la première fois.

Salon de l'auto Caradisiac. Le stand DS : gamme en expansion

La jeune marque DS est en forme en cette année 2020. C'est d'ailleurs l'une de celle qui a le moins souffert de la pandémie de Coronavirus, en affichant des chiffres de vente insolents, lorsque toutes les autres marques plongeaient dans les abimes.

Un succès qu'elle doit au nouveau DS 3 Crossback, mais aussi aux versions hybrides rechargeables du DS 7 Crossback. La berline DS 9, par contre, ne devrait réaliser que des ventes anecdotiques en France.

 

Le stand DS en direct du salon de l'auto Caradisiac 2020

 

Le DS 3 Crossback : best-seller

Salon de l'auto Caradisiac. Le stand DS : gamme en expansion

En bref

Commercialisé en mai 2019

SUV urbain premium

De 100 à 155 ch

A partir de 24 200 €

Depuis sa sortie début 2019, le DS 3 Crossback a fait bondir les ventes de DS. La mode du SUV urbain n'est manifestement pas prête de s'arrêter ! Et la marque a donc bien fait de remplacer sa citadine polyvalente pur jus par un véhicule typé crossover.

Le DS 3 Crossback est fort en gueule. Son style est pour le moins original et chargé. On aime ou on n'aime pas, mais on ne reste pas indifférent devant ses boucliers travaillés, sa calandre large, son aileron de requin sur les portes arrière, et ses poignées de portes affleurantes, qui ne se déploient qu'à l'approche du propriétaire et de la clé.

Dans l'habitacle, l'ambiance est tout aussi décalée. Les motifs géométriques en losange devront vous plaire si vous comptez signer le bon de commande. Cela dit les matériaux sont assez valorisant, et l'équipement peut se révéler riche et technologique.

Sous le capot, des moteurs essence Puretech 100, 130 et 155 ch (seul le 100 ch est dispo en boîte mécanique), et toujours des diesels : 1.5 BlueHDI 100 et 130 ch (BVA uniquement pour ce dernier).

Sur la route, le DS 3 Crossback est dynamique et plaisant, sans verser dans l'inconfort. Le compromis est bien trouvé. On pestera par contre contre la visibilité médiocre, due aux petites surfaces vitrées, et encore entamée par l'aileron de requin.

 

Le DS 3 Crossback e-Tense : mieux en électrique ?

Salon de l'auto Caradisiac. Le stand DS : gamme en expansion

En bref

Version 100 % électrique du DS 3 Crossback

136 ch, 260 Nm

Batterie de 50 kWh, 320 km d'autonomie

A partir de 39 100 €

En adoptant l'extension e-Tense, le DS 3 Crossback, que nous venons de décrire en version thermique, devient plus "écolo", car 100 % électrique. Il garde les qualités et défauts du thermique, que l'on ne va pas répéter, mais gagne un silence de fonctionnement redoutable, forcément, mais aussi des performances intéressantes, grâce au couple de 260 Nm disponible dès le premier tour de roue. Les reprises sont donc canon et on n'a pas l'impression que ce modèle pèse plus de 1 500 kg sur la balance...

Le moteur développe 100 kW, soit 136 ch, et il est nourri par une batterie de 50 kWh, qui lui octroît une autonomie théorique WLTP de 320 km. C'est le même ensemble que sur la e-208 et le e-2008 (et l'Opel Corsa-e !). La recharge peut se faire en 5 h sur une wallbox de 11 kW, ou bien à 80 % en 30 minutes sur une borne rapide 100 kW.

Le prix est bien sûr plus élevé que pour les versions thermiques, à partir de 39 000 €

 

Le DS 7 Crossback PHEV : faire tomber les émissions

Salon de l'auto Caradisiac. Le stand DS : gamme en expansion

En bref

Commercialisé en novembre 2019

SUV compact premium hybride rechargeable

300 ch, 0 à 100 km/h en 5,9 s.

A partir de 54 800 €

Le DS 7 Crossback connaît son petit succès sur le marché français, et on commence à en voir pas mal en circulation. Ce SUV compact, positionné premium évidemment, mérite-t-il ce statut ? Oui, n'ayons pas peur de le dire. Sa qualité de fabrication et de finition n'est absolument pas ridicule par rapport aux rivaux premium allemands, même s'il faut pour cela sélectionner les versions les plus huppées. 

Et ses prestations routières sont également à saluer. Il est extrêmement confortable tout en sachant donner du plaisir à son conducteur en conduite dynamique. Merci à la suspension pilotée, qui permet ce genre de prouesse. Il est bien filtré, bien insonorisé, surtout en version essence. Et mieux encore lorsque l'on parle de cette version PHEV, hybride rechargeable donc. Elle permet de rouler en 100 % électrique, et donc en grand silence, pendant environ 45 km dans la vraie vie (jusqu'à 58 km annoncés).

Mais le mode de fonctionnement hybride sera le plus courant. On dispose alors du moteur thermique 1.6 de 200 ch, couplé à 2 moteurs électriques. Un accolé à la boîte de vitesses, qui fait 110 ch, et un autre sur le train arrière, qui fait 112 ch, et transforme ce DS 7 en 4x4. La puissance cumulée est de 300 ch, et les performances redoutables, avec un 0 à 100 abattu en 5,9 secondes !

Le tout avec des émissions de CO2 ridicules, comprises entre 34 et 36 grammes par km. Oui, ce qui lui permet d'être exempté de malus, et pour les sociétés, d'échapper à la TVS (taxe sur les véhicules de société).

 

La DS 9 : statutaire

Salon de l'auto Caradisiac. Le stand DS : gamme en expansion

En bref

Commercialisée au dernier trimestre 2020

Grande berline premium

De 225 ch à 360 ch

Prix non connus à date

Elle va représenter le nouveau haut de gamme français, un statut usque là dévolu au Renault Espace 5, à moins qu'on pense au DS 7 Crossback. Il y a match...

Cette berline est en tout cas statutaire : 4,93 m de long, 1,86 de large, une hauteur réduite de 1,46m et un profil de coupé avec une ligne de toit plongeante. Cela vous fait penser à la Peugeot 508 ? Pas un hasard, elle repose sur sa plateforme. Enfin, la version allongée, qui est utilisée en Chine pour la 508L.

Mais tous les détails de style, et ils sont nombreux, sont bien dans la veine DS (phares, feux arrière, poignées de portes escamotables comme le DS 3 Crossback), avec même quelques clins d'oeil à la "vieille DS originelle, comme les répétiteurs de clignotant dans la partie haute de la lunette arrière. L'habitacle reprend aussi l'ambiance du DS 7 Crossback, les clients seront en terrain connu. Les matériaux sont de très bonne facture.

L'équipement est également de haute volée avec la conduite autonome, une suspension adaptative qui lit la route, la vision de nuit, etc.

Mécaniquement, la DS 9 reprendra les mécaniques les plus puissantes du groupe PSA : le 1.6 Puretech 225 ch, sa version hybride rechargeable 225 ch, une variante de 250 ch de cette motorisation, ainsi qu'une ultime version avec 2 moteurs électriques en plus du thermique, qui développera 360 ch.

  

Remerciements

 

Salon de l'auto Caradisiac. Le stand DS : gamme en expansion
Salon de l'auto Caradisiac. Le stand DS : gamme en expansion

Le 1er salon de l'auto Caradisiac n'aurait pu avoir lieu sans le soutien actif de la Communauté d'agglomération du Cotentin et de l'Association des Amis du Hangar à Dirigeables d'Ecausseville. Grand merci à tous ceux qui ont facilité l'accueil de Caradisiac dans le hangar à ballons dirigeables d'Ecausseville, monument historique unique au monde !

 

Salon de l'auto Caradisiac. Le stand DS : gamme en expansion

Nos plus vifs remerciements au Groupe Prévost qui nous a soutenus dès les premiers jours dans cette aventure qu'a été l'organisation du 1er salon de l'auto Caradisiac. Son expérience a facilité la gestion des flux de livraison de plus de cent voitures dans le Hangar d'Ecausseville, niché en pleine campagne normande ! 

Portfolio (2 photos)

SPONSORISE

Actualité Ds

Toute l'actualité

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

le soucis c'est le prix... 5000 balles de moins tu as le mokka aussi bien fini..

les DS et leur moteurs de citadines devraient etre badgés citroen et vendu à prix citroen...

là çà serait le gros succés..

dans le meme temps ils peuvent lacher les modéles playmobil de la gamme citroen la aussi positionement low cost à prix généraliste çà le fait pas non plus...

que ce soit DS ou citroen...

ils sont à coté de la plaque!!!

Par

J'étais assez dubitatif au début avec ce ds7 que je trouve pas top ... mais cette ds9 incarne vraiment le luxe à la française

C'est une voiture qui se vit à l'arrière l'important est de marquer les esprits des ministres ou des grands pdg qui pourront pour une fois préférer les français aux allemands. Il faudra des prix inférieur à la concurrence pour qu'elle marche et qui sait même si elle ne marche pas elle pourra se trouver dans 10-15 ans d'occasion pas chère et sera donc accessible aux passionnés

Par

En réponse à Recaraway0810

J'étais assez dubitatif au début avec ce ds7 que je trouve pas top ... mais cette ds9 incarne vraiment le luxe à la française

C'est une voiture qui se vit à l'arrière l'important est de marquer les esprits des ministres ou des grands pdg qui pourront pour une fois préférer les français aux allemands. Il faudra des prix inférieur à la concurrence pour qu'elle marche et qui sait même si elle ne marche pas elle pourra se trouver dans 10-15 ans d'occasion pas chère et sera donc accessible aux passionnés

va t'acheter une c6... à 10 000 balles t'en a une avec 100 000 kms...

et un vrai moteur un 3 litres hdi...

la tu va acheter une merde hybride avec un moteur 1l6..

la non fiabilité assurrée!!!!

non DS c'est pire que les vielles citroen...

ils ont toujours pas compris...

ce qu'était le premium ... PSA ou Rino...

avec désormais des moteurs de citadines!!!

çà le fera jamais!!!

Par

Chiffres de ventes insolents, merci pour cette tranche de rire .

Et dire que certains disent que le site est vendu à Vag .

Même pas une recherche ou un lien tellement c'est risible :buzz:

Par

Pas convaincu.

Pour moi, il faut une DS4 classique et une ds3 ou ds2 de type citadine chic électrique.

Par

En réponse à mynameisfedo

Pas convaincu.

Pour moi, il faut une DS4 classique et une ds3 ou ds2 de type citadine chic électrique.

il est certain que les volumes se feront par les citadines, les compactes et les SUV de petit gabarit.

Par

Pathétique...

Par

Pathétique... Voilà comment une tentative de marketing ternie l'image d'un pays, qu'ils stop leur sketch et arrêtent de revendiquer le top de la production française, on se tape vraiment la honte sérieux !

Par

Succès insolent de DS; il ne faut pas exagérer tout de même : La DS7 Crossback se vend plutôt bien pour son gabarit mais l’on ne voit pas énormément de DS3 Crossback (trop torturée, habitabilité défaillante, motorisations peu efficientes). Je ne juge jamais le prix car ce qui est le bon prix pour l’un est trop cher pour un autre et pas assez un troisième; tout le monde ayant raison; nos moyens et priorités sont très différentes. J’habite dans une station frontalière de la suisse où le niveau de vie est ( très) élevé mais mes voisins préfèrent toujours les marques Premium Allemandes. Mais DS devrait s’améliorer; Personnellement j’attends la DS4 en 2021; elle fera partie de ma liste des possibles...

Par

La gamme s'étoffe et propose des modèles différents aux standards européens trop sages trop vu.

Bravo DS le luxe à la française

Après tout le luxe automobile c'est La France qui l'a créé

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire